Il y a 20 ans au cinéma ("Putain, 20 ans...")

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Omael
Stagiaire
Posts: 85
Joined: 3 Sep 18, 07:31

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Omael »

Major Tom wrote: (vu au Majestic à Douai, l'ancien pas le nouveau, vous savez tout)
Les Arcades, en face du Beffroi ? J'y étais aussi :D

Pour ma part, cette séance a tenu du véritable rêve éveillé (et visiblement, un cauchemar pour d'autres, comme dirait Merlin :lol: ). Je ne vais pas m'étendre sur la très très grande affection que je porte à ce film (je vais me sentir seul sinon :lol: ), même si je comprends - et partage pour quelques uns - les griefs qu'on lui formule très souvent. Affection qui ne s'est jamais démenti les 20 années qui ont suivies, au contraire.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20774
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

Omael wrote:
Major Tom wrote: (vu au Majestic à Douai, l'ancien pas le nouveau, vous savez tout)
Les Arcades, en face du Beffroi ? J'y étais aussi :D
Ah mais oui, pardon, c'était Les Arcades ! :o Le Majestic, c'est le nouveau... J'étais au lycée Corot à l'époque. Wow, les souvenirs... :)
Je passais encore devant plusieurs fois quand il avait fermé, avec un petit pincement car c'est toujours triste un cinéma qui ferme - mais il y avait rarement du monde quand j'y allais. C'était abandonné pendant des années, je l'ai vu décrépir petit à petit.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
Omael
Stagiaire
Posts: 85
Joined: 3 Sep 18, 07:31

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Omael »

Je passe encore souvent devant, et les quelques peintures murales qui recouvrent les parpaings condamnant ses entrées n'égayent pas le gros pincement au coeur d'y voir enfermés parmi mes plus beaux (et mes tous premiers) souvenirs de salle : Batman, le défi, Last Action Hero, Jurassic Park, Scream, les éditions spéciales de la trilogie,... Et La Menace Fantôme donc. Ces 20 ans sont bien vite passés. :shock:
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20774
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

Omael wrote:Ces 20 ans sont bien vite passés. :shock:
C'est là tout le propos de ce topic, foutre une patate d'enfer. :D

Image
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1433
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by harry »

Surtout quand on voit ou on en est aujourd'hui...

Image
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45531
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

Major Tom wrote:
Omael wrote:Ces 20 ans sont bien vite passés. :shock:
C'est là tout le propos de ce topic, foutre une patate d'enfer. :D

Image
Parfaite transition pour replacer ici la fameuse Plinkett Review de The Phantom Menace, qui résume longuement et parfaitement ma pensée (ainsi que celle de Spongebob, si j'en crois son dernier message) :

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16312
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Supfiction »

Flol wrote:
Thaddeus wrote: Chute sans fin, je ne suis pas tout à fait d'accord, car les deux épisodes suivants gagneront en puissance, en assurance, en intensité, et sauront se montrer plus convaincants (je reste toujours un défenseur de l'épisode III, malgré ses défauts).
Par rapport au premier, oui les 2 suivants sont supérieurs (raison pour laquelle ma découverte des 2 et 3 fut très positive)...mais tout comme avec le premier, à chaque fois je les revoie, je les déteste toujours un peu plus. Je ne vois que des CGI moches, une dramatisation forcée (le duel interminable Anakin/Obi Wan dans l'épisode 3, avec ses péripéties complètement nawak qui annihilent le moindre enjeu...alors que put*** il y en avait à la base !?), des acteurs et actrices qui jouent mal, des dialogues horribles ("I don't like sand") et une mise en scène ultra statique.
Non, justement, le problème de base de cette trilogie c'est qu'il n'y avait pas d'enjeu (sauf pour ceux qui n'avaient pas compris qu'Anakin allait devenir Vador).
Mais pour être honnête, j'avais plutôt bien aimé lors de sa sortie salles. Et j'ai le souvenir que le public était globalement content à la sortie même si on était loin de l'étourdissement de la première trilogie évidemment.
Flol wrote: EDIT : je suis le seul à avoir des bugs quand je fais du multi-quotes ?
Non.
Thaddeus wrote:
tenia wrote:Pour moi, l'épisode 1 est fondamentalement taillé pour un public jeune, autour de 10 ans, et que dès que t'es un peu plus vieux, c'est tout de suite beaucoup plus compliqué.
Le film développe quand même des enjeux politiques et stratégiques qui me semblent un tantinet complexes pour un enfant de 10 ans. Mais c'est tout son problème : il est complètement schizophrénique, écartelé entre un ton passablement puéril (le versant Jar-Jar) et des visées nettement plus ambitieuses (Lucas n'a jamais caché qu'il a conçu cette nouvelle trilogie comme l'analyse de l'avènement d'un régime fascicte).
Cela illustre bien l'ambition et la naïveté de Lucas qui espérait sans doute faire un film politique pour enfants.. le totalitarisme pour les nuls.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45531
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

Supfiction wrote:Mais pour être honnête, j'avais plutôt bien aimé lors de sa sortie salles. Et j'ai le souvenir que le public était globalement content à la sortie même si on était loin de l'étourdissement de la première trilogie évidemment
Moi aussi en sortant de la salle j'étais enthousiaste, mais c'était plus par rapport aux 2 épisodes précédents qui étaient tout sauf excitants.
Quand je relis mon avis de l'époque à la sortie, j'hallucine que j'ai pu écrire ça (ce que je me dis régulièrement quand je relis le Ratatouille période 2003-2009).
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9238
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Spongebob »

Flol wrote:
Supfiction wrote:Mais pour être honnête, j'avais plutôt bien aimé lors de sa sortie salles. Et j'ai le souvenir que le public était globalement content à la sortie même si on était loin de l'étourdissement de la première trilogie évidemment
Moi aussi en sortant de la salle j'étais enthousiaste, mais c'était plus par rapport aux 2 épisodes précédents qui étaient tout sauf excitants.
Quand je relis mon avis de l'époque à la sortie, j'hallucine que j'ai pu écrire ça (ce que je me dis régulièrement quand je relis le Ratatouille période 2003-2009).
Curieux de lire cet avis :P

Le mien je l'avais posté sur un site qui est malheureusement toujours en ligne :oops:
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45531
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

Spongebob wrote:
Flol wrote: Moi aussi en sortant de la salle j'étais enthousiaste, mais c'était plus par rapport aux 2 épisodes précédents qui étaient tout sauf excitants.
Quand je relis mon avis de l'époque à la sortie, j'hallucine que j'ai pu écrire ça (ce que je me dis régulièrement quand je relis le Ratatouille période 2003-2009).
Curieux de lire cet avis :P
Non non je te jure, t'as pas envie de lire ça.
Je ne sais plus si j'ai ensuite écrit dessus suite à mes revisionnages, mais en gros il suffit de prendre tout ce que j'ai écrit en mai 2005, et d'inverser tous les adjectifs.
User avatar
Pacaya
Assistant opérateur
Posts: 2824
Joined: 21 Apr 03, 13:51

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Pacaya »

Supfiction wrote:
Flol wrote:EDIT : je suis le seul à avoir des bugs quand je fais du multi-quotes ?
Non.
Ce n'est pas un bug :oops: C'est une limitation à deux citations imbriquées. Par contre, on doit pouvoir citer autant de fois qu'on veut :|
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Thaddeus »

C'est nouveau ça, non ? Et c'est une bonne chose : c'était assez rébarbatif de lire de conversations à rallonge de citations imbriquées, dont chaque nouveau message empirait la situation.
User avatar
Pacaya
Assistant opérateur
Posts: 2824
Joined: 21 Apr 03, 13:51

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Pacaya »

Thaddeus wrote:C'est nouveau ça, non ? Et c'est une bonne chose : c'était assez rébarbatif de lire de conversations à rallonge de citations imbriquées, dont chaque nouveau message empirait la situation.
Oui, c'est un test. A voir pour vous l'impact de la mise en place de cette restriction. Mais outre l'aspect cosmétique, ça permet surtout de limiter un peu l'expansion de la base de données qui fait parfois bien souffrir le serveur... (migration incoming)
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Thaddeus »

Novembre 1999


C'est le mois où David Lynch oublie de faire du David Lynch et livre ainsi, sans doute, son meilleur film. Une Histoire Vraie est une équipée lyrique au ralenti, qui distille une forme de romanesque infinitésimal, et où le cinéaste se tient à distance de la mièvrerie et du ricanement avec la même obstination, la même légèreté que le héros accomplissant ce qu'il s'est promis. Un conte, une parabole, une balade aérée en même temps qu'un cheminement vers la mort, un film simple autant qu'indécidable, classique parce qu'un peu secret, limpide et changeant comme un cours d'eau : une oeuvre sereine, profonde et très émouvante.


Image



C'est également le mois où l'un des plus grands cinéastes actuels (j'ai nommé Wes Anderson) livre sa première réussite notable avec Rushmore, high school comedy délicieusement cocasse, tendre et décalée. Le mois où Kiyoshi Kurosawa frappe un gros coup avec Cure, polar enténébré à la lisière du fantastique, qui fait ressentir comme rarement le vertige au bord de l'abîme (pas sûr qu'il ait jamais fait mieux depuis). Le mois où Solveig Anspach relate son expérience de la maladie avec Haut les Coeurs !, fiction poignante et rigoureuse, superbement portée par Karin Viard. C'est enfin le mois où David Fincher offre le film-culte définitif pour les vingt années à venir (on n'en est hélas toujours pas sorti) avec Fight Club, qui tente de faire passer sa vacuité prépubère pour de l'intelligence, et ses effets putassiers et arrogants pour du style.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50809
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Roy Neary »

Dommage, ça commençait bien et puis ça finit très mal. :uhuh:
Image