Casino (Martin Scorsese - 1995)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Frank Braun
Stagiaire
Posts: 70
Joined: 16 Sep 03, 21:32
Location: Un arbre creux sur une place de Cadix

Casino (Martin Scorsese - 1995)

Post by Frank Braun »

J'ai revu Casino de Scorsese hier soir et une fois encore, je m'en suis pris plein la tête. Je ne comprends même pas comment de telles idées de mise en scène peuvent germer dans un cerveau. Ca tient vraiment à peu de choses, la différence entre un un effet de pure frime et idée spectaculaire qui sert le récit. Enfin voilà, ce n'était pas un post bien intéressant, mais je suis encore tout électrisé par ma vision d'hier soir et il fallait que j'en parle. Sans passer pour un vieux ronchon, les films aussi immenses ont tendance à se faire rare... Enfin, je trouve ;)[/b]
A l'adolescence, j'ai réalisé que j'avais cette faculté : je peux me retenir aussi longtemps que je veux.
"Ilsa"
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92956
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Je trouve aussi ;-)
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13450
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Post by Zelda Zonk »

Mais non, Frank, t'es pas ronchon, t'as raison !

Très bon film, en effet, même si je continue de lui préférer Les affranchis, encore au-dessus à mon goût.
tommy de vito
Doublure lumière
Posts: 459
Joined: 14 Apr 03, 09:41

Post by tommy de vito »

Memento wrote:
Très bon film, en effet, même si je continue de lui préférer Les affranchis, encore au-dessus à mon goût.
pareil !!! :wink:
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26759
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Je vais me faire des copines : je n'ai pas revu Casino depuis sa sortie ciné qui m'avait particulièrement laissé sur ma faim

Pour quelles raisons ? Difficile à dire, les répétitions à tout va m'ont notamment tellement gavé que je crois bien que j'en suis à moitié sorti du film - dont je reconnais un tas de qualités mais auquel je n'arrive pas adhérer complètement
Everybody's clever nowadays
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

Personnellement, j'adore Casino. Bien plus que les Affranchis.
Tout y est plus épuré, et la relation entre Stone et De Niro, l'aliénation à Woods, les drives de Pesci avec les femmes... tout m'émeut.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26759
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Sergius Karamzin wrote:Personnellement, j'adore Casino. Bien plus que les Affranchis.
Tout y est plus épuré, et la relation entre Stone et De Niro, l'aliénation à Woods, les drives de Pesci avec les femmes... tout m'émeut.
35 fois l'immeuble qui s'écroule et la voiture qui explose, c'est peut être beaucoup non ?
Everybody's clever nowadays
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3438
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Casino

Post by Vic Vega »

Frank Braun wrote:Sans passer pour un vieux ronchon, les films aussi immenses ont tendance à se faire rare... [/b]
Il y a quand même eu depuis EWS, la Ligne Rouge , Lost Highway, Mullholland Drive et le Pianiste. Mais je te concède que si les Lynch sont immenses ce ne sont pas des superproductions. Pour en revenir à Casino, il m'avait déçu à la première vision (surtout qu'il était précédé de critiques ultraélogieuses), me semblant un Goodfellas version (trop) longue. Et les multiples revisionnages me le font désormais considérer comme le meilleur Scorcese: un film-somme dont la vituosité de mise en scène fait écho au clinquant assumé de Las Vegas, un grand mélodrame -ou comment un homme veut essayer de se faire aimer d'une femme dont il sait qu'elle l'a épousé par intérêt-, un grand film sur le fait de toucher le rêve américain et de le perdre.
Nikita wrote: 35 fois l'immeuble qui s'écroule et la voiture qui explose, c'est peut être beaucoup non ?
Ce sont des répétitions pour accentuer la dimension dramatique, effet très souvent utilisé au cinéma (Woo, Leone).
ImageImageImageImage
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26759
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Re: Casino

Post by Billy Budd »

Vic Vega wrote:
Nikita wrote: 35 fois l'immeuble qui s'écroule et la voiture qui explose, c'est peut être beaucoup non ?
Ce sont de répétitions pour accentuer la dimension dramatique, effet très souvent utilisé au cinéma (Woo, Leone).
Peut-être mais cela n'en demeure pas moins particulièrement lourd
Everybody's clever nowadays
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92956
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Casino

Post by Jeremy Fox »

Nikita wrote:
Vic Vega wrote:
Ce sont de répétitions pour accentuer la dimension dramatique, effet très souvent utilisé au cinéma (Woo, Leone).
Peut-être mais cela n'en demeure pas moins particulièrement lourd
NON
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3438
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Casino

Post by Vic Vega »

Nikita wrote:
Vic Vega wrote:
Ce sont de répétitions pour accentuer la dimension dramatique, effet très souvent utilisé au cinéma (Woo, Leone).
Peut-être mais cela n'en demeure pas moins particulièrement lourd
L'exçès, c'est le style Casino et l'exçès est rarement synonyme de faire dans la dentelle. Oui, Casino est mégalomane, emphatique, pas toujours subtil mais je trouve que, un peu comme dans le Scarface de De Palma -film à la vulgarité assumée-, ce côté-là correspond parfaitement à l'univers décrit par le film.
ImageImageImageImage
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Casino est un film en contant état de grâce, une claque de près de 3h ou Scorsese ne démord pas une seul seconde de sa mise en scène à l'excès assumé et à la virtuosité...éclatante. Jamais Scorsese n'aura fait part d'une telle démesure visuelle (enfin si, mais pas avec autant de réussite, Age of innocence possède une certaine démesure, mais cette démesure est bien moins excessive, même chose pour Cape Fear ou cette démesure est cette excès sont vraiment ressentit comme un excès...) !

Et pourtant je continu à préferer The Goodfellas, pour des raisons personnel mais aussi pour les 30 dernières minutes (avec le montage sonore le plus ahurissant qu'il m'ai été donné d'entendre)

De toute manière, ce sont 2 chef-d'oeuvres et 2 des plus grandes oeuvres du cinéma pour moi, et pan !
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Post by John Constantine »

johndoe_df wrote: Et pourtant je continu à préferer The Goodfellas, pour des raisons personnel
Tu fais partie de ces chanceux qui ont bouffé le tapis au fond d'un coffre de bagnole? :shock:
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

John Constantine wrote:
johndoe_df wrote: Et pourtant je continu à préferer The Goodfellas, pour des raisons personnel
Tu fais partie de ces chanceux qui ont bouffé le tapis au fond d'un coffre de bagnole? :shock:
:lol:

C'est surtout ma première réelle claque de cinéma, c'est la première fois que je me suis extasier devant la façon de mettre en scène, c'est pouruoi je me suis repassé certaines scènes en boucle (le début (5minutes et 15 chansons magnifique pour nous présentez le persos principal), l'entrée, par derrière, dans le bar,...)

"They often call me speedo but my real name is mr. earl"

8)
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26759
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Re: Casino

Post by Billy Budd »

Jeremy Fox wrote:
Nikita wrote:
Peut-être mais cela n'en demeure pas moins particulièrement lourd
NON
Tu dois être plus costaud que moi
Everybody's clever nowadays