Denis Villeneuve

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1308
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Denis Villeneuve

Post by harry »

la_vie_en_blueray wrote: 20 Sep 20, 23:22
Major Tom wrote: 20 Sep 20, 07:12 En revanche, Villeneuve est le cinéaste actuel que je préfère. Mais on verra la suite... Je suis d'accord qu'il faudrait qu'il revienne à des sujets plus intimistes. Trois ambitieux films de SF d'affilée (et même quatre, puisque Dune sortira en deux parties), ça commence à faire trop.
Oui, on commence à l'enfermer dans de la prod blockbuster de prestige. Après Dune, on va apprendre que faire Alien 5 était son rêve de gosse.
Ca sera toujours mieux qu'un Alien par Blomkamp. :fiou:
Image
User avatar
Mosin-Nagant
Décorateur
Posts: 3931
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Denis Villeneuve

Post by Mosin-Nagant »

Ça n'est pas le sujet. Villeneuve est capable de faire autre chose comme du thriller, etc... Blomkamp est l'homme d'un seul film. Bref, je suis d'accord avec le Major.
viewtopic.php?f=13&t=39159&p=2842274#p2842274

Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Rick Deckard
Assistant opérateur
Posts: 2151
Joined: 6 Jan 08, 18:06
Location: Los Angeles, 2049

Re: Denis Villeneuve

Post by Rick Deckard »

G.T.O wrote: 21 Sep 20, 11:47
El Dadal wrote: 21 Sep 20, 10:54 Bah je trouve justement que les deux films n'ont pas grand chose à voir. Visuellement, l'un est basé sur une densification, l'autre une désertification, avec tout ce que ça implique ensuite dans la gestion de l'atmosphère. Avec 2049, j'ai souvent eu l'impression d'un film vide et sans relief, à base d'aplats de couleurs, là où le film de Scott est quand même grandement basé sur des perspectives fortes.
La fameuse approche low-fi de Villeneuve, austère, qui semble réduire l'univers dense, stratifié, organique, de Blade Runner à de gigantesques plateaux de cinéma, à de simples décors plongés dans des bains de couleurs monochrome. Comme sur Alien, Scott veut nous faire oublier l'artifice, tend à le rendre organique, naturel, là où Villeneuve, par son austérité, cherche à en révèler la grandeur mais aussi artificialité.
N’oubliez pas que le texte d’introduction de BR2049 fait état d’une terre mourante où le vivant a quasi disparu. La sécheresse, l’austérité désertique du film de Villeneuve est totalement en accord avec ce thème sous-jacent.
Il ne faut pas confondre des mecs qui s’excusent et dégât des eaux
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1308
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Denis Villeneuve

Post by harry »

Mosin-Nagant wrote: 21 Sep 20, 12:48 Ça n'est pas le sujet. Villeneuve est capable de faire autre chose comme du thriller, etc... Blomkamp est l'homme d'un seul film. Bref, je suis d'accord avec le Major.
Non mais c'etait "theorique".
Rick Deckard wrote: 21 Sep 20, 14:45 N’oubliez pas que le texte d’introduction de BR2049 fait état d’une terre mourante où le vivant a quasi disparu. La sécheresse, l’austérité désertique du film de Villeneuve est totalement en accord avec ce thème sous-jacent.
Et y'a un cote "cohérent" avec le 2019 de BR ou déjà on ventait les colonies "Off World", 30 ans après ca du continuer.
Ceux qui restent sur Terre dans BR (2019 ou 2049) c'est qu'ils n'ont pas les moyens ou ne peuvent pas (JF Sebastian).
Image
User avatar
Barry Egan
Machino
Posts: 1288
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Denis Villeneuve

Post by Barry Egan »

El Dadal wrote: 21 Sep 20, 10:54 Bah je trouve justement que les deux films n'ont pas grand chose à voir. Visuellement, l'un est basé sur une densification, l'autre une désertification, avec tout ce que ça implique ensuite dans la gestion de l'atmosphère. Avec 2049, j'ai souvent eu l'impression d'un film vide et sans relief, à base d'aplats de couleurs, là où le film de Scott est quand même grandement basé sur des perspectives fortes.
Encore que cette esthétique dans le Villeneuve ne soit pas totalement liée aux moyens digitaux. Je trouve le film de Villeneuve aussi beau que celui de Scott, différent, oui, mais assez extraordinaire dans ces compositions. Dans le cinéma des 10 dernières années, je ne vois pas d'équivalent à "Blade Runner 2049" formellement.
Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 12576
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Denis Villeneuve

Post by Zelda Zonk »

hansolo wrote: 22 Sep 20, 22:48
Spongebob wrote: 21 Sep 20, 12:23 Hier soir Arte a réalisé une audience de plus de 2 millions de téléspectateurs avec le film de Claude Chabrol L'Ivresse du pouvoir. Chiffre très impressionnant pour la chaîne. Elle a réussi à dépasser France 2 qui diffusait Blade Runner 2049 (1,7M).
Dingue!
Un film multidiffusé bat a plate couture BR 2049 en 1ere diffusion en clair!
Une possible explication:
https://www.telerama.fr/cinema/sur-fran ... 698904.php
Intéressant article de Télérama qui explique la non-adéquation du film à un programme TV du dimanche soir, et rend notamment hommage à la photo de Roger Deakins et à l'atmosphère du film :

« Ce Canadien dont le maniement très particulier, très atmosphérique de la caméra fascine Hollywood, n’a pas recomposé l’univers de Blade Runner, il l’a rêvé, très librement. Tout en citant sans cesse le premier film, il s’en éloigne, en gomme la fantaisie baroque pour aller vers des ambiances qui évoquent plutôt la série Chernobyl, mais sans fuir totalement l’esthétique sophistiquée qu’avait imaginée Ridley Scott. » [Source : Télérama]