Il y a 20 ans au cinéma ("Putain, 20 ans...")

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Thaddeus »

Karras wrote:
O'Malley wrote:D'ici quelques jours, Karras va nous annoncer le dernier chef d'oeuvre du XXème siècle...
Ça se discute :lol: ( 7,4 contre 8,8 sur IMDB )
Image
O'Malley
Cadreur
Posts: 4231
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by O'Malley »

Karras wrote:
O'Malley wrote:D'ici quelques jours, Karras va nous annoncer le dernier chef d'oeuvre du XXème siècle...
Ça se discute :lol: ( 7,4 contre 8,8 sur IMDB )
On va dire que le second est le dernier film culte du XXème siècle...

Plus revu depuis sa sortie mais j'avais bien aimé...
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8806
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Alexandre Angel »

Major Tom wrote: Je me souviens de la seule critique que j'avais lue à l'époque et qui m'avait mis en colère parce que le gars avait entendu "la musique d'André Rieu" (en fait "The Second Waltz" de Chostakovich) et rappelait qu'il l'avait en tête cette "foutue musique d'André Rieu" pendant tout le film...
J'ai entendu des remarques comme ça mais liées à la pub pour l'assurance.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8806
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Alexandre Angel »

Thaddeus wrote:
Karras wrote: Ça se discute :lol: ( 7,4 contre 8,8 sur IMDB )
Image
Ah oui horribilis!

Sinon il y aurait encore le beau Ghost Dog, que je tenais pour un chef d'oeuvre à l'époque. (Jimmy, qu'est ce que t'as voulu avec tes morts-vivants!! :( )
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20774
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

En tout cas, deux films (l'un sorti le 25 août, l'autre est celui qui n'est pas encore sorti, donc) entretenaient cette année-là des rapports étranges. Tous deux partageaient une scène d'arrivée dans un château la nuit, avec une vue sur des allées avec des gardes plutôt intimidants à la grille d'entrée, et le protagoniste qui se faisait passer pour le membre d'une secte. C'est très proche visuellement et avait fait (un peu) parler. L'une ressemble surtout ressemble aux Cigares du Pharaon et a été filmée dans le château de Papy fait de la résistance (le château de Ferrières), et l'autre à Mentmore Towers, futur Wayne Manor de Batman Begins. (D'ailleurs sur une affiche récente du second, l'illustrateur s'est trompé et a mis le château de Ferrières dans l'image.)
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 2899
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Coxwell »

O'Malley wrote:D'ici quelques jours, Karras va nous annoncer le dernier chef d'oeuvre du XXème siècle...
Quelques jours ? Il lui reste plus d'un an, à moins que vous ne considéreriez qu'il n'y ait aucun bon film sorti jusque le 31 décembre 2000, date de la fin du XXe siècle. :idea: :arrow:
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8806
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Alexandre Angel »

Coxwell wrote:
O'Malley wrote:D'ici quelques jours, Karras va nous annoncer le dernier chef d'oeuvre du XXème siècle...
Quelques jours ? Il lui reste plus d'un an, à moins que vous ne considéreriez qu'il n'y ait aucun bon film sorti jusque le 31 décembre 2000, date de la fin du XXe siècle. :idea: :arrow:
Ah, ah, tu as raison.
User avatar
Karras
Mogul
Posts: 11641
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Karras »

... le dernier chef d’œuvre de la dernière décennie du XXème siècle, alors ... :lol:
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8806
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Alexandre Angel »

Coxwell wrote: à moins que vous ne considéreriez qu'il n'y ait aucun bon film sorti jusque le 31 décembre 2000
Là par contre, j'avais pas vu "bon film". On parle de chefs d'oeuvre tout de même! Et en 2000, je ne vois que Yi Yi et In the mood for love, que je n'ai jamais revu, pour approcher la splendeur de... (peut-être aussi Le Chant de la Fidèle Chunhyang, mais il me faudrait rafraîchir mon souvenir).
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7621
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by 7swans »

Karras wrote:Les sorties du 1er septembre 1999 :

Image
Un des meilleurs Winterbottom, un des rares généralement appréciés par les détracteurs du réalisateur anglais touche à tout.
Le film "définitif" sur le Londres des années 90.

Et assurément la meilleure bande originale de 1999 (quelle année pour Michael Nyman qui enchaîne Vorace, Wonderland, La Fin d'une Liaison!)
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Thaddeus »

Septembre 1999


J'irai bien évidemment dans le sens des messages précédents pour célébrer comme il se doit ce qui était donc jusqu'à présent le plus grand film de ces vingt dernières années (depuis février 2019 du moins, parce que la sortie de La Ligne Rouge l'a précédé de sept mois chez nous). La dernière oeuvre de Stanley Kubrick est un monument souverain, une odyssée aux confins du mystère (intime, conjugal, existentiel) dont la puissance d'envoûtement et la splendeur formelle atteignent au plus profond de nos perceptions de spectateur. Avec Eyes Wide Shut, et la mort quasi simultanée de son auteur, le cinéma était de nouveau à réinventer.

Image


Face à un tel chef-d'oeuvre, il est évident que toutes les autres sorties du mois s'inclinent - fussent-elles signées Takeshi Kitano ou les frères Dardenne.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45531
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Flol »

Septembre 2019 pourrait donc être la période idéale pour ENFIN redécouvrir ce film pas revu depuis sa sortie.
Ça me permettra peut-être de le réévaluer.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20774
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Major Tom »

C'est le genre de film pour lequel une seule vision n'est pas suffisante pour l'apprécier à sa juste valeur. C'est exactement comme 2001, ça se revoit pour saisir des choses qui nous ont échappé au premier visionnage, comprendre un peu plus ou apprécier davantage certains aspects...
La première fois que je l'ai vu, il m'a un peu laissé sur le carreau ; beaucoup trop de choses à encaisser d'un coup et je ne saisissais pas où Kubrick avait voulu m'emmener. Je ne l'avais pas adoré, et c'est en le revoyant, encore et encore, que j'ai compris à quel point c'était une œuvre majeure, et pour moi maintenant, la meilleure de son auteur. :D
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Posts: 3348
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Vic Vega »

Major Tom wrote: La première fois que je l'ai vu, il m'a un peu laissé sur le carreau ; beaucoup trop de choses à encaisser d'un coup et je ne saisissais pas où Kubrick avait voulu m'emmener. Je ne l'avais pas adoré, et c'est en le revoyant, encore et encore, que j'ai compris à quel point c'était une œuvre majeure, et pour moi maintenant, la meilleure de son auteur. :D
Cela ne fut pas le cas pour moi mais en même temps on peut dire que j'y étais préparé. J'avais lu la nouvelle de Schnitzler à l'annonce du projet et tout ce qui tourne autour du Vienne du début du siècle passé me parlait assez (L'Homme sans qualités fait partie de mes bouquins favoris). Ce qui m'avait en revanche surpris, c'était l'étirement sur une longue durée d'une nouvelle si courte.
Alexandre Angel wrote:
Coxwell wrote: à moins que vous ne considéreriez qu'il n'y ait aucun bon film sorti jusque le 31 décembre 2000
Là par contre, j'avais pas vu "bon film". On parle de chefs d'oeuvre tout de même! Et en 2000, je ne vois que Yi Yi et In the mood for love, que je n'ai jamais revu, pour approcher la splendeur de... (peut-être aussi Le Chant de la Fidèle Chunhyang, mais il me faudrait rafraîchir mon souvenir).
Chunhyang a ses qualités mais c'est à mes yeux moins puissant émotionnellement que La Chanteuse de Pansori ou Mère Porteuse. In the mood for love clairement non, le film m'a rendu nostalgique du mélange de nostalgie proustienne et de Fureur de vivre des Wong d'avant la rétrocession. Et puis ça avait quelque chose de trop propre, trop film asiatique pour Télérama et festivaliers (surtour par rapport aux Wong urbains des années 1990), je lui préfère le côté plus malade de 2046. Découvrir une des grosses sources d'inspiration du film (la classique chinois de Fei Mu Printemps dans une petite ville) ne m'a pas rendu le film plus aimable. Mais en 2000 j'ai vu quelques chefs d'oeuvre. Eureka ne l'est plus pour moi (trop long, un peu poseur) mais ça reste un beau morceau de cinéma. En revanche, je garde pour Yi Yi et Les Démons à ma porte la même adoration sans réserves qu'au premier jour. Et puis il y a Incassable sorti en France et aux US en 2000, selon moi pas loin du chef d'oeuvre.
ImageImageImageImage
User avatar
Bens1912
Doublure lumière
Posts: 357
Joined: 9 Jul 19, 15:03

Re: Il y a 20 ans au cinéma...

Post by Bens1912 »

Thaddeus wrote:
Septembre 1999


J'irai bien évidemment dans le sens des messages précédents pour célébrer comme il se doit ce qui était donc jusqu'à présent le plus grand film de ces vingt dernières années (depuis février 2019 du moins, parce que la sortie de La Ligne Rouge l'a précédé de sept mois chez nous). La dernière oeuvre de Stanley Kubrick est un monument souverain, une odyssée aux confins du mystère (intime, conjugal, existentiel) dont la puissance d'envoûtement et la splendeur formelle atteignent au plus profond de nos perceptions de spectateur. Avec Eyes Wide Shut, et la mort quasi simultanée de son auteur, le cinéma était de nouveau à réinventer.

Image


Face à un tel chef-d'oeuvre, il est évident que toutes les autres sorties du mois s'inclinent - fussent-elles signées Takeshi Kitano ou les frères Dardenne.
Le seul Kubrick que je n'ai pas vu, il me fait de l'oeil depuis des années celui ci. Savez vous si le blu-ray français est uncut ou censuré ?