Il y a 20 ans au cinéma ("P*****, 20 ans...")

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
The Boogeyman
Accessoiriste
Posts: 1634
Joined: 25 Jul 13, 14:45
Location: Antartica - 1982

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by The Boogeyman »

Major Tom wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Personne n'avouera être allé le voir ? :fiou:
Si. J'avais même hâte de le voir :D
Je me souviens encore très bien de la campagne promo. Vantant un Schwarzy comme on ne l'avait jamais vu, dans un rôle profond et torturé...
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23018
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Commissaire Juve »

Si, si...

Le 18-12-1999, dans la grande salle du Marignan-Concorde (36 francs :mrgreen: ).

Et au moment de :
Christine York...
La moitié de la salle a éclaté de rire.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 21027
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

The Boogeyman wrote:Je me souviens encore très bien de la campagne promo. Vantant un Schwarzy comme on ne l'avait jamais vu, dans un rôle profond et torturé...
:lol:
Ça doit être pour ça que je suis allé le voir aussi. Et puis j'aimais bien Gabriel Byrne (Usual Suspects). :oops:
Commissaire Juve wrote:Et sinon... sur la photo... l'abruti qui regarde un tableur, c'est Lhermitte, non ? :mrgreen:
Tu te souviens du prix du film et de la date, mais tu ne te souviens plus du film ? :shock:

- Ta première fois au cinéma ?
- Fantasia de Disney...
- C'était bien ?
- Ça m'avait coûté 120 francs, le 8 mars 1964, c'était un vendredi. Le reste heu... c'est un dessin animé, non ?
:mrgreen:
Commissaire Juve wrote:Le 18-12-1999, dans la grande salle du Marignan-Concorde (36 francs :mrgreen: ).
Tu tiens un livre de comptes, c'est pas possible...
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours.
User avatar
The Boogeyman
Accessoiriste
Posts: 1634
Joined: 25 Jul 13, 14:45
Location: Antartica - 1982

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by The Boogeyman »

Major Tom wrote:
The Boogeyman wrote:Je me souviens encore très bien de la campagne promo. Vantant un Schwarzy comme on ne l'avait jamais vu, dans un rôle profond et torturé...
:lol:
Ça doit être pour ça que je suis allé le voir aussi. Et puis j'aimais bien Gabriel Byrne (Usual Suspects). :oops:

ça y est j'ai envie de le revoir :oops: :)
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24465
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by tenia »

Je crois avoir vu La fin des temps en salles. Et avoir trouvé ça supra chiant.
Major Tom wrote:Tu tiens un livre de comptes, c'est pas possible...
Il me semble que le commissaire tient à jour un simple fichier Excel récapitulatif de ses dépenses ciné et vidéo.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23018
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Commissaire Juve »

Major Tom wrote: - Ta première fois au cinéma ?
- Fantasia de Disney...
Nan : Mary Poppins. Mais je n'ai pas le prix (je peux te dire la date et le fait qu'on m'avait mis un truc sous les fesses parce que j'étais trop petit pour voir l'écran en entier).
Major Tom wrote:
Commissaire Juve wrote:Le 18-12-1999, dans la grande salle du Marignan-Concorde (36 francs :mrgreen: ).
Tu tiens un livre de comptes, c'est pas possible...
Je tiens un journal de bord. J'ai aussi gardé mes tickets. Et j'ai un tableur comme l'abruti du "Dîner de cons".
tenia wrote: Il me semble que le commissaire tient à jour un simple fichier Excel récapitulatif de ses dépenses ciné et vidéo.
Voilà !
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12237
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Jack Griffin »

Vu en salles (année du Bac pour moi)

Ennemi d'Etat - 6 janvier
La ligne rouge - Très très grosse attente et une déception au final - 24 févier (UGC montparnasse)

Mort de Kubrick

Cookie's fortune d'Altman - Découverte d'Altman, j'étais allé le voir aussi pour Liv Tyler. Peu de souvenir aujourd'hui à part Glenn close - 7 avril 1999
eXistenZ - Petit connaisseur de Cronenberg, mon premier vu en salles poussé aussi par un article dans les Cahiers; J'avais été épaté et intrigué - 14 avril (UGC montparnasse, salle 3/4 vide)
Romance - Catherine Breillat vu en VHS, loué. Découverte du cinéma de Breillat
Jugé coupage de Clint Eastwood - Cinéaste que j'appréciais beaucoup à l'époque, depuis Impitoyable (Ugc halles)

Another Day in Paradise de Larry Clark - Super expérience et découverte de Larry Clark - 16 juin (ugc georges V)
Matrix - Petit papier de Gans dans Première qui parle du côté Pacman de la poursuite dans le bureau, nouveauté totale de la proposition (à mes jeunes yeux) de l'époque - 23 juin 1999 (Gaumont parnasse)
Sexe intentions - catastrophe presque totale dans mon souvenir - juin 1999

Vorace d'Antonia Bird - Film complètement atypique qui m'avait mis un peu mal à l'aise - juillet 1999
La momie de Sommers. Blockbuster d'été sympa et vite oublié juillet 1999
Le projet Blair Witch - Phénomène de l'époque qui m'avait un peu laissé sur le côté à part les toutes dernières minutes
Wild wild west - l'après Men in black et la grosse déconvenue aout 1999
La neuvième porte - Premier polanski en salle. ça m'avait laissé un peu dubitatif. Revu à la hausse dernièrement aout 1999
Augustin roi du kung fu. Coup de foudre instantané pour ce film et MAggie cheung. J'essayais ensuite de suivre un peu le cinéma d'Anne fontaine - aout 1999

L'affaire Thomas Crown - Admirateur de la mise en scène de Mctiernan; Séduit par la classe du film septembre 1999
Mafia Blues- bof bof - sept 1999
Ghost Dog - Merveille, je me passe la BO en boucle - sept 1999

L'été de Kikujiro - très fan de Kitano, petite déception - oct 1999

Une histoire vraie - fan absolu de Lynch depuis Lost Highway. Extrêmement enthousiaste nov 1999
Fight Club - Un peu dubitatif et toute la filmo de Fincher par la suite me laissera dans le même état nov 1999

Le monde ne suffit pas - Ennui totale, ça ma semblé interminable
Le géant de Fer - Vu dans une salle quasi déserte...Pourssé par la critique et le fait que Bird avait travaillé sur un amazing storie que j'avais aimé.


Au milieu de tout ça bien sûr.
Eyes wide shut qui avait laissé un peu tout le monde dubitatif ....Vu au gaumont Parnasse. Film réévalué par la suite (Gaumont parnasse, jour de la sortie)
La menace fantôme, je l'avais piraté à l'époque...Qualité déplorable. Vu au cinéma sans rejet ni enthousiasme particulier.


MAgnolia, sleepy hollow et le sixième sens sortaient en 2000 en France !
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45980
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

1999 pour moi, c'est avant tout :
- la claque Matrix
- la douche froide Star Wars (je me rappelle encore de la critique parue en exclu et à l'envers dans Mad Movies qui m'avait préparé à la catastrophe)
- The Blair Witch Project, The Mummy et The 13th Warrior découverts tous les 3 en été au petit cinéma de Sanary-Sur-Mer
- ma première véritable rupture amoureuse
Last edited by Flol on 7 Jan 19, 14:58, edited 1 time in total.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9437
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Joshua Baskin »

1998/99 c'est aussi pour moi l'année du bac et le début d'une parenthèse durant laquelle pendant 8-9 ans je vais passer tout mon temps dans les salles obscures.
Comme vous tous je me rappelle des chocs Eyes Wide Shut et Fight Club et j'ai vu la plupart des films cités au cinéma.
Mon QG était au ciné cité des halles avec quelques haltes à Bercy ou sur les Champs Elysées, c'est Toastissimo, la pub Happy pop



c'est aussi ça (qualité dégueu):



Je me rappelle de nombreux cours séchés à la fac pour aller aux séances de 9h, de fêtes du cinéma avec des séances à 10 francs...que de souvenirs (poke Flol)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45980
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

Major Tom wrote:Image

Personne n'avouera être allé le voir ? :fiou:
Si si, vu avec mon père à l'UGC de Cergy Préfecture. C'était un jeudi.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 21027
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

Merci pour vos comptes-rendus.

End of Days : Je n'en ai presque plus de souvenirs, sinon (si je ne me trompe pas de film) de voir Schwarzy en dépressif car il a perdu sa femme ou sa fille, ou peu importe, qui se lève le matin et fait un cocktail-petit-dèj' d'enfer à base de mélange d'alcools de la veille dans le mixeur (ça devait être ça, le côté "torturé" comme on ne l'a jamais vu :mrgreen:) et l'impassible Gabriel Byrne qui fait des regards méchants et tue un rolleur en provoquant un accident.
C'est tout...
Oui, revoyons-le. :)
Jack Griffin wrote:MAgnolia, sleepy hollow et le sixième sens sortaient en 2000 en France !
Arf, c'est vrai.
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23018
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Commissaire Juve »

Dans les films vus en salle...

Très bon souvenir de :

- Pleasantville (17 février)

Très mauvais souvenir de :

- Very Bad Things (20 février)
- 8 mm (10 mars)

Dans les "raretés" :

- Phoenix Arizona (21 avril)
- Limbo (18 juillet)
- Chance de ma vie (La) / Me myself I (6 octobre)

Dans la catégorie "bouses" :

- Sexe intentions (26 juin)
Last edited by Commissaire Juve on 7 Jan 19, 15:07, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12237
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Jack Griffin »

Vu en VHS le Schwarzy, tout comme à l'aube du sixième jour (je confond ces deux là)...L'acteur était sur une pente descendante après True lies.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9437
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Joshua Baskin »

Magnolia, je l'ai vu le jour de sa sortie (je séchais un cours de droit privé en 2e année de DEUG) et je l'ai vu vers 13h au ciné cité des halles, soit la 2e séance de la journée. C'était pour ceux qui connaissent, dans la salle qui dispose d'un chiotte à l'intérieur. Les pubs démarrent, la salle est déja quasi pleine et tout à coup, déboule un retraité qui sort des commodités et qui se pose devant l'écran pour donner à la salle ses impressions à chaud sur le film qu'il venait de voir. Je me rappelle d'une gêne totale de la salle qui ne savait pas quoi dire et du vieux qui en faisait des tonnes en parlant de Tom Cru-i-se (sic).
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24465
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by tenia »

Major Tom wrote:End of Days : Je n'en ai presque plus de souvenirs, sinon (si je ne me trompe pas de film) de voir Schwarzy en dépressif car il a perdu sa femme ou sa fille, ou peu importe, qui se lève le matin et fait un cocktail-petit-dèj' d'enfer à base de mélange d'alcools de la veille dans le mixeur (ça devait être ça, le côté "torturé" comme on ne l'a jamais vu :mrgreen:) et l'impassible Gabriel Byrne qui fait des regards méchants et tue un rolleur en provoquant un accident.
C'est tout...
Ca et le final super mou du genou où Schwarzy se sacrifie sans aucune tension à l'écran.
"Hein, quoi ? Ah bon OK."
Quant à Byrne, entre celui ci et Stigmata, il a donné dans le genre film religieux où il enchaîne les regards impassibles. :lol: