Votre film du mois de Juin 2015

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Harkento
Assistant opérateur
Posts: 2713
Joined: 12 Oct 11, 18:05
Liste DVD
Location: Lyon

Re: Votre film du mois de Juin 2015

Post by Harkento »

LE FILM DE JUIN :

New York, deux heures du matin de Abel Ferrara
Image


FILMS VUS AU CINEMA :

Loin de la foule déchaînée (Thomas Vinterberg) : 8 / 10 – U.S.A., UK [2015] ; Drame, romance
La bataille de la montagne du Tigre (Tsui Hark) : 7,5 / 10 – Chine [2014] ; Action, aventure
Vice-versa (Pete Docter) : 7 / 10 – U.S.A. [2015] ; Animation, drame, comédie
Maggie (Henry Hobson) : 6 / 10 – U.S.A. [2015] ; Drame, horreur, thriller
La loi du marché (Stéphan Brizé) : 4,5 / 10 – France [2015] ; Drame
Mustang (Deniz Gamze Ergüven) : 3,5 / 10 – France, Allemagne, Turquie, Qatar [2015] ; Drame
Jurassic World (Colin Treverrow) : 3,5 / 10 – U.S.A. [2015] ; Aventure, action, science fiction


FILMS DECOUVERTS :

New-York, 2 heure du matin (Abel Ferrara) : 9 / 10 – U.S.A. [1984] ; Drame, thriller, crime

Le mur invisible (Julian Pölsler) : 8,5 / 10 – Allemagne, Autriche [2012] ; Drame, fantasy
Du rififi chez les hommes (Jules Dassin) : 8,5 / 10 – France [1955] ; Film noir, crime, drame
Dolores Claiborne (Taylor Hackford) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1995] ; Drame, crime, mystère
Le mouton enragé (Michel Deville) : 8/10 – France [1974] ; Drame
Benjamin ou les mémoires d’un puceau (Michel Deville) : 8/10 – France [1968] ; Comédie, romance

Le soupirant (Pierre Etaix) : 7,5 / 10 – France [1962] ; Comédie
Mr Klein (Joseph Losey) : 7,5 / 10 – France [1976] ; Drame, mystère
Mange tes morts (Jean-Charles Hue) : 7,5 / 10 – France [2014] ; Drame
Le grand amour (Pierre Etaix) : 6,5 / 10 – France [1969] ; Comédie, romance
Amityville, la maison du diable (Stuart Roesnberg) : 6,5 / 10 – U.S.A [1979] ; Drame, thriller, horreur
Point limite zéro (Richard C. Sarafian) : 6,5 / 10 – U.S.A. [1971] ; Action, thriller
A girl walks home alone at night (Ana Lily Amirpour) : 5,5 / 10 – U.S.A. [2014] ; Mystère, horreur

Voici le temps des assassins (Julien Duvivier) : 4,5 / 10 – France [1956] ; Drame, thriller
Toutes peines confondues (Michel Deville) : 4,5 / 10 – France [1992] ; Thriller, drame, crime
Eden (Mia Hansen-Love) : 4 / 10 – France [2014] ; drame, histoire, musical
Nous, les vivants (Roy Andersson) : 4 / 10 – Suède, Allemagne, France [2007] ; Drame, comédie, musical
Frontière(s) (Xavier Gens) : 3,5 / 10 – France [2007] ; thriller, horreur
Génération perdue (Joel Schumacher) : 3,5 / 10 – U.S.A. [1987] ; Comédie, horreur
Les rues de l’enfer (Danny Steinmann) : 3 / 10 – U.S.A. [1984] ; Drame, crime, action


FILMS REVUS :

L’ange de la vengeance (Abel Ferrara) : 7,5 / 10 ( = ) – U.S.A. [1981] ; Crime, drame, thriller
L’invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel) : 7,5 / 10 ( = ) – U.S.A. [1956] ; Drame, science fiction, horreur
Intuitions (Sam Raimi) : 7,5 / 10 ( = ) – U.S.A. [2000] ; Drame, mystère, horreur
Vampires (John Carpenter) : 7,5 / 10 ( = ) – U.S.A. [1998] ; Action, horreur
Body snatchers, l’invasion continue (Abel Ferrara) : 7,5 / 10 ( = ) – U.S.A. [1993] ; Horreur, thriller, science fiction
Point break – Extrême limite (Kathryn Bigelow) : 7 / 10 ( = ) – U.S.A. [1991] ; Thriller, crime, action
La famille Addams (Barry Sonnenfield) : 6,5 / 10 ( = ) – U.S.A. [1991] ; Comédie, fantasy

Dr. Jekyll et Mr. Love (Jerry Lewis) : 3 / 10 ( – ) – U.S.A. [1963] ; Comédie, science fiction
Congo (Frank Marshall) : 2 / 10 ( – ) – U.S.A. [1995] ; Action, aventure, mystère


SERIE(S) :

The wire (David Simon) – Saison 3 – Saison 4 : 9 / 10 – U.S.A. [2004] ; Crime, drame, thriller
Game of throne (David Benioff & D. B. Weiss) – épisodes 5.08 à 5.10 : 7,5 / 10 – U.S.A. [2015] ; Aventure, drame, fantasy
Ripper Street (Richard Warlow) – épisode 1.01 : 7 / 10 – Britannique [2012] ; Mystère, drame, policier


COURT-METRAGE :

Heureux anniversaire (Pierre Etaix) : 8 / 10 – France [1962] ; Comédie, action


MES FILMS DU MOIS :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2014 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2014 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind game (Masaaki Yuasa) & Gun Crazy, le démon des armes (Joseph H. Lewis)
Février 2015 : Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov)
Mars 2015 : La maladie de Sachs (Michel Deville)
Avril 2015 : La trou (Jacques Becker)
Mai 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller) & Le voyage en douce (Michel Deville)
Juin 2015 : New York, deux heures du matin (Abel Ferrara)
_______________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu / Traumatisme cinématographique - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Croûte filmique - J'explose
User avatar
locktal
Assistant opérateur
Posts: 2244
Joined: 19 Mar 11, 01:03
Liste DVD
Location: Dijon

Re: Votre film du mois de Juin 2015

Post by locktal »

Film du mois de juin :

Image
Les loups (Hideo Gosha, 1971)

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2015 : Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Février 2015 : Tempête à Washington (Otto Preminger, 1962)
Mars 2015 : Some call it loving (James B. Harris, 1973)
Avril 2015 : Peppermint frappé (Carlos Saura, 1967)
Mai 2015 : La source (Ingmar Bergman, 1960)
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"
bruce randylan
Mogul
Posts: 11493
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Votre film du mois de Juin 2015

Post by bruce randylan »

Film du mois
Othello (Orson Welles - 1952)

Prix de la mise en scène
Lady Yakuza - le retour d'Oryu (Tai Kato - 1970)

Grand Prix
La ballade de Narayama (Keisuke Kinoshita - 1958)

Prix spécial du jury
The smiling lieutenant (Ernst Lubitsch - 1931)

Prix d’interprétation
Orson Welles dans Filming Othello


Image
La ballade de Narayama (Keisuke Kinoshita - 1958)
The smiling lieutenant (Ernst Lubitsch - 1931)
Lady Yakuza - le retour d'Oryu (Tai Kato - 1970)
Othello (Orson Welles - 1952) revu
Filming Othello (Orson Welles - 1978)
Cape et poignard (Fritz Lang - 1946) revu

Image
Dans la vallée e la Wupper (Amos Gitai - 1994)
La honte (Ingmar bergman - 1968) 
Big boss a bornéo (Joseph Kong - 1978)  Pour sa dimension nanar
La bête s'éveille (Joseph Losey - 1954)
Lettre de sibérie (Chris Marker - 1957)
J'ai avorté Mr le procureur (Rob Houwer, Eberhard Schröder - 1971) (Nanar bis repeta)
Train d'enfer (Cy Enfield - 1957)
Le village de mes rêves (Yôichi Higashi - 1995) 
Il mona di monza (Sergio Corbucci - 1962)
Ali baba Bujang lapok (P. Ramlee – 1961)
It's All True (Orson Welles, Norman Foster)
Motorway (Soi Cheang - 2012)

Image
Don Quichotte – copie de travail (Orson Welles)
La broyeuse de cœur (Camille de Morlhon – 1912)
Les intrigantes (Henri Decoin - 1953)
Jurassic World (Colin Trevorrow - 2015)
Ali baba Bujang lapok (P. Ramlee - 1961)
The Orson Welles Show (Orson Welles - 1978)
La poupée sanglante - Tv série (Marcel Cravenne - 1976) 
Super Fool ! (Po Chih Leong - 1981) 
Les liaisons dangereuses (Roger Vadim - 1959)
Maria Chapdelaine (Julien Duvivier - 1934)
1974, une partie de campagne (Raymond Depardon - 1974)
To the public danger (Terence Fisher - 1948) 
Don Quichotte (Camille de Morlhon - 1912) 
The wedding day (Lee Byeong-Il - 1956)
The villain still pursued her (Edward F. Cline - 1940) 
Q-planes (Tim Whelan, Arthur B. Woods - 1939) 
Blaise Pascal (Roberto Rossellini - 1972)
Le baron rouge (Roger Corman - 1971)
Maya (Raymond Bernard - 1949)
La main noire (Richard Thorpe - 1950) 
Seven Warriors (Terry Tong - 1989)
L'opéra de quat' sous (George Wilhelm Pabst - 1931) 
La maison sur la 92ème rue (Henry Hathaway - 1945) 
expiation (Camille de Morlhon - 1918) 
Cagliostro (Gregory Ratoff et Orson Welles - 1949) 
Le cousin jules (Dominique Benicheti - 1972) 
Rodan (Inoshiro Honda - 1957)

Image
A free soul (Clarence Brown - 1931)
Sultan Mahmud Mangkat Di Julang (K.M. Basker - 1961) 
Broadway Danny Rose (Woody Allen - 1984)
Coin Locker girl ( Jun-hee Han - 2014)
Die Stadt der Millionen (Adolf Trotz - 1925)
Ordet (Carl Th. Dreyer - 1955) 
L'Infernale poursuite (Ricou Browning - 1979)
La patrouille de la violence (R. G. Springsteen - 1964)
Mee Pok man (Eric khoo - 1988)
L'affaire du colier de la Reine (Camille de Morlhon - 1912l) 
3 courts métrages de Camille de Morlhon (1909-1911) 
La route impériale (Marcel l'Herbier – 1935)
Sandcastle (Boo Junfeng – 2010)
Trishaw puller (P. Ramlee - 1955)

Image
L'ere de Medecis (Robert Rossellini - 1973)
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Posts: 142
Joined: 22 Jan 13, 17:10

Re: Votre film du mois de Juin 2015

Post by Mr-Orange »

Ca fait très longtemps que je n'avais pas fait un mois cinématographique aussi maigre :

Dead Man - Jim Jarmusch - 1995 : Élégie funèbre, éloge d'un certain cinéma, les mots me manquent pour caractériser et parler de cette expérience unique, mélancolique, bercée par les grattes de guitare envoûtantes de Neil Young et magnifiée par sa photographie absolument splendide, et son superbe couple d'acteurs - Johnny Depp et Gary Farmer. Film somme en quelque sorte, crépuscule d'un 7e Art lyrique, le film n'en demeure néanmoins pas moins contemporain et reste certainement une des dernières œuvres les plus créatrices et les plus poétiques que le Cinéma a formées. 6/6 ===> FILM DU MOIS

Jurassic World - Colin Trevorrow - 2015 : Le film tient un propos intéressant - celui qu'avec toutes formes de progrès on en vient à oublier l'émerveillement des choses de la Nature - et s'y tient radicalement, le rêve n'existe pas ici, donc en soi c'est une proposition cinématographique assez détonante et osée. Cependant, Trevorrow n'aurait peut-être pas du oublié que tout le monde recherchait dans ce produit attendu depuis quinze ans un parfum de nostalgie, un retour à l'enfance et à l'innocence, et là le cahier de charges n'est pas rempli, volontairement (critique lucide d'un Hollywood aseptisé) ou alors involontairement et là ça devient plus problématique.
Il n'empêche que si on est forcément déçu en comparaison des deux bijoux de Spielberg, et parce que tout simplement le film n'est pas très bon, le film a néanmoins d'évidentes qualités : une mise en scène largement correcte, un délire nanardesque presque totalement assumé qui contraste avec toutes les molécules aseptisées qui gravitent autour, et un personnage comique au nom de Jake Johnson qui m'aura bien fait rire et qui offre l'une des plus incroyables scènes de râteau de l'histoire du Cinéma.
Franchement, à voir avec des potes, c'est sympa et foutraque quand même, Chris Pratt n'est pas si nul que ça quand il abandonne le 1er degré, et on échappe au méchant riche inhumain qui ne pense qu'à faire du profit. C'est déjà ça.
Après, le film n'échappe pas aux moeurs puritaines, la femme doit absolument devenir tôt ou tard une mère de famille - ni au placement de produits omniprésent - roulez en Mercedes, buvez du Coca, écoutez de la musique avec un casque Beats... Le film est très didactique...
En somme, un film qui est décevant mais pas totalement mauvais, et qui diffère réellement des productions hollywoodiennes voisines, malgrés des premières apparences d'asepsie et de spectacle froid, ou réchauffé, comme vous voulez. 3 ou 4/6

Marie-Octobre - Julien Duvivier - 1959 : Moi qui imaginais Duvivier comme un cinéaste poussiéreux et sans éclats, je me suis trompé. Ce huis-clos où un groupe d'anciens résistants cherche ) démasquer le traître qui a vendu leur chef est un moment important de tensions, efficacement rythmé et porté par une magnifique brochette d'acteurs , où Paul Meurisse, comme d'habitude, siège impérialement. Prenant et rafraîchissant. 5/6
Nouveau sur ce site.