Joel Schumacher (1939–2020)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Mama Grande!
Machino
Posts: 1414
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Re: Joel Schumacher

Post by Mama Grande! »

mannhunter wrote:
Demi-Lune wrote:le meilleur film qu'ait fait Schumi, ça reste quand même Batman & Robin.
A ne pas découvrir en VF néanmoins!:

À découvrir absolument en VF tu veux dire :shock: :lol:

RIP
mannhunter
Laspalès
Posts: 15977
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Joel Schumacher

Post by mannhunter »

Mama Grande! wrote:
mannhunter wrote: A ne pas découvrir en VF néanmoins!:

À découvrir absolument en VF tu veux dire :shock: :lol:
je l'ai découvert à sa sortie ciné en VF sur un écran de dix mètres et je ne m'en suis jamais complètement remis 23 ans plus tard...donc, à déconseiller aux âmes sensibles cette VF! et le film aussi :mrgreen:
manuma
Accessoiriste
Posts: 1776
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by manuma »

Pour rebondir sur une discussion entamée du côté de l’obituaire, il me semble que l’une des (rares) forces du cinéma de Schumi a été – dans sa période faste courant de Lost boys à Phone booth – de très souvent miser sur d’excellents compositeurs - pour certains pas encore tout à fait établis – qui, en contrepartie, ont régulièrement signé des partitions très intéressantes pour ses films. A ce seul niveau, je ne suis pas loin de lui reconnaitre le même flair qu’un Michael Mann ou David Fincher (de David Shire à James Newton Howard en passant par Harry Gregson Williams ou Elliot Goldenthal, il a d’ailleurs plusieurs compositeurs en commun avec ces 2 cinéastes).
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1484
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by cinéfile »

En apprenant la mort de Schumacher, j'ai l'impression de me retrouver quelques années en arrière. A la mort de Tony Scott pour être plus précis (2012). Chacun à leur manière, et pour diverses raisons, ils auront régulièrement déclenché l'ire des cinéphiles (j'en fus), mais je me retrouve à chaque fois assez "touché" par leur départ car ils m'auront finalement accompagné pendant de nombreuses années. Il me vient aussi l'envie de revoir ou découvrir quelques films, en me disant qu'ils auront eu tout de même quelques coups d'éclat.

Pour Schumi, seul Tigerland m'apparait comme une réussite tenue de bout en bout (pas vu Falling Down, cela dit).

L'Expérience Interdite m'avait traumatisé à 12 ans. Casting de jeunes premiers assez "énorme" : J. Roberts , W. Baldwin, K. Sutherland, K. Bacon !

Batman Forever n'était pas si mal.
Le suivant est "hors-catégorie". J'ai dû le voir une seule fois en entier et 150 fois par morceaux choisis.

Le Droit de Tuer ? était vraiment d'une roublardise assez détestable, là où Le Client sortait opportunément en pleine vague "Grisham".

8mm vaut surtout pour sa première moitié.

Sur les vingts dernières années, je n'ai vu que Bad Company (nul) et Numéro 23 (me suis endormi au bout de 30 minutes)
Dunn wrote:j'avais adoré Batman forever à l'époque au cinéma en partie pour Nicole ImageImageImage
La scène sur le toit avec Nicole en nuisette, my goodness ! :oops:
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7685
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by 7swans »

J'avais plus ou moins l'âge de Brad Renfro quand Le Client est sorti. Le film m'avait beaucoup marqué à l'époque, comme l'acteur que j'ai aimé suivre de film en film.
Schumacher n'était probablement pas un grand réalisateur et son cinéma ne va pas me manquer, mais c'est un bout des années 90 qui s'en va.
Je reverrai bien St Elmo's Fire pour l'occasion, quintessence du Brat Pack qui a terriblement mal vieilli, mais bon...

Je découvre l'existence de Cousins (1989), faut que je voie ce film.

(Et n'oublions pas que le monsieur a commencé en bossant avec Woody Allen...)
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
la_vie_en_blueray
Décorateur
Posts: 3586
Joined: 30 Jan 17, 19:26

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by la_vie_en_blueray »

St Elmo Fire n'est pas vraiment la quintescence du Brat pack, vu que c'est le film qui a tué le groupe.
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7685
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by 7swans »

la_vie_en_blueray wrote:St Elmo Fire n'est pas vraiment la quintescence du Brat pack, vu que c'est le film qui a tué le groupe.
ça n'est absolument pas incompatible.
Rappelons que le terme Brat Pack vient d'une article de David Blum pour le New York Magazine de juin 85 (pour accompagner la sortie, 2 semaines plus tard, du film de Schumacher), qui propose une photo sur le tournage du film en couverture et qui suit particulièrement Estevez (étiqueté leader du "groupe", bien malgré lui), Lowe et Nelson.

https://nymag.com/movies/features/49902/

Image

Alors "quintessence" évidemment, mais probablement aussi chant du cygne et goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Oui, en tant qu'expert européen de la famille Sheen et particulièrement Emilio Estevez, le Brat Pack fait parti de mon champ de compétences.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
la_vie_en_blueray
Décorateur
Posts: 3586
Joined: 30 Jan 17, 19:26

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by la_vie_en_blueray »

Oui, mais l'article était plus en considération de l'impact des précédents films de Hugues.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49083
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by Boubakar »

7swans wrote:Oui, en tant qu'expert européen de la famille Sheen et particulièrement Emilio Estevez, le Brat Pack fait parti de mon champ de compétences.
Le 7swans approved 8) !
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7685
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by 7swans »

la_vie_en_blueray wrote:Oui, mais l'article était plus en considération de l'impact des précédents films de Hugues.
Je le vois autrement.
Pour faire un parallèle avec des films plus récents, c'est comme si un article du même genre était publié à quelques jours de la sortie d'Avengers. Oui, l'article capitaliserait sur le "build up" des précédents films des acteurs/personnages, mais proposait un instantané sur l'apothéose à venir. :mrgreen:

D'une certaine manière, le film fait la synthèse de deux branches : le Brat Pack Hughes (Estevez, Nelson, Sheedy) et le Brat Pack Intello-Coppola (Lowe, Estevez), tout en révélant McCarthy (qui allait jouer dans des prods Hughes) et Demi Moore (qui allait jouer dans One Crazy Summer... une autre comédie teen typique de l'époque).
Boubakar wrote: Le 7swans approved 8) !
Je suis 7swans et j'approuve ce message.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
manuma
Accessoiriste
Posts: 1776
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by manuma »

Mon top Schumacher :

Corrects
The Incredible shrinking woman : 6.0/10
Phone booth : 6.0/10
The Client : 6.0/10

Supportables
Falling down : 5.5/10
Tigerland : 5.5/10
The Lost boys : 5.0/10
Bad company : 5.0/10

Pas bons mais distrayants
Batman forever : 4.5/10
Flatliners : 4.5/10
Batman & Robin : 4.0/10

Mauvais
The Number 23 : 4.0/10
St. Elmo’s fire : 4.0/10

Très mauvais
A time to kill : 3.5/10
Trespass : 3.5/10
Dying young : 3.0/10
8MM : 3.0/10
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9389
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by Spongebob »

manuma wrote:The Incredible shrinking woman
Un film rare qui est disponible sur OCS jusqu'à mardi. Il faut que je trouve un moment pour le voir.
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7685
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by 7swans »

7swans wrote: Je découvre l'existence de Cousins (1989), faut que je voie ce film.
Ça tombe bien, il passe en ce moment sur Paramount Channel.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45980
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by Flol »

7swans wrote:
7swans wrote: Je découvre l'existence de Cousins (1989), faut que je voie ce film.
Ça tombe bien, il passe en ce moment sur Paramount Channel.
Faut juste se méfier de la qualité des copies, avec eux. Et aussi des sous-titres qui peuvent apparaître en plein milieu de l'image. :|
Par contre chelou, mais je ne le retrouve pas sur MyCanal.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9437
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Joel Schumacher (1939–2020)

Post by Joshua Baskin »

7swans wrote:
7swans wrote: Je découvre l'existence de Cousins (1989), faut que je voie ce film.
Ça tombe bien, il passe en ce moment sur Paramount Channel.
Remake de cousins, cousines.
Vu sur TF1 un dimanche soir il y a moultes années, j'en garde un bon souvenir.