Bertrand Tavernier

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10180
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Bertrand Tavernier

Post by odelay »

EDIT DE LA MODERATION:

N'hésitez pas à consulter les topics consacrés au films et aux livres du réalisateur

Des enfants gâtés (1977)
L'appât (1995)
Holy Lola (2004)
Dans la brume électrique (2008)

le livre 50 ans de cinéma américain

Entretien avec Bertrand Tavernier sur Classik (2005)








-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------











Juste un petit topic pour parler de l'oeuvre de B.Tavernier. Voilà l'exemple même, comme son copain Scorsese, du cinéphile qui a su complètement digérer sa grande culture cinéma et se l'approprier pour faire sa propre oeuvre originale, forte, bouleversante et souvent admirable. Tout le contraire de ces cinéastes également férus de cinéma de ces dernières années qui ne peuvent pas se défaire de leurs références.

« Avec Tavernier t'es sûr de ne pas faire une merde » disait B.P.Donnadieu lors d'une interview à la sortie de LA PASSION BEATRICE(ironie de cette déclaration, ce tournage a été un enfer pour Tavernier et tous les autres comédiens à cause du comportement de Donnadieu). Quand on regarde la filmo du réalisateur, force est de constater qu'il a raison. Il y a bien sûr des hauts et des moins hauts, mais cela reste toujours très supérieur à ce que font la grande majorité de ses collègues. Car lorsqu'il filme, il a toujours qq chose à dire, car il fait toujours des recherches impressionnantes sur le sujet avant de se lancer (qu'elles soient historiques ou sociales) et car il sait faire bouger une caméra et diriger des comédiens.

Ce qui est étonnant de voir aujourd'hui c'est que son oeuvre n'a pratiquement pas pris une ride. Dur de rester insensible devant le lyrisme du JUGE ET L'ASSASSIN ou de CAPITAINE CONAN, devant la débauche suicidaire et humaniste du Régent de France de QUE LA FETE COMMENCE, ou devant sa façon de parler du colonialisme en Afrique dans les années 30 dans COUP DE TORCHON. D'ailleurs ce dernier film met toujours aussi mal à l'aise : on perd complètement ses repères plus le film avance, et plus on découvre avec horreur l'attitude du personnage de Noiret. On ne sait plus du tout quel type de film on a vu. L'expérience est assez perturbante (au passage la plupart de ses films en disent bcp plus long sur l'Histoire que la plupart des cours ou livres).

Tavernier parle fort, énerve certains, il s'indigne et il agit. Avec ses moyens, avec ses talents : Un ministre cynique lui lance une invitation (ainsi qu'à plusieurs dizaines d'autres cinéastes) pour aller passer une nuit dans une cité de Montreuil, il est le seul à le faire mais n'oublie pas sa caméra. Cela donne DE L'AUTRE COTE DU PERIF. Il découvre avec effarement les pauvres moyens de la police dans certains quartiers de Paris et ce qu'est la vie de ces flics, il fait L627 (avec un point de vue précis qui est réaliste et absolument pas réac) ; on lui raconte les conditions de travails des instit de certains quartiers qui enseignent moins et jouent bcp plus aux assistants sociaux, il en tire CA COMMENCE AUJOURD'HUI, film formidable de justesse sur le métier.
Résultat de tout cela : une oeuvre d'une cohérence incroyable, d'une sincérité indiscutable et surtout d'une très grande qualité qui je trouve n'est pas toujours évaluée à sa juste valeur. Un type qui croit que le cinéma peut changer des choses ne peut être mauvais.
NUTELLA

Post by NUTELLA »

c''est marrant ce que tu dis,par ce que j'ai toujours trouvé que Tavernier est le Scorcese francais,et que Scorcese est le tavernier Americain 8)
j'aime autant le cineaste que l'homme,quelqu'un de très intelligent,de très egager et de profondement humain.
je laisse le soin demain à Jeremy Fox de parler surement très longuement de cet immense réalisateur 8)
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

Bizarrement je n'accroche pas trop au cineaste (bien que je considere Coup de torchon comme un des tout meilleurs films français ) mais le cinephile me ravit aussi bien quand il ecrit 50 ans de cinema americain avec Coursodon que lors de ses interventions à l'Institut Lumiere de Lyon (je me souviens du week-end Frankenheimer l'an dernier ou Tavernier defendait comme personne ce cineaste :D ) ou c'est un plaisir de l'ecouter
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50749
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Tu es sur le bon forum pour encenser Bertrand Tavernier ! :wink:
Je trouve que le rapprochement avec Scorsese est assez osé. Bien sûr, il y a comme point commun cette cinéphilie ardente et engagée, parfaitement assumée et digérée dans l'oeuvre des deux cinéastes. Au-delà, leurs films sont très différents.

J'admire Tavernier pour son regard aiguisé sur la société et le soin porté à ses réalisations. Un cinéaste classique dans le bon sens du terme, mais qui est touhours en prise avec l'actualité et dont la cinéphilie nourrit intelligemment sa filmographie.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89584
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Odelay, tu as effectivement frappé à la bonne porte. Pour moi, il s'agit tout simplement d'un des meilleurs réalisateurs français (même si je n'aime pas du tout 3 de ses films), tu vois que je n'y vais pas avec le dos de la cuillère ;-)

Ceci dit, pas trop le temps d'en parler tout de suite mais vu que le post existe, j'y reviendrais de temps en temps.

Juste pour te dire que Un dimanche à la campagne est le film qui me touche le plus pour de multiples raisons ;-)

A suivre donc
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

Jeremy Fox wrote: (même si je n'aime pas du tout 3 de ses films)
curieux de savoir lesquelles :wink:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89584
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

fatalitas wrote:
Jeremy Fox wrote: (même si je n'aime pas du tout 3 de ses films)
curieux de savoir lesquelles :wink:
En fait , il n'y en a que deux ;-) Deux films à l'histoire passionnante mais à la réalisation plus que plombée :

La passion Béatrice et La mort en direct

EDIT : Et je rajoute Holy Lola qui m'a assez vite ennuyé
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

Jeremy Fox wrote:
fatalitas wrote:
curieux de savoir lesquelles :wink:
En fait , il n'y en a que deux ;-) Deux films à l'histoire passionnante mais à la réalisation plus que plombée :

La passion Béatrice et La mort en direct
je ne les ai pas vu ces deux-la :wink:
Margo

Post by Margo »

Tavernier est un cinéaste qui me laisse souvent le cul entre deux chaises : soit j'aime beaucoup, soit... bof bof. Parmi ses films que j'adore, deux ou trois splendeurs : Un Dimanche à la Campagne, Histoires de vies Brisées : les double peine de Lyon (documentaire bouleversant), La Guerre Sans Nom (le docu définitif sur la Guerre d'Algérie selon moi) et surtout le film que je tiens pour son chef d'oeuvre : Laissez passer, qui malgré quelques accrocs dans certaines scènes de reconstitution historique, reste à mon avis un des films français les plus amples et les plus audacieux de ces dix dernières années.

Viennent ensuite un paquet de film que je n'ai pas vus, parmi lesquels quelques uns de ses plus réputés (L'Horloger de St Paul, Capitain Conan ou Le Juge et L'assassin) et qui me manquent donc pour vraiment juger de son oeuvre.

Et enfin, une petite palanquée de films qui me restent aussi sacrément sur l'estomac : L627 (là où beaucoup y voient une description juste et sans concession de la Police d'aujourd'hui, j'y vois un téléfilm fâlot et sans âme - allez-y, tapez !), La Vie et Rien d'Autre (lourd pensum, et quelle campagne de pub honteuse - remember "Un Monument" !!!), La Passion Béatrice, La Fille de d'Artagnan, Autour de Minuit (salement vieilli selon moi) mais aussi Coup de Torchon qui ne m'a jamais causé que baillements intempestifs. :? :wink:

Bref, un bilan mi figue mi raisin, qui ne me fait pas oublier l'homme Tavernier. Toujours aux côtés de causes qui me semblent justes, c'est aussi effectivement notre Scorsese à nous en matière de connaissance cinéphile comme en témoigne mon livre de chevet 50 Ans de Cinéma Américain ainsi que ses commentaires audio, toujours passionnants et foisonnants. Et, confirmation de ce que disait Fata, c'est aussi un bonheur de cinéphilié à voir et à entendre, bonheur qui m'a été donné plusieurs fois à l'Institut Lumière de Lyon.

Notre méoire cinéma en quelque sorte, et au bout du compte un homme que je trouve très attachant, peut être plus que sa filmo finalement. :P
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89584
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

A savoir que son très beau 4ème film avec Michel Piccoli et Christine Pascal : Des enfants gatés ne sortira que dans le coffret prévu le 06 octobre et non à l'unité :evil:
Margo

Post by Margo »

Jeremy, que penses tu de La Vie et rien d'Autre et la Fille de d'Artagnan (si je me souviens bien, il a récupéré le tournage foireux des mains d'Ettore Scola, non, ce qui pourrait expliquer le désastre... ?) que je tiens pour deux des films les plus ratés et décevants de Tatave ?
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Ce que j'aime :

Le juge et l'assassin, l'horloger de St-Paul, Laissez-passer, Coup de torchon, L 627

Ce que j'aime pas :

La vie et rien d'autre, Capitaine Conan, L'appât, La fille de d'Artagnan


Oui, c'était très intéressant, je sais..... :lol: :P
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

J'adore "La vie et rien d'autre", qui me touche énormément, outre qu'il est superbement filmé, interprété et scénarisé.

De Tavernier je suis comme Jeremy, les deux seuls que je n'aime pas tellement sont "La passion Béatrice" et "La mort en direct".

Mais je n'ai pas vu "Des enfants gâtés" ni "Capitaine Conan" ni "La fille de D'Artagnan" (celui-là me fait bien peur). Ni "Un dimanche à la campagne" et là j'attends le DVD.

J'adore Tavernier, surtout ses films des années 70.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89584
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Margo wrote:Jeremy, que penses tu de La Vie et rien d'Autre et la Fille de d'Artagnan (si je me souviens bien, il a récupéré le tournage foireux des mains d'Ettore Scola, non, ce qui pourrait expliquer le désastre... ?) que je tiens pour deux des films les plus ratés et décevants de Tatave ?
J'adore La vie et rien d'autre : je trouve qu'il s'agit du rôle le plus émouvant et le plus sobre d'une actrice que j'aime tout particulièrement : Sabine Azéma. Le scénario de Jean Cosmos est magnifique, le travail sur la photo de Bruno de Keyser admirable, la partition d'Oswald d'Andrea touchante et je trouve Noiret magistral comme à chaque fois qu'il a tourné avec Tavernier. Et cette mise en scène qui ne manque pas de souffle me ravit à chaque vision ;-)

La fille de d'Artagnan, je ne pense pas que ce soit Scola mais un autre réalisateur italien et je trouve ce film..... éminemment sympathique même s'il ne fait pas partie, loin de là, de ses plus franches réussites qui sont selon moi (outre Un dimanche à la campagne), Coup de torchon (je suis tordu de rire à chaque fois), Laissez-passer (avec sa désormais culte scène en vélo, et Capitaine Conan et Ca commence aujourd'hui....

Allez, de nouvelles visions peut-être ;-)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89584
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Sergius Karamzin wrote:Ni "Un dimanche à la campagne" et là j'attends le DVD.

.
Tu sais qu'il existe avec un commentaire passionnant de tavernier himself