Les Nerfs à Vif (Martin Scorsese - 1991)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51251
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

NUTELLA wrote:ben désolé je ne trouve pas,tant au niveau narratif que dans la mise en scéne,je ne le reconnais pas.et je connais moi aussi très bien son oeuvre :P Scorcese ferait-il donc parti des réalisateurs intouchables...
Non pas du tout intouchable. Je comprends bien qu'on ne puisse pas aimer Les nerfs à vif, mais je ne vois pas comment tu peux dire connaître très bien son oeuvre et affirmer en même temps que que tu ne reconnais pas son style.
Image
noar13
Réalisateur
Posts: 6506
Joined: 14 Apr 03, 09:44
Location: paris

Post by noar13 »

NUTELLA wrote: :P Scorcese ferait-il donc parti des réalisateurs intouchables...
non parcequ' a tombeaux ouverts est un film raté, et vlan j'en remets une couche
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93345
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

noar13 wrote:
NUTELLA wrote: :P Scorcese ferait-il donc parti des réalisateurs intouchables...
non parcequ' a tombeaux ouverts est un film raté, et vlan j'en remets une couche
je trouve aussi et pourtant on décèle en 5 minutes que c'est un film de Scorsese même sans le savoir : idem pour Cape Fear.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16361
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

y a aussi GANGS OF NEW YORK avec Day Lewis qu'est pas terrible en max Meynier...bon OK,je sors! :lol: :roll:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93345
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Enfin tout ça pour dire qu'il faut arrêter la mauvaise foi : j'ai beau ne pas apprécier à tombeaux ouverts ou Gangs of NY, il est clair que la mise en scène de Scorsese est pourtant reconnaissable : c'est flagrant quand même. Non ?
O'Malley
Cadreur
Posts: 4400
Joined: 20 May 03, 16:41

Post by O'Malley »

Trés flagrant (et j'adore, au passage, Gangs of New-York, un sommet selon moi et un nouveau désaccord avec Jeremy).
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Moi je n'ai pas reconnu Scorses pour un seul motif : la morale de ce film pue
Everybody's clever nowadays
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51251
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Nikita wrote:Moi je n'ai pas reconnu Scorses pour un seul motif : la morale de ce film pue
Il ne faut pas exagérer !
Ce remake est bien plus subversif que son modèle original. Le personnage de De Niro est complètement déréalisé, un peu comme un ange noir venu détruire une famille déjà en train de se décomposer. Bien sûr la famille se resoude, mais est-ce automatiquement douteux ?
Image
NUTELLA

Post by NUTELLA »

Jeremy Fox wrote:Enfin tout ça pour dire qu'il faut arrêter la mauvaise foi : j'ai beau ne pas apprécier à tombeaux ouverts ou Gangs of NY, il est clair que la mise en scène de Scorsese est pourtant reconnaissable : c'est flagrant quand même. Non ?
là je suis d'accord,pour ces deux films on reconnait son style,mais j'enfonce le clou pas pour Cape Fear,enfin pour moi :wink:
là ou je suis d'habitude captivé par sa facon de raconter une histoire,de sa facon de cadrer et de monter un film,je n'ai rien reconnu ici,aucunes emotions que je ressens d'habitude avec son cinéma,et je l'ai pourtant vu deux fois :?

petite question:c'est lui qui l'a voulu ce remake,ou c'est une commande?
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Roy Neary wrote:
Nikita wrote:Moi je n'ai pas reconnu Scorses pour un seul motif : la morale de ce film pue
Il ne faut pas exagérer !
Ce remake est bien plus subversif que son modèle original. Le personnage de De Niro est complètement déréalisé, un peu comme un ange noir venu détruire une famille déjà en train de se décomposer. Bien sûr la famille se resoude, mais est-ce automatiquement douteux ?
Nick Nolte qui a les mains lavés du sang ....
Everybody's clever nowadays
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51251
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

NUTELLA wrote:là ou je suis d'habitude captivé par sa facon de raconter une histoire,de sa facon de cadrer et de monter un film,je n'ai rien reconnu ici,aucunes emotions que je ressens d'habitude avec son cinéma,et je l'ai pourtant vu deux fois :?
petite question:c'est lui qui l'a voulu ce remake,ou c'est une commande?
Là on est dans le subjectif, c'est autre chose. Que tu ne sois pas captivé, que tu ne ressentes rien, tout cela t'appartient et je le conçois aisément. Là, c'est plus clair. Avant tu disais ne pas reconnaître son style, ça n'a rien à voir !
Nikita wrote:Nick Nolte qui a les mains lavés du sang ....
Tu peux préciser ?
Image
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

SPOILERS


A la fin de la "bagarre" sur le bateau, Nick Nolte tue De Niro - un de ses anciens clients qu'il n'a pas défendu malgré son serment - a du sang sur les mains, mets celles-ci dans l'eau qui les lave

Bref, il est puréfié et donc sa conduite est largement excusée : presque du Schumacher
Everybody's clever nowadays
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4734
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Nikita wrote:SPOILERS


A la fin de la "bagarre" sur le bateau, Nick Nolte tue De Niro - un de ses anciens clients qu'il n'a pas défendu malgré son serment - a du sang sur les mains, mets celles-ci dans l'eau qui les lave

Bref, il est puréfié et donc sa conduite est largement excusée : presque du Schumacher
C'est conférer une portée de sens un peu lourde à une image somme toute anodine Nikita
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51251
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Nikita wrote:Bref, il est puréfié et donc sa conduite est largement excusée : presque du Schumacher
N'importe quoi là ! Tu prends tout au premier degré. Le rapport avocat/accusé n'est plus de mise ici. Scorsese fait comme souvent appel à une parabole christique. Le personnage de De Niro est une sorte de démon qui incarne la mauvaise conscience de Nolte. Le sang sur ses mains rappelle les stigmates de la religion. En se débarrassant de son démon, il se délivre du poids de son péché. C'est un signe de rédemption.
Image
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25598
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Roy Neary wrote:Le personnage de De Niro est complètement déréalisé, un peu comme un ange noir venu détruire une famille déjà en train de se décomposer
On lorgne presque vers le Taxi Driver, je veux dire par là que la morale de chacun de ses films est très subversive et anti-manichéiste, on s'identifie au "méchant".
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide