Bertrand Tavernier

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

bruce randylan
Mogul
Posts: 11509
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Bertrand Tavernier

Post by bruce randylan »

Je ne suis pas si avancé que ça dans la lecture mais il me semble que sur certains points, il avait reconnu avoir été injuste ; sur le cinéma anglais notamment... Au passage dommage que ce mépris envers le cinéma anglais perdure. D'ailleurs la cinémathèque n'a organisé que deux rétrospectives sur des cinéastes anglais depuis que je la fréquente (soit 6-7 ans) : Terence Fisher et le documentariste Humphrey Jennings.
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

Capitaine Conan - 1996

L'armée française dans les tranchées des Balkans à la fin de la Première Guerre Mondiale ; ses soldats et ses 'guerriers' comme les différencie le Capitaine Conan, tête brulée à la tête d'un escadron d'hommes recrutés dans les prisons militaires et qui n'ont pas peur de tuer, s'en délectant au contraire. J'avais le souvenir d'un film sur le front durant toute sa durée alors que ça ne dure en fait que les 20 premières et les 10 dernières minutes. Le reste du temps, après l'armistice, on voit vivre les soldats à Bucarest, s'ennuyant et occasionnant des dégâts. Un officier ami de Conan reçoit la lourde tâche d'arrêter et de juger les coupables, tous considérés comme des héros durant les combats. Ses relations avec Conan vont être de plus en plus tendus, ce dernier ne pensant qu'à défendre ses hommes.

Un film très puissant grâce avant tout à l'interprétation extraordinaire de Philippe Torreton, remarquablement bien entouré par Samuel Le Bihan mais surtout Bernard LeCoq, François Berléand et un inénarrable Claude Rich dans le rôle du Général. On sent les influences de Tavernier, entre cinéma américain (durant les amples séquences de combats dans les montagnes, certains plans d'ensemble ou ceux sur les trains semblent tout droits sortis d'un western des années 50, la photographie aussi d'ailleurs) et cinéma français des années 40-50 (l'interprétation gouailleuse, les dialogues, l'humour). Très subjectivement ma préférence chez Tavernier se tourne plutôt vers sa veine intimiste mais ses fresques ne manquent pas d'ampleur à l'exemple de cet excellent Capitaine Conan. Sur cette période historique, j'ai quand même une préférence pour le magnifique La Vie et rien d'autre.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15823
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Bertrand Tavernier

Post by Père Jules »

Tu ne l'avais jamais vu ?
Un de mes préférés de Tatav. Un film incroyablement puissant tu l'as dit porté par une distribution remarquable. Et puis question mise en scène, c'est vraiment du haut niveau. C'est ce qu'il a fait de mieux avec Un dimanche à la campagne et L.627.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

Père Jules wrote:Tu ne l'avais jamais vu ?
Un de mes préférés de Tatav. Un film incroyablement puissant tu l'as dit porté par une distribution remarquable. Et puis question mise en scène, c'est vraiment du haut niveau. C'est ce qu'il a fait de mieux avec Un dimanche à la campagne et L.627.

Si mais pas depuis sa sortie puisque je ne m'en rappelais que comme un film de guerre de la première à la dernière minute.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23016
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Bertrand Tavernier

Post by Commissaire Juve »

Jeremy Fox wrote:Capitaine Conan - 1996.
Désolé du parasitage (mais "it's beyond my control"... ton message vient de me rappeler un souvenir).

Quand je suis allé le voir (le jour de la sortie), j'étais assis à quelques fauteuils d'Alain Resnais et Sabine Azéma ! C'était sur les Champs, dans une salle qui a disparu. J'ai été tout surpris de les voir là.

EDIT : ah ben, non... la salle n'a pas disparu. J'ai encore le ticket... c'était dans la salle 2 du Gaumont Ambassade. :mrgreen:
Last edited by Commissaire Juve on 8 Nov 14, 20:17, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

Père Jules wrote:Et puis question mise en scène, c'est vraiment du haut niveau. C'est ce qu'il a fait de mieux avec Un dimanche à la campagne et L.627.
...Et Coup de torchon : avec Un dimanche à la campagne, c'est dans ce film je trouve qu'il y a les plus beaux mouvements de caméra.
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10357
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Bertrand Tavernier

Post by odelay »

Jeremy Fox wrote:
Père Jules wrote:Et puis question mise en scène, c'est vraiment du haut niveau. C'est ce qu'il a fait de mieux avec Un dimanche à la campagne et L.627.
...Et Coup de torchon : avec Un dimanche à la campagne, c'est dans ce film je trouve qu'il y a les plus beaux mouvements de caméra.

Pourtant à l'époque, pas mal de personnes lui étaient tombées dessus à cause de l'utilisation de la Steadycam. Quand on compare aujourd'hui avec ce qui se fait dans ce domaine ou tous les "caméras à l'épaule", ça semble dérisoire.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15192
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Bertrand Tavernier

Post by Watkinssien »

Jeremy Fox wrote:
Père Jules wrote:Et puis question mise en scène, c'est vraiment du haut niveau. C'est ce qu'il a fait de mieux avec Un dimanche à la campagne et L.627.
...Et Coup de torchon : avec Un dimanche à la campagne, c'est dans ce film je trouve qu'il y a les plus beaux mouvements de caméra.
Et Le Juge et l'Assassin, non mais !
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

User avatar
shubby
Machino
Posts: 1158
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Bertrand Tavernier

Post by shubby »

Holy Lola, Tavernier !
Que j'aime bcp aussi.
Mais soit, en cette année de commémo, Capitaine Conan est un indispensable. Et La vie et rien d'autre itou mais j'apprécie vraiment les persos & scènes de barbarie hallucinantes du premier. Un des meilleurs "films de guerre" qui soient, un genre que j'exècre sauf lorsqu'il se condamne lui-même, mes velléités belliqueuses avec.

Nota : j'ai repéré un léger emprunt à la scène de chasse depuis le train dans la BD Mic Mac Adam, ses nouvelles aventures. Des soldats british y tuent des fées "à la façon" de.
J'en profite, toujours rayon BD & Grande Guerre donc HS ici : La ligne de front de Larcenet vaut vraiment le coup.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

La chronique de La vie et rien d'autre par Antoine Royer à l'occasion de sa sortie en Bluray groupée avec celle de Capitaine Conan.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49072
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Bertrand Tavernier

Post by Boubakar »

Jeremy Fox wrote:La chronique de La vie et rien d'autre par Antoine Royer à l'occasion de sa sortie en Bluray groupée avec celle de Capitaine Conan.
Petite coquille sur la partie technique ;
Depuis, les normes ont changé, les mentalités ont évolué, et on sollicite plus volontiers les acteurs de la photographie
les directeurs, non ? :)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

Boubakar wrote:
Jeremy Fox wrote:La chronique de La vie et rien d'autre par Antoine Royer à l'occasion de sa sortie en Bluray groupée avec celle de Capitaine Conan.
Petite coquille sur la partie technique ;
Depuis, les normes ont changé, les mentalités ont évolué, et on sollicite plus volontiers les acteurs de la photographie
les directeurs, non ? :)
Je laisserais en décider Antoine mais pour ma part je pense comprendre ce qu'il a voulu dire et ce ne serait donc pas une coquille : je pense qu'il parle de tous ceux dont le métier est la photographie et non seulement les chefs-opérateurs.
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24806
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Bertrand Tavernier

Post by ed »

Jeremy Fox wrote:je pense qu'il parle de tous ceux dont le métier est la photographie
Oui, ceux qui ont agi dans ce domaine
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

Trois de ses films sortent en Bluray cette semaine chez Studio Canal ; on commence par celui de L'horloger de St Paul testé par Antoine Royer. La suite, dès demain.