Damien Chazelle

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9439
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Damien Chazelle

Post by Joshua Baskin »

J'avais envie d'y croire mais j'ai fini les 3 derniers épisodes en fast forward pour savoir comment ça se finissait. Je ne le fais jamais d'habitude.
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1077
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Damien Chazelle

Post by Roilo Pintu »

Spongebob wrote:Moi à présent si je n'accroche pas à une série au bout de un ou deux épisodes je l'arrête. Ça bouffe trop de temps de regarder une saison entière avant de dire "Bon en fait elle est nulle cette série". A la place j'aurais pu voir plusieurs films. C'est le principal problème que j'ai avec les séries : ça prend trop de temps à regarder.
Il faut que je m'y résous. La série Hollywood me l'a à nouveau confirmé. Beaucoup de temps pris sur des "unités de temps - film".
Mais je suis pareil avec les films, j'ai du mal à ne pas aller jusqu'au bout.
A parfaire.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45999
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Damien Chazelle

Post by Flol »

Spongebob wrote:Moi à présent si je n'accroche pas à une série au bout de un ou deux épisodes je l'arrête. Ça bouffe trop de temps de regarder une saison entière avant de dire "Bon en fait elle est nulle cette série". A la place j'aurais pu voir plusieurs films. C'est le principal problème que j'ai avec les séries : ça prend trop de temps à regarder.
Aaaahhhh le fameux "Ah non mais je te conseille de continuer ! Tu verras, le 3ème épisode de la 6ème saison, il est vraiment pas mal !".



:|
User avatar
primus
Electro
Posts: 823
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Damien Chazelle

Post by primus »

A part Whiplash, que je n'ai même pas envie de revoir, rien ne m'emballe chez Chazelle. Jusque-là c'est la même constatation que pour un Xavier Dolan qui ne m'a accroché qu'avec son Laurence anyways. L'emballement critique risque de ne pas faire long feu avec le temps qui passe et les réévaluations qui vont avec.