Short Cuts (Robert Altman - 1993)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

...

Post by Gounou »

J'adore ce film... très cynique, limite malsain par moment...
Excellents interprètes, excellents dialogues, très bon rythme, bonne BO (Mark Isham je crois...)
Manque peut-être un brin d'émotion (que nous apportera plus tard Magnolia, sur un motif ouvertement inspiré du Altman...)

Et un film à redécouvrir pour La mouche, un! :wink:
Judy Garland
Stagiaire
Posts: 20
Joined: 4 Aug 05, 18:40
Location: de l'autre côté de l'écran

Post by Judy Garland »

héhé oui, je vais enfin mettre mon avis!!
désolé, mais ce film je l'ai vu en deux fois ( il dure trois heures quand même!!), alors c'est pour ça que je suis pas revenue avant!!
bon, mon avis ( j'aimerai tellement savoir parler de films!!malheureusement, dès que j'ai envie de dire ce que j'ai ressenti pour un film, je ne trouve pas encore les mots, peut-être parce que je suis trop novice en la matière et que je n'ai pas encore de quoi comparer, ou même des termes un peu techniques pour parler de la façon dont c'est filmé, ce genre de truc...!!): en tout cas, ce que je trouve vraiment c'est que les trois heures, on ne les sent vraiment pas passer!et je crois que c'est le premier film de trois heures pour lequel je n'ai pas décroché une seule seconde!!c'est un film très réaliste je trouve, on pourrait comparer ça à un bon Zola ( eh oui, je suis une littéraire!!). On suit plusieurs personnages dans leur vie, et on a l'impression de voir ses voisins ou ses amis tellement ils semblent proches de nous de par leurs histoires, leurs problèmes. Moi je trouve qu'il y a de l'émotion. Je trouve qu'en fait, l'émotion vient justement du fait qu'il semble ne pas y avoir d'émotions. c'est un peu paradoxal, je sais, mais je trouve que le regard de Altman dans ce film est très neutre, il décrit les personnages comme ils sont, sans faire de sentimentalisme ni rien. Ils sont comme ça et c'est tout. Il a pas l'air de porter un jugement sur eux, ils nous les livrent tels qu'ils sont. et c'est cette vérité du personnage je trouve qui procure l'émotion. ils sont juste ce qu'ils sont, et moi je trouve ça super émouvant. parce que finalement, dans la vie, on est tous comme ça, et on est quand même émouvant, parfois!!bon, je dois aller manger, alors j'abrève ce message. dommage, c'est un film qui m'a marqué et que je conseille vraiment de voir. C'est un morceau de vies.
Judy Garland
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11803
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Judy Garland wrote: en tout cas, ce que je trouve vraiment c'est que les trois heures, on ne les sent vraiment pas passer!et je crois que c'est le premier film de trois heures pour lequel je n'ai pas décroché une seule seconde!!. [...] Moi je trouve qu'il y a de l'émotion. Je trouve qu'en fait, l'émotion vient justement du fait qu'il semble ne pas y avoir d'émotions. c'est un peu paradoxal, je sais, mais je trouve que le regard de Altman dans ce film est très neutre, il décrit les personnages comme ils sont, sans faire de sentimentalisme ni rien. Ils sont comme ça et c'est tout. Il a pas l'air de porter un jugement sur eux, ils nous les livrent tels qu'ils sont. et c'est cette vérité du personnage je trouve qui procure l'émotion. ils sont juste ce qu'ils sont, et moi je trouve ça super émouvant. parce que finalement, dans la vie, on est tous comme ça, et on est quand même émouvant, parfois!! [...] c'est un film qui m'a marqué et que je conseille vraiment de voir. C'est un morceau de vies.
Toi il faut que tu voies Magnolia. 8)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
Judy Garland
Stagiaire
Posts: 20
Joined: 4 Aug 05, 18:40
Location: de l'autre côté de l'écran

Post by Judy Garland »

Ok MJ, c'est le prochain film que je verrais alors!!j'espère que ça va me plaire, comme tu as l'air de le penser hihi!!gros bisous!!
Judy Garland
Nicolas Brulebois
Usant jusqu'à la Coen
Posts: 960
Joined: 16 Apr 05, 09:24

Re: ...

Post by Nicolas Brulebois »

thegounou wrote:Manque peut-être un brin d'émotion (que nous apportera plus tard Magnolia, sur un motif ouvertement inspiré du Altman...)
on peut objecter que la larmichette facile, et même le chantage systématique à la grosse émotion , était précisément le défaut de Magnolia.

(mais bon, à sa décharge: c'est l'un des rares films américains potables que j'aie vu ces dernières années).
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11803
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Magnolia commence au contraire d'une manière très extèrieure et clinique pour petite à petit rendre attachants et émouvants ces personnages au fil du film. Personnellement je n'y vois pas de la larmichette facile, mais une réelle émotion palpable offerte par la faiblesse des personnages. Mais bon après c'est aussi une question de sensibilité, je comprends tout à fait qu'on trouve ce film naze (même si c'est pour moi un chef-d'oeuvre absolu).
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19435
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Post by gnome »

MJ wrote:Magnolia commence au contraire d'une manière très extèrieure et clinique pour petite à petit rendre attachants et émouvants ces personnages au fil du film. Personnellement je n'y vois pas de la larmichette facile, mais une réelle émotion palpable offerte par la faiblesse des personnages. Mais bon après c'est aussi une question de sensibilité, je comprends tout à fait qu'on trouve ce film naze (même si c'est pour moi un chef-d'oeuvre absolu).
Tout à fait d'accord! Vas-y Judy, jette toi sur cette somme!!!

Quant à "Short cuts"... que dire... Je crois que c'est mon Altman préféré avec "M*A*S*H*".

Mais ça fait très longtemps que je ne l'ai pas vu alors... pour en parler plus longuement, faut que je me jette sur le DVD de Wild side qui m'attend dans ma bibliothèque.. :D
Image
johell
1/10 à chaque oeil
Posts: 5404
Joined: 3 Jan 07, 10:20
Location: Suisse

Post by johell »

SHORT CUTS de Robert Altman (1993)

Une belle mosaïque où s'entrecroisent les fragments de vie de neuf couples. La maestria de Altman éclate totalement de ce long film-fleuve de 3 heures où se croisent une magnifique constellation de comédiens. Un pur bonheur de cinéma qui, plus de 13 ans après sa sortie, garde tout son impact. Certainement le film d'Altman que je préfère!
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22691
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

johell wrote:SHORT CUTS de Robert Altman (1993)

Une belle mosaïque où s'entrecroisent les fragments de vie de neuf couples. La maestria de Altman éclate totalement de ce long film-fleuve de 3 heures où se croisent une magnifique constellation de comédiens. Un pur bonheur de cinéma qui, plus de 13 ans après sa sortie, garde tout son impact. Certainement le film d'Altman que je préfère!
Une vraie bombe, ce film. Il reste La référence en matière de film choral. C'est d'ailleurs, je crois (mais je peux me tromper) le film qui a vraiment ouvert la voie, car je ne connais pas beaucoup de films qui mettent en parallèle des vies différentes de gens qui s'entrecroisent antérieurs à Short Cuts.

En tout cas, un petit bijou, une pleïade d'acteurs au meilleur d'eux mêmes, des scènes tristes qui m'ont beaucoup touché lors des premières visions, d'autres carrément droles. Une mise en scène discrète, mais efficace, qui éclate lorsqu'on commence à observer de près l'articulation du récit.

A voir absolument.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23318
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

cinephage wrote:
johell wrote:SHORT CUTS de Robert Altman (1993)

Une belle mosaïque où s'entrecroisent les fragments de vie de neuf couples. La maestria de Altman éclate totalement de ce long film-fleuve de 3 heures où se croisent une magnifique constellation de comédiens. Un pur bonheur de cinéma qui, plus de 13 ans après sa sortie, garde tout son impact. Certainement le film d'Altman que je préfère!
Une vraie bombe, ce film. Il reste La référence en matière de film choral. C'est d'ailleurs, je crois (mais je peux me tromper) le film qui a vraiment ouvert la voie, car je ne connais pas beaucoup de films qui mettent en parallèle des vies différentes de gens qui s'entrecroisent antérieurs à Short Cuts.

En tout cas, un petit bijou, une pleïade d'acteurs au meilleur d'eux mêmes, des scènes tristes qui m'ont beaucoup touché lors des premières visions, d'autres carrément droles. Une mise en scène discrète, mais efficace, qui éclate lorsqu'on commence à observer de près l'articulation du récit.

A voir absolument.
Je n'ai pas vu Nashville du même auteur qui me semble avoir le même principe narratif. Je crois même qu'il a inventé le système Lion's Gate pour ce film.
Jihl
Doublure lumière
Posts: 584
Joined: 4 Mar 06, 23:06
Location: Louis Restaurant

Post by Jihl »

Quelle déception ! J'avais vu le film en gros au moment de sa sortie et dans mon souvenir j'avais adoré.
Eh bien là, pfft... j'avoue qu'en dehors d'une ou deux scènes portées par le talent des acteurs (Jack Lemon, Juliane Moore), j'ai trouvé ça bien moyen. Cette peinture de l'individualisme de la société blanche californienne a bien vieilli et la quasi-totalité des personnages sont non seulement pitoyables mais sans aucun intérêt. D'ailleurs je trouve qu'au final, le film ne dit vraiment pas grand chose et repose uniquement sur ce concept théorique de film choral.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21871
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Shortcuts (Robert Altman, 1993)

Post by Nestor Almendros »

Johnny Doe (14 octobre 2003) wrote:Short Cuts

SPOILER résiduelles

Que je n'immaginais pas si long. Mais plus c'est long plus c'est bon dans ce cas là, emmener par un casting d'enfer carrément innimaginable, des dialogues, des situations, des personnages pittoresques, drôles, touchant, toujours sincère, j'ai rarement vu Altman aussi impressionnant. Le montage est une pur merveille et ce film "chorale" m'a fait passé 3h sublimes. Les ressemblences avec Magnolia sont certes voyantes, mais pas gênantes pour un film ou l'autre (ma sensibilité me force à preferé magnolia que je trouve moins fluide et un peu plus difficile à suivre). La scène du tremblement de terre traduit le film, on est à la fois choqué par l'acte de Penn, triste par le suicide de la violoncelliste, euphorique devant ce qui arrive aux autres (Frances McDormand piquant un fourir en voyant l'horloge se fracasser, la serveuse et son poivrot de copain riant à gorge déployés...). Les situations sont souvent sur le fils du rasoirs (un traitement des relations de couple, de parent à enfant, absolument parfait), parfois à mourir de rire (Jungle Gene, génialissime Tim Robbins, absolument hilarant du début à la fin) quelques fois boulversante (j'ai trouvé la scène ou Andie disait au cuisinier que son fils était mort d'une immense tristesse, le visage du cuisinier à ce moment là, montrant toute la honte qu'il ressent à la fois beau et pathétique).
Une pur merveille, un patchowrk génialissime !!!
Tybalt (le 5 septembre 2004) wrote:Short Cuts

hmmmm ben c'est comme Magnolia : ça m'a laissé froid (moins que ce dernier quand même). Je ne vois pas trop l'intéret du film en fait, les personnages sont pour la plupart trop esquissés pour être attachants ce qui fait que le film me parait plat, sans beaucoup d'émotions (mis à part les retrouvailles a l'hopital entre le grand père et le père du gamin et la scène chez le boulanger avec les deux parents). Mais bon au final j'ai vraiment l'impression d'assister à un espèce de truc qui se veut une tranche de vie et qui se résume à dire plus ou moins gentiment que personne n'est parfait et que les méchants des fois ils sont gentils. et que la vie c'est pas simple et que même des fois c'est compliqué. mouais.

6/10
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4641
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re:

Post by angel with dirty face »

cinephage wrote:Une vraie bombe, ce film. Il reste La référence en matière de film choral. [...] A voir absolument.
+ 1... Il y a une scène dans ce film que je trouve absolument merveilleuse, c'est celle entre Jack Lemmon et Bruce Davison (qui joue son fils) à l’hôpital.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15570
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Shortcuts (Robert Altman, 1993)

Post by Watkinssien »

Short Cuts est un modèle de film choral, celui qui marie les séquences et les personnages avec une virtuosité quasi invisible, celui qui permet au specateur de ne jamais se perdre, celui de proposer à travers diverses situations plus ou moins reliées un monde sclérosé où tout va au plus mal.

Constat noir, extrêmement pessimiste sur les Américains (titre prévu pour le film), où les adultes se complaisent dans les pires maux superbement évoqués et où la jeunesse ne pourra même pas redresser la barre à cause de destins funestes.

Même la nature grondera contre ses parasites ou ses malchanceux, ses ratés ou ses égocentriques, ses démons ou ses frustrés.

Les comédiens sont tous géniaux.
Image

Mother, I miss you :(
Cadichon
Bourriquet au carré
Posts: 352
Joined: 4 Sep 08, 17:57

Re: Shortcuts (Robert Altman, 1993)

Post by Cadichon »

Personne ne cite Jennifer Jason Leigh excellente lorsqu'
Spoiler (cliquez pour afficher)
elle engage des conversations érotiques au téléphone alors qu'elle change les couches (le décalage entre le son et l'mgae est extraordinaire).
et Annie Ross, chanteuse exceptionnelle comme toujours (je vous recommande le trio Lambert, Hendricks & Ross).