Il y a 20 ans au cinéma ("P*****, 20 ans...")

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9069
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Alexandre Angel »

7swans wrote:J'ai saigné la VHS de location de L'Enfer du Dimanche. J'allais aussi très souvent sur le site internet du film pour revoir des extraits et écouter une boucle musicale assez énergique (typique du rock/rap FM qu'on entendait partout à l'époque) qui me plaisait bien (alors que c'était PAS DU TOUT mon genre de musique).
J'ai le souvenir qu'on y entendait notamment le Find my baby de Moby.

Le Scorsese m'avait impressionné mais avec quelque chose de bizarre : comme si le film lui-même n'était pas en très bonne santé.
Pourtant, je l'ai vu , revu et re revu et je trouve le côté "manque de sommeil" du personnage principal formidablement rendu. Le meilleur rôle de Nicolas Cage pour moi.
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7686
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by 7swans »

Alexandre Angel wrote:
7swans wrote:J'ai saigné la VHS de location de L'Enfer du Dimanche. J'allais aussi très souvent sur le site internet du film pour revoir des extraits et écouter une boucle musicale assez énergique (typique du rock/rap FM qu'on entendait partout à l'époque) qui me plaisait bien (alors que c'était PAS DU TOUT mon genre de musique).
J'ai le souvenir qu'on y entendait notamment le Find my baby de Moby.
Effectivement, c'était le haut du panier de la soundtrack (même pas sûr que la piste soit sur le CD d'ailleurs).

J'ai méga honte, je viens de retrouver la boucle musicale qui accompagnait le website (et peut être le menu DVD tiens, faudrait que je revérifie), c'est cette tanche de Kid Rock...

Globalement, les 30 premières secondes en boucle :


Je crois que j'écoute la chanson entièrement pour la première fois de ma vie, alors que ça fait 20 ans que je me répète "bong digibong dibombdibomb digidigidi didid cette ze monki cébon choque ze body".

Pour le Scorsese, j'avais adoré sa noirceur, sa folie. Je ne l'ai jamais revu, j'attends un magnifique Blu Ray. Il marque en tout cas la fin de la grande époque Scorsesienne (ça n'est que mon point de vue, et c'est un constat cinématographique plus général).
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9441
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Joshua Baskin »

Vu le Stone au cinéma un matin à Châtelet dans une salle genre la 7 ou 8 pour les connaisseurs. Donc une salle où tout le public est assez proche de l'écran. Je me rappelle avoir dû fermer les yeux plusieurs fois tant le montage m'etourdissait.

Vu le Scorsese à l'arlequin dans une salle vide, un matin également. Bon souvenir.

Jamais revu aucun des deux
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17926
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Kevin95 »

On s'approche dangereusement de mes années "Carte UGC on fire".

Je crois que c'est à cette époque que je commence à m'acheter des Ciné Live (je sais, c'est dur de vivre avec) et à fantasmer sur ces sorties salles (toujours pas de multiplexe à Cergy). Vu le Stone et le Scorsese sur canal. Bien aimé le premier (le dernier coup d'éclat du réalisateur même si j'ai une fascination malsaine pour Alexander dans ses 45 montages), adoré le second (film en apnée et un au-revoir filmé comme un blues à un visage de New-York qui disparaissait).
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7686
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by 7swans »

Kevin95 wrote:et un au-revoir filmé comme un blues à un visage de New-York qui disparaissait).
Bien vu.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 21064
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

Kevin95 wrote:adoré le second (film en apnée et un au-revoir filmé comme un blues à un visage de New-York qui disparaissait).
Tout à fait, et même un visage déjà disparu à l'époque, le New York d'avant le "nettoyage Giuliani", si je me souviens bien d'une critique de... CinéLive justement (d'ailleurs, si ma mémoire est bonne, je crois que le film précise que ça se passe au début des années 90)...
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours.
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7686
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by 7swans »

Un film qui parle bien du nettoyage de NY au karcher made in Giuliani, c'est THE WACKNESS de Jonathan Levine. Un élément central du film d'ailleurs.

Son pitch wiki commence par ça...
"New York, été 1994. Giuliani vient d'être élu et la ville vibre au son du Hip Hop".

Image
Très très sympa.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
El Dadal
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5606
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by El Dadal »

Tu m'intéresses.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17926
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Kevin95 »

Je prends.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9441
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Joshua Baskin »

Je conseille également. C'est très bon.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 46009
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

Je conseille également. Et c'est certainement ce que Jonathan Levine a fait de mieux.
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2288
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by locktal »

+1. Je conseille également cet excellent film de Jonathan Levine.

Le film a été édité en DVD chez nous sous le titre La loose :
https://www.fnac.com/a2635395/La-Loose- ... DVD-Zone-2
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"
manuma
Accessoiriste
Posts: 1780
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by manuma »

Pareil que vous 4 : Bon petit film et quasi anomalie dans la filmographie de Jonathan Levine. Sinon, le pervers qui sommeille en moi ne serait pas contre une revoyure du Prof de Jardin, car j'en garde le souvenir d'un truc assez involontairement amusant dans le fond.
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7686
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by 7swans »

manuma wrote:Pareil que vous 4 : Bon petit film et quasi anomalie dans la filmographie de Jonathan Levine.
Levine a eu un début de carrière plutôt prometteur.
Mandy Lane est pas franchement réussi mais ça a sa propre personnalité, ça dégage quelque chose (et découverte d'Amber Heard) et Warm Bodies c'est très très sympa. Depuis qu'il est devenu le Yes Man de Seth Rogen, c'est plus compliqué.

Mais The Wackness, c'est au dessus de tout ça, tu sens le film eminemment personnel.
manuma wrote: Sinon, le pervers qui sommeille en moi ne serait pas contre une revoyure du Prof de Jardin, car j'en garde le souvenir d'un truc assez involontairement amusant dans le fond.
Prof, je le verrais bien aussi. Un duo Attal-Anglade, sur le principe, ça me parle.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16768
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Supfiction »

manuma wrote: Sinon, le pervers qui sommeille en moi ne serait pas contre une revoyure du Prof de Jardin, car j'en garde le souvenir d'un truc assez involontairement amusant dans le fond.
Tu me surprends. Je pensais vraiment être le seul à défendre ce film ici.. Il s'est d'ailleurs fait massacré à l'époque ("film niais" en gros) avec un probable échec en salle. Il a depuis totalement disparu des radars, étant sorti à une époque où une sortie en dvd équivalait à une sortie Blu ray aujourd'hui, c'est à dire réservée aux gros films. Pas de dvd, pas de passage télé non plus. Je ne suis pas sûr de le revoir un jour. C'était naïf et charmant.
7swans wrote:Prof, je le verrais bien aussi. Un duo Attal-Anglade, sur le principe, ça me parle.
C'était une comédie joliment naïve avec une magnifique Helene de Fougerolles, une malicieuse Odette Laure et porté par l'amitié virile Attal-Anglade (avec un excellent second rôle de -the voice- Jean-Marie Winling). Il y avait également Lhermitte en recteur et Aïssa Maïga qui ne jouait pas une noire.