La Ligne Rouge (Terrence Malick - 1998)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

La Ligne Rouge (Terrence Malick - 1998)

Post by Jordan White »

Même au bout de trois visions espacées d'un peu plus de quatre ans au total, je ne me lasse pas de ce fim, qui est plus qu'un simple long-métrage sur la Guerre du Pacifique.
Tout concourt à en faire une oeuvre hors du commun : le casting ( Nick Nolte dans son meilleur rôle à mes yeux, Sean Penn parfait comme d'habitude, John Cusak, Woody Harrelson, Ben Chaplin et surtout la révélation du film Jim Caveziel qui pour moi n'a pas encore confirmé tout le talent qu'il laisse apparaître dans ce film), la musique de Hanz Zimmer qui n'est ni trop larmoyante ni pas assez concernée, la photo, et puis la patte du réalisateur, qu'on reconnaît dans certains plans frôlant le sublime.
Bien sûr on ne peut pas être tous d'accord sur ce long-métrage. pour certains un film lénifiant où la voix-off rivalise de roublardise, un film ennuyeux et trop comtemplatif. Pour les autres, un chef-d'oeuvre à la beauté folle, dont chaque plan frôle la perfection plastique, une leçon de cinéma.
La ligne Rouge reste à mes yeux, l'un des derniers cinq films majeurs depuis 98.
Last edited by Jeremy Fox on 8 Apr 08, 17:11, edited 1 time in total.
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Re: La ligne rouge de Terrence Malick

Post by Simone Choule »

Jordan White wrote: La ligne Rouge reste à mes yeux, l'un des derniers cinq grands films majeurs depuis 98.
Pareil, le seul film dernièrement (avec Eyes Wide Shut et Le Pianiste) où je me suis dit : "Putain, je viens d'assister en salle à la naissance d'un futur classique".
Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Posts: 9534
Joined: 14 Apr 03, 08:44

Post by Martin Quatermass »

Je te rejoins. Un film qui est assez exigeant avec le spectateur, j'avoue avoir eu du mal au départ mais une fois qu'on "comprend", c'est très grand.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45997
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: La ligne rouge de Terrence Malick

Post by Flol »

Jordan White wrote:Bien sûr on ne peut pas être tous d'accord sur ce long-métrage. pour certains un film lénifiant où la voix-off rivalise de roublardise, un film ennuyeux et trop comtemplatif. Pour les autres, un chef-d'oeuvre à la beauté folle, dont chaque plan frôle la perfection plastique, une leçon de cinéma.
Je fais partie de la seconde catégorie...:wink:
Cela va faire 3 ans que j'ai vu ce film...et je ne m'en suis toujours pas remis.
Tout simplement l'un des plus beaux films que j'ai jamais vus, un immense chef-d'oeuvre.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26675
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Les chants, les derniers plans sur Caviezel, j'en frissonne rien que d'y penser
Everybody's clever nowadays
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

extremement décevant :cry: En y mettant tout ma bonne volonté je n'arrive toujours pas à rentrer dans ce film qui me parait pompeux, poseur, maniéré...
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Tuck pendleton wrote:extremement décevant :cry: En y mettant tout ma bonne volonté je n'arrive toujours pas à rentrer dans ce film qui me parait pompeux, poseur, maniéré...
Je trouve au contraire que c'est un film d'une grande simplicité, humble et rare.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: La ligne rouge de Terrence Malick

Post by Ouf Je Respire »

Jordan White wrote: Pour les autres, un chef-d'oeuvre à la beauté folle, dont chaque plan frôle la perfection plastique, une leçon de cinéma.
La ligne Rouge reste à mes yeux, l'un des derniers cinq films majeurs depuis 98.
J'en fais partie. Fait partie de mon Top. Est même l'un des plus grand films que j'ai jamais vu. J'en ai pleuré la première fois.
Simone Choule wrote:Pareil, le seul film dernièrement (avec Eyes Wide Shut et Le Pianiste) où je me suis dit : "Putain, je viens d'assister en salle à la naissance d'un futur classique".
Pareil.
Nikita wrote:Les chants, les derniers plans sur Caviezel, j'en frissonne rien que d'y penser
Pareil. Y a rien d'autre à dire.
Tuck Pendleton wrote:extremement décevant En y mettant tout ma bonne volonté je n'arrive toujours pas à rentrer dans ce film qui me parait pompeux, poseur, maniéré...
Tu ferais mieux de donner des indices dans "Une scène, un film". :lol:

Ouf, qui vous demande de bien voir sa signature...
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
P'tit gars
Assistant opérateur
Posts: 2220
Joined: 20 Apr 03, 15:53

Post by P'tit gars »

J'aime beaucoup aussi.

Le seul reproche que j'aurais à faire est que parfois, j'ai l'impression que Mallick n'insiste pas assez sur le coté "sale" de la guerre. Le coté lyrique et poétique semblant parfois trop mis en avant par rapport à la vrai réalité d'une guerre, ces horreurs, ces abominations ...
Il ne reste qu'une certaine illusion de tout ça et non un constat.

Une grosse claque quand même de ces dernières années.
"Du chaos naît une étoile". Charles Chaplin
20 Films
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

P'tit gars wrote:J'aime beaucoup aussi.

Le seul reproche que j'aurais à faire est que parfois, j'ai l'impression que Mallick n'insiste pas assez sur le coté "sale" de la guerre.
Dans ce cas, on devrait faire le même reproche à "Apocalypse now"... Parce qu'au niveau illusion et constat, on peut pas dire que Coppola a fait dans l'ultra réaliste.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

P'tit gars wrote:J'aime beaucoup aussi.

Le seul reproche que j'aurais à faire est que parfois, j'ai l'impression que Mallick n'insiste pas assez sur le coté "sale" de la guerre. Le coté lyrique et poétique semblant parfois trop mis en avant par rapport à la vrai réalité d'une guerre, ces horreurs, ces abominations ...
Il ne reste qu'une certaine illusion de tout ça et non un constat.

Une grosse claque quand même de ces dernières années.
Là je pense que c'est une question d'interprétation. La Nature est un sanctuaire fragile violé par la barbarie de l'Homme dans La Ligne Rouge. Autrefois havre de paix, celui-ci s'est transformé en un lieu où la mort est présente dans tous les recoins de l'espace n'épargnant personne, la scène où Sean Penn essaie de sauver un soldat qui gît sur le sol les tripes ouvertes le montre bien. On retrouve la même présence morbide au milieu d'un paradis terrestre quand Jim Caveziel nettoie un brancard encore humecté de traces de sang. La rivière qui coule accueille ce qu'il reste du combattant. Un peu comme si elle saisissait son âme. Le film recèle de ce genre de scènes.
Dave Garver
Producteur Exécutif
Posts: 7512
Joined: 14 Apr 03, 09:28
Location: dans la tête d'Elgrog

Post by Dave Garver »

Un film que je zappe tant il me fatigue. Trop de verbiages, de soliloques, de pseudo réflexion sur la vacuité de la guerre. Je sais que beaucoup considèrent ce Mallick comme un grand film, ce n'est pas mon cas. Faudrait que je me force à el revoir pour faire une liste exhaustive de ce que je lui reproche...
Image
Kurtz

Post by Kurtz »

Ouf Je Respire wrote:
P'tit gars wrote:J'aime beaucoup aussi.

Le seul reproche que j'aurais à faire est que parfois, j'ai l'impression que Mallick n'insiste pas assez sur le coté "sale" de la guerre.
Dans ce cas, on devrait faire le même reproche à "Apocalypse now"... Parce qu'au niveau illusion et constat, on peut pas dire que Coppola a fait dans l'ultra réaliste.
ok, apocalypse now part en trip baroque à la fin. il y a des scènes assez barrées.
mais aussi des scènes dures comme celle où Willard exécute la Viet.
et pendant l'attaque des hélicos, même si celle ci a un côté grandiose/exaltant, on voit aussi des blessés grave
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

P'tit gars wrote:Le seul reproche que j'aurais à faire est que parfois, j'ai l'impression que Mallick n'insiste pas assez sur le coté "sale" de la guerre.
Et en même temps, s'il avait insisté là dessus, il y aurait eu un coté moraliste qui aurait dépareillé avec le reste du film, non?
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Post by Simone Choule »

P'tit gars wrote:J'aime beaucoup aussi.

Le seul reproche que j'aurais à faire est que parfois, j'ai l'impression que Mallick n'insiste pas assez sur le coté "sale" de la guerre. Le coté lyrique et poétique semblant parfois trop mis en avant par rapport à la vrai réalité d'une guerre, ces horreurs, ces abominations ...
Il ne reste qu'une certaine illusion de tout ça et non un constat.

Une grosse claque quand même de ces dernières années.
C'est justement la force du film... Il ne place pas l'humain plus haut qu'un arbre ou un crocodile. La barbarie de l'homme semble faire partie de l'état naturel des choses. Du grand TOUT...
Mais ce regard démiurge, presque détaché, crée effectivement quelque chose de très troublant.