Sono Sion

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
TheGentlemanBat
Doublure lumière
Posts: 534
Joined: 30 Nov 14, 19:04
Location: Batcave

Re: Sono Sion

Post by TheGentlemanBat »

Petite question : ça vaut le coup The Virgin Psychics ? J'ai vu récemment qu'il était sorti chez nos voisins allemands et se vendait à un prix ridicule (j'avoue que le casting féminin, avec l'épouse du réal' en tête, ne me laisse pas indifférent :mrgreen:).
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22696
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Sono Sion

Post by cinephage »

TheGentlemanBat wrote: 31 Aug 21, 14:49 Petite question : ça vaut le coup The Virgin Psychics ? J'ai vu récemment qu'il était sorti chez nos voisins allemands et se vendait à un prix ridicule (j'avoue que le casting féminin, avec l'épouse du réal' en tête, ne me laisse pas indifférent :mrgreen:).
J'avoue l'avoir oublié, mais je m'étais noté, en novembre 2015 :
The Virgin Psychics, de Sono Sion (2015) 6/10 - D'un point de départ intrigant et surtout hilarant, Sion finit, à mi-parcours, par se trouver à cours d'inspiration, et on passe d'un film qui dépasse son statut d’œuvre de commande et enquille les découvertes ludiques à un récit téléguidé qui enchaine les clichés. Dommage.
Donc pas indispensable, et la fin m'a déçu, mais ça contient quelques bonnes idées quand même si on est fan.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
TheGentlemanBat
Doublure lumière
Posts: 534
Joined: 30 Nov 14, 19:04
Location: Batcave

Re: Sono Sion

Post by TheGentlemanBat »

Merci pour le retour :wink: Le petit truc qui freine un peu mon envie d'achat c'est qu'évidemment, sous-titres allemands only au menu (et sans doute imposés) donc ne pratiquant absolument pas la langue de Goethe, je me demande si je vais comprendre quelque chose à l'intrigue. Et en même temps, je crois que l'intérêt du film comme évoqué précédemment se situe ailleurs donc bon, à même pas 7€ la galette bleutée, je me dis qu'en bon complétiste ça se tente :)
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25491
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Sono Sion

Post by Jack Carter »

Prisoners of the Ghostland sera diffusé sur OCS en decembre.
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
TheGentlemanBat
Doublure lumière
Posts: 534
Joined: 30 Nov 14, 19:04
Location: Batcave

Re: Sono Sion

Post by TheGentlemanBat »

Jack Carter wrote: 31 Oct 21, 17:13 Prisoners of the Ghostland sera diffusé sur OCS en decembre.
Et le film sortira en blu-ray (et DVD) le 09 février prochain chez, Lustucru, M6 Vidéo.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49129
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Sono Sion

Post by Flol »

Tiens, en parlant de Prisoners of the Ghostland...

Image

On s'en souvient : l'annonce de l'association Sono Sion/Nicolas Cage avait fait mouiller toute la planète cinéphile. Et il y avait de quoi, parce que voir ces 2 gros punks totalement cramés du bulbe réunis dans un post-apo mêlant aussi bien le western que Escape From New York ou Mad Max II, sur le papier ça devait donner forcément le meilleur film de la décennie. Minimum.
Sauf que la déception est (évidemment) à la hauteur de l'attente.

Rien ne va dans ce Prisoners of the Ghostland, qui promettait tant (son affiche seule déboîte tout) et qui délivre finalement aussi peu. Comme si Sion avait traité son film par-dessus la jambe, filmant mollement ses quelques séquences de combat, à peine agrémentées de 2-3 effusions de sang et basta, démerdez-vous avec ça.
L'histoire, en plus d'être totalement confuse, est tout sauf intéressante, comme toute étriquée et son statut de pure série B ne peut pas tout excuser. Surtout quand on a l'impression qu'on se fout de notre gueule, comme c'est le cas ici.
Même ceux qui seraient venus pour assister au pétage de plombs désormais obligatoire de Nic Cage seront déçus. Un seul moment pourrait s'en rapprocher (un speech assez ubuesque dans lequel il se met à hurler "TESTIIIIIICLE !!!!"), mais c'est là aussi très petit bras.

Je pense donc très fort à ceux qui découvriraient le cinéaste japonais fou à travers ce film (certainement son plus faible parmi la dizaine que j'ai vus), appâtés qu'ils étaient par la présence de Cage, et qui doivent se dire "Pardon ? c'est donc ça votre fameux Sono Sion, là ??".
Messieurs dames, jetez plutôt un oeil à Suicide Club, Love Exposure, Tag ou bien encore Cold Fish. Il y a à peu près 5 000 fois plus d'idées et d'envie de faire du cinéma dans 1 minute de chacun de ceux-là, que dans l'intégralité de ce triste Prisoners of the Ghostland (duquel je ne sauve que la jolie photo).
User avatar
TheGentlemanBat
Doublure lumière
Posts: 534
Joined: 30 Nov 14, 19:04
Location: Batcave

Re: Sono Sion

Post by TheGentlemanBat »

Je profite de ta relance Flol pour copier-coller la review express que j'avais posté sur FB qui rejoint partiellement ce que tu dis (ma Sono Sion mania, couplé avec la présence du père Nicolas, influe sur mon objectivité je crois et me rend nettement plus clément du coup).

Le superbe poster original annonçait la couleur en reprenant une citation de Nicolas Cage affirmant que c'était le film le plus barré qu'il ait jamais fait. Autant dire qu'au vu de la récente filmographie de l'acteur (je pense notamment au Mandy de Panos Cosmatos), cet argument marketing promettait monts et merveilles. Si le long-métrage fait en effet figure d'OVNI avec son improbable mashup sous acide d'univers post-apocalyptique, de western et de film de samuraïs, il n'atteint malheureusement pas les sommets de folie et encore moins de grandeur escomptés (et ce en dépit d'une fendarde et très graphique explosion de couille :mrgreen:). La faute principalement à un récit à la consistance bien trop light, et assez linéaire qui plus est, empêchant d'être réellement captivé par ce qui arrive aux ébauches de personnages censés driver le film. Ce bémol non-négligeable mis à part, j'ai trouvé que d'un point de vue formel le réalisateur n'avait pas trop perdu de son style en frayant avec le pays de l'oncle Sam. Malgré ainsi une enveloppe budgétaire qu'on devine étriquée, il parvient à composer de très jolies images qui font régulièrement scintiller de plaisir les rétines. Ce sont d'ailleurs ces tableaux souvent surréalistes (je retiendrai tout particulièrement les scènes se déroulant dans les ruines de cette ville fantomatique faite de bric et de broc où se retrouvent projetés Nicolas Cage et Sofia Boutella) et accessoirement quelques jolies éclaboussures rouge rubis qui m'ont poussé à monter jusqu'à un timide 6.5/10.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49129
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Sono Sion

Post by Flol »

On est finalement assez d'accord, mais tu es étrangement bien plus indulgent que moi. :mrgreen:
Pourtant, j'aime beaucoup Sono Sion moi aussi. Et c'est justement la raison pour laquelle celui-là m'est apparu d'une faiblesse crasse. Mais oui, la photo est belle et quelques plans ont grave de la gueule.

Sinon, il y en a qui ont vu Red Post on Escher Street, réalisé juste avant ? Les avis sont pour le coup bien plus positifs.
User avatar
TheGentlemanBat
Doublure lumière
Posts: 534
Joined: 30 Nov 14, 19:04
Location: Batcave

Re: Sono Sion

Post by TheGentlemanBat »

Ah, je n'étais pas au courant que le bonhomme avait réussi à mettre en boîte un autre long avant. Je vais aller faire un tour de ce pas sur IMDb, merci pour l'info :wink: