Top Guillermo Del Toro

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3372
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Top Guillermo Del Toro

Post by Vic Vega »

Excellent:
1) Blade II

Très bons:
2) Hellboy II
3) L'Echine du diable
4) Cronos
5) Mimic

Bons:
6) Le Labyrinthe de Pan
7) Pacific Rim

Très moyens:
8 ) Hellboy
9) La Forme de l'eau
ImageImageImageImage
mannhunter
Laspalès
Posts: 15977
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Top Guillermo Del Toro

Post by mannhunter »

Bon souvenir de cinéma mais pas revu depuis 21 ans :oops: :

"Mimic"

Pas trop mal :wink: :

"la forme de l'eau"

Bof bof :| :

"l'échine du diable"
"Crimson peak"
"Hellboy"

Je déteste :evil: :

"blade 2"
G.T.O wrote:
Demi-Lune wrote:Mon top Del Toro :

1. Le labyrinthe de Pan (2006)

Et c'est à peu près tout.
Le statut dont continue de jouir ce cinéaste demeurera pour moi un grand mystère, je crois.
Je souffre de la même incompréhension concernant le travail de ce gars, qui a l'air, au demeurant, humble et sympathique.
Je sauve Le Labyrinthe de Pan et, dans une moindre mesure, Mimic, film de monstres à l'ambiance réussie. Quant au reste, ça alterne entre le rejet et l'indifférence polie....Pour moi, Del Toro est frappé du même syndrome que Christophe Ganz ou Pascal Laugier: commentateurs de cinéma brillants, culture cinéphilique importante, mais réalisateurs ineptes, dyslexiques, piètre conteur - Laugier étant peut être le pire des trois.
En tant que réalisateur c'est encore Gans que je préfère dans le lot malgré les quelques maladresses et limites de son cinéma...je garde plutôt un bon souvenir de "Crying freeman", "Silent hill" et quelques aspects du "Pacte des loups". Toujours pas vu "le labyrinthe de Pan" :oops: et le grand vainqueur de Gérardmer 2018 "Ghostland" :mrgreen:
The Eye Of Doom wrote:A l'inverse d'un Peter Jackson, Del Toro a un vrai sens plastique (comme Raimi)
Je n'ai jamais accroché au cinéma de Jackson, à l'inverse de Raimi dont j'apprécie...j'appréciais :oops: les premiers opus visuellement inventifs.