Il y a 20 ans au cinéma ("Putain, 20 ans...")

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89950
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Jeremy Fox »

Mais d'où sortent tous ces films ? :o
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9299
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Joshua Baskin »

Jeremy Fox wrote:Mais d'où sortent tous ces films ? :o
Oh j'ai bien une idée mais certaines oreilles prudes vont être choquées.

Sinon j'ai vu au cinéma le (Gérard) longuet Les aiguilleurs dans un cinéma aux Gobelins et Un de trop au feu George V, souvenir d'un film totalement anodin.
Plus tard j'ai vu à la télé Pitch Black, Ordinary Decent Criminal, 10 bonnes raisons de te larguer et très récemment l'intéressant les Héros de Thomas Vinterberg.

J'avais oublié l'existence du film Komodo qui de mémoire est un rip-off d'Anaconda.
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1442
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by cinéfile »

Jeremy Fox wrote:Mais d'où sortent tous ces films ? :o
Pour une fois que j'en connais à peu près la moitié (même juste de nom).
Joshua Baskin wrote: J'avais oublié l'existence du film Komodo qui de mémoire est un rip-off d'Anaconda.
J'avoue, cette comparaison me donnerait presque envie d'y jeter un coup d'oeil à l'occasion...

Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14402
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Demi-Lune »

cinéfile wrote:J'avoue, cette comparaison me donnerait presque envie d'y jeter un coup d'oeil à l'occasion...

Image
Paul Sarone forever. :mrgreen:
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20774
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

Karras wrote:Les sorties du 19 juillet 2000

Vu le Vin Diesel
Pareil, et une partie du Bébel/De Broca à la télé, avant d'arrêter.
Karras wrote:Image
Et là je découvre que je suis plus jeune que James Franco. :o En le voyant aujourd'hui, je le croyais jeune trentenaire...
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7621
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by 7swans »

Vu Ordinary Decent Criminal au cinéma. Pas marquant.

Plus tard, Les Aiguilleurs, un Cusack décevant, au pitch prometteur (je reste persuadé qu'il y a un bon film à faire avec les aiguilleurs du ciel, un taff sous stress au vrai potentiel cinématographique), réalisé par un Mike Newell qui sortait de Donnie Brasco. Mais le truc est absolument quelconque.

Un de trop, plutôt sympa dans mon souvenir, avec le petit charme d'un Matthew Perry au top de son game (en même temps, sa gamme est limitée) et une Neve Campbell coincée entre Wild Things et Scream 3 qui s'essaye à la comédie romantique à l'ancienne.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48893
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Boubakar »

De cette liste, j'avais vu Pitch black (aucun souvenir, j'attends le Blu-ray chez Arrow pour m'y remettre), Un de trop (comédie romantique sans intérêt), et 10 bonnes raisons de te garder (aussi mauvais que le film précédent, mais qui jouit d'une sorte de culte outre-Atlantique). Pour compléter ma filmographie de Bébel, je serais curieux de voir Amazone, mais je ne suis pas pressé :mrgreen: .
batfunk
Doublure lumière
Posts: 672
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by batfunk »

Amazone:21581 entrées à Paris. Ouch.

Bon souvenir des Aiguilleurs :D
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7621
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by 7swans »

Boubakar wrote:10 bonnes raisons de te garder
... de te larguer.
C'est 10 bonnes raisons de te larguer.

T'es encore bourré?
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Karras
Mogul
Posts: 11641
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Karras »

Boubakar wrote:Pour compléter ma filmographie de Bébel, je serais curieux de voir Amazone, mais je ne suis pas pressé :mrgreen: .
Il reste un exemplaire sur ... Amazon : https://www.amazon.fr/Amazone-Jean-Paul ... 00005BEX9/ :lol:
Boba Fett 69
Doublure lumière
Posts: 706
Joined: 28 Dec 16, 19:40

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Boba Fett 69 »

Karras wrote:Les sorties du 12 juillet 2000
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image Image Image Image ImageImage Image Image Image
Vu le "problematic" The Patriot et le premier opus de la franchise Destination Finale ( Un 6ème épisode est à priori prévu pour 2021 ).
Vu The Patriot dès sa sortie, le 13 juillet 2000, au tout neuf (à l'époque) CGR Brignais, un excellent souvenir pour ma part.
Je ne m'attendais pas à un film aussi long, mais la séance est passée comme une flèche.
Roland Emmerich a enfin pu s'offrir John Williams, comme son idole Spielberg.

Destination Finale un peu plus tardivement, quelques jours après le crash du Concorde à Gonesse, autant dire que le film a eu une résonance toute particulière...
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1433
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by harry »

Vus en salle:

Pitch Black: de la bonne "serie B" en survival SF, Baboulinet s'etait pas encore enferme dans les Fast&Furious 38 et ce genre de film etait limite un gros truc et sortait en salle, aujourd'hui ca finirait direct sur Netflix.

Ordinary Decent Criminal: plutot sympa dans mon souvenir. Linda Fiorentino "where are you?" :cry:

10 bonnes raison...: La Megere Apprivoisee version teen, plutot pas mal dans tout les trucs de la vague teen movies de la 2eme moitie des 90s

Mars a table: vu en DVD celui la, parodie a moitie reussie des films de SF 50s/Drive inn.

Les Aiguilleurs: Pas mal dans mon souvenir, Cusak etait encore une star montante, et puis y'avait Cate Blanchett, donc c'est bien.

Un de trop: vu , je me rappelle de rien sauf je crois d'un espece de running gag ou ils mangent un plat specifique dans un resto et a chaque fois ils sont malades... Est ce que c'est vraiment ce film? En tout cas c'etait un truc avec Perry...
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45531
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

Vu Les Aiguilleurs bien plus tard en dvd, j'avais trouvé ça absolument inintéressant malgré son casting cool.
Vu Pitch Black sur Canal, excellent film d'un David Twohy alors considéré comme une étoile montante de la SF mais qui a aujourd'hui totalement et malheureusement disparu.

Pas vu le reste.
manuma
Accessoiriste
Posts: 1743
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by manuma »

Programme chargé mais pas bien folichon...

Là encore que des découvertes sur petit écran, qui m'ont peu marqué. Il y avait de l'idée dans Pitch black, mais comme d'hab' avec David Twohy, ça manquait d'un petit truc pour décoller vraiment. Ordinary decent criminal avait le malheur de passer après le formidable The General de Boorman, et Les Aiguilleurs ne volait pas bien haut ( 8) :arrow: ) malgré une affiche séduisante, un sujet original et un bon score d'Anne Dudley que je n'ai pas réécouté depuis un bon moment.

Vu également le Julia Stiles, Dangereuse séduction et Un de trop (enregistrement Canal +, je crois), mais là on navigue dans le zéro souvenir.
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Thaddeus »

Juillet 2000


Quel pauvre mois... J'aurais envie de dire que, de ce que j'ai vu, il n'y a rien de vraiment stimulant à en retenir, ketchi, nada. Ah si, quand même : je cultive une certaine sympathie pour le documentaire facétieux d'Agnès Varda, Les Glaneurs et la Glaneuse. Un drôle de recueil de témoignages itinérant où la réalisatrice multiplie les rencontres avec tous ceux qui osent encore vivre de nos restes. La balade est à son image : drôle, grave, touchante, scrutatrice, riche d'enseignements, traversée par un plaisir gourmand de la rupture de ton et un goût pour les chemins de traverse, affirmant son sens de la connivence, sa politesse de l'écoute et un brin de roublardise ingénue. Aucun autre cinéaste ne fait le poids sur ces quatre semaines, quand bien même il s'appelle Olivier Assayas ou John Woo.


Image