Séries TV et cinéma

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Séries TV et cinéma

Post by Thaddeus »

Tu as tout à fait raison, j'en suis bien conscient. C'est ce que je dis dans mon message et ce que je disais déjà dans le précédent.
Mais on ne se refait pas : on a beau avoir l'intention (dictée par le peu de raison qu'il nous reste) de ne pas y revenir, c'est difficile de résister lorsqu'on a l'impression que les mots et les idées ne sont pas compris. Cela vaut pour moi et pour mes contradicteurs, bien sûr.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40825
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Séries TV et cinéma

Post by Rockatansky »

Je pense que tout le monde a bien compris les arguments de tout un chacun, mais qu'il y a toujours quelqu'un pour remettre 100 balles dans le nourrain :mrgreen:

Pour moi il y a 2 choses différentes, les rêgles d'un top édictées par quelqu'un, et on doit s'y tenir si on veut participer quelque soient ces régles.

Et les considérations sur cinéma ou série, et là chacun fait comme il veut, il y a du bon et du mauvais dans les deux arts.
Le reste c'est de la capillotractoculture
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Séries TV et cinéma

Post by Thaddeus »

Rockatansky wrote:Pour moi il y a 2 choses différentes
Sauf qu'en l'occurrence, les deux sont liées inextricablement dans la mesure où la deuxième question explique la perception de la première et en justifie les usages.
Exemple : on ne peut mettre que les films dans un top films - jusqu'ici tout va bien. Twin Peaks Saison 3 est un film, donc je peux l'y faire figurer. Logique, hé hé. :D

Enfin bref (jusqu'au prochain coup).
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40825
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Séries TV et cinéma

Post by Rockatansky »

On s'en fout, c'est toi qui tient le top. Et tu as dis pas de séries, pas besoin de convaincre c'est toi qui fait les rêgles. Pareil pour le top de Karras c'est lui qui se casse le cul, on suit ses rêgles point barre
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 22230
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Séries TV et cinéma

Post by Jack Carter »

Édito n°740, janvier 2018 (Cahiers du Cinema)

Film et série
par Stéphane Delorme

La première place de Twin Peaks dans notre Top Ten 2017 a suscité le débat. Certains se sont étonnés qu’une série soit en tête, alors que ce n’est pas la première fois, puisque P’tit Quinquin a été classé n° 1 en 2014. Surtout c’est ne pas entendre la parole de deux cinéastes qui voient leur œuvre comme « un film » : la série de Bruno Dumont est sortie en salle à l’étranger, Lynch est réticent à parler de série, d’épisode et de saison. Il y a pour lui un partage clair. Le « premier » Twin Peaks est une série : il a pensé le tout avec Mark Frost comme une œuvre collective, réalisé plusieurs épisodes, appelé des amis à la réalisation, tourné pendant ce temps Sailor et Lula, et est revenu réaliser les derniers épisodes d’un ensemble qu’il avait laissé vivre sa vie. C’est une série, avec de multiples mains à la tâche, une hétérogénéité, des hauts et des bas, une multiplication d’intrigues secondaires, un mode télescopique de fabrication qui n’était pas pour lui déplaire. À l’inverse cette fois-ci il décide tout, il pense et monte l’ensemble comme une totalité, comme un seul film. Même si c’est une série en termes de diffusion, et c’était un plaisir immense de le découvrir semaine après semaine, le temps de digérer chaque épisode, de penser, de rêver.

La différence entre série et film dépend d’un rapport entre unité et multiplicité. Quand ce rapport arrive à un point d’équilibre, on peut penser les deux ensemble. Ce serait dommage d’un côté ou de l’autre de s’arc-bouter sur une « nature » du film ou de la série lorsqu’on a affaire à des objets particuliers, et à des artistes qui brouillent les frontières et se moquent des catégorisations. Rappelons Berlin Alexanderplatz de Fassbinder (1980), série et film-fleuve de quinze heures d’après le roman monumental de Döblin. Rappelons les débats au 19e siècle en Angleterre avec la parution des « romans » de Charles Dickens en feuilleton semaine après semaine, sans même que l’auteur ne connaisse la suite ou la fin de son histoire. Certains dénigraient cette méthode, d’où le terme dépréciatif de « roman-feuilleton ».

2018 promet un bouillonnement. Il y a un vrai bouleversement de la production et de la distribution. Il y a désormais des films faits pour l’exploitation ; des films produits par la TV ou le câble et qui peuvent occasionnellement sortir en salle, de Jeannette aux films Netflix (qui en annonce quatre-vingt pour 2018 !), et qui ne ressemblent en rien à ce qu’on a appelé « téléfilm » (mais notre dossier sur la télévision française rappelle que cela a toujours existé, à petite échelle) ; des séries qui sont des œuvres collectives sur le mode du feuilleton (Game of Thrones), que les Américains appellent « show » ; et ces cas-limites de séries souvent « mini » signées par un auteur.

D’un point de vue esthétique, le plus spectaculaire est le désir de longueur. Un cinéaste peut voir dans la série l’occasion d’un « très long métrage », d’une exploration de la durée (Refn se lance dans une « odyssée » de dix heures). Mais cela va dans les deux sens et nourrit le cinéma en retour : Lars von Trier, qui a signé avec The Kingdom son meilleur « film », a pensé Nymphomaniac en deux volets comme du cinéma-feuilleton et devait faire une série de The House that Jack Built avant de se raviser; Kechiche suit également un modèle littéraire avec les chapitres 1 et 2 de La Vie d’Adèle et sort un film de trois heures, Mektoub my Love, qui n’est qu’un « canto uno ». Ajoutons à ce désir de durée les interconnexions des sagas hollywoodiennes (les « multi-univers » de super-héros, Star Wars, Glass de Shyamalan qui naît de la fission de Split, etc.) : le feuilletonnage est partout.

Au moment où nous bouclons, Disney rachète Fox et monte au capital de Hulu, plate-forme destinée à rivaliser avec Netflix. Le risque est que cette ébullition ne serve qu’à alimenter de vastes machines à « contenus », à savoir ni des films ni des séries mais de purs contenus de différentes tailles destinés à des publics cibles et listés dans un catalogue. On peut aussi être attentif à l’enjeu esthétique de cette reconfiguration portée autant par les cinéastes qui s’engouffrent dans la brèche que par les créateurs de séries qui ne sont jamais passés par le cinéma. Cette mutation nous interroge. Qu’est-ce qu’un film ? Une série ? Un auteur ? Et que devient la salle de cinéma ? Autant de questions qui font le défi de 2018.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Séries TV et cinéma

Post by AtCloseRange »

Bah si ce sont des objets particuliers, ça ne peut pas être des séries...
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Séries TV et cinéma

Post by AtCloseRange »

On va appeler ça contenu comme ça ce sera beaucoup plus clair.
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Séries TV et cinéma

Post by AtCloseRange »

Je crois aussi que les Cahiers ne savent plus trop ce que c'est un film, ceci expliquant cela...
Image
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15049
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Séries TV et cinéma

Post by Watkinssien »

Tu te fais des discussions tout seul? :mrgreen:
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Séries TV et cinéma

Post by AtCloseRange »

Watkinssien wrote:Tu te fais des discussions tout seul? :mrgreen:
Absolument!
Je live tweete mes pensées.
Image
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: Séries TV et cinéma

Post by Thaddeus »

Même si c’est une série en termes de diffusion, et c’était un plaisir immense de le découvrir semaine après semaine, le temps de digérer chaque épisode, de penser, de rêver.
CQFD.

On apprend également avec cet édito qu'un film se définit par la concentration de tous les pouvoirs décisionnaires entre les mains d'une seule personne, et par un mode de fabrication qui s'imposa définitivement lorsque les pôles d'attraction du producteur ou de la star furent inféodés pour de bon à l'autorité du réalisateur. Ce qui permet de conclure que les films n'ont jamais vraiment existé avant les années 50-60. De conclure également que, comme le disait Jeremy Fox il y a quelques jours, la dernière saison de Little Big Lies est un film, contrairement à Autant en emporte le vent (tourné à six ou huit mains). Quant au Othello d'Orson Welles, tourné au petit bonheur au fil d'une production chaotique qui s'est étalée sur trois ans et plusieurs continents, le cinéaste faisant l'acteur entre temps pour pouvoir le financer, il n'a évidemment rien d'un film et relève bien davantage de la série.
Last edited by Thaddeus on 4 Jan 18, 13:57, edited 1 time in total.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Séries TV et cinéma

Post by AtCloseRange »

Mince, je viens de me rendre compte que Canal + met TP3 dans leur liste de séries.
Les has been...
Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16044
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Séries TV et cinéma

Post by Supfiction »

Résumé des échanges précédents :

User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Séries TV et cinéma

Post by AtCloseRange »

faut bien dire qu'il a raison!
Image
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20653
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Séries TV et cinéma

Post by Major Tom »

Pour répondre à Thaddeus, je voulais soutenir le message d'Amarcord car j'appartiens à la même secte et seulement exprimer ici mon point de vue. Car si je veux rassurer certains qui voient du cinéma dans Twin Peaks, je ne veux pas non plus convaincre les autres qu'ils se trompent, ils ont tout aussi raison que j'ai tort, ou tout aussi tort que j'ai raison, peu importe, on s'est déjà chacun exprimés comme le rappelait notre modérateur blasé. :uhuh: D'ailleurs si je voulais te répondre il me suffirait de reprendre mot pour mot mon message que tu cites par fragments et en le complétant par les passages non sélectionnés, puisque nous sommes simplement en désaccord. ;) Même ma réponse à l'idée du bouquin qu'on pourrait mettre en "film du mois" y est. Quant à l'exemple de Duel, comme les séries, il y a bien un format "téléfilm", différent du cinéma, qui ne tient pas du seul critère de diffusion, par exemple en termes de technique, de durée, de format (sans jeu de mot) imposé de 1:33.1 pendant longtemps (comme pour Duel) qui ne tiennent pas de choix de cinéaste, et si le téléfilm ça passe pour toi, alors notons les films de Josée Dayan et autres productions TF1 tant qu'à faire. :fiou: Dès lors qu'il y des qualités (bah oui forcément, le débat n'a pas démarré à cause d'Hélène et les garçons) que l'on juge -et c'est important- "cinématographiques", qu'au départ ça soit un film, un tvfilm ou même une série à présent, et bien pour certains comme moi-même la frontière peut apparaître mince (mais rappelons que ça reste rare), malgré toutes les définitions de Larousse qu'on peut sortir. Bref, je voulais exprimer ce point de vue, c'est tout, c'est fait. Place à l'ironie d'AtCloseRange. :D
Last edited by Major Tom on 4 Jan 18, 13:49, edited 1 time in total.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours