Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

hansolo
David O. Selznick
Posts: 13137
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by hansolo »

@ demi-lune

Je te trouve assez sévère sur les derniers Pixar

A moins que Rebelle et Monstres Academy que je n'ai pas vus soit largement inférieurs aux précédents ... je n'ai pas note de baisse de qualité technique et narrative dans les Pixars des 10 dernières années, il y a juste La haut que j'ai un peu moins apprécié
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14477
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Demi-Lune »

Thaddeus wrote:Je ne sais pas de quel moment tu parles mais par exemple :
Spoiler (cliquez pour afficher)
la scène où Riley revient après sa fugue et se laisse aller à ses sanglots m'a flingué. Mais il y en a bien d'autres : comme sa détresse panique devant ses camarades de classe, lorsqu'elle finit par se glisser toute timide dans sa chaise en séchant ses yeux, ou encore lorsque Joie, au fond de l'abîme, contemple la boule de souvenir. Il y en aura sans doute pour prétendre que de telles scènes sont "faciles", que leur recours aux mécanismes émotionnels tient davantage d'une connaissance roublarde des réactions physiologiques que du talent. Mais quelle sensibilité, c'est fou !
Ces scènes sont effectivement émouvantes, et j'avais déjà la gorge serrée lorsque Joie revoit certains souvenirs de Riley bébé au fond de l'abîme de la mémoire.
Mais celle où les vannes ont été ouvertes, c'est lorsque
Spoiler (cliquez pour afficher)
l'ami imaginaire se sacrifie et disparaît de la mémoire de Riley. Je dois d'ailleurs dire que beaucoup de spectateurs étaient estomaqués dans la salle, il y a eu un silence de mort (pas par gêne), et les enfants qui étaient devant moi ne comprenaient pas, ne semblaient pas vouloir l'accepter. C'était très troublant.
joey
rocher ton corps
Posts: 7118
Joined: 10 May 03, 17:29
Last.fm
Location: Back in France

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by joey »

J'ai beaucoup aimé le film mais le film me semble presque trop compliqué pour de jeunes enfants. J'aimerais bien avoir un retour sur la façon dont les plus jeunes le reçoivent.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90463
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Jeremy Fox »

hansolo wrote:
A moins que Rebelle et Monstres Academy que je n'ai pas vus soit largement inférieurs aux précédents ...
C'est peu de le dire ; du moins en ce qui me concerne pour Rebelle. C'est totalement indigne des Pixars je trouve, et d'une laideur.... En revanche, Là-haut est toujours mon Pixar préféré.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14477
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Demi-Lune »

Jeremy Fox wrote:C'est peu de le dire ; du moins en ce qui me concerne pour Rebelle. C'est totalement indigne des Pixars je trouve, et d'une laideur....
Pour moi, c'est au contraire esthétiquement un des plus aboutis du studio. La restitution de l'univers médiéval écossais est superbe, gorgé de détails photoréalistes. C'est le gros atout du film. Au niveau de l'animation, ils avaient encore monté d'un cran. J'avoue d'ailleurs être un peu perplexe par rapport à cette violente animosité contre Rebelle. Certes, c'est un Pixar assez pantouflard sur le plan de l'histoire (et donc, par voie de conséquence, un opus très mineur du studio), et probablement souffre-t-il de la comparaison avec un Raiponce concomitant. Mais grâce au savoir-faire éprouvé du studio, cela se laissait agréablement regarder. D'ailleurs, je confesse ne pas m'être posé autant de questions que d'autres sur la morale de la fin.
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Thaddeus »

joey wrote:J'ai beaucoup aimé le film mais le film me semble presque trop compliqué pour de jeunes enfants. J'aimerais bien avoir un retour sur la façon dont les plus jeunes le reçoivent.
C'est la remarque très juste de Malausa dans sa critique des Cahiers : le film est d'une telle complexité dans ses articulations théoriques qu'on peut se demander en effet à quel public il est destiné.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90463
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Jeremy Fox »

Demi-Lune wrote:
Jeremy Fox wrote:C'est peu de le dire ; du moins en ce qui me concerne pour Rebelle. C'est totalement indigne des Pixars je trouve, et d'une laideur....
Pour moi, c'est au contraire esthétiquement un des plus aboutis du studio.
Faudrait que je le revois.
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13137
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by hansolo »

Jeremy Fox wrote:
hansolo wrote:
A moins que Rebelle et Monstres Academy que je n'ai pas vus soit largement inférieurs aux précédents ...
C'est peu de le dire ; du moins en ce qui me concerne pour Rebelle. C'est totalement indigne des Pixars je trouve, et d'une laideur.... En revanche, Là-haut est toujours mon Pixar préféré.
Du coup sur les derniers Pixar,. Il suffit qu'il y en ait un qui soit mineur pour que tu penses que le "filon" etait épuisé ...
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90463
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Jeremy Fox »

hansolo wrote:
Jeremy Fox wrote:
C'est peu de le dire ; du moins en ce qui me concerne pour Rebelle. C'est totalement indigne des Pixars je trouve, et d'une laideur.... En revanche, Là-haut est toujours mon Pixar préféré.
Du coup sur les derniers Pixar,. Il suffit qu'il y en ait un qui soit mineur pour que tu penses que le "filon" etait épuisé ...

Euh, moi je n'ai rien dit de tel :wink:
User avatar
Harkento
Assistant opérateur
Posts: 2719
Joined: 12 Oct 11, 18:05
Liste DVD
Location: Lyon

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Harkento »

Demi-Lune wrote:
Thaddeus wrote:Je ne sais pas de quel moment tu parles mais par exemple :
Spoiler (cliquez pour afficher)
la scène où Riley revient après sa fugue et se laisse aller à ses sanglots m'a flingué. Mais il y en a bien d'autres : comme sa détresse panique devant ses camarades de classe, lorsqu'elle finit par se glisser toute timide dans sa chaise en séchant ses yeux, ou encore lorsque Joie, au fond de l'abîme, contemple la boule de souvenir. Il y en aura sans doute pour prétendre que de telles scènes sont "faciles", que leur recours aux mécanismes émotionnels tient davantage d'une connaissance roublarde des réactions physiologiques que du talent. Mais quelle sensibilité, c'est fou !
Ces scènes sont effectivement émouvantes, et j'avais déjà la gorge serrée lorsque Joie revoit certains souvenirs de Riley bébé au fond de l'abîme de la mémoire.
Mais celle où les vannes ont été ouvertes, c'est lorsque
Spoiler (cliquez pour afficher)
l'ami imaginaire se sacrifie et disparaît de la mémoire de Riley. Je dois d'ailleurs dire que beaucoup de spectateurs étaient estomaqués dans la salle, il y a eu un silence de mort (pas par gêne), et les enfants qui étaient devant moi ne comprenaient pas, ne semblaient pas vouloir l'accepter. C'était très troublant.
Sans doute le meilleur personnage du film ce Big Bong : il est à n'en point douté la créature onirique la plus fascinante du métrage, certaines de ses répliques sont irrésistibles de drôlerie et de pertinence.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Personnellement, je l'aurais fait durer bien plus longtemps cette séquence de l'abîme de la mémoire. Je l'ai presque trouvé trop courte en fait : il y avait vraiment moyen de faire aussi plus glauque et plus sombre pour édifier la partie subconsciente de Riley.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14477
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Demi-Lune »

"Ben quoi ? C'est un sac imaginaire." :mrgreen:

Sinon, rien à voir avec la brave créature mi-barbe à papa mi-éléphant mi-dauphin, mais j'ai comme une mélodie en tête, que je tiens absolument à partager ici :

♫ L'ami des dents, c'est Triple dent... ♬

Voilà. Merci Pixar.
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7261
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Cathy »

Jeremy Fox wrote:
Demi-Lune wrote: Pour moi, c'est au contraire esthétiquement un des plus aboutis du studio.
Faudrait que je le revois.
Si les personnages ne sont pas les plus réussis, Rebelle est sans aucun doute un des plus beaux au niveau du paysage. Bon maintenant j'ai toujours trouvé que Rebelle était plus dans l'esprit d'un Disney que dans celui plus iconoclaste d'un Pixar.
Last edited by Cathy on 20 Jun 15, 13:22, edited 2 times in total.
Edouard
Accessoiriste
Posts: 1715
Joined: 24 Oct 14, 09:28

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Edouard »

Cathy wrote:
Jeremy Fox wrote:
Faudrait que je le revois.
Si les personnages ne sont pas les plus réussis au niveau des paysages, Rebelle est sans aucun doute un des plus beaux au niveau du paysage. Bon maintenant j'ai toujours trouvé que Rebelle était plus dans l'esprit d'un Disney que dans celui plus iconoclaste d'un Pixar.
+1
L'ours est très réussi aussi.
J'aime beaucoup Rebelle. C'est sans doute mon Pixar préféré juste en-dessous Toy Story 3.
Je sors de Vice-versa. C'est bien mais ce n'est pas le meilleur Pixar. Je trouve qu'il y a gros mou au milieu de métrage avec une répétition de situation. Dommage car scénaristiquement c'est le plus ambitieux et le plus audacieux.
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45984
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Flol »

Thaddeus wrote:Quant aux larmes, perso elles n'ont fait que couler tout au long de la projection, en alternance avec le rire. Le rollercoaster, il n'est pas que narratif, il est aussi émotionnel. Je ne sais pas de quel moment tu parles mais par exemple :
Spoiler (cliquez pour afficher)
la scène où Riley revient après sa fugue et se laisse aller à ses sanglots m'a flingué. Mais il y en a bien d'autres : comme sa détresse panique devant ses camarades de classe, lorsqu'elle finit par se glisser toute timide dans sa chaise en séchant ses yeux, ou encore lorsque Joie, au fond de l'abîme, contemple la boule de souvenir. Il y en aura sans doute pour prétendre que de telles scènes sont "faciles", que leur recours aux mécanismes émotionnels tient davantage d'une connaissance roublarde des réactions physiologiques que du talent. Mais quelle sensibilité, c'est fou !
Image

Je vais un peu répéter ce que j'ai dit dans le topic des notations, mais j'ai tout simplement trouvé ça extraordinaire.
Ça fourmille d'idées dans tous les sens, constamment ludique, fin, intelligent, entre le rire et les larmes. J'en suis sorti quasiment éreinté tant on passe d'une émotion à l'autre en un quart de seconde.
J'ai été totalement bluffé, immense film. Wow.
Demi-Lune wrote:Mais celle où les vannes ont été ouvertes, c'est lorsque
Spoiler (cliquez pour afficher)
l'ami imaginaire se sacrifie et disparaît de la mémoire de Riley. Je dois d'ailleurs dire que beaucoup de spectateurs étaient estomaqués dans la salle, il y a eu un silence de mort (pas par gêne), et les enfants qui étaient devant moi ne comprenaient pas, ne semblaient pas vouloir l'accepter. C'était très troublant.
L'un des (nombreux) grands moments du film. Je n'étais pas seul, donc n'ai pas osé ouvrir totalement les vannes et chialer comme une grosse merde...mais que ce fut dur. :|
Demi-Lune wrote:"Ben quoi ? C'est un sac imaginaire." :mrgreen:

Sinon, rien à voir avec la brave créature mi-barbe à papa mi-éléphant mi-dauphin, mais j'ai comme une mélodie en tête, que je tiens absolument à partager ici :

♫ L'ami des dents, c'est Triple dent... ♬

Voilà. Merci Pixar.
Et l'une des 1350 idées géniales de ce script d'une richesse et d'une inventivité totales.
Ah oui, et quand même un petit mot sur la musique de Giacchino qui a encore une fois réussi à capter à la perfection la tonalité du film, avec ce thème au piano d'une infinie douceur (qui a dit qu'il n'y avait plus de thème marquant dans la musique de film actuelle ?) :

User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14477
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Vice Versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen - 2015)

Post by Demi-Lune »

Ratatouille wrote:Ah oui, et quand même un petit mot sur la musique de Giacchino qui a encore une fois réussi à capter à la perfection la tonalité du film, avec ce thème au piano d'une infinie douceur (qui a dit qu'il n'y avait plus de thème marquant dans la musique de film actuelle ?) :

Tiens, c'est très exactement ce que je m'apprêtais à écrire. :D
Une écoute plus attentive de la B.O. s'imposera à la révision, mais ce morceau a tout de suite fait effet par sa délicatesse et sa mélodie bien mémorisable. Comme toi, ça faisait longtemps qu'un main theme n'avait pas immédiatement capté mon attention. Giacchino retrouve ici la veine sensible du thème de Là-haut et me semble musicalement plus en accord avec le projet du film qu'avec les récents blockbusters auxquels il a été associé (le Brad Bird, le Wachowski).