Pierre Jolivet

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15193
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Pierre Jolivet

Post by Watkinssien »

mannhunter wrote:Le nouveau Jolivet démarre timidement au box office à l'instar de ses derniers opus. Personne l'a vu?

http://jpbox-office.com/fichfilm.php?view=2&id=19315
Clairement inégal, pas franchement inspiré, une déception globalement.

On est loin du niveau d'autres comédies (romantiques ou autres) que Jolivet avait déjà mises en scène avec beaucoup plus de talent.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16725
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Pierre Jolivet

Post by Supfiction »

J’ai vu passé l’affiche mais je n’aurai pas imaginé que c’était le dernier Jolivet. Elle donne vraiment pas envie, surtout quand on connaît la filmographie de Alice Belaïdi.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16725
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Pierre Jolivet

Post by Supfiction »

Fred et En plein cœur sont réédités en blu ray actuellement dans la promo Fnac.

https://www.fnac.com/a13269672/En-plein ... lsrc=aw.ds


J’ai revu Fred avec plaisir il y a un an ou deux mais je n’ai plus tellement de souvenirs de En plein cœur que je crois avoir vu à sa sortie il y a 21 ans (déjà). Virginie Ledoyen était alors l’un des grands espoirs du cinéma français et faisait pas mal fantasmer aussi depuis Les marmottes. Logique dans ces conditions qu’elle reprenne alors le rôle tenu précédemment par Brigitte Bardot dans ce remake.

Image
35-70
Assistant(e) machine à café
Posts: 104
Joined: 8 Nov 07, 08:35

Re: Pierre Jolivet

Post by 35-70 »

Peu de chance de voir un jour "À l'heure où les grands fauves vont boire" film jamais édité, ni en dvd et encore moins en Blu Ray. Ce titre est en nantissement auprès de la banque Natixis, hélas !!!!!!!!
mannhunter
Laspalès
Posts: 15976
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Pierre Jolivet

Post by mannhunter »

Un blu ray avec suppléments pour "Simple mortel" serait plus que bienvenu...
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1484
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Pierre Jolivet

Post by cinéfile »

mannhunter wrote: 7 Sep 20, 23:03
Major Tom wrote: 7 Sep 20, 20:36
Finalement pas, mais 7 quand même.
Film d'enfance. Nostalgie. Pas touche.
Major Tom wrote: 7 Sep 20, 21:48Je pense qu'avec Le Dernier combat c'est son meilleur film au père Besson.
L'idée de base est tellement séduisante que c'est quasi uniquement sur ses épaules que repose tout l'intérêt du film : un décor de métro parisien transformé en deuxième monde où, la nuit comme "de jour" dans les obscurs couloirs labyrinthiques, se retrouvent des héros marginaux, dont un Bohringer génial qui semble revenir de Diva... L'esthétique eighties, la lumière blafarde des néons, le rire de Cricri, Galabru en commissaire blasé aux répliques cinglantes et ses subordonnés, "Batman" (Bacri) et "Robin" (Jean-Claude Lecas), ça fait le reste.
Idem, sans oublier Jean-Hugues, Isabelle, Totof qui meurt (???) en chantant et même la béo de Serra :oops:
Major Tom wrote: 7 Sep 20, 21:48Le fait que Jolivet y ait participé joue sûrement beaucoup. Certains dialogues sont très bons, d'autres nettement moins bons et plus proches de l'esprit et l'humour de Besson qu'on connaît (il est très clair pour moi que les bons ne sont pas de Besson). Il a dû apporté les meilleures idées avant que Besson ne MTVise tout ça, et que Jolivet exprime du coup son désir de scission à la suite d'une divergence conceptuelle du concept du groupe. Glucose.
Alexandre Angel wrote: 8 Sep 20, 00:21 J'ai vraiment une étrange fascination pour Pierre Jolivet.
D'abord, commençons par le défaut de fierté qui va bien, je n'ai RIEN vu de lui. Ensuite, je sais qu'il du talent en tant que réalisateur. Mais surtout, en plus de tout ce qui précède, ce mec qui fait des films contemporains avec une régularité assez métronomique, je l'ai connu dans des sketchs pas drôles du début de la seconde moitié des années 70, quand j'avais à peine 10 ans. J'ai vu certains de ces sketchs, en duo avec son frère Marc, en noir et blanc. Oui, en noir et blanc... Et ce mec est un réalisateur français qui se conjugue au présent. C'est ouf. C'est un peu comme si Zouc sortait régulièrement des films dont certains auraient du succès public et critique. A ceci près que Zouc me faisait rire.
Je profite de ces quelques messages échangés sur le topic « des films du mois » pour renvoyer ci-dessous à la master class entière de 2017.

https://www.forumdesimages.fr/les-progr ... re-jolivet

Je l’ai revu pendant le confinement et elle est super intéressante pour éclairer sur son parcours, notamment son origine modeste en grande banlieue parisienne et son rapport très autodidacte au cinéma. On sent une grande sincérité.

@Alex Angel, à la question de ce son rythme métronomique, il répond simplement qu’il fait (contrairement à d’autres, laisse-t-il entendre) ce métier pour bouffer, n’ayant aucune fortune personnelle ou de famille pour lui permettre d’adopter un rythme plus tranquille, de « seigneur ». Cela dit, il le balance sans animosité, me semble-t-il.

Dans la foulée, j’avais découvert deux de ses films : Fred et Force Majeure. Le premier est vraiment excellent. Très drôle (quels dialogues !) et magnifiquement porté par Lindon et Clotilde Courau, tous deux crédibles en prolo. C’est tourné dans la banlieue où Jolivet a passé son enfance. Il faut que je revois Ma Petite Entreprise
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16725
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Pierre Jolivet

Post by Supfiction »

Tiens j’ai vu l’opus 2019 de Pierre Jolivet, Victor & Célia, il y a quelques jours justement. C’est gentil et inoffensif. Cela rentre dans le cadre du cinéma social cher au réalisateur en exposant les petites difficultés (dettes, crédits et entourloupes avec des investisseurs) rencontrés par ses deux personnages pour s’élever dans l’échelle sociale en créant leur propre salon de coiffure. Un peu dans la veine de Ma petite entreprise ou de Je crois que je l’aime (amusante comédie romantique avec Vincent Lindon et Sandrine Bonnaire).

Image