Votre film du mois d'Octobre 2020

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22222
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Major Tom »

Image

DÉCOUVERTS / REVUS

8 / 10
Red Rock West (Dahl - 1993) * Cycle John Dahl

7 / 10
Last Seduction (Dahl - 1994) * Cycle John Dahl
La resa dei conti (Sollima - 1966) *En salle
Pluie d'enfer (Salomon est juif - 1998)
Edge of Tomorrow (Liman - 2014)

6 / 10
Following (Nolan - 1998)
Ab-normal Beauty (Pang - 2004)

4 / 10
Passengers (Tyldum - 2016)
Last edited by Major Tom on 30 Oct 20, 22:33, edited 6 times in total.
Image
Clique ici, et ta vie va changer pour toujours...
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1366
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Roilo Pintu »

OCTOBRE 2020

FILM DU MOIS

Image

FILMS DECOUVERTS

La Rivière du hibou - Robert Enrico (1961 / court métrage) : 8/10
Les Grandes Gueules - Robert Enrico (1965) : 8/10
Adieu les cons – Albert Dupontel (2020) : 8/10

Chickamauga – Robert Enrico (1962 / court métrage) : 7,5/10

La Belle Vie - Robert Enrico (1963) : 7/10
Tante Zita - Robert Enrico (1967) : 7/10
Colour out of space – Richard Stanley (2020) : 7/10
L’Oiseau moqueur – Robert Enrico (1961 / court métrage) : 7/10
Freddy 3 : les Griffes du cauchemar - Chuck Russel (1987) : 7/10
Freddy sort de la nuit - Wes Craven (1994) : 7/10

Good times - Benny Safdie et Josh Safdie (2017) : 6,5/10
Ho - Robert Enrico (1968) : 6,5/10
Les Enfants du temps - Makoto Shinkai (2020) : 6,5/10

Les Caïds - Robert Enrico (1972) : 6/10
Chasse à l'homme - John Woo (1993) : 6/10
The Arrival - David Twohy (1997) : 6/10
Les Sorcières - Nicolas Roeg (1990) : 6/10
Freddy 2 : la Revanche de Freddy - Jack Sholder (1985) : 6/10

Pancho Villa - Buzz Kulik (1968) : 5,5/10
Thaumetopoea – Robert Enrico (1961 / court métrage) : 5,5/10
Montagnes magiques – Robert Enrico (1962 / court métrage) : 5,5/10
Sunchaser - Michael Cimino (1996) : 5,5/10
Freddy 4 : le Cauchemar de Freddy - Renny Harlin (1988) : 5,5/10
Freddy 5 : l'Enfant du cauchemar - Stephen Hopkins (1989) : 5,5/10
Voyage vers la lune - Glen Keane et John Kahrs (2020) : 5,5/10

Les petits champions - Stephen Herek (1992) : 4/10
Freddy 6 : la Fin de Freddy - Rachel Talalay (1991) : 4/10
On the rocks - Sofia Coppola (2020) : 4/10

The Grudge - Nicolas Pesce (2020) : 3/10
Freddy : Les Griffes de la nuit - Samuel Bayer (2010) : 3/10

FILMS REVUS

Les Griffes de la nuit - Wes Craven (1984) : 8/10
The Queen - Stephen Frears (2006) : 8/10

Big - Penny Marshal (1987) : 7,5/10

SERIES EN COURS
The boys s2 : 6,5/10
Battlestar Galactica minisérie : 7/10
Battlestar Galactica s1 : 7/10
The Haunting of Bly Manor : 4/10

FILMS DU MOIS PRECEDENTS
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2020 : Do the right thing – Spike Lee (1989)
Août 2020 : Au-delà du réel – Ken Russel (1980)
Juillet 2020 : Monsieur Joe – Ernest B. Schoedsack (1949)
Juin 2020 : Manchester by the sea – Kenneth Lonergan (2016)
Mai 2020 : Nuits blanches – Luchino Visconti (1957)
Avril 2020 : Autopsie d’un meurtre – Otto Preminger (1959)
Mars 2020 : La belle époque – Nicolas Bedos (2019)
Fevrier 2020 : Le gouffre aux chimères – Billy Wilder (1951)
Janvier 2020 : Les enfants loups – Mamoru Hosoda (2012)

Décembre 2019 : Apollo 11 – Todd Douglas Miller (2019)
Novembre 2019 : Le Mans 66 – James Mangold (2019)
Octobre 2019 : Midsommar – Ari Aster (2019)
Septembre 2019 : La soif du mal – Orson Welles (1959)
Août 2019 : Once upon a time in Hollywood – Quentin Tarantino (2019)
Juillet 2019 : Peter’s friends – Kenneth Branagh (1992)
Juin 2019 : Parasite - Bong Joon Ho (2019)
Mai 2019 : Une affaire de famille – Hirokazu Kore-Eda (2018)
Avril 2019 : La jetée – Chris Marker (1962)
Mars 2019 : Une intime conviction – Antoine Raimbault (2019)
Février 2019 : Quelques minutes après minuit – Juan Antonio Bayona (2017)
Janvier 2019 : La mule – Clint Eastwood (2018)

Décembre 2018 : Jusqu’à la garde – Xavier Legrand (2018)
Novembre 2018 : Les flics ne dorment pas la nuit – Richard Fleischer (1978)
Octobre 2018 : First man – Damien Chazelle (2018)
Septembre 2018 : La vie et rien d’autre – Bertrand Tavernier (1989)
Août 2018 : Jusqu’au bout du rêve – Phil Alden Robinson (1989)
Juillet 2018 : Les Indestructibles 2 – Brad Bird (2018)
Juin 2018 : Johnny Guitar – Nicholas Ray (1954)
Mai 2018 : Tess – Roman Polansky (1979)
Avril 2018 : 21 grammes - Alejandro González Iñárritu (2003)
Mars 2018 : Ready Player One – Steven Spielberg (2018)
Février 2018 : Pentagon Papers – Steven Spielberg (2017)
Janvier 2018 : Un Dimanche à la campagne – Bertrand Tavernier (1984)

Décembre 2017 : Coco – Lee Unkrich (2017)
Novembre 2017 : Mademoiselle – Park Chan-Wook (2016)
Octobre 2017 : Au revoir là-haut – Albert Dupontel (2017)
Septembre 2017 : Comme un chien enragé – James Foley (1986)
Août 2017 : Kubo et l’armure magique – Travis Knight (2016)
Juillet 2017 : La Planète des singes. : Suprématie - Matt Reeves (2017)
Juin 2017 : Les Désaxés – John Huston (1961)
Mai 2017 : Le Choix de Sophie – Alan J. Pakula 1982)
Avril 2017 : The Lost City of Z – James Gray (2017)
Mars 2017 : Un homme qui me plait – Claude Lelouch (1969)
Février 2017 : La La Land – Damien Chazelle (2016)
Janvier 2017 : Avril et le monde truqué – Franck Ekinci et Christian Desmares (2015)

Décembre 2016 : Stars Wars : Rogue One – Gareth Edwards (2016)
Novembre 2016 : Tu ne tueras point – Mel Gibson (2016)
Octobre 2016 : Whiplash – Damien Chazelle (2014)
Septembre 2016 : Le Chant du Missouri – Vincente Minelli (1944)
Août 2016 : Purple Rain - Albert Magnoli (1984)
Juillet 2016 : It follows – David Robert Mitchell (2014)
Juin 2016 : Le Monde de Dory – Andrew Stanton (2016)
Mai 2016 : Elle – Paul Verhoeven (2016)
Avril 2016 : Susie et les Baker Boys – Steve Kloves (1989)
Mars 2016 : 2010 – Peter Hyams (1984)
Février 2016 : The Revenant – Alejandro Gonzalez Inaritu (2015)
Janvier 2016 : Les Huit Salopards – Quentin Tarantino (2015)

Décembre 2015 : La forteresse noire – Michael Mann (1983)
Novembre 2015 : Cinéma Paradisio – Giuseppe Tornatore (1988)
Octobre 2015 : Sicario – Denis Villeneuve (2015)
Septembre 2015 : Max et les ferrailleurs – Claude Sautet (1971)
Août 2015 : Mission Impossible 5 – Christopher McQuarrue (2015)
Juillet 2015 : Vice et Versa – Pete Docter (2015)
Juin 2015 : A la poursuite de demain – Brad Bird (2015)
Mai 2015 : Mad Max Fury Road – George Miller (2015)
Avril 2015 : Gallipoli – Peter Weir (1981)
Mars 2015 : All that Jazz – Bob Fosse (1979)
Février 2015 : Le Lauréat – Mike Nichols (1967)
Janvier 2015 : Alabama Monroe – Felix Van Groeningen (2012)

Décembre 2014 : Le Hobbit III : la bataille des 5 armées – Peter Jackson (2014)
Novembre 2014 : Interstellar – Christopher Nolan (2014)
Octobre 2014 : L’homme qui tua Liberty Valence – John Ford (1962)
Septembre 2014 : Paris Texas – Wim Wenders (1964)
Août 2014 : L’homme qui voulut être roi – John Huston (1975)
Juillet 2014 : La Planète des singes : L’Affrontement – Matt Reeves (2014)
Juin 2014 : Kramer contre Kramer – Robert Benton (1979)
Mai 2014 : Godzilla – Gareth Edwards (2014)
Avril 2014 : Lolita – Stanley Kubrick (1962)
Mars 2014 : Zero Dark Thirty – Kathryn Bigelow (2012)
Février 2014 : Coup de cœur – Francis Ford Coppola (1982)
Janvier 2014 : The Impossible – Juan Antonio Bayona (2012)
Last edited by Roilo Pintu on 2 Nov 20, 20:16, edited 23 times in total.
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19512
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by gnome »

Film du mois :
Image

- Orin la proscrite (Masahiro Shinoda) 10/10 VO
Je sais que Tessier n'est pas fan de Shinoda. Il trouve qu'il privilégie trop souvent l'esthétique au reste. ici, je trouve qu'il donne à son épouse Shima Iwashita probablement son meilleur rôle.

- La rivière de boue (Kôhei Oguri) 10/10 VO
En plus de traiter avec justesse des conséquences de la guerre sur les vétérans, Kohei, livre ici un film merveilleux sur l'enfance et l'amitié. Un petit miracle.

- Farewell to the ark (Shūji Terayama) 9.5-10/10

- Le vase de sable (Yoshitaro Nomura) 10/10 DVD VO
Rien que pour l'intensité des 20 dernières minutes quasi muettes, justes rythmées par la musique. Un sommet de mise en scène. Le reste est à l'avenant.
- L'été du démon (Yoshitaro Nomura) 7/10 DVD VO
Semi-déception ici après le formidable Vase de sable. Nomura livre un film correct mmais qui peine à retrouver la force du précédent.

- Satantango (Bela Tarr) 9-9.5/10 DVD VO
- Almanach D'automne (Bela Tarr) 6.5-7/10 VO

- Le fils de Saul (László Nemes) 9-9.5/10 TV VO
A la fin du film, j'avais envie de mettre un 10/10 puis je modère un peu ma note essentiellement à cause de la deuxième partie.

- The myth of the great american sleepover (David Robert Mitchell) 9/10 VO

- Drunk (Thomas Vinterberg) 9/10 Ciné VO

- Alien (theatrical version) (Ridley Scott) 8.5-9/10 DVD VO revu

- L'auberge espagnole (Cédric Klapisch) 9.5-10/10
- Les poupées russes (Cédric Klapisch) 7.5-8/10
Malgré le plaisir à retrouver les personnages, une suite en demi-teinte.
- Le casse-tête chinois (Cédric Klapisch) 8.5-9/10 TV

- Shutter Island (Martin Scorsese) 8.5-9/10 BR VO revu

- The social network (David Fincher) 8.5-9/10
Modérément motivé par ceci, vu le peu d'intérêt que je porte à facebook... mais c'est Fincher tout de même et la démonstration est efficace.

- Memento (Christophe Nolan) 8.5-9/10 DVD VO revu
- Memento - montage chronologique (Christopher Nolan) 5/10 DVD VO
aucun intérêt si ce n'est comme bonus.

- Peur Bleue (Renny Harlin) 8/10 TV VO revu

- The Skulls (Rob Cohen) 8/10 TV VO revu

- Versus - L'ultime guerrier (Ryûhei Kitamura) 8/10 VO

- Le roi danse (Gérard Corbiau) 8/10 TV

- Nerve (Henry Joost, Ariel Schulman) 8/10 TV VO

- The outsiders (Francis Ford Coppola) 7/10 TV VO

- Clueless (Amy Heckerling) 7.5/10 TV VF revu

- Legion (Scott Stewart) 7/10 TV VF

- Le grand bain (Gilles Lellouche) 7/10 TV

- Sleepaway camp III : Teenage wasteland (Michael A. Simpson) 5/10 VO

- Jurassic world (Colin Trevorrow) 4/10 TV VF

- The club (Pablo Larraín) 4/10 TV VO

- La fille au sexe brillant (Jesus Franco) 3/10 VO
Je crois que c'est la première fois que je regarde un film en accélérant. Reste Lina qui reste très belle et qui donne généreusement de sa personne.

Séries :
- Scream queens (saison 2) en cours
- Breaking bad (Saison 3) en cours
- A Young Doctor's Notebook (Saison 1) 9/10 : hallucinante et désopilante série à l'humour très noir avec Daniel Radcliffe... On frise le génie...
Last edited by gnome on 2 Nov 20, 16:10, edited 2 times in total.
Image
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4621
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Beule »

Film du mois
Image

découvert
redécouvert
revu

Chronique du film sur DVDCLASSIK

Image

Image

La Rivière de boue (Doro no kawa, 1981) Kôhei Oguri

Image

La Grande pagaille (Tutti a casa, 1960) Luigi Comencini
La Guerre et les hommes : Troisième époque (Sensô to ningen III : Kanketsuhen, 1973) Satsuo Yamamoto
L'Oiseau blanc marqué de noir (Bilyy ptakh z chornoyu oznakoyu, 1971) Youri Illienko
Voyage à Tokyo (Tôkyô monogatari, 1953) Yasujirô Ozu

Image

L'Aiguillon de la mort (Shi no toge, 1990) Kôhei Oguri
La Bête dans l'ombre (Edogawa Rampo no injû, 1977) Tai Katô
Le Conte de la princesse Kaguya (Kaguya-hime no monogatari, 2013 ♥) Isao Takahata
La Dernière vague (The last wave, 1977) Peter Weir
Enfance (Shônenki, 1951 ♥) Keisuke Kinoshita
L'Évadé du bagne (I miserabili, 1948) Riccardo Freda
Evdokía (1971) Aléxis Damianós
Les Fleurs de Shanghai (Hai Shang Hua, 1998) Hou Hsiao-hsien
Gate of youth (Seishun no mon, 1981) Koreyoshi Kurahara & Kinji Fukasaku
La Guerre et les hommes : Première époque (Sensô to ningen I : Unmei no jokyoku, 1970) Satsuo Yamamoto
La Guerre et les hommes : Deuxième époque (Sensô to ningen II : Ai to kanashimino sanga, 1971) Satsuo Yamamoto
L'Homme n'est pas un oiseau (Covek nije tica, 1965) Dusan Makavejev
Les Innocents charmeurs (Niewinni czarodzieje, 1960) Andrzej Wajda
L'Insoumis (1964) Alain Cavalier
Maquia : When the promised flower blooms (Sayonara no asa ni yakusoku no hana o kazarô, 2018) Mari Okada
Miracle à l'italienne (Per grazia ricevuta, 1971 ♥) Nino Manfredi
Murder on D Street (D-zaka no satsujin jiken, 1998) Akio Jissôji
The Painted bird (Nabarvené ptáče, 2019 ♥) Václav Marhoul
Le Serment rompu (Hakai, 1962 ♥) Kon Ichikawa
Train de nuit (Pociag, 1959 ♥) Jerzy Kawalerowicz
Une blonde émoustillante (Postriziny, 1981) Jirí Menzel

Image

L'Affaire de la 99ème rue (99 River Street, 1953) Phil Karlson
L'Alibi (1937) Pierre Chenal
Central do Brasil (1998) Walter Salles
Chacun son alibi (Crimen, 1960) Mario Camerini
Confession d'une pécheresse (Die Sünderin, 1951) Willi Forst
Fantômes japonais (Yotsuya kaidan, 1965) Shirô Toyoda
Intimidation (Aru kyôhaku, 1960) Koreyoshi Kurahara
L'Invraisemblable vérité (Beyond a reasonable doubt, 1956) Fritz Lang
Kaza-hana (2001) Shinji Sômai
Le Mouchoir rouge (Akai hankachi, 1964) Toshio Masuda
Nuit tragique (Tragica notte, 1942) Mario Soldati
La Passion Béatrice (1987) Bertrand Tavernier
Pour Kayako (Kayako no tameni, 1985) Kôhei Oguri
Sacré printemps (The happy time, 1952) Richard Fleischer
Scarface (1932) Howard Hawks
Shanghai blues (Shang Hai zhi yen, 1984) Tsui Hark
Le Soldat yakuza (Heitai yakuza, 1965) Yasuzô Masumura
Sonatine (Sonachine, 1993) Takeshi Kitano
Voyage à Tokyo AKA Tokyo family (Tôkyô kazoku, 2013) Yôji Yamada

Image

A porte chiuse (1961) Dino Risi
A watcher in the attic (Yaneura no sanposha, 1993) Akio Jissôji
Avalanche (Nadare, 1937) Mikio Naruse
La Caravane des hommes traqués (Canyon river, 1956) Harmon Jones
Chacal (The day of the jackal, 1973) Fred Zinnemann
Les Cinq secrets du désert (Five graves to Cairo, 1943) Billy Wilder
L'Homme qui dort (Nemuru otoko, 1996) Kôhei Oguri
Kyôshirô Nemuri : Castle menagerie (Nemuri Kyôshirô : Akujo-gari, 1969) Kazuo Ikehiro
Police puissance 7 (The seven-ups, 1973) Philip D'Antoni
Red lion (Akage, 1969) Kihachi Okamoto
Saigon, l'enfer pour deux flics (Off limits, 1988) Christopher Crowe
Secret people (1952) Thorold Dickinson
Tokyo : The last megalopolis (Teito monogatari, 1988) Akio Jissôji

Image

Brooklyn affairs (Motherless Brooklyn, 2019) Edward Norton
La Furie des tropiques (Slattery's hurricane, 1949) André de Toth
Jirôchô Fuji (1959) Kazuo Mori
Sous les drapeaux, l'enfer (Gunki hatameku motoni, 1972) Kinji Fukasaku
Svengali (1954) Noel Langley
Sword of desperation (Hisshiken torisashi, 2010) Hideyuki Hirayama
Un flic (1972) Jean-Pierre Melville

Image

L'Ouragan (Flor silvestre, 1943) Emilio Fernández

Image

Image


Rétro
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2020 L'Éveil du printemps (Mikio Naruse)
Août 2020 Oublier Venise (Franco Brusati)
Juillet 2020 Le Tombeau des lucioles (Isao Takahata)
Juin 2020 Le Vent se lève (Hayao Miyazaki)
Mai 2020 La Légende du combat à mort (Keisuke Kinoshita)
Avril 2020 Journal intime (Valerio Zurlini)
Mars 2020 Flag in the mist (Yôji Yamada)
Février 2020 Tengu-tô (Satsuo Yamamoto)
Janvier 2020 Millennium actress (Satoshi Kon)
Décembre 2019 L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G.W. Pabst)
Novembre 2019 Le Traître (Marco Bellocchio)
Octobre 2019 La Légende de Zatoïchi : Voyage meurtrier (Kenji Misumi)
Septembre 2019 Mère Jeanne des anges (Jerzy Kawalerowicz)
Août 2019 Liaisons secrètes (Richard Quine)
Juillet 2019 Annonces matrimoniales (Antonio Pietrangeli)
Juin 2019 La Maison de la rue Troubnaïa (Boris Barnet)
Mai 2019 Nuages d'été (Mikio Naruse)
Avril 2019 Tendre est la nuit (Henry King)
Mars 2019 Un jour, un chat (Vojtěch Jasný)
Février 2019 Les Derniers samouraïs (Kenji Misumi)
Janvier 2019 Asako I & II (Ryûsuke Hamaguchi)
Décembre 2018 Leto (Kirill Serebrennikov)
Last edited by Beule on 1 Nov 20, 00:57, edited 17 times in total.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18222
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Kevin95 »

Octobre

CLOCKWISE - Christopher Morahan (1986) : 8/10
HIGH SCORE - William Acks, France Costrel, Sam LaCroix, Melissa Wood (2020) : 7/10 Bonus
VIVARIUM - Lorcan Finnegan (2019) : 6/10
CAN'T STOP THE MUSIC - Nancy Walker (1980) : Milk/10
FATHER GOOSE - Ralph Nelson (1964) : 8/10
THE KITCHEN - Andrea Berloff (2019) : 5.5/10
L'IVRESSE DU POUVOIR - Claude Chabrol (2006) : 7/10
LES LAVANDIÈRES DU PORTUGAL - Pierre Gaspard-Huit, Ramón Torrado (1957) : 5/10
SMS - Gabriel Julien-Laferrière (2014) : 3.5/10
PUR WEEK-END - Olivier Doran (2007) : 2.5/10
HALLELUJAH - King Vidor (1929) : 6.5/10
LA NUIT A DÉVORÉ LE MONDE - Dominique Rocher (2018) : 5.5/10
BIRD OF PARADISE - King Vidor (1932) : 7.5/10
STAR WARS : EPISODE IX - THE RISE OF SKYWALKER - J.J. Abrams (2019) : 5/10
BAD BLOOD - Mike Newell (1981) : 8.5/10
CUL-DE-SAC - Roman Polanski (1966) : 8.5/10
DEAR GOD - Garry Marshall (1996) : 4/10
LIGHTS OUT - David F. Sandberg (2016) : 6/10
CONTRE-ENQUÊTE - Franck Mancuso (2007) : 4.5/10
KNOWING - Alex Proyas (2009) : 3/10
L'ANNÉE DES MÉDUSES - Christopher Frank (1984) : 6.5/10
LA TOUR DE NESLE - Abel Gance (1955) : 6.5/10
PASSENGER 57 - Kevin Hooks (1992) : 7.5/10
HEROES FOR SALE - William A. Wellman (1933) : 9/10
WOMAN TIMES SEVEN - Vittorio De Sica (1967) : 8/10
OÙ EST PASSÉ TOM ? - José Giovanni (1971) : 7/10
CENT FRANCS L'AMOUR - Jacques Richard (1986) : 6/10
THE LAND THAT TIME FORGOT - Kevin Connor (1974) : 7.5/10
AUGUSTINE - Alice Winocour (2012) : 6/10
LA FERME DU PENDU - Jean Dréville (1945) : 7/10
THE PINK PANTHER STRIKES AGAIN - Blake Edwards (1976) : 8/10 Rediff
UN + UNE - Claude Lelouch (2015) : 5.5/10 Rediff
L'ARTE DI ARRANGIARSI - Luigi Zampa (1954) : 8/10
GALAXY QUEST - Dean Parisot (1999) : 7.5/10
LE PETIT PRINCE A DIT - Christine Pascal (1992) : 7/10
THE CREATION OF THE HUMANOIDS - Wesley Barry (1962) : 3/10
LA TRAQUE - Serge Leroy (1975) : 9.5/10
MES HÉROS - Éric Besnard (2012) : 4/10
ARROWHEAD - Charles Marquis Warren (1953) : 7.5/10 Rediff
LE PASSAGER DE LA PLUIE - René Clément (1970) : 8/10 Rediff
Last edited by Kevin95 on 1 Nov 20, 17:36, edited 5 times in total.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10295
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Spongebob »

Octobre 2020

Film du mois

Image

Films découverts

Les Misérables de Ladj Ly (2019, Canal+) : 8/10
Les Neuf reines de Fabián Bielinsky (2000, OCS) : 8/10
Tu mérites un amour de Hafsia Herzi (2019, Canal+) : 7,5/10
Goldfinger de Guy Hamilton (1964, Blu-ray) : 7/10
Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal (2020, cinéma) : 7/10
Drunk de Thomas Vinterberg (2020, cinéma) : 7/10
Michel-Ange de Andreï Kontchalovski (2020, cinéma) : 7/10
Bons baisers de Russie de Terence Young (1963, Blu-ray) : 6,5/10
Terreur à l'Opéra de Dario Argento (1987, Blu-ray Le Chat qui fume) : 6,5/10
Dis-moi qui je suis de Ed Perkins (2019, Netflix) : 6,5/10
Gwendoline de Just Jaeckin (1984, Blu-ray 4K Le Chat qui fume) : 6/10
On the Rocks de Sofia Coppola (2020, Apple TV+) : 5/10
Une nuit de Philippe Lefebvre (2012, OCS) : 5/10
Borat 2 de Jason Woliner (2020, Amazon Prime Video) : 4,5/10
Adieu les cons de Albert Dupontel (2020, cinéma) : 4/10
Le Jardin des supplices de Christian Gion (1976, Blu-ray Le Chat qui fume) : 4/10

Films revus

Batman Returns de Tim Buurton (1992, Blu-ray 4K) : 10/10
Star Wars Episode IV : Un nouvel espoir de George Lucas (1977, Blu-ray 4K) : 9/10
Batman de Tim Burton (1989, Blu-ray 4K) : 8,5/10
Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan de Larry Charles (2006, Amazon Prime Video) : 7,5/10
James Bond 007 contre Dr. No de Terence Young (1962, Blu-ray) : 7/10
Cube de Vincenzo Natali (1997, Netflix) : 7/10
Wishmaster de Robert Kurtzman (1997, Blu-ray) : 6/10
Star Wars : L'Ascension de Skywalker de J.J. Abrams (2019, Canal+) : 5,5/10
Batman Forever de Joel Schumacher (1995, Blu-ray 4K) : 5/10
Terminator 3 : Le Soulèvement des machines de Jonathan Mostow (2003, OCS) : 5/10
Batman & Robin de Joel Schumacher (1997, Blu-ray 4K) : 3/10

Séries découvertes

The Haunting of Bly Manor de Mike Flanagan (2020, Netflix) : 6/10

Films du mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2020 : Adolescentes de Sébastien Lifshitz (2020, cinéma) : 8,5/10
Août 2020 : Tenet de Christopher Nolan (2020, cinéma IMAX) : 8/10
Juillet 2020 : Fedora de Billy Wilder (1978, OCS) : 8,5/10
Juin 2020 : Little Big Man de Arthur Penn (1970, Ciné+ Classic) : 9/10
Mai 2020 : Battement de coeur de Henri Decoin (1940, OCS) : 8,5/10
Avril 2020 : Conte d'été de Eric Rohmer (1996, Ciné+) : 9,5/10
Mars 2020 : Le Miroir de Andreï Tarkovski (1975, Blu-ray) : 10/10
Février 2020 : Mark Dixon, détective de Otto Preminger (1950, Blu-ray) : 9/10
Janvier 2020 : Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico (2018, OCS) : 8,5/10
Décembre 2019 : Le Feu follet de Louis Malle (1963, OCS) : 9/10
Novembre 2019 : J'accuse de Roman Polanski (2019, cinéma) : 8,5/10
Octobre 2019 : Il était une fois en Amérique - Extended Director's Cut de Sergio Leone (1984, Blu-ray) : 9/10
Septembre 2019 : Les Ailes de William A. Wellman (1927, Blu-ray) : 8,5/10
Août 2019 : Sherlock Jr. de Buster Keaton (1924, Blu-ray) : 10/10
Juillet 2019 : Ecrit sur du vent de Douglas Sirk (1956, OCS Go) : 9/10
Juin 2019 : La Vérité de Henri-Georges Clouzot (1960, OCS Go) : 8,5/10
Mai 2019 : En liberté de Pierre Salvadori (2018) : 8/10
Avril 2019 : Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk (1955, OCS Go) : 9/10
Mars 2019 : La Chasse de Thomas Vinterberg (2012, OCS Go) : 9/10
Février 2019 : Minuscule : La Vallée des fourmis perdues de Thomas Szabo et Hélène Giraud (2014, OCS Go) : 8,5/10
Janvier 2019 : Pour une poignée de dollars de Sergio Leone (1964, Blu-ray) 8,5/10
Décembre 2018 : Roma, de Alfonso Cuarón (2018, Netflix) : 9/10
Novembre 2018 : Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin, de John Carpenter (1986, Blu-ray) : 8,5/10
Last edited by Spongebob on 2 Nov 20, 12:27, edited 8 times in total.
User avatar
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Posts: 9532
Joined: 23 Oct 05, 16:37
Location: Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Miss Nobody »

FILMS DU MOIS D'OCTOBRE 2020

Film du mois
Image

Films vus

* Le coup de l'escalier - Odds Against Tomorrow (Wise) ●●●○○
...
* Retour à la fac (Phillips) ●○○○○
...
* La foule - The crowd (Vidor) ●●●●○
...
* Sitcom (Ozon) ●●○○○
...
* La garce (Vidor) ●●●○○
...
* Le Mans 66 (Mangold) ●●○○○
...
* Only God forgives (Refn) ●●○○○
...

Films revus

* Tatie Danielle (Chatiliez) ●●○○○
...

Top du mois

Image Image Image


Miam ? ●●●●● parfait ; ●●●●○ très bon ; ●●●○○ bon ; ●●○○○ décevant ; ●○○○○ pas bon ; ○○○○○ beurk

FILMS DES MOIS PRECEDENTS
Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Décembre 2013 = Une journée particulière (De Sica)

Janvier 2014 = L'assassin habite au 21 (Clouzot)
Février 2014 = The Grand Budapest Hotel (Anderson)
Mars 2014 = Will Hunting (Van Sant)
Avril 2014 = Her (Jonze)
Mai 2014 = Mes voisins les Yamada (Takahata)
Juin 2014 = Le conte de la princesse Kaguya (Takahata)
Juillet 2014 = La porte du paradis (Cimino)
Août 2014= Bright Star (Campion)
Septembre 2014 = Fast food fast women (Kollek)
Octobre 2014 = Tokyo Godfathers (Kon)
Novembre 2014 = Miller's Crossing (Coen)
Décembre 2014 = L'appât (Mann)

Janvier 2015 = Rome ville ouverte (Rossellini)
Février 2015 = Allemagne année zéro (Rossellini)
Mars 2015 = Before Midnight (Linklater)
Avril 2015 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
Mai 2015 = J'ai le droit de vivre (Lang)
Juin 2015 = Vice Versa (Docter)
Juillet 2015 = Mort à Venise (Visconti)
Août 2015 = Le violent (Ray)
Septembre 2015 = L'argent de la vieille (Comencini)
Octobre 2015 = La vipère (Wyler)
Novembre 2015 = L'enfance nue (Pialat)
Décembre 2015 = La chevauchée des bannis (De Toth)

Janvier 2016 = Leviathan (Zviaguintsev)
Février 2016 = Le bateau (Petersen)
Mars 2016 = L'enfance d'Ivan (Tarkovski)
Avril 2016 = Le parrain, 2ème partie (Coppola)
Mai 2016 = Le vent se lève (Miyazaki)
Juin 2016 = Au hasard Balthazar (Bresson)
Juillet 2016 = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Août 2016 = Un monde parfait (Eastwood)
Septembre 2016 = L'obsédé (Wyler)
Octobre 2016 = Le géant de fer (Bird)
Novembre 2016 = La fille du désert (Walsh)
Décembre 2016 = Le champion (Robson)

Janvier 2017 = Les sept samouraïs (Kurosawa)
Février 2017 = Un homme est passé (Sturges)
Mars 2017 = Papermoon (Bogdanovitch)
Avril 2017 = Sans toit ni loi (Varda)
Mai 2017 = Après la tempête (Kore-eda)
Juin 2017 = Ethel et Ernest (Mainwood)
Juillet 2017 = Mark Dixon détective (Preminger)
Août 2017 = Riz Amer (De Santis)
Septembre 2017 = 120 battements par minute (Campillo)
Octobre 2017 = The Fog (Carpenter)
Novembre 2017 = Nosferatu, fantôme de la nuit (Herzog)
Décembre 2017 = La fin du jour (Duvivier)

Janvier 2018 = Assassins et voleurs (Guitry)
Février 2018 = Jeremiah Johnson (Pollack)
Mars 2018 = Le septième sceau (Bergman)
Avril 2018 = Safety Last ! (Newmeyer, Taylor)
Mai 2018 = Le joli mai (Marker)
Juin 2018 = Parvana, une enfance en Afghanistan (Twomey)
Juillet 2018 = La flibustière des antilles (Tourneur)
Août 2018 = Le journal d'un curé de campagne (Bresson)
Septembre 2018 = Le jardin du diable (Hathaway)
Octobre 2018 = Bed of roses (La Cava)
Novembre 2018 = Mouchette (Bresson)
Décembre 2018 = Coco (Unkrich)

Janvier 2019 = Un condamné à mort s'est échappé (Bresson)
Février 2019 = Network (Lumet)
Mars 2019 = Dark Waters (De Toth)
Avril 2019 = Les roseaux sauvages (Téchiné)
Mai 2019 = L'homme sans passé (Kaurismäki)
Juin 2019 = Dans un recoin de ce monde (Katabuchi)
Juillet 2019 = Les affameurs (Mann)
Août 2019 = Le gros lot - Christmas in July (Sturges)
Septembre 2019 = Van Gogh (Pialat)
Octobre 2019 = L'innocent (Visconti)
Novembre 2019 = Barberousse (Kurosawa
Décembre 2019 = The wicker man (Hardy)

Janvier 2020 = Les désemparés (Ophüls)
Février 2020= L'homme au complet blanc (Mackendrick)
Mars 2020 = Parasite (Bong Joon Ho)
Avril 2020 = Je suis un évadé (Leroy)
Mai 2020 = La rue de la honte (Mizoguchi)
Juin 2020 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
Juillet 2020 = Les communiants (Bergman)
Août 2020 = Panique à Needle Park (Schatzberg)
Septembre 2020 = Carnival of souls (Harvey)
Last edited by Miss Nobody on 5 Nov 20, 14:35, edited 4 times in total.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11910
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by MJ »

OCTOBRE 2020

Film du mois

Image

Kajillionaire (Miranda July)

Films des Mois Précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
Juin 2014: Les Hommes Le Dimanche (Robert Siodmak & Edgar G. Ulmer)
Juillet 2014: Under the Skin (Jonathan Glazer)
Août 2014: School Daze (Spike Lee)
Septembre 2014: Barcelona (Whit Stillman)
Octobre 2014: Modern Romance (Albert Brooks)
Novembre 2014: L'Oreille (Karel Kachyňa)
Décembre 2014: La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau)

Janvier 2015: Two Rode Together (John Ford)
Février 2015: Val Abraham (Manoel de Oliveira)
Mars 2015: Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Avril 2015: Jauja (Lisandro Alonso)
Mai 2015: Outrage (Ida Lupino)
Juin 2015: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin)
Juillet 2015: Grey Gardens (Ellen Hovde, Muffie Meyer, Al & David Maysles)
Août 2015: Heaven Knows What (Josh & Benny Safdie) / Queen of Earth (Alex Ross Perry)
Septembre 2015: Un Si Doux Visage (Otto Preminger)
Octobre 2015: Out 1: Noli me tangere (Jacques Rivette & Suzanne Schiffman)
Novembre 2015: Mistress America (Noah Baumbach)
Décembre 2015: Vaudou (Jacques Tourneur)

Janvier 2016: Espions sur la Tamise (Fritz Lang)
Février 2016: La Pyramide Humaine (Jean Rouch)
Mars 2016: Love - Saison 1 (Judd Apatow & Lesley Arfin & Paul Rust)
Avril 2016: Walden (Jonas Mekas)
Mai 2016: Crumb (Terry Zwigoff)
Juin 2016: The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
Juillet 2016: Smorgasbord (Jerry Lewis)
Août 2016: L'Enfer Blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & Georg Wilhelm Pabst)
Septembre 2016: Voyage en Italie (Roberto Rossellini)
Octobre 2016: Frownland (Ronald Bronstein)
Novembre 2016: Touki Bouki (Djibril Diop Mambéty)
Décembre 2016: L'Âme Soeur (Fredi M. Murer)

Janvier 2017: Monsieur Verdoux (Charles Chaplin)
Février 2017: Demain est un autre jour (Douglas Sirk)
Mars 2017: Portrait d'une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles (Chantal Akerman)
Avril 2017: Win It All (Joe Swanberg)
Mai 2017: La Rue de la Honte (Kenji Mizoguchi)
Juin 2017: Quinze Jours Ailleurs (Vincente Minnelli)
Juillet 2017: Slacker (Richard Linklater)
Août 2017: Gertrud (Carl Theodor Dreyer)
Septembre 2017: Ten Skies (James Benning)
Octobre 2017: Will success spoil Rock Hunter? (Frank Tashlin)
Novembre 2017: Stop Making Sense (Jonathan Demme)
Décembre 2017: Messidor (Alain Tanner)

Janvier 2018: Une longue journée qui s'achève (Terence Davies)
Février 2018: Un Beau Soleil Intérieur (Claire Denis)
Mars 2018: Une Page Folle (Teinosuke Kinugasa)
Avril 2018: Guelwaar (Ousmane Sembène)
Mai 2018: Senses (Ryûsuke Hamaguchi)
Juin 2018: Les Amants de la Nuit (Nicholas Ray)
Juillet 2018: Entertainment (Rick Alverson)
Août 2018: Anatahan (Josef von Sternberg)
Septembre 2018: Tilaï (Idrissa Ouedraogo)
Octobre 2018: Le Marchand des Quatre Saisons (Rainer Werner Fassbinder)
Novembre 2018: Madeline's Madeline (Josephine Decker)
Décembre 2018: La Septième Victime (Mark Robson)

Janvier 2019: Ivan le Terrible (Sergueï M. Eisenstein)
Février 2019: La Symphonie Nuptiale (Erich von Stroheim)
Mars 2019: A New Leaf (Elaine May)
Avril 2019: Au bord de la mer bleue (Boris Barnet)
Mai 2019: Simone Barbès ou la Vertu (Marie-Claude Treilhou)
Juin 2019: Chameleon Street (Wendell B. Harris Jr.)
Juillet 2019: Le Vent (Victor Sjöström)
Août 2019: Poto & Cabengo (Jean-Pierre Gorin)
Septembre 2019: Housekeeping (Bill Forsyth)
Octobre 2019: Les Tueurs de la Lune de Miel (Leonard Kastle)
Novembre 2019: La Légende de Gösta Berling (Mauritz Stiller)
Décembre 2019: Remember My Name (Alan Rudolph)

Janvier 2020: Signé Renart (Michel Soutter)
Février 2020: Le Jour de l'Eclipse (Alexandre Sokourov)
Mars 2020: Warrendale (Allan King)
Avril 2020: The B-Side: Elsa Dorfman's Portrait Photography (Errol Morris)
Mai 2020: Gold Diggers of 1935 (Busby Berkeley)
Juin 2020: Sherman's March (Ross McElwee)
Juillet 2020: Quelque chose d'autre (Věra Chytilová)
Août 2020: Calendar (Atom Egoyan)
Septembre 2020: Ruby in Paradise (Victor Nuñez)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
-magik-
Electro
Posts: 995
Joined: 7 Mar 19, 19:07

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by -magik- »

Film du mois

Image

Films découverts

Au travers des oliviers (A. Kiarostami - 1995) 7.5/10
Et la vie continue (A. Kiarostami - 1992) 7/10
Tous en scène (G. Jennings - 2017) 7/10
Le Talent de mes amis (A. Lutz - 2015) 5.5/10
Arthur 3 : la guerre des deux mondes (L. Besson - 2010) 2/10
La Collectionneuse (E. Rohmer - 1967) abandon

Films revus

Au nom d’Anna (E. Norton - 2000) 7/10
Cendrillon (K. Branagh - 2015) 6/10
Le Come-back (M. Lawrence - 2007) 6/10
Polly et moi (J. Hamburg - 2004) 5/10
Le Cœur des hommes 2 (M. Esposito - 2007) 4/10
Le Merveilleux magasin de Mr. Magorium (Z. Helm - 2008) 4/10
Le Cœur des hommes 3 (M. Esposito - 2013) 3/10

Séries

Psych - saison 8 en cours

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
septembre 2020 : Je veux juste en finir (C. Kaufman - 2020)
août 2020 : Une femme dans la tourmente (M. Naruse - 1964)
juillet 2020 : La Stratégie du choc (M. Winterbottom & M. Whitecross - 2010)
juin 2020 : Le Manoir de la peur (A. Machin & H. Wulschleger - 1924)
mai 2020 : La Femme d’à côté (F. Truffaut - 1981)
avril 2020 : Vivement dimanche ! (F. Truffaut - 1983)
mars 2020 : Blue Jay (A. Lehmann - 2016)
février 2020 : Quand passent les cigognes (M. Kalatozov - 1957)
janvier 2020 : Nymphomaniac - Director’s Cut (L. Von Trier - 2014)
décembre 2019 : Marriage story (N. Baumbach - 2019)
novembre 2019 : The Irishman (M. Scorsese - 2019)
octobre 2019 : Mustang (DG. Ergüven - 2015)
septembre 2019 : Little Odessa (J. Gray - 1995)
août 2019 : Face à la nuit (WD. Ho - 2019)
juillet 2019 : Parasite (JH. Bong - 2019)
juin 2019 : Rashōmon (A. Kurosawa - 1950)
mai 2019 : Une Affaire de famille (H. Kore-eda - 2018)
Last edited by -magik- on 3 Nov 20, 14:55, edited 3 times in total.
C2302t
Electro
Posts: 894
Joined: 30 Nov 13, 17:40

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by C2302t »

C2302t wrote: 1 Oct 20, 04:27 Découvertes

Miracle en Alabama : 8,5/10

Roma d'Alfonso Cuaron : 8/10
Rocketman : 8/10

Jojo rabbit : 7,5/10

Orca : 7/10
Les spécialistes de Patrice Leconte : 7/10
La brigade héroïque de Raoul Walsh : 7/10

La momie d'Alex Kurtzman : 6/10

Redécouvertes

Le roi lion : 9/10

Baby driver d'Edgar Wright : 8/10

Séries

Film de janvier :
Film de février :
Film de mars :
Film d'avril :
Film de mai :
Film de juin :
Film de juillet : enfants de salauds
Film d'août : Antoine et Antoinette
Film de septembre : la chevauchée sauvage
User avatar
origan42
Cadreur
Posts: 4187
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by origan42 »

Par ordre de préférence :

Après notre séparation (Mikio Naruse, 1933) **** FILM DU MOIS
Avant de t'aimer / Not Wanted (Ida Lupino / Elmer Clifton, 1949) ****
Le 7ème voyage de Sinbad (Nathan Juran, 1958) ****
L’entraîneuse (Albert Valentin, 1939) ****

Sept hommes à l’aube (Lewis Gilbert, 1975) ***
Hitler’s Madman (Douglas Sirk, 1943) ***
Agostino (Mauro Bolognini, 1962) ***
Eva (Joseph Losey, 1962) ***
L’amour d’une mère / Une femme devrait être aimée (Yasujirō Ozu, 1934) ***
Guendalina (Alberto Lattuada, 1957) ***
Désir (Frank Borzage, 1936) ***
Son nom de Venise dans Calcutta désert (Marguerite Duras, 1976) ***
L’aventure intérieure (Joe Dante, 1987) ***
Bug (William Friedkin, 2006) ***
Neige (Juliet Berto / Jean-Henri Roger, 1981) ***
Flight (Robert Zemeckis, 2012) ***
Blondine (Henri Mahé, 1945) ***
Le lys d’or / The yellow lily (Alexander Korda, 1928) ***
Danseuse de corde / Katharina Knie (Karl Grune, 1929) ***
Qui m’aime me suive (Benoît Cohen, 2006) ***
L’oiseau blanc marqué de noir (Youri Illienko, 1971) ***
Mon voisin le tueur (Jonathan Lynn, 2000) ***
Le retour du héros (Laurent Tirard, 2018) ***
L'amazone aux yeux verts (Edwin L. Marin, 1944) ***

Waterworld (Kevin Reynolds, 1995) **
Si nos maris s’amusent / The Cradle Snatchers (Howard Hawks, 1927) **
Le chevalier de Maison-Rouge (Albert Capellani, 1914) **
Deux vies… plus une (Idit Cebula, 2007) **
Le sel des larmes (Philippe Garrel, 2020) **
Le manoir de la peur… (Alfred Machin / Henry Wulschleger, 1927) **
Le clan des irréductibles (Paul Newman, 1971) **
Kidnapping / Abandoned (Joseph M. Newman, 1949) **
Le phare du bout du monde (Kevin Billington, 1971) **
Dragées au poivre (Jacques Baratier, 1963) **
Seul dans la nuit (Christian Stengel, 1945) **
Blue Steel (Kathryn Bigelow, 1990) **
Le signal du feu / Annie Laurie (John S. Robertson, 1927) **
L’entourloupe (Gérard Pirès, 1980) **
Deux nigauds soldats (Arthur Lubin, 1941) **
Lisa et le diable (Mario Bava, 1973) **
Opéra (Dario Argento, 1987) **

Eva (Benoît Jacquot, 2018) *
La mort vous va si bien (Robert Zemeckis, 1992) *
Tommaso (Abel Ferrara, 2019) *
Y a-t-il un flic pour sauver l’humanité ? (Allan A. Goldstein, 2000) *
9 semaines 1/2 (Adrian Lyne, 1986) *
La première étoile (Lucien Jean-Baptiste, 2009) *
Une vie de chien (Maurice Cammage, 1943) *
La cicatrice intérieure (Philippe Garrel, 1972) *
Morceaux choisis (Alfonso Arau, 2000) *

Comme un oiseau sur la branche (John Badham, 1990) °
Cannonball (Paul Bartel, 1976) °
Mon voisin le tueur 2 (Howard Deutch, 2004) °
La deuxième étoile (Lucien Jean-Baptiste, 2017) °



RE-VISIONS
India Song (Marguerite Duras, 1975) *** →
L’expérience interdite (Joel Schumacher, 1990) ** →

SÉRIE
Succession - saison 1 (Jesse Armstrong, 2018) **
Last edited by origan42 on 1 Nov 20, 08:00, edited 9 times in total.
Best
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5630
Joined: 9 Aug 04, 13:47
Location: 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Best »

Octobre 2020

Film du mois

Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait (Emmanuel Mouret)



Films découverts (Re)

Made in Abyss : L'aurore de l'âme des profondeurs (Kojima Masayuki) 8/10
Adieu les cons (Albert Dupontel) 7,5/10




Films revus (Hors compétition)

Space Battleship Yamato 2199 (Enomoto Akihiro) 8,5/10
Mr Love: Queen’s Choice (Sakai Munehisa) 5,5/10



Séries (Hors compétition) (Revues)






Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique
O'Malley
Cadreur
Posts: 4385
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by O'Malley »

Notation:
0 Nul/Mauvais
* Médiocre/Pas terrible
** Bien/Agréable
***Très bien/Excellent
**** Chef d'oeuvre

Découverte/Revu

Les trois âges (1923) Buster Keaton et Edward F. Cline **
Laurel et Hardy, conscrits (1939) A. Edward Sutherland *
L'aile ou la cuisse (1976) Claude Zidi ***
Kill (1971) Romain Gary 0
Parking (1985) Jacques Demy 0
James et la pêche géante (1996) Henry Selick **
Street Scene (1931) King Vidor ***
Fantastic Mr.Fox (2009) Wes Anderson ***
Gwendoline (1984) Just Jaeckin **
Un homme pressé (2018) Hervé Mimran *

Séries

Boardwalk Empire saison 1 (2010) Terence Winter **
Last edited by O'Malley on 31 Oct 20, 22:48, edited 1 time in total.
User avatar
primus
Machino
Posts: 1354
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by primus »

Mon film du mois:

Au pan coupé - Guy Gilles

Image

Une merveille de douceur, de délicatesse. Un film de peintre, de photographe, de poète. Un murmure apaisant au milieu du vacarme ambiant. Un Paris qui n'existe plus, prolongé par un supplément (très bon) du bluray Lobster (très bon aussi) d'un Paris sur le point de disparaitre. Macha Méril est belle à 28 ans comme à 80 ans. Un très bon moment rempli de nostalgie.
8/10
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Sergius Karamzin ... et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
Arn
Assistant opérateur
Posts: 2836
Joined: 19 Oct 17, 16:32

Re: Votre film du mois d'Octobre 2020

Post by Arn »

OCTOBRE 2020

Film du mois :

Image
LE GOÛT DE LA CERISE, de Abbas Kiarostami (1997)

Films découverts :

LE GOÛT DE LA CERISE (Ta'm e guilass, Abbas Kiarostami - 1997) - 8/10
KAÏRO (Kairo, Kyoshi Kurosawa - 2001) -8/10
LES GUERRIERS DE LA NUIT (The Warriors, Walter Hill - 1979) - 8/10
DANS UN RECOIN DE CE MONDE (Kono sekai no katasumi ni, Sunao Katabuchi - 2016) - 8/10

EXTREME PREJUDICE (Walter Hill - 1987) - 7/10
LA FORTERESSE CACHEE (Kakushi-toride no san-akunin, Akira Kurosawa - 1958) - 7/10
NOTRE PAIN QUOTIDIEN (Our Daily Bread, King Vidor - 1934) - 7/10
ZARDOZ (John Boorman - 1974) - 7/10
LE CHIEN DES BASKERVILLE (The Hound of the Baskervilles, Terence Fisher - 1959) - 7/10
VAIANA, LA LEGENDE DU BOUT DU MONDE (Moana, Ron Clements & John Musker - 2016) - 7/10

LES CHIENS ENRAGES (Cani arrabbiati, Mario Bava - 1974) - 6/10
DRIVER (The Driver, Walter Hill - 1978) - 6/10
LE CYNIQUE, L'INFÂME, LE VIOLENT (l cinico, l'infame, il violento, Umberto Lenzi - 1977) - 6/10
DE LA PART DES COPAINS (Cold Sweat, Terence Young - 1970) - 6/10
UN JUSTICIER DANS LA VILLE (Death Wish, Michael Winner - 1974) - 6/10
LA FAMEUSE INVASION DES OURS EN SICILE (Lorenzo Mattotti - 2019) - 6/10

JOHN WICK PARABELLUM (ohn Wick: Chapter 3 - Parabellum, Chad Stahelski - 2019) - 4/10
LA MULE (The Mule, Clint Eastwood - 2018) - 4/10

Films revus :

LA POURSUITE IMPLACABLE (Revolver,Sergio Sollima - 1973) - 9/10
THE THING (John Carpenter - 1982) - 9/10

L'ENFER DES ZOMBIES (Zombi 2,Lucio Fulci - 1979) - 7/10

BERNARD ET BIANCA AU PAYS DES KANGOUROU (The Rescuers Down Under, Hendel Butoy & Mike Gabriel - 1990) - 6/10



** : Vu au cinéma

En bref :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Dans un recoin de ce monde, Sunao Katabuchi (2016) : un film d'animation japonais qui se déroule principalement avant les attaques de Hiroshima et Nagasaki, un peu pendant et après. On commence dans les années 30 et peut à peut le temps va défiler, inscrit régulièrement à l'écran comme un compte à rebours macabre qui nous tend de plus en plus à l'approche de la terrible date.
Mais le film va plus loin que ça, et nous présente la vie des civils en temps de guerre, mais aussi la vie de femme à cette époque. On fait rapidement le rapprochement avec Le tombeau des lucioles de Takahata, mais ici on est quand même dans quelques choses de moins noire, il y a plusieurs touches d'humour très bien senti malgré le thème compliqué.
Visuellement c'est magnifique et ça fait penser à un autre film de Takahata, Le Conte de la princesse Kaguya avec ses couleurs douces et ses traits proche parfois du crayonné.

Bernard et Bianca au pays des kangourous, Hendel Butoy & Mike Gabriel (1990) : Je ne l'avais pas revu depuis gamin. Pas mal d'effet ont bien vieillis, et certains éléments du scénarios sont bien WTF (la séquence de l'albatros à l' "hopital"), Bianca est toujours aussi insupportable, mais j'ai retrouvé ce que j'étais venu chercher : le personnage de Frank et les mimiques de Joanna qui me font toujours autant rire, ça c'est vraiment une grosse réussite du film.

La fameuse invasion des ours en Sicile, Lorenzo Mattotti (2019) : Je l'avais loupé au cinéma. Une histoire de cohabitation humains/ours, c'est sympa, assez beau (le style est magnifique mais je trouve que parfois ça manqué vraiment de détail), au début j'ai eu peur que ce soit un peu trop accès jeunesse mais finalement ça se regarde bien. Le dénouement m'a un peu laisser perplexe sur le propos en revanche.

Les Chiens enragés, Mario Bava (1974) : j'étais très curieux de découvrir ce polar de Bava que je savais assez énervé. Je me demandé ce que pouvais donner la mise en scène de Bava sur quelques choses qui doit être très nerveux. Globalement ça passe plutôt bien, la scène d'intro est bien réussi. Il y a quelques passages en dessous (je pense au demi tour sur l'autoroute qui est censé être dangereux et impressionnant alors qu'il semble être fait par mamie :moqueur: ). Après c'est une histoire de kidnapping, en italie, dans les années 70s, d'une femme par des gangsters. Ca donne plus d'une heure de sadisme pas toujours évident à regarder, et une dénouement plein de cynisme. Pas de surprise donc, mais pas de bonne surprise non plus. Et je n'aurais pas été contre un petit sous propos contestataire qu'on retrouve dans certains polar/crimi italien des 1979. Sympa mais pas mon Bava favori, donc.

La poursuite implacable, Sergio Sollima (1973) : le Bava m'a surtout donné envie de revoir le Poliziottesco qui m'a le plus emballé parmi ceyx que j'ai vu. Cette histoire de voyou qui se fait libérer par le sous directeur d'une prison dont on a enlevé la femme et qui vont être amené à devoir collaborer. Et c'est encore mieux à la revoyure. Oliver Reed et Fabio Testi sont géniaux, peut être plus encore le premier de par son personne ambivalent, dont on ne sait pas si on l'apprécie ou pas. Connaître le dénouemvent rend le visionnage peut être encore plus intense. C'est très noir, à l'opposé de son Colorado mais assez représentatif de l'ambiance de l'italie de l'époque. C'est un fim non seulement très bien foutu, mais d'une grande richesse dans un scénario qui reste cependant assez subtile.

Le chien des Baskerville, de Terence Fisher (1959) : une production de la Hammer avec son trio magique : Fisher derrière la caméra, Peter Cushing et Christopher Lee devant pour mettre en scène une célèbre histoire de Sherlock Holmes. Les films Hammer ont ce petit je ne sais quoi qui fait qu'on s'y sent bien. C'est peut être l'ambiance gothique/coin du feu, ce savoir faire dans les décors, les costumes, avec pourtant pas de gros budget, toujours est il que ça reste toujours plaisant. Malgré cela, devant ce film qui fait parti des gros succès (tout du moins critique) du studio je n'ai pas non plus été renversé. J'ai regardé ça avec plaisir, je le reverrais même avec plaisir mais petite déception malgré tout face à sa réputation. Je ne saurais pas trop comment l'expliquer. Déjà rare sont les Sherlock à m'emballer (même celui de Billy Wilder, pourtant un réal que j'affectionne particulièrement), peut être aussi que cette si bonne recette de la Hammer elle fonctionne toujours très bien, mais sans atteindre des sommets. Ainsi quand c'est des petits films dont je n'attends pas grand chose c'est une bonne surprise, quand c'est des films très appréciés et que les attentes sont plus haute légère déception. Finalement les Hammer chez moi ils sont quasi tous à 7/10 :mrgreen:

De la part des copains, de Terence Young (1970) : Ambiance film noir sur la côte d'Azur pour ce film au joli casting : Charles Bronson, James Mason et Liv Ullmann entre autre. On y retrouve Charles Bronson dans une vie pépère au côté de Liv Ullmann, qui se fait rattrapé par son passé. Un bon petit film divertissant, bien foutu. Il y a notamment une scène de course poursuite en voiture assez connu et très impressionnante. Le film monte petit à petit en tension jusqu'à un dernier tiers explosif. Découvert grâce à la collection Make My Day de JB Thoret chez Studio Canal et c'est encore une bonne surprise, même si on peut regretter qu'il n'exploite pas une ou deux pistes qui auraient été très facile pour donner un peu de profondeur.

Un justicier dans la ville , de Michael Winner (1974) : Célèbre film de vigilante, qui a eu une influence énorme sur tout le genre, s'il ne l'a pas créé (mais il y a Dirty Harry avant). L'histoire est simple : la femme et la fille de Charles Bronson se font agressées, celui-ci va alors se réfugier dans la violence en cherchant à punir des agresseurs par lui même. La première scène d'agression c'est du Winner qui n'est pas connu pour faire dans la dentelle, elle est assez dure. Le film regorge de petite phrase qui le rende assez difficile à cerner. Plutôt réactionnaire comme très souvent avec le film de vigilante, mais apparemment on est encore assez loin de l'aspect bien craignos des suites, il y a encore quelques nuances.

Extreme Prejudice, de Walter Hill (1987) : deux amis d'enfance se retrouve à devoir s'affronter : l'un est un Texas Ranger, l'autre un trafiquant de drogue. Un autre film découvert grâce à la collection Make My Day qui m'a beaucoup plu, et surpris. Il y a un beau casting de gueules cassés qui viennent se placer entre les deux amis et relever et complexifier un peu cette histoire qui m'a tenu en haleine. Clairement un film de cowboy, une sorte de western mi moderne (le braquage) mi classique avec ce final où on sent toute l'influence de Peckinpah sur Walter Hill et notamment de La Horde Sauvage (il y a plusieurs référence tout au long du film). Deux petites choses que j'ai trouvé dommage : la mauvaise utilisation du seule personnage féminin qui est réduit à un objet de désir entre les deux amis (ça commençait pas trop mal pourtant), et justement cette amitié passée dont je n'ai jamais vraiment ressenti la complicité.

Driver, de Walter Hill (1978) : ça m'a donné envie de découvrir cet autre Hill. The Driver est un de ses films parmi les plus réputés, un film très peu bavard sur un flic borderline qui va essayer de coincer un chauffeur mutique qui bosse pour la mafia. A noter la présence de la mystérieuse Isabelle Adjani. Un film plaisant, assez minimaliste. Peut être un poil trop ? A voir quand même surtout pour les amateurs de Drive vu la filiation évidente (notamment la scène d'intro, ou le personnage du chauffeur mutique).

The Thing, de John Carpenter (1982) : Revisionnage de ce chef d'oeuvre. Un centre de recherche en Antarctique doit faire face à une sorte d'organisme extra terrestre qui peut contaminer les êtres vivants tout en conservant leurs formes. Chose assez importante car le film repose beaucoup sur la paranoïa, de ne pas savoir qui est toujours humain. Mais la chose peut aussi se révéler laissant place aux créations du génial Rob Bottin. Encore aujourd'hui ça fonctionne très bien. C'est en revanche probablement ces créatures qui ont fait que le film fut un échec à sa sortie. Même les médias spécialisés dans le fantastique n'avait pas adhéré lors de la sortie en salle, il aura fallut un succès qui s'est construit ensuite, avec la VHS, pour faire de ce film le classique qu'il est aujourd'hui. Sûrement que c'était trop "étrange" pour l'époque, trop repoussant. Alors que c'est en grande partie ce qui fait son estime aujourd'hui. Même si évidemment la mise en scène de Carpenter couplé à la BO de Morricone donne à l'ensemble une tension et un climat paranoïaque qui nous tiens du début à la fin. Plus un casting au rendez vous, mené par Kurt Russel.

Les guerriers de la nuit, de Walter Hill (1979) : je continue ma découverte de Walter Hill avec ce film que j'avais sur ma watchlist depuis plus de 10 ans. D'assez grosses attentes donc. On se retrouve dans un New York gangréné par les gangs. Le chef d'un des plus gros gangs appellent à un très grand meeting dans le Bronx, où chacun pourra envoyer 9 représentants, incluant une trève pour s'y rendre et en repartir. Le rassemblement tourne mal et le gang des Warriors se voient accuser d'être à l'origine des problèmes. Ils vont alors devoir tenter de retourner sur leur territoire (Coney Island) avec tous les autres gangs, et la police, à leur trousse. Le film est assez iconique notamment de part le look des différents groupes, le générique qui nous en présente plusieurs se rendre au rassemblement en métro est assez génial, j'adore ces dégaines, même si très ancré dans leur époque. Le film fonctionne très bien, sans temps mort, avec une vraie ambiance. On en apprends assez peu sur cette société, ça reste très mystérieux, mais ce n'est pas dérangeant, au contraire ça apporte une petite touche supplémentaire angoissante. En plus de son côté film d'action, la petite romance du film est assez bien géré, plutôt subtile et touchante (notamment le jeu de regard dans le métro).

La Mule, Clint Eastwood (2019) : du mal à comprendre l'engouement autour de ce film. Clint y joue un vieux monsieur en galère qui va se retrouver à faire la mule pour des trafiquants de drogue. Beaucoup de chose m'ont dérangé : le fait qu'il flambe sans limite et sans se poser de question, il y a les gentils trafiquants et les méchants (quoique même eux ont un coeur même si j'y ai pas du tout cru), c'est répétitif, j'ai pas compris si on devait avoir de l'empathie pour son personnage, je crois que oui mais le seul élément qui irait dans ce sens ce serait que c'est un vieux monsieur avec une bonne tête. Alors qu'il est assez détestable. Bref pas du tout adhéré.

Le goût de la cerise, de Abbas Kiarostami (1997) : un homme en voiture sillonne les alentours de Téhéran pour trouver quelqu'un qui voudra bien lui rendre un service, contre rémunération. Je ne divulge pas le service, car ça participe beaucoup à l'ambiance pesante du début de film. On va suivre sa rencontre et ses discussions avec plusieurs personnes. Comme souvent avec le cinéma iranien il faut très peu de chose pour qu'il s'en dégage une grande poésie, entre les décors naturels et ces dialogues léger mais souvent lourd de sens. Un très beau film, dont je me suis revu dès le lendemain une des rencontres. Mon premier Kiarostami mais j'ai assez hâte d'en découvrir d'autres.

Notre pain quotidien, de King Vidor (1934) : en pleine crise des années 30, un jeune couple va décider de quitter la ville pour tenter sa chance en réhabilitant une ferme à la campagne. Peu à peu ils vont être rejoint pas toute une communauté pour former une sorte de coopérative où chacun contribue selon ses capacités. C'est un film assez étonnant, une vraie ode à la collectivité face à l'individualisme. Ode au travail également. Bien sûr le film prend ses distances avec le socialisme, il n'est pas question de cela, je pense qu'on est plus dans l'utopie des communautés américaines autosuffisantes et religieuses, qui leur est assez propre. La mise en scène de Vidor est très dynamique. On sent parfois qu'on est pas très loin du muet, comme lors de la séquence final d'irrigation, très sympa.

La forteresse cachée, de Akira Kurosawa (1959) : dans le Japon féodal une princesse, un général et deux paysans bras cassés se retrouve à partir à l'aventure au milieu des lignes ennemis. J'avais beaucoup d'attente sur ce film et j'avoue avoir été un brin déçu. Le film se veut délibérément plus léger que ses films précédent et c'est réussi, il se regarde avec plaisir. Mais je pense que je préfère quand même Kurosawa plus intense, plus sérieux, voir dramatique. Ici les personnages, s'ils sont bien campés, sont tous un peu "surjoués" ou "sur caractérisé" volontairement (comme les pauses de la princesse ou les bouffoneries des paysans). Ca donne un chouette film d'aventure familial, fait avec maestria, mais pas celui qui m'a le plus touché, ni fait vibrer, de Kurosawa.

Le cynique, l'infâme, le violent, d'Umberto Lenzi (1977) : un commissaire est victime d'une tentative d'assassinat à la sortie de prison d'un voyou qu'il a coffré. Il va se faire passer pour mort et mené l'enquête. Ou plutôt des enquêtes. Le film est particulier dans son écriture, il part un peu dans tous les sens, et le rythme ne nous donne pas le temps de nous poser. Ca pourrait être dommage mais ça participe à l'aspect très nerveux et "énervé" du film et du genre. Et puis quel trio d'acteurs principaux : Maurizio Merli, Tomas Milian, et John Saxon !

John Wick Parabellum, de Chad Stahelski (2019) : Suite direct du second opus on est directement jeté dans l'action et dans la fuite de John Wick. Comme ce que je craignais le film se caricature petit à petit, tombe dans certains travers qui me rappelle The Raid 2, flirtant avec le grotesque et dépassant plusieurs fois la limite. Après oui il y a un gros boulot visuellement, mais ça ne m'a pas non plus emballé plus que ça.

Vaiana, la légende du bout du monde, de Ron Clement et John Musker (2016) : le scénario est un grand classique Disney avec une "princesse"/héritière qui ne veut pas de ce statut et préfère partir à l'aventure. L'histoire s'inspire librement de la mythologie polynésienne et j'ai trouver cela assez bien fait. Les chansons sont sympa (celle du crabe :uhuh: ), les personnages de Vaiana et de Maui sont assez attachant et bien posés. Ca ne révolutionne pas grand chose mais dans on passe un bon moment.

L'enfer des zombies, de Lucio Fulci (1979) : revisionnage de ce classique de Fulci. Pleins de chose que j'adore dans ce film, dont évidémment les effets gore et la bande originale, notamment lors de cet affrontement sous marin à la fois fou et poétique. Une légère déception quand même sur le final où c'est un peu vite expédié et où les réactions de certains personnages (notamment les femmes) tombent dans les clichés du genre (je cri et je bouge pas).

Zardoz, de John Boorman (1974) : la civilisation humaine a été divisé entre les Eternels qui ont percé le secret de l'immortalité, et les Brutes, qui n'ont plus grand chose de civiliser et qui récolte la nourriture pour les Eternels. Zed, une Brute interprété par Sean Connery, va pénétré le domaine des Eternels. Film très étrange, mais qui ne mérite pas, selon moi, le qualificatif de "nanar". Certes certains décors, certains costume fait souvent cheap, mais il y a une certaine cohérence quant au propos et surtout l'intrigue du film dépasse largement ça proposant une sorte de fable philosophique qui vaut le coup d'oeil, notamment pour son rapport à l'humanité et à la barbarie et surtout pour le questionnement autour de la mort de l'immortalité. Un film fascinant que je reverrai avec plaisir.

Kaïro, de Kyoshi Kurosawa (2001) : film de fantôme où de mystérieuse disparition se succède, le film fait forcément penser au Ring de Hideo Nakata, par sa photo, son ambiance, l'utilisation des écrans, etc. Personnellement j'ai été plus sensible à celui ci, pour son thème de la solitude, mais j'ai aussi davantage ressenti de tension, avec des scènes qui font froids dans le dos, sans user des faciles jumpscare ou autres artifices trop souvent utilisé dans les productions modernes. En revanche curieux de le revoir car je ne pense pas avoir tout compris dès ce premier visionnage.
Notation :
Spoiler (cliquez pour afficher)
10 : chef d'oeuvre absolu
9 : chef d'oeuvre
8 : excellent / ne manque pas grand chose pour en faire un chef d'oeuvre
7 : très bon / à revoir avec plaisir
6 : bon / je le reverrais sans déplaisir
5 : bof / je le reverrais pas de moi même
4 : visionnage plutôt désagréable
3 : visionnage désagréable
2 : visionnage très désagréable
1 : au secours
Précédemment...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Février 2020 - SEULS SONT LES INDOMPTÉS, de David Miller (1962)
Janvier 2020 - L'ENFER DE LA CORRUPTION, de Abraham Polonsky (1948)
Décembre 2019 - MILLENIUM ACTRESS, de Satoshi Kon (2001)
Novembre 2019 - VORACE, de Antonia Bird (1999)
Octobre 2019 - COLORADO, de Sergio Sollima (1966)
Septembre 2019 - FOLLE À TUER, de Yves Boisset (1975)
Août 2019 - ZATÔICHI, LE MASSEUR AVEUGLE, de Kenji Misumi (1962)
Juillet 2019 - KIDS RETURN, de Takeshi Kitano (1996)
Juin 2019 - L'AVENTURE DE MADAME MUIR, de Joseph L. Mankiewicz (1952)
Mai 2019 - LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE, de John Huston (1949)
Avril 2019 - TRAÎTRE SUR COMMANDE, de Martin Ritt (1970)
Mars 2019 - A BITTERSWEET LIFE, de Jim Kee-woon (2005)
Février 2019 - L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE, de John Ford (1962)
Janvier 2019 - BARBEROUSSE, de Akira Kurosawa (1965)
Décembre 2018 - LA NUIT DU CHASSEUR, de Charles Laughton (1955)
Novembre 2018 - LE CONFORMISTE, de Bernardo Bertolucci (1970)
Octobre 2018 - CRIMSON PEAK, de Guillermo Del Toro (2015)
Septembre 2018 - CRONOS, de Guillermo Del Toro (1993)
Août 2018 - DANSE AVEC LES LOUPS, de Kevin Costner (1990)
Juillet 2018 - JSA - JOINT SECURITY AREA, de Park Chan-wook (2000)
Juin 2018 - THE AGE OF SHADOWS, de Kim Jee-woon (2016)
Mai 2018 - L’ÉTÉ DE KIKUJIRO, de Takeshi Kitano (1999)
Avril 2018 - DARK CRYSTAL, de Jim Henson & Frank Oz (1982)
Mars 2018 - LA GARÇONNIÈRE, de Billy Wilder (1960)
Février 2018 - DONNIE DARKO, de Richard Kelly (2001)
Janvier 2018 - LOGAN, de James Mangold (2017)
Décembre 2017 - VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER, de Michael Cimino (1978)
Novembre 2017 - NO COUNTRY FOR OLD MEN, de Ethan & Joel Cohen (2007)
Octobre 2017 - WIND RIVER, deTaylor Sheridan (2017)
Last edited by Arn on 1 Nov 20, 17:52, edited 3 times in total.