Votre film du mois de Juin 2021

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 12169
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Alexandre Angel »

VISIONS
Effi Briest / Fontane-Effi Briest (Rainer Werner Fassbinder, 1974) xxx +
La Citadelle / The Citadel (King Vidor, 1938) xx-
L'Oiseau de Paradis / The Bird of Paradise (King Vidor, 1932) xx-
Nomadland (Chloë Zhao, 2020) xxx
Les 2 Alfred (Bruno Podalydès, 2020) xxx

Séries
Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder, 1980) en cours


Courts-métrages:


REVISIONS
La Toile d'Araignée / The Dead Pool (Stuart Rosenberg, 1975) x+
Le Piège / The MacIntosh Man (John Huston, 1973) xx
Midway (Roland Emmerich, 2019) x+
Graine de violence / Blackboard Jungle (Richard Brooks, 1955) xxx
Le Marchand des quatre saisons / Händler der vier Jahreszeiten (Rainer Werner Fassbinder, 1971) xxx
L'Année des 13 lunes / In einem Jahr mit 13 Monden (Rainer Werner Fassbinder, 1978) xxx-
Pat Garrett & Billy The Kid (Sam Peckinpah, 1973) xxx
Menaces dans la nuit / He Ran All The Way (John Berry, 1951) xxx+
La Foule / The Crowd (King Vidor, 1928) xxxxx
Hallelujah (King Vidor, 1929) xxxx+
Allez coucher ailleurs / I was a male war bride (Howard Hawks, 1949) xxxxx
Bardelys le Magnifique / Bardelys The Magnificent (King Vidor, 1926) xxx+
Valdez / Valdez is coming (Edwin Sherin, 1971) xxx
Fureur apache / Ulzana's Raid (Robert Aldrich, 1972) xxxx
Frances (Graeme Clifford, 1983) xxx+
Spoiler (cliquez pour afficher)
Juin 2017 : Phantom of the Paradise (Brian De Palma - 1974) xxx
Juillet 2017 : Le Violent / In a lonely place (Nicholas Ray - 1950) xxxx
Août 2017: Belle de Jour (Luis Buñuel- 1967) xxxxx
Septembre 2017: Nuages épars/Midaregumo (Mikio Naruse, 1967) xxxx
Octobre 2017 : Notre Pain Quotidien / Our Daily Bread (King Vidor, 1934) xxxx+
Novembre 2017 : Les Lumières de la Ville / City Lights (Charles Chaplin, 1931) xxxxx S
ex aequo avec Les Nus et les Morts / The Naked and the Dead (Raoul Walsh, 1957)xxxx+ S
Décembre 2017 : La Ronde (Max Ophuls, 1950) xxxx+S
Janvier 2018 : La Vie privée d'un sénateur / The Seduction of Joe Tynan (Jerry Schatzberg, 1979) xxx
Février 2018 : La Forme de l'Eau / The Shape of Water (Guillermo Del Toro, 2017) xxx+S
Mars 2018 : A VENIR
Avril 2018 : Twin Peaks : The Return (David Lynch, 2017) xxxxx
Mai 2018 : La Vérité sur Bébé Donge (Henri Decoin, 1952) xxxx
Septembre 2018 : Burning /Buh Ning (Lee Chang-dong, 2018) xxxxx S
Octobre 2018 : Cris et Chuchotements / Viskningar och rop (Ingmar Bergman, 1972) xxxx
Novembre 2018: Voyage au bout de l'enfer / The Deer Hunter (Michael Cimino, 1978) xxxxx S
Décembre 2018: Les Aventures du Capitaine Wyatt/Distant Drums (Raoul Walsh, 1951) xxxx+
Janvier 2019: La Rivière Rouge
Février 2019 : Husbands (John Cassavetes, 1970) xxxxx
Mars 2019 : Aquarius
Avril 2019 : The Knick
Mai 2019 : La Vallée de la Peur / Pursued (Raoul Walsh, 1947) xxxxx
Juin 2019 : Exodus
Juillet 2019 : Phantom Thread
Août 2019 : Once upon a time in...Hollywood
Septembre 2019 : Eyes Wide Shut
Octobre 2019 : Dead Man
Novembre 2019 : Dressé pour tuer / White Dog (Samuel Fuller, 1982) xxxxx
Décembre 2019 : Conversation secrète / The Conversation (Francis Ford Coppola, 1974) xxxx
Janvier 2020 : Georgia / Four Friends (Arthur Penn, 1981) xxxxx
Février 2020 : Et vogue le navire / E la nave va (Federico Fellini, 1983) xxxxx
Mars 2020 : Kagemusha (Akira Kurosawa, 1983) xxxxx
Avril 2020 : Olivia (Jacqueline Audry, 1951) xxx+
Mai 2020 : Les Complices de la dernière chance / The Last Run (Richard Fleischer, 1971) xxxx-
Juin 2020 : Les Chaussons rouges / The Red Shoes (Michael Powell et Emeric Pressburger, 1948) xxxxx
Juillet 2020 : Sueurs froides / Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958) xxxxx
Août 2020 : ex aequo Fin d'Automne / Akibiyori (Yasujiro Ozu, 1960) xxxxx S
Le Goût du saké / Sanma no aji (Yasujiro Ozu 1963) xxxxx S
Septembre 2020 : Aventures en Birmanie / Objective Burma! (Raoul Walsh, 1945) xxxxx
Octobre 2020 : La Nuit de San Lorenzo / La Notte di San Lorenzo (Paolo et Vittorio Taviani, 1982) xxxxx
Novembre 2020 : Place aux jeunes! / Make Way For Tomorrow (Leo McCarey, 1935) xxxxx
Décembre 2020 : Uncut Gems (Ben & Josh Safdie, 2019) xxxx[/url]
Janvier 2021 : Le Décaméron / Il Decameron (Pier Paolo Pasolini, 1971) xxxxx
Février 2021 : L'Homme de la plaine / The Man from Laramie (Anthony Mann, 1955) xxxxx
Mars 2021 : Les Nuits de la pleine lune (Eric Rohmer, 1987) xxxxx
Avril 2021 : Accatone (Pier Paolo Pasolini, 1961) xxxxx
Mai 2021 : Les Amours d'Astrée et de Céladon (Eric Rohmer, 2007) xxxx+
Juin 2021 : Menaces dans la nuit / He ran all the way (John Berry, 1951) xxx+
Barème:
0 nul
x visible
xx pas mal
xxx bien
xxxx très bien voire excellent
xxxxx chef d'œuvre
S en salle
+/- variables d'ajustement
[/quote]
Last edited by Alexandre Angel on 3 Jul 21, 08:33, edited 27 times in total.
"Jane Fonda, la star des Vendredis de Décembre"
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 11003
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Spongebob »

Juin 2021

Film du mois

Image

Films découverts

L.627 de Bertand Tavernier (1992, Ciné+) : 8,5/10
The Father de Florian Zeller (2021, cinéma) : 8/10
Swallow de Carlo Mirabella-Davis (2020, OCS) : 7,5/10
La Dernière vie de Simon de Léo Karmann (2020, Canal+) : 7,5/10
The Go-Go Boys de Hilla Medalia (2014, OCS) : 7/10
Nomadland de Chloé Zhao (2021, cinéma) : 6,5/10
Luca de Enrico Casarosa (2021, Disney+) : 6,5/10
La Nuée de Just Philippot (2021, cinéma) : 6/10
Accepte ton corps ! de Taryn Brumfitt (2016, Arte) : 6/10
Le Secret de Green Knowe de Julian Fellowes (2009, Ciné+) : 5,5/10
Raya et le dernier dragon de Don Hall, Carlos López Estrada, Paul Briggs (2021, Disney+) : 5/10

Films revus

Les Aventuriers de l'arche perdue de Steven Spielberg (1981, Blu-ray 4K) : 10/10
Indiana Jones et le Temple maudit de Steven Spielberg (1984, Blu-ray 4K) : 9,5/10
Carrie au bal du diable de Brian De Palma (1976, Blu-ray Arrow) : 9/10
Indiana Jones et la Dernière Croisade de Steven Spielberg (1989, Blu-ray 4K) : 8,5/10
Jack Reacher de Christopher McQuarrie (2012,Blu-ray 4K) : 7/10
Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal de Steven Spielberg (2008, Blu-ray 4K) : 4/10

Séries (re)découvertes

Unabomber : Sa Vérité de Mick Grogan (2020, Netflix) : 8/10

Films du mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2021 : The Rider de Chloé Zhao (2018, Arte) : 8/10
Avril 2021 : Eva en août de Jonás Trueba (2020, OCS) : 8/10
Mars 2021 : Brisby et le Secret de NIMH de Don Bluth (1982, Blu-ray) : 9/10
Février 2021 : Oslo, 31 août de Joachim Trier (2011, Ciné+) : 7,5/10
Janvier 2021 : Frank et Ollie de Theodore Thomas (1995, Disney+) : 8/10
Décembre 2020 : Margin Call de J.C. Chandor (2011, Warner TV) : 8,5/10
Novembre 2020 : Opération Tonnerre de Terence Young (1965, Blu-ray) : 8/10
Octobre 2020 : Les Misérables de Ladj Ly (2019, Canal+) : 8/10
Septembre 2020 : Adolescentes de Sébastien Lifshitz (2020, cinéma) : 8,5/10
Août 2020 : Tenet de Christopher Nolan (2020, cinéma IMAX) : 8/10
Juillet 2020 : Fedora de Billy Wilder (1978, OCS) : 8,5/10
Juin 2020 : Little Big Man de Arthur Penn (1970, Ciné+ Classic) : 9/10
Mai 2020 : Battement de coeur de Henri Decoin (1940, OCS) : 8,5/10
Avril 2020 : Conte d'été de Eric Rohmer (1996, Ciné+) : 9,5/10
Mars 2020 : Le Miroir de Andreï Tarkovski (1975, Blu-ray) : 10/10
Février 2020 : Mark Dixon, détective de Otto Preminger (1950, Blu-ray) : 9/10
Janvier 2020 : Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico (2018, OCS) : 8,5/10
Décembre 2019 : Le Feu follet de Louis Malle (1963, OCS) : 9/10
Novembre 2019 : J'accuse de Roman Polanski (2019, cinéma) : 8,5/10
Octobre 2019 : Il était une fois en Amérique - Extended Director's Cut de Sergio Leone (1984, Blu-ray) : 9/10
Septembre 2019 : Les Ailes de William A. Wellman (1927, Blu-ray) : 8,5/10
Août 2019 : Sherlock Jr. de Buster Keaton (1924, Blu-ray) : 10/10
Juillet 2019 : Ecrit sur du vent de Douglas Sirk (1956, OCS Go) : 9/10
Juin 2019 : La Vérité de Henri-Georges Clouzot (1960, OCS Go) : 8,5/10
Mai 2019 : En liberté de Pierre Salvadori (2018) : 8/10
Avril 2019 : Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk (1955, OCS Go) : 9/10
Mars 2019 : La Chasse de Thomas Vinterberg (2012, OCS Go) : 9/10
Février 2019 : Minuscule : La Vallée des fourmis perdues de Thomas Szabo et Hélène Giraud (2014, OCS Go) : 8,5/10
Janvier 2019 : Pour une poignée de dollars de Sergio Leone (1964, Blu-ray) 8,5/10
Décembre 2018 : Roma, de Alfonso Cuarón (2018, Netflix) : 9/10
Novembre 2018 : Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin, de John Carpenter (1986, Blu-ray) : 8,5/10
Last edited by Spongebob on 30 Jun 21, 15:54, edited 5 times in total.
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2819
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Frances »

Film du mois de juin 2021


Films (Re)découverts

- Falling de Viggo Mortersen 7,5
Un film d’une grande délicatesse malgré les invectives brutales d’un père sombrant dans la sénilité. Face à lui, le fils qui incarne un monde qu’il ne comprend pas et rejette en bloc. Un affrontement père/fils qui symbolise une Amérique fracturée.
- Je veux vivre - I want to live de Robert Wise (1958) 7
Trois ans après son exécution, Robert Wise, s’empare de l’histoire de Barbara Graham pour réaliser un film à charge contre la peine de mort, le journalisme à sensation, l’exercice de la justice et les méthodes policières.
- Mandibules de Quentin Dupieux (2021) – 6,5
Un road-movie à trois balles à bord d’une Mercédès pourrie en compagnie d’un duo à la marge. Une note d’imaginaire et le fantastique bricolé de Dupieux proposent une alternative à notre monde formaté.
- Le convoi sauvage –Man in the Wilderness de Richard Sarafian (1971) 8,5
Sarafian réalise, à mes yeux, un petit chef-d'oeuvre. L'immersion dans la nature, les plans subjectifs, la progression du personnage de Zach ( Richard Harris), la caractérisation des tribus indiennes... et le bateau du capitaine Henry tiré par vingt mules concourent à nous immerger dans une aventure fascinante.
- Lisa et le diable de Mario Bava (1972) - 6
Entre cauchemar et séduction gothique, Bava se révèle ici, un maître orfèvre de l’utilisation du décor et de l’espace.
- The father de Florian Zeller (2020) – 7,5
Le naufrage douloureux de la vieillesse. Un voyage qu’on entreprend seul jusqu’à la dissolution. Le cinéaste nous immerge dans un monde qui bascule progressivement en brouillant les repères spatio-temporels et nous égare dans les méandres embrumés des souvenirs. Anthony Hopkins et Olivia Colman sont poignants.
- Le bonheur de Marcel L’Herbier (1935) – 7
Je redoutais un banal mélo saveur guimauve. J’ai découvert une œuvre intelligente et d’une grande maîtrise formelle. L’amour improbable et condamné entre l’anar et la star se joue le temps d’une mise en abyme du cinéma très réussie. Charles Boyer, limite mutique quand l’exaltation politique ne le saisit pas, est littéralement envoutant aux côtés de Gaby Morlay. Michel Simon, l’impresario homosexuel, en fait des tonnes et Paulette Dubost ravit par la fraîcheur de son jeu.
- Nightfall de Jacques Tourneur (1956) 7
La noirceur n’est pas l’apanage des ruelles sombres et des entrepôts de la cité. Pour preuve un défilé de mode en plein jour et les paysages enneigés du Wyoming. Première entorse au genre, la seconde étant le couple que forme Aldo Ray et Anne Bancroft à quelques encablures de la garce et du mauvais garçon. Si l’enjeu de la traque manque d’originalité, le traitement vaut le déplacement.
- Le fantôme de Cat Dancing – The man who loved Cat Dancing de Richard C. Sarafian 5,5
Malgré la force des paysages, une maîtrise du format large, un recentrage autour d’un couple improbable, un échantillon plutôt corsé de seconds rôles et une approche du genre personnelle, le film s’étire sans trouver le bon rythme. Dommage.
- Nous les gosses de Louis Daquin (1941) 6
Daquin emprunte un chemin de traverse pour exalter de belles valeurs telles la solidarité, la camaraderie, l’ingéniosité… L’énergie de ces gamins est communicative. Le film garde une fraîcheur et une saveur formidables.
- Des hommes de Lucas Belvaux (2020) 5,5
La sincérité et l'audace à traiter un sujet ne sont pas garantes de sa réussite. Depardieu phagocyte l'espace visuel et sonore laissant aux événements et aux personnages du passé un rôle plus illustratif que réellement habité. Le choix de la voix off se fait au détriment d'un déploiement de l'action et de la caractérisation. Catherine Frot, tire son épingle du jeu mais Jean-Pierre Darroussin reste sur la touche. Il y a certes, une volonté de dénoncer une guerre odieuse et ses dommages collatéraux encore tabous mais le film de Belvaux ne me paraît pas suffisamment abouti.
- Nomadland de Chloé Zhao (2020) 8
Chloé Zhao, de film en film, dévoile l’Amérique des exclus, des êtres brisés mais qui ne cèdent pas face aux sales coups du destin. Ici, ils se réinventent une existence débarrassée de tout superflu, parcourent des territoires immenses, sublimes ou hostiles, se réchauffent au feu de la communauté. Leur courage, leur obstination, leur dignité forcent l’admiration. L’analogie avec les pionniers paraît cohérente sauf qu’ici personne n’est galvanisé par la soif de l’or où la découverte d’un nouvel Eldorado… ils savent qu’ils avancent sur le bas-côté et qu’aucun miracle ne les en sortira.


Films revus

- Les professionnels – The professionals de Richard Brooks (1966) - 8
Un quatuor chevronné, commandité par un magnat du pétrole se voit propulsé dans la révolution mexicaine qui questionne ses motivations. Tempo, utilisation des décors et caractérisation impeccables dans un western où l’action bouscule les motivations de ces mercenaires.
- Le vent – The wind de Victor Sjöström (1928) 7,5
Sjöström souffle la folie sur un paysage hostile où chacun se bat pour sa survie, exacerbant les rivalités amoureuses. A la violence de la nature répond celle du désir masculin. Le vent prend corps et âme : amoncellent de sable, grains cinglant les êtres et les baraques, fantôme équin se cabrant dans un ciel nuageux. L’onirisme se conjugue à la brutalité et Lilian Gish, « petite chose » perdue et convoitée puise sa force dans l’épreuve.
- La ruée vers l’or – The gold rush de Charlie Chaplin (1925) – 8
Grand film qui amoche le rêve américain et pointe le désenchantement des exclus et des pauvres. On oubliera la version de 1942, mutilée par Chaplin lui-même afin d’échapper à d’éventuelles accusations antiaméricaines.
- L’homme de la plaine – The man from Laramy de Anthony Mann (1956) 9
L’homme de la plaine c’est celui qui révèle les dysfonctionnements, bouscule et rompt l’équilibre apparent et devient la cible de toutes les haines. Toujours autant de plaisir à chaque vision. Film de genre, soit mais avant tout du grand cinéma.
- Le procès Paradine – The Paradine case de Alfred Hitchcock 7
A redécouvrir pour la patte Hitchcockienne contrariée en partie par Selznick mais néanmoins féroce et formellement très inspirée.
Last edited by Frances on 14 Jun 21, 14:44, edited 3 times in total.
"Il faut vouloir saisir plus qu'on ne peut étreindre." Robert Browning.
" - De mon temps, on pouvait cracher où on voulait. On n'avait pas encore inventé les microbes." Goupi
Mains Rouges.

Mes films du mois :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jan 21 : Cousin Jules
Fev 21 : Midnight special
Mar 21 : Nanouk l'esquimau
Avr 21 : Garden of stones
Mai 21 : Fellini Roma
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by joe-ernst »

JUIN 2021


Film du mois :

AUCUN


Films découverts :

The Boys Next Door, de Penelope Spheeris : 6/10
Moonstruck, de Norman Jewison : 7,5/10
Les petits riens, de Raymond Leboursier : 5/10
The Real Blonde, de Tom DiCillo : 7/10




Films revus ou redécouverts :





TV :

Cinq-Mars, de Jean-Claude Brialy : 6/10
La dame de Monsoreau, de Yannick Andréi : 7/10
The Deuce, saison 3 : 7/10



Film du mois, le récapitulatif :
Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
AUCUN (avril 2014)
L'armée du salut, d'Abdellah Taïa (mai 2014)
AUCUN (juin 2014)
RIEN (juillet 2014)
AUCUN (août 2014)
Pride, de Matthew Warchus (septembre 2014)
AUCUN (octobre 2014)
Der Kreis, de Stefan Haupt (novembre 2014)
AUCUN (décembre 2014)
AUCUN (janvier 2015)
Le passé se venge, de Robert Florey (février 2015)
AUCUN (mars 2015)
Le bal de la famille Anjo, de Kozaburo Yoshimura (avril 2015)
L'assassin sans visage, de Richard Fleischer (mai 2015)
AUCUN (juin 2015)
AUCUN (juillet 2015)
Les désarrois de l'élève Törless, de Volker Schlöndorff (août 2015)
The Outcast / The Broken Comandments (Hakai), de Kon Ichikawa (septembre 2015)
AUCUN (octobre 2015)
AUCUN (novembre 2015)
Raphaël ou le débauché, de Michel Deville (décembre 2015)
La lectrice, de Michel Deville (janvier 2016)
AUCUN (février 2016)
AUCUN (mars 2016)
AUCUN (avril 2016)
Julieta, de Pedro Almodovar (mai 2016)
AUCUN (juin 2016)
AUCUN (juillet 2016)
La chambre ardente, de Julien Duvivier (août 2016)
AUCUN (septembre 2016)
AUCUN (octobre 2016)
AUCUN (novembre 2016)
Morning for the Osone Family, de Keisuke Kinoshita (décembre 2016)
La La Land, de Damien Chazelle (janvier 2017)
AUCUN (février 2017)
Mapplethorpe: Look at the Pictures, de Fenton Bailey et Randy Barbato (mars 2017)
AUCUN (avril 2017)
AUCUN (mai 2017)
AUCUN (juin 2017)
AUCUN (juillet 2017)
AUCUN (août 2017)
Barbara, de Mathieu Amalric (septembre 2017)
The Square, de Ruben Oestlund (octobre 2017)
Ex Libris: The New York Public Library, de Frederick Wiseman (novembre 2017)
AUCUN (décembre 2017)
AUCUN (janvier 2018)
Call Me by Your Name, de Luca Guadagnino (février 2018)
Hostiles, de Scott Cooper (mars 2018)
AUCUN (avril 2018)
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré (mai 2018)
AUCUN (juin 2018)
AUCUN (juillet 2018)
AUCUN (août 2018)
AUCUN (septembre 2018)
AUCUN (octobre 2018)
AUCUN (novembre 2018)
Mary Poppins Returns, de Ron Marshall (décembre 2018)
AUCUN (janvier 2019)
AUCUN (février 2019)
AUCUN (mars 2019)
AUCUN (avril 2019)
Dolor y gloria, de Pedro Almodovar (mai 2019)
AUCUN (juin 2019)
AUCUN (juillet 2019)
AUCUN (août 2019)
AUCUN (septembre 2019)
AUCUN (octobre 2019)
AUCUN (novembre 2019)
Et puis nous danserons, de Levan Akin (décembre 2019)
AUCUN (janvier 2020)
AUCUN (février 2020)
Lawrence of Arabia, de David Lean (mars 2020)
AUCUN (avril 2020)
The Old Dark House, de James Whale (mai 2020)
Piccadilly, de Ewald André Dupont (juin 2020)
Liebelei, de Max Ophuls (juillet 2020)
AUCUN (août 2020)
AUCUN (septembre 2020)
AUCUN (octobre 2020)
AUCUN (novembre 2020)
AUCUN (décembre 2020)
AUCUN (janvier 2021)
AUCUN (février 2021)
AUCUN (mars 2021)
AUCUN (avril 2021)
AUCUN (mai 2021)
Last edited by joe-ernst on 2 Jul 21, 08:31, edited 7 times in total.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
User avatar
manuma
Assistant opérateur
Posts: 2719
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by manuma »

Vus / Revus

NOMADLAND - Chloé Zhao (2020) : 8.0/10
MARE OF EASTTOWN - Craig Zobel (TV)(2021) : 8.0/10
CHI SI FERMA E PERDUTO - Sergio Corbucci (1960) : 7.5/10
MORTE SOSPETTA DI UNA MINORENNE - Sergio Martino (1975) : 7.5/10
THE LAST OUTLAW - Geoff Murphy (TV)(1993) : 7.0/10
SBALLATO, GASATO, COMPLETAMENTE FUSO - Steno (1982) : 7.0/10
GLI EROI - Duccio Tessari (1973) : 7.0/10
ICEMAN - Fred Schepisi (1984) : 7.0/10
EL SUENO DEL MONO LOCO - Fernando Trueba (1989) : 7.0/10
SQUADRA ANTIMAFIA - Bruno Corbucci (1978) : 7.0/10
UCCELLACCI E UCCELLINI - Pier Paolo Pasolini (1966) : 6.5/10
VAI AVANTI TU CHE MI VIEN DA RIDERE - Giorgio Capitani (1982) : 6.5/10
JOHNNY ORO - Sergio Corbucci (1966) : 6.5/10
RED KING, WHITE KNIGHT - Geoff Murphy (TV)(1989) : 6.5/10
13 WEST STREET - Philip Leacock (1962) : 6.5/10
SQUADRA ANTIGANGSTERS - Bruno corbucci (1979) : 6.0/10
AVENGEMENT - Jesse V. Johnson (2019) : 6.0/10
CARA SPOSA - Pasquale Festa Campanile (1977) : 6.0/10
LA NUIT DE LA MORT ! - Raphaël Delpart (1980) : 6.0/10
SULLE TRACCE DEL CONDOR - Sergio Martino (1990) : 6.0/10
COBRA MISSION - Fabrizio De Angelis (1986) : 6.0/10
SQUADRA ANTITRUFFA - Bruno Corbucci (1976) : 5.5/10
THE DESERT SONG - H. Bruce Humberstone (1953) : 5.5/10
SE LO SCOPRE GARGIULO - Elvio Porta (1988) : 5.5/10
LA VENDETTA E UN PIATTO CHE SI SERVE FREDDO - Pasquale Squitieri (1971) : 5.0/10
FUGA DA KAYENTA - Fabrizio De Angelis (1991) : 5.0/10
THE RED TENT - Roger Young (TV)(2014) : 5.0/10
TWIN SISTERS - Tom Berry (1992) : 5.0/10
ZUM ZUM ZUM N°2 - Bruno Corbucci (1969) : 5.0/10
LA SEGRETARIA PRIVATA DI MIO PADRE - Mariano Laurenti (1976) : 4.5/10
MI VEDRAI TORNARE - Ettore Maria Fizzarotti (1966) : 4.0/10
MAN DOWN - Dito Montiel (2015) : 3.5/10
THE FACTORY - Morgan O'Neill (2012) : 3.5/10
VENGA A FARE IL SOLDATO DA NOI - Ettore Maria Fizzarotti (1971) : 2.5/10
LA COMPAGNA DI BANCO - Mariano Laurenti (1977) : 2.0/10
Last edited by manuma on 20 Jan 22, 09:14, edited 23 times in total.
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1481
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Roilo Pintu »

JUIN2021

FILM DU MOIS

Image
FILMS DECOUVERTS

Kagemusha, l'ombre du guerrier - Akira Kurosawa (1980) : 8/10
L'Invasion des profanateurs - Philip Kaufman (1978) : 8/10

Drunk - Thomas Vinterberg (2020) : 7,5/10
Pour les soldats tombés - Peter Jackson (2018) : 7,5/10

A l'abordage - Guillaume Brac (2020) : 7/10
Luca - Enrico Casarosa (2021) : 7/10

Le Roi de coeur - Philippe de Broca (1966) : 6/10

Petit vampire - Joann Sfar (2020) : 5,5/10
Le vétéran - Robert Lorenz (2021) : 5,5/10

Sons of Philadelphia - Jérémie Guez (2021) : 5/10

Raya et le dernier dragon - Don Hall et Carlos Lopez Estrada (2021) : 4/10

Conjuring 3 : sous l'emprise du diable - Michael Chaves : 3/10

FILMS REVUS

District 9 - Neill Blomkamp (2009) : 8/10
Elysium - Neill Blomkamp (2013) : 8/10

Bound - Larry & Andy Wachowski (1996) : 7,5/10

Speed Racer - The Wachowskis (2008) : 7/10


SERIES EN COURS

Sense8 s1 : 7/10
Sense8 s2 : 6,5/10

FILMS DU MOIS PRECEDENTS
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2021 : le Conte de la princesse Kaguya - Isao Takahata (2013)
Avril 2021 : Les Lumières de la ville - Charlie Chaplin (1931)
Mars 2021 : Memories of murder - Bong Joon Ho (2003)
Février 2021 : Le Lion en hiver- Anthony Harvey (1968)
Janvier 2021 : Les Affameurs - Anthony Mann (1952)

Décembre 2020 : Soul - Pete Docter (2020)
Novembre 2020 : Harold et Maude - Hal Ashby (1971)
Octobre 2020 : La Rivière du hibou - Robert Enrico (1961)
Septembre 2020 : Do the right thing – Spike Lee (1989)
Août 2020 : Au-delà du réel – Ken Russel (1980)
Juillet 2020 : Monsieur Joe – Ernest B. Schoedsack (1949)
Juin 2020 : Manchester by the sea – Kenneth Lonergan (2016)
Mai 2020 : Nuits blanches – Luchino Visconti (1957)
Avril 2020 : Autopsie d’un meurtre – Otto Preminger (1959)
Mars 2020 : La belle époque – Nicolas Bedos (2019)
Fevrier 2020 : Le gouffre aux chimères – Billy Wilder (1951)
Janvier 2020 : Les enfants loups – Mamoru Hosoda (2012)

Décembre 2019 : Apollo 11 – Todd Douglas Miller (2019)
Novembre 2019 : Le Mans 66 – James Mangold (2019)
Octobre 2019 : Midsommar – Ari Aster (2019)
Septembre 2019 : La soif du mal – Orson Welles (1959)
Août 2019 : Once upon a time in Hollywood – Quentin Tarantino (2019)
Juillet 2019 : Peter’s friends – Kenneth Branagh (1992)
Juin 2019 : Parasite - Bong Joon Ho (2019)
Mai 2019 : Une affaire de famille – Hirokazu Kore-Eda (2018)
Avril 2019 : La jetée – Chris Marker (1962)
Mars 2019 : Une intime conviction – Antoine Raimbault (2019)
Février 2019 : Quelques minutes après minuit – Juan Antonio Bayona (2017)
Janvier 2019 : La mule – Clint Eastwood (2018)

Décembre 2018 : Jusqu’à la garde – Xavier Legrand (2018)
Novembre 2018 : Les flics ne dorment pas la nuit – Richard Fleischer (1978)
Octobre 2018 : First man – Damien Chazelle (2018)
Septembre 2018 : La vie et rien d’autre – Bertrand Tavernier (1989)
Août 2018 : Jusqu’au bout du rêve – Phil Alden Robinson (1989)
Juillet 2018 : Les Indestructibles 2 – Brad Bird (2018)
Juin 2018 : Johnny Guitar – Nicholas Ray (1954)
Mai 2018 : Tess – Roman Polansky (1979)
Avril 2018 : 21 grammes - Alejandro González Iñárritu (2003)
Mars 2018 : Ready Player One – Steven Spielberg (2018)
Février 2018 : Pentagon Papers – Steven Spielberg (2017)
Janvier 2018 : Un Dimanche à la campagne – Bertrand Tavernier (1984)

Décembre 2017 : Coco – Lee Unkrich (2017)
Novembre 2017 : Mademoiselle – Park Chan-Wook (2016)
Octobre 2017 : Au revoir là-haut – Albert Dupontel (2017)
Septembre 2017 : Comme un chien enragé – James Foley (1986)
Août 2017 : Kubo et l’armure magique – Travis Knight (2016)
Juillet 2017 : La Planète des singes. : Suprématie - Matt Reeves (2017)
Juin 2017 : Les Désaxés – John Huston (1961)
Mai 2017 : Le Choix de Sophie – Alan J. Pakula 1982)
Avril 2017 : The Lost City of Z – James Gray (2017)
Mars 2017 : Un homme qui me plait – Claude Lelouch (1969)
Février 2017 : La La Land – Damien Chazelle (2016)
Janvier 2017 : Avril et le monde truqué – Franck Ekinci et Christian Desmares (2015)

Décembre 2016 : Stars Wars : Rogue One – Gareth Edwards (2016)
Novembre 2016 : Tu ne tueras point – Mel Gibson (2016)
Octobre 2016 : Whiplash – Damien Chazelle (2014)
Septembre 2016 : Le Chant du Missouri – Vincente Minelli (1944)
Août 2016 : Purple Rain - Albert Magnoli (1984)
Juillet 2016 : It follows – David Robert Mitchell (2014)
Juin 2016 : Le Monde de Dory – Andrew Stanton (2016)
Mai 2016 : Elle – Paul Verhoeven (2016)
Avril 2016 : Susie et les Baker Boys – Steve Kloves (1989)
Mars 2016 : 2010 – Peter Hyams (1984)
Février 2016 : The Revenant – Alejandro Gonzalez Inaritu (2015)
Janvier 2016 : Les Huit Salopards – Quentin Tarantino (2015)

Décembre 2015 : La forteresse noire – Michael Mann (1983)
Novembre 2015 : Cinéma Paradisio – Giuseppe Tornatore (1988)
Octobre 2015 : Sicario – Denis Villeneuve (2015)
Septembre 2015 : Max et les ferrailleurs – Claude Sautet (1971)
Août 2015 : Mission Impossible 5 – Christopher McQuarrue (2015)
Juillet 2015 : Vice et Versa – Pete Docter (2015)
Juin 2015 : A la poursuite de demain – Brad Bird (2015)
Mai 2015 : Mad Max Fury Road – George Miller (2015)
Avril 2015 : Gallipoli – Peter Weir (1981)
Mars 2015 : All that Jazz – Bob Fosse (1979)
Février 2015 : Le Lauréat – Mike Nichols (1967)
Janvier 2015 : Alabama Monroe – Felix Van Groeningen (2012)

Décembre 2014 : Le Hobbit III : la bataille des 5 armées – Peter Jackson (2014)
Novembre 2014 : Interstellar – Christopher Nolan (2014)
Octobre 2014 : L’homme qui tua Liberty Valence – John Ford (1962)
Septembre 2014 : Paris Texas – Wim Wenders (1964)
Août 2014 : L’homme qui voulut être roi – John Huston (1975)
Juillet 2014 : La Planète des singes : L’Affrontement – Matt Reeves (2014)
Juin 2014 : Kramer contre Kramer – Robert Benton (1979)
Mai 2014 : Godzilla – Gareth Edwards (2014)
Avril 2014 : Lolita – Stanley Kubrick (1962)
Mars 2014 : Zero Dark Thirty – Kathryn Bigelow (2012)
Février 2014 : Coup de cœur – Francis Ford Coppola (1982)
Janvier 2014 : The Impossible – Juan Antonio Bayona (2012)
Last edited by Roilo Pintu on 23 Jun 21, 18:14, edited 14 times in total.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18318
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Kevin95 »

Juin 2021

Bonjour / Rediff / Bonus

KANAL - Andrzej Wajda (1957) : 9/10
CORPS À CŒUR - Paul Vecchiali (1979) : 6/10
LE FRUIT DÉFENDU - Henri Verneuil (1952) : 7.5/10
THE PROUD REBEL - Michael Curtiz (1958) : 6.5/10
BELUSHI - R.J. Cutler (2020) : 8.5/10
À L'ABORDAGE - Guillaume Brac (2020) : 8/10
TARAWA BEACHHEAD - Paul Wendkos (1958) : 7/10
NORTH TO ALASKA - Henry Hathaway (1960) : 8/10
SUA ECCELLENZA SI FERMÒ A MANGIARE - Mario Mattoli (1961) : 6.5/10
THE DETECTIVE - Gordon Douglas (1968) : 8/10
SESSO PROFONDO - Marino Girolami (1980) : 5.5/10
THE SOLDIER - James Glickenhaus (1982) : 7/10
UP IN THE AIR - Jason Reitman (2009) : 4/10
TELLE MÈRE, TELLE FILLE - Noémie Saglio (2017) : 2/10
LA BELLE ÉPOQUE - Nicolas Bedos (2019) : 6.5/10
THE PENTHOUSE - Peter Collinson (1967) : 7/10
THE SUNDOWNERS - Fred Zinnemann (1960) : 7/10
ZUM ZUM ZUM - LA CANZONE CHE MI PASSA PER LA TESTA - Bruno Corbucci (1969) : 5/10
BEETHOVEN - Hans Otto (1927) : 6.5/10
LAST EMBRACE - Jonathan Demme (1979) : 8.5/10
MIYAMOTO MUSASHI : À DEUX SABRES - Tomu Uchida (1963) : 8/10
IL SORPASSO - Dino Risi (1962) : 9.5/10
BILLY LYNN'S LONG HALFTIME WALK - Ang Lee (2016) : 7.5/10
ZUM ZUM ZUM N°2 - Bruno Corbucci (1969) : 5.5/10
THE FEARLESS VAMPIRE KILLERS - Roman Polanski (1967) : 8/10
THE HAND - Oliver Stone (1981) : 8/10
S IS FOR STANLEY - Alex Infascelli (2015) : 6/10
THE FAMILY JEWELS - Jerry Lewis (1965) : 6.5/10
A BIGGER SPLASH - Luca Guadagnino (2015) : 6/10
MON PÈRE, IL M'A SAUVÉ LA VIE - José Giovanni (2001) : 5.5/10
THE LINEUP - Don Siegel (1958) : 9.5/10
THE FINAL COMEDOWN - Oscar Williams (1972) : 7/10
TRAVIATA '53 - Vittorio Cottafavi (1953) : 7.5/10
BOMBERS B-52 - Gordon Douglas (1957) : 6/10
GETTING ANY ? - Takeshi Kitano (1994) : 8/10
CEUX QUI TRAVAILLENT - Antoine Russbach (2018) : 7/10
MILOU EN MAI - Louis Malle (1990) : 9/10
TOTAL RECALL - Len Wiseman (2012) : 4.5/10
QUAND ON A 17 ANS - André Téchiné (2016) : 6.5/10
CRONACHE DI POVERI AMANTI - Carlo Lizzani (1954) : 8/10
THE THIN RED LINE - Andrew Marton (1964) : 8/10
ANTIVIRAL - Brandon Cronenberg (2012) : 5.5/10
MIRACLE MILE - Steve De Jarnatt (1988) : 9/10
EXPERIMENT IN TERROR - Blake Edwards (1962) : 9/10
THE RENEGADE RANGER - David Howard (1938) : 6.5/10
MIRAGE - Bill Crain (1990) : 6/10
CAPTAIN FANTASTIC - Matt Ross (2016) : 6.5/10
LA DISCRÈTE - Christian Vincent (1990) : 7.5/10
LAZZARELLA - Carlo Ludovico Bragaglia (1957) : 5.5/10
SE LO SCOPRE GARGIULO - Elvio Porta (1988) : 5/10
LET'S SCARE JESSICA TO DEATH - John D. Hancock (1971) : 7.5/10
BROOKLYN NINE-NINE - Saison 03 (2015) : 6.5/10
JUSTE LA FIN DU MONDE - Xavier Dolan (2016) : 4.5/10
BAD TRIP - Kitao Sakurai (2021) : 5.5/10
THE SUN ALSO RISES - Henry King (1957) : 7/10
PALMETTO - Volker Schlöndorff (1998) : 7/10
A KIND OF LOVING - John Schlesinger (1962) : 8.5/10
STREET SCENE - King Vidor (1931) : 8/10
THE ADVENTURES OF BARON MUNCHAUSEN - Terry Gilliam (1988) : 8/10
OUR DAILY BREAD - King Vidor (1934) : 7.5/10
THE CITADEL - King Vidor (1938) : 7/10
THE SHAPE OF WATER - Guillermo del Toro (2017) : 7.5/10
TIP TOP - Serge Bozon (2013) : 3/10
COVER GIRL - Charles Vidor (1944) : 8/10
Last edited by Kevin95 on 1 Jul 21, 16:48, edited 9 times in total.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Best
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5641
Joined: 9 Aug 04, 13:47
Location: 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Best »

Juin 2021

Film du mois

Rurouni Kenshin: The Final (Keishi Ōtomo)


Films découverts (Re)

Luca (Enrico Casarosa) 7/10
Le Dragon-Génie (Chris Appelhans) 7/10
Antoinette dans les Cévennes (Caroline Vignal) 7/10
Skiptrace (Renny Harlin) 6,5/10
Fantasy mission force (Chu Yen-ping) 4/10


Films revus (Hors compétition)

Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (David Zucker, Jim Abrahams, Jerry Zucker) 7/10



Séries (Hors compétition) (Revues)

Fruits Basket The Final (Ibata Yoshihide) 8,5/10
Overlord - Saison 2 (Ito Naoyuki) 8,5/10
Moriarty the Patriot Saison 2 (Nomura Kazuya) 8/10
Higehiro (Kamikita Manabu) 8/10
Vivy: Fluorite Eye's Song (Ezaki Shinpei) 8/10
Those Snow White Notes (Akagi Hiroaki) 7,5/10
Nomad: Megalo Box 2 (Moriyama Yo) 7,5/10
86 (Ishii Toshimasa) 7/10
Ijiranaide, Nagatoro-san (Hanai Hirokazu) 7/10
Les combattants seront déployés ! (Akagi Hiroaki) 7/10
L'ultime RPG est encore plus foireux que la réalité ! (Miura Kazuya) 7/10
La Sorcière invincible tueuse de Slime depuis 300 ans (Kimura Nobukage) 6,5/10
Koikimo (Nakayama Naomi) 6,5/10
The Saint's Magic Power Is Omnipotent (Ibata Shota) 6/10
The Slime Diaries: That Time I Got Reincarnated as a Slime (Ikuhara Yuji) 5/10
Mars Red (Hatano Kouhei) 4,5/10






Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique
Last edited by Best on 30 Jun 21, 20:30, edited 4 times in total.
User avatar
higa
Doublure lumière
Posts: 586
Joined: 29 Apr 21, 04:44
Liste DVD
Location: 瓶詰地獄

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by higa »

Vu Revu Flim du Mois Marathon Dziga Vertov Noirathon

Le Pont du Nord (Jacques Rivette)
A Bout de Souffle (Jean-Luc Godard)
Sans Soleil (Chris Marker)
Suspiria (Dario Argento)
Waxworks (Paul Leni)
Old Boy (Park Chan-wook)
Jeanette (Bruno Dumont)
L'homme à la Caméra (Dziga Vertov)
Hanagatami (Obayashi Nobuhiko)
After Life (Kore-Eda Hirokazu)
Les Trois Âges (Buster Keaton)
Escape in the Fog (Budd Boetticher)
Comanche Station (Budd Boetticher)
Crimes and Misdemeanors (Woody Allen)
Mateo Falcone (Eric Vuillard)
The Lineup (Don Siegel)
A Bout de Souffle (Jean-Luc Godard), deuxième fois ce mois
Night of the Demon (Jacques Tourneur)
Lucifer Rising (Kenneth Anger)
Ja milujem, ty miluješ (Dušan Hanák)
Hadewijch (Bruno Dumont)
La Souriante Madame Beudet (Germaine Dulac)
Kino-Eye + Kino-Pravda #21 (Dziga Vertov)
La Symphonie du Donbass (Dziga Vertov)
Trois Chants sur Lénine (Dziga Vertov)
Le Territoire (Raoul Ruiz)
L'Eden et Après (Alain Robbe-Grillet)
La Sixième Partie du Monde (Dziga Vertov)
Framed (Richard Wallace)
J'accuse (Abel Gance)
Haut Bas Fragile (Jacques Rivette)
La Roue (Abel Gance)
Straightjacket (William Castle)
The Old Dark House (William Castle)
Thirtheen Frightened Girls (William Castle)
Häxan (Benjamin Christensen) Regardé quatre fois !
Dangan Runner (Sabu)
The Sniper (Edward Dmytryk)
Tournée (Mathieu Amalric)
Marathon Dreyer :
- Master of the House
- Day of Wrath
- Ordet
- Gertrud
- Vampyr
- Michael
Tom à la Ferme (Xavier Dolan)
Last edited by higa on 26 Jun 21, 06:33, edited 22 times in total.
User avatar
Beule
Directeur photo
Posts: 5268
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Beule »

Film du mois

Image

découvert
redécouvert
revu

Chronique du film sur DVDCLASSIK

Image

Image

Image

Le Lac des larmes (Mizuumi no koto, 1966) Tomotaka Tasaka
Lettres d'amour (1942) Claude Autant-Lara
Smog (1962) Franco Rossi

Image

Alenka (Alyonka, 1962 ♥) Boris Barnet
Liberté, mon amour (Libera, amore mio, 1975 ♥) Mauro Bolognini
Pink string and sealing wax (1945 ♥) Robert Hamer
War at the age of sixteen (Jûroku-sai no sensô, 1973 ♥) Toshio Matsumoto
Désir inassouvi (Hateshinaki yokubô, 1958) Shôhei Imamura
La Fille au pistolet (La ragazza con la pistola, 1968) Mario Monicelli
La Mariée du diable (Velnio nuotaka, 1974) Arūnas Žebriūnas
Nuclear gypsies (Ikiteru uchiga hana nanoyo shin-dara sore madeyo to sengen, 1985) Azuma Morisaki
Le Policeman (Fort Apache, the Bronx, 1981) Daniel Petrie
Scipion, dit aussi l'Africain (Scipione, detto anche l'Africano, 1971) Luigi Magni
Soyez les bienvenus (Dobro pojalovat', ili Postoronnim vkhod vosprechtchen, 1964) Elem Klimov

Image

La Bataille des sexes (The battle of the sexes, 1960) Charles Crichton
Cisco Pike (1971) Bill L. Norton
Comment noyer le Docteur Mracek ou la fin des ondins en Bohême (Jak utopit dr. Mráčka aneb Konec vodníků v Čechách, 1975) Václav Vorlíček
Electric dreams (1984) Steve Barron
Erik le mystérieux (The last performance, 1929) Paul Fejos
First cow (2020) Kelly Reichardt
Les Flambeurs (California split, 1974) Robert Altman
Manie Manie : Les histoires du labyrinthe (Manie-Manie : Meikyû monogatari, 1987)
Spoiler (cliquez pour afficher)
  • Labyrinthe (Rintarô) Image
  • Le coureur (Yoshiaki Kawajiri) Image
  • Stoppez le travail (Katsuhiro Ôtomo) Image
Nuit de folie (Adventures in babysitting, 1987) Chris Columbus
L'Ours et la poupée (1970) Michel Deville
La Princesse errante (Ruten no ôhi, 1960) Kinuyo Tanaka
The Red mill (1927) Roscoe Arbuckle
La Reine des cartes (The Queen of Spades, 1949) Thorold Dickinson
Safe in hell (1931) William A. Wellman
La Stratégie de l'araignée (Strategia del ragno, 1970) Bernardo Bertolucci
Trois nuits d'amour (Tre notti d'amore, 1964)
Spoiler (cliquez pour afficher)
  • La vedova (Renato Castellani) Image
  • Fatebenefratelli (Luigi Comencini) Image
  • La moglie bambina (Franco Rossi) Image
Image

Le Clair de terre (1970) Guy Gilles
En cinquième vitesse (Col cuore in gola, 1967) Tinto Brass
I start counting (1970) David Greene
Melvin and Howard (1980) Jonathan Demme
Meurtre à huis clos (Honjin satsujin jiken, 1975) Yôichi Takabayashi
River of grass (1994) Kelly Reichardt
Salaud (Villain, 1971) Michael Tuchner
Le Silence sans ailes (Tobenai chinmoku, 1966) Kazuo Kuroki
Tôkyô no koibito (1952) Yasuki Chiba
Un homme, une femme et une banque (A man, a woman and a bank, 1979) Noel Black

Image

711 Ocean Drive (1950) Joseph M. Newman
Le Boss (Il boss, 1973) Fernando Di Leo
Cher papa (Caro papà, 1979) Dino Risi
Détective du bon dieu (Father Brown, 1954) Robert Hamer
The Dragon of Macao (Makao no ryû, 1965) Mio Ezaki
Le Lac des cygnes (Sekai meisaku dôwa : Hakuchô no mizûmi, 1981) Kimio Yabuki

Image

Chanson païenne (The pagan, 1929) W.S. Van Dyke
La Muraille de feu (Gerusalemme liberata, 1957) Carlo Ludovico Bragaglia
Pousse pas grand-père dans les orties (Juke box - Urli d'amore, 1959) Mauro Morassi
La Sentinelle des maudits (The sentinel, 1977) Michael Winner

Image

À l'abordage (2020) Guillaume Brac
La Fiancée des ténèbres (1945) Serge de Poligny
Lookin' to get out (1982) Hal Ashby

Image




Rétro
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2021 J'ai vingt ans (Marlen Khoutsiev)
Avril 2021 Le Jardin des femmes (Keisuke Kinoshita)
Mars 2021 Dévotion ardente (Koreyoshi Kurahara)
Février 2021 La Fougère d'or (Jiří Weiss)
Janvier 2021 Les Dauphins (Francesco Maselli)
Décembre 2020 Les Saisons de notre amour (Florestano Vancini)
Novembre 2020 Cuba mon amour (Kazuo Kuroki)
Octobre 2020 La Rivière de boue (Kôhei Oguri)
Septembre 2020 L'Éveil du printemps (Mikio Naruse)
Août 2020 Oublier Venise (Franco Brusati)
Juillet 2020 Le Tombeau des lucioles (Isao Takahata)
Juin 2020 Le Vent se lève (Hayao Miyazaki)
Mai 2020 La Légende du combat à mort (Keisuke Kinoshita)
Avril 2020 Journal intime (Valerio Zurlini)
Mars 2020 Flag in the mist (Yôji Yamada)
Février 2020 Tengu-tô (Satsuo Yamamoto)
Janvier 2020 Millennium actress (Satoshi Kon)
Décembre 2019 L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G.W. Pabst)
Novembre 2019 Le Traître (Marco Bellocchio)
Octobre 2019 La Légende de Zatoïchi : Voyage meurtrier (Kenji Misumi)
Septembre 2019 Mère Jeanne des anges (Jerzy Kawalerowicz)
Août 2019 Liaisons secrètes (Richard Quine)
Juillet 2019 Annonces matrimoniales (Antonio Pietrangeli)
Juin 2019 La Maison de la rue Troubnaïa (Boris Barnet)
Mai 2019 Nuages d'été (Mikio Naruse)
Avril 2019 Tendre est la nuit (Henry King)
Mars 2019 Un jour, un chat (Vojtěch Jasný)
Février 2019 Les Derniers samouraïs (Kenji Misumi)
Janvier 2019 Asako I & II (Ryûsuke Hamaguchi)
Décembre 2018 Leto (Kirill Serebrennikov)
Last edited by Beule on 1 Jul 21, 09:20, edited 13 times in total.
User avatar
Paroju
Doublure lumière
Posts: 501
Joined: 24 Jul 20, 13:32

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Paroju »

Film du mois The father
Image
Films découverts :

The father (Zeller, 2021) **
Ex Machina (Garland, 2015) **
Portrait de la jeune fille en feu (Sciamma, 2019) **
Zombie (Romero, 1978) **

Chicago (Marshall, 2002) *

New York 1997 (Carpenter, 1981)
Las Vegas 21 (Luketic, 2008)
Police academy (1984)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Films du mois de Mai 2021 (Que la bête meure)
Films du mois d'Avril 2021 (Mon oncle d'Amérique)
Films du mois de mars 2021 (Grave)
Films du mois de février 2021 (Le temps de l'innocence)
Last edited by Paroju on 7 Jul 21, 14:15, edited 6 times in total.
Torrente wrote: 29 May 22, 22:08 Bon sinon, #pas_touche_à_Paroju!
Aerosniffsomeglue

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Aerosniffsomeglue »

The witch - Subversion. Ah, là c'est du tout tout bon. Ch'tite fille enlevée puis "triturée" pour devenir un assassin que tu n'as vraiment pas envie de croiser.

Du déjà vu? Oh oui...

Mais la seule véritable scène d'action arrive dans le dernier 1/4 ou 1/5 du film (où on croit voir des ados X-men mais qui sont "légèrement" plus méchants et violents que leurs homologues US...en gros ils aiment bien tuer).

Et il y a la personnalité de l'héroïne (une ado) qui...je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler mais cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un traitement pareil pour un personnage comme celui-ci. Pas loin d'être dérangeant.

En résumé: c'est nettement meilleur que The villainess, Atomic blonde et Cie.




Wolfen. Un des rares vrais films cultes de mon adolescence (il y a environ ... ans de cela😬).

J'aime toujours autant ce film. La mise en scène, le casting, l'influence qu'il a certainement/peut-être eu sur un Michael Mann par exemple...

Un excellent casting: Albert Finney, Gregory Hines qui ne danse pas, Tom Noonan,...

Si l'enquête, la visuel, tout ça continuent de me plaire au plus haut point, c'est le fond qui m'a captivé autant pour la première fois. Seul vrai défaut: James Horner pompe trop le Alien de Goldsmith...euh, et/ou annonce un peu trop son Aliens.



Spacked out. Pas pu le finir.



Lonely fifteen. Pas pu le finir.

Du coup, Angels wear white ce sera sans moi.


Des. Mini-série anglaise. Casting impeccable mais dans le genre film ou série sur un tueur en série ayant vraiment existé, cela n'apporte presque rien de nouveau. Cela se laisse regarder sans problème mais la tentative de parler aussi de la situation économique catastrophique au Royaume-Uni du début des années 80 est faite à la va-vite. Ne fait pas dans le crade (ça ne me gêne pas...même si j'aime aussi quand cela donne dans le poisseux). Beaucoup de respect tant pour les morts que pour ce qui s'en sont tirés. Mais n'essaie nullement de rentrer dans la tête du tueur (enfin si, un peu, mais pas assez à mon goût).
Finalement, pas mal du tout!😊

Image
The borrower, de John McNaughton. Première fois que je peux le voir en VO. Une série B fauchée mais ce n'est pas grave car bien nerveux quand il faut, méchant et drôle. Seul problème, en le revoyant, je me suis dis qu'il s'agissait VRAIMENT d'un mélange entre le très chouette The brother from another planet de John Sayles et le franchement génial The hidden de Jack Sholder. Mais pas aussi bon que ses deux ingrédients principaux. Mais bon, la recette prend quand même. Ingrédients, recette... Écrire une petite critique dans un bon bain le dimanche fait remonter le poète qui sommeille en moi et la mayonnaise prend (le théorème d'archi meds?).
Image
Image

Drunk Ah putain ça fait du bien, presque eu envie de me noyer dans la petite Arvine ou la Malvoisie pour piquer un long et bon roupillon. Mais trop fainéant pour descendre à la cave.

J'ai la flemme et l'ennui au maximum, alors en résumé: un très bon film, souvent drôle, parfois poignant et JAMAIS cul béni (la scène finale: juste une dernière fête pour la route ou l'annonce que les emmerdes vont recommencer?).

The beach house. Chiant comme la pluie. Même pas de scène sexy avec Liana Liberato. Rien à sauver donc. Encore pire que It follows.

Image
Bakumatsu Taiyô-Den.
Du bonheur en plaques de chocolat (je sais, cela ne veut rien dire) meilleur que de l'Ovomaltine Noir ou du Nestlé Dessert, c'est dire si ça fait du bien.
Last edited by Aerosniffsomeglue on 21 Jun 21, 19:05, edited 10 times in total.
patrouilleur loubard
Assistant(e) machine à café
Posts: 122
Joined: 27 Jun 18, 16:29
Location: au ras des pâquerettes

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by patrouilleur loubard »

Le film du mois ? Ca reste à voir.

- Edge of tomorrow (2014) Doug Liman...3/5
- Where eagles dare/Quand les aigles attaquent (1968) Brian G. Hutton...3/5
- Le cercle rouge (1970) Jean-Pierre Melville...2/5
- Tenet (2020) Christopher Nolan...1/5

1 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été déçu.
2 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été plus ou moins convaincu.
3 Je suis venu, je l'ai vu, je n'ai pas été déçu.
4 Je suis venu, je l'ai vu, j'en ai pris plein la vue.
5 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été ému.

pat'
Last edited by patrouilleur loubard on 31 Jan 22, 15:34, edited 4 times in total.
User avatar
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25675
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by Ouf Je Respire »

- Meet John Doe (Capra): 8/10
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
alexxxluthor
Stagiaire
Posts: 44
Joined: 8 Feb 10, 08:32

Re: Votre film du mois de Juin 2021

Post by alexxxluthor »

Cluedo de Jonathan Lynn (1985) sur Prime Video : 5/6

Les 2 Alfred de Bruno Podalydès (2020) au cinéma : 4/6
Les Rois du gag de Claude Zidi (1985) sur Ciné + : 4/6
Rue des prairies de Denys de La Patellière (1959) sur Arte : 4/6
Détective privé de Jack Smight (1966) en Blu-ray : 4/6

Le Discours de Laurent Tirard (2020) au cinéma : 3/6
Vénus & Fleur de Emmanuel Mouret (2004) sur Arte : 3/6

The Girlfriend Experience - Saison 3 de Anja Marquardt (2021) sur OCS : 2/6

Thalasso de Guillaume Nicloux (2019) sur Ciné + : 0/6
Last edited by alexxxluthor on 30 Jun 21, 22:25, edited 9 times in total.