Bertrand Tavernier

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10145
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Bertrand Tavernier

Post by odelay »

Si vous le trouvez, je vous conseille fortement ce livre de Tatav qui est le journal de tournage de L627 de la pré-prod à la sortie du film. Si je me souviens bien, il est vraiment présenté sous la forme d'un journal avec les paragraphes ou chapitres correspondants à des dates. C'est bien sûr passionnant car évidemment Tavernier ne pratique pas la langue de bois.
Il y a un autre élément intéressant car il parle du film qu'il est en train de préparer pendant la post production de L 627 : il s'agit étonnament d'un film américain, "Anywhere but here", qu'il voulait faire avec Dianne West. Le film ne se fera pas, du moins pas sous sa direction, mais il n'est pas resté aux oubliettes car il a été repris à la fin des années 90 par Wayne Wang avec Susan Sarandon et Nathalie Portman. Je ne l'ai pas vu sous forme finale, mais je me souviens qu'il n'avait pas bouleversifié grand monde...

Image
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19613
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Bertrand Tavernier

Post by Rick Blaine »

Père Jules wrote:Toujours sous le choc après avoir vu L.627 (qui fait de plus en plus figure de grand favori pour le titre de film du mois) j'ai cherché un peu partout des éléments sur le film. Sur youtube j'ai dégoté cette masterclass de Tatav', en très grande forme, avec le dernier tiers hilarant sur Jean-Roger Milo. :D


Merci Père Jules, c'est passionnant, comme d’habitude avec Tatav'. Et le dernier tiers est effectivement à mourir de rire. :D

Bon, surtout, tu le gardes comme film du mois L.627, pas de blague! :wink:
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Bertrand Tavernier

Post by Federico »

Père Jules wrote:Tatav', en très grande forme, avec le dernier tiers hilarant sur Jean-Roger Milo. :D
Spoiler (cliquez pour afficher)
Ah ben c'est malin, je me suis fait pipi dessus ! :lol:

Image
N'importe quoi le Tatav'... Chuis doux comme un agneau...
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Bertrand Tavernier

Post by Père Jules »

"Tu peux t'économiser le dernier mouvement" :lol:
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20648
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Bertrand Tavernier

Post by Major Tom »

Tavernier est un des cinéastes les plus intéressants qui soient à écouter. Je l'avais vu au festival Premiers Plans d'Angers, à la rétrospective Jean-Pierre Melville, d'abord en ville où il se baladait tranquillou, agréable avec les gens qu'ils croisaient... puis le lendemain quand il a présenté Le Doulos. Delon devait venir la veille, mais il s'était finalement décommandé le jour-même (il devait présenter Le Samouraï mais jamais "l'invité de marque" ne s'est pointé de tout le festival). Pour se rattraper, Jeanne Moreau, la fondatrice de Premiers Plans, a fait donc appel à Tavernier pour jouer les remplaçants (purée, qu'est-ce qu'on a gagné au change!). Il a évidemment commencé par vanner l'acteur-diva absent, puis le présentateur (je ne sais plus qui c'était) a fait comme on fait d'habitude; il a introduit Tavernier auprès du public, puis rappelé: "Je vais poser quelques questions et après, si on a le temps, le public pourra aussi..." Il avait une demie-heure à meubler avant de commencer la projection. Donc, il pose une première question... Et Tavernier y répond... sur 45 minutes. Je ne plaisante pas! Il ne s'est pas arrêté. C'est une encyclopédie vivante et tel devant un livre ouvert, on apprenait tout sur la genèse du film, la biographie de Melville, de Belmondo jusqu'au Doulos, on avait droit à des anecdotes de tournages auxquelles il avait été témoin (Bébel qui découvre que son agent a donné une photo de lui avec sa nouvelle conquête à un magazine "people" de l'époque, attrape son agent par le col qui lui dit effrayé: "Non! Je ne suis pas violent, ne me frappe pas!" et au final, lui fait bouffer page par page le magazine), etc. Au final il n'y a eu qu'une seule question (la première donc), une trèèèèès grande réponse passionnante, puis le film a démarré (en retard, forcément), et lui est resté. Du début à la fin. Il a regardé le film, assis au milieu du public, alors qu'il le connaissait déjà (j'ai rarement vu quelqu'un rester à la projection même de son propre film).
Donc si t'as d'autres vidéos, je (on?) suis preneur. :D
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45040
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Bertrand Tavernier

Post by Flol »

Major Tom wrote:Donc si t'as d'autres vidéos, je (on?) suis preneur. :D
Moi aussi, j'adore ce mec et sa passion communicative.
Il y a 1 an et quelques, j'avais assisté à une conférence au Forum des Images, où Tavernier et Philippe Sarde parlaient de leurs multiples collaborations, avec divers extraits à l'appui (les génériques d'intro de L'Horloger de Saint Paul et de Coup de Torchon, notamment). Inutile de préciser que c'était intéressant.
Avec Verhoeven et Annaud, il fait partie de ces mecs intarissables sur le cinéma et qui sont capables de rendre passionnant n'importe quel sujet s'en rapprochant. Leurs commentaires audios sont à écouter obligatoirement.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48739
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Re: Bertrand Tavernier

Post by Boubakar »

Major Tom wrote:Donc si t'as d'autres vidéos, je (on?) suis preneur. :D
Il y a ça aussi, mais en audio : http://www.forumdesimages.fr/fdi/L-Acad ... -a-ecouter
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1418
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Bertrand Tavernier

Post by cinéfile »

Boubakar wrote:
Major Tom wrote:Donc si t'as d'autres vidéos, je (on?) suis preneur. :D
Il y a ça aussi, mais en audio : http://www.forumdesimages.fr/fdi/L-Acad ... -a-ecouter
Dommage que les Malle aux Trésors du Forum ne soient pas toutes disponibles en audio, j'ai notamment le souvenir d'une intervention qui concernait le film noir britannique et qui n'apparait pas sur la page.

J'ajouterais également que certaines interventions de Tatav disponibles sur la toile (blog perso, podcast et vidéos) sont signalées dans le topic "Entretien avec Bertrand Tavernier" (http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 15&t=18334).
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48739
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Re: Bertrand Tavernier

Post by Boubakar »

cinéfile wrote:
Boubakar wrote:
Il y a ça aussi, mais en audio : http://www.forumdesimages.fr/fdi/L-Acad ... -a-ecouter
Dommage que les Malle aux Trésors du Forum ne soient pas toutes disponibles en audio
Ça se convertit facilement en fichiers mp3 (soit avec des des freewares, ou en passant par un site comme Fluovore). :)
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Bertrand Tavernier

Post by jacques 2 »

Toujours de bonne humeur depuis hier, je déclare sans ambages que j'aime Tavernier autant qu'on puisse aimer quelqu'un que l'on ne connaît pas.

Car sa passion de cinéphile encyclopédique est communicative et c'est toujours un régal de l'écouter ...

Dernier exemple en date en ce qui me concerne : je n'avais pas apprécié du tout sa "Fille de D'Artagnan" mais, croisant récemment le dvd à très bon marché, j'ai eu envie de lui redonner une chance et, en écoutant le commentaire audio, ai finalement réévalué assez nettement le métrage (loin d'être un de ses meilleurs, ceci dit ...).
C'est dire la verve du Monsieur et, rien que (mais pas que ...) pour "Coup de torchon", Respect éternel ... :)
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Bertrand Tavernier

Post by Federico »

Boubakar wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
cinéfile wrote:
Dommage que les Malle aux Trésors du Forum ne soient pas toutes disponibles en audio
Ça se convertit facilement en fichiers mp3 (soit avec des des freewares, ou en passant par un site comme Fluovore). :)
Euh... j'ai copié le permalien dans Fluovore avec l'option mp3 et... amarchpô :cry:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Bertrand Tavernier

Post by Père Jules »

Ça commence aujourd'hui (1999)

Que dire ? Difficile de faire une rapide chronique d'un film aussi bouleversant que celui-ci. Difficile de prendre en compte des critères comme l'écriture, la réalisation, l'interprétation lorsqu'on est mis face à tant de détresse sociale. Mais Tavernier est un cinéaste génial. Il sait capter l'essence même du quotidien sans verser dans le pathos complet ou le hors-sujet. Alors Ça commence aujourd'hui est un film terrible oui, mais aussi drôle, truffé de tranches de vies touchantes. Quand le directeur campé par Torreton (jamais aussi bon que lorsqu'il est sous la direction de Tavernier) dit que cette année il est relativement épargné par la mode anglo-saxonne des prénoms au regard de la classe d'en face qui comporte deux jumeaux, Starsky & Hutch, ça contre-balance les affaires d'incestes, d'enfants battus, de chômage. Ça aère. En cela, comme d'habitude, le cinéaste trouve le juste équilibre.

Non, moi, le reproche majeur que je fais au film c'est son interprétation. Seul Torreton est vraiment bon. Et je m'en veux de dire cela, mais le reste sonne un peu faux. Je ne veux pas parler d'immersion avec un film comme celui-ci où les cas évoqués suffisent déjà amplement à comprendre ce à quoi sont confrontés enfants, parents, enseignants. Un exemple parmi tant d'autres, celui de la puéricultrice qui va se plaindre au Président de Conseil général du manque de moyens. Tout dans cette tirade (en dépit des vérités qui sont énoncées) sonne faux. Ça ressemble à du théâtre amateur. C'est le genre de truc qui ont du mal à passer chez moi.

Quoi qu'il en soit, une découverte indispensable.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89524
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Bertrand Tavernier

Post by Jeremy Fox »

L'interprétation ne m'avait pas choqué même s'il semblait évident que beaucoup d'acteurs n'étaient pas des professionels. Sinon, très grand film pour ma part.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19613
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Bertrand Tavernier

Post by Rick Blaine »

Jeremy Fox wrote:L'interprétation ne m'avait pas choqué même s'il semblait évident que beaucoup d'acteurs n'étaient pas des professionels. Sinon, très grand film pour ma part.

Ça ne m'avait pas non plus gêné, au contraire même, j'avais trouvé l’interprétation tout à fait dans le ton du film.

Très grand film pour moi également.
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2597
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Bertrand Tavernier

Post by Frances »

J'exhume le sujet après avoir découvert "Daddy nostalgie" ce mois-ci. Pas un immense tavernier mais un film empreint de beaucoup de délicatesse qui m'est allé droit au cœur.
Je possédais des VHS usées pour certaines jusqu'à la trame qui ont fini dans le cercle infernale du recyclage le jour où mon dernier magnétoscope a rendu l'âme. Les pages que j'ai lues ici m'ont donné envie de revoir Le juge et l'assassin, Que la fête commence, l'horloger de Saint Paul, Coup de torchon et le magnifique Un dimanche à la campagne. Quitte à les acheter j'aimerai autant investir dans des BR mais visiblement rien pour l'instant. Quelqu'un sait si c'est prévu dans un avenir pas trop lointain ? Merci. :D


Image