Xavier Dolan

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90441
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Xavier Dolan

Post by Jeremy Fox »

Max Schreck wrote: Et je sais pas pourquoi, mais ça m'a fait super plaisir que Poupaud ait écopé de ce rôle-là, si singulier. J'ai toujours adoré cet acteur, et ne lui veux que du bien.
Pareil ; un acteur qui m'a toujours inspiré une profonde sympathie. Déjà chez Rohmer et Desplechin notamment.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45968
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Xavier Dolan

Post by Flol »

Jeremy Fox wrote:Pareil ; un acteur qui m'a toujours inspiré une profonde sympathie. Déjà chez Rohmer et Desplechin notamment.
Et chez Ozon. Il est magnifique dans Le temps qu'il reste.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Xavier Dolan

Post by Max Schreck »

Ratatouille wrote:
Jeremy Fox wrote:Pareil ; un acteur qui m'a toujours inspiré une profonde sympathie. Déjà chez Rohmer et Desplechin notamment.
Et chez Ozon. Il est magnifique dans Le temps qu'il reste.
Absolument. Et j'ajoute Le Journal du séducteur, petit bijou de Danièle Dubroux que j'ai pas revu depuis... longtemps, mais que j'adorais.

On va arrêter là, sinon mieux vaut lui consacrer direct un topic.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Xavier Dolan

Post by Max Schreck »

Image

Un film qui se nourrit de pas grand chose. Sa seule substance c'est l'émotion pure, la beauté de ses acteurs, et le plaisir formel. Plus précisément mais moins poétiquement, je devrais écrire le plaisir "audiovisuel" parce que le travail sur le son et la musique fait littéralement corps avec celui sur l'image (couleurs, cadrages ET costumes).

À l'arrivée, Dolan n'a pas creusé grand chose. La trajectoire des personnages a juste fait un petit arc. Si on résume le film sur le papier, c'est même vite dénué d'intérêt, surtout si on se laisse en plus aller au jeu des comparaisons : seuls autres films de Nolan vus à ce jour, Mommy et plus encore Lawrence anyways sont dix fois plus pleins et ambitieux. Les Amours imaginaires apparaît donc comme bien plus fragile, et pas toujours concaincant, et on pourra légitimement considérer que Dolan cède parfois à une sorte de complaisance en se regardant filmer. Ça n'annonçait en tout cas pas tant que ça l'ampleur de ses films suivants. Mais je suis malgré tout client de cet appétit et d'une sensibilité que je ne peux m'empêcher d'estimer sincère. Monia Chokri est fabuleuse, et la façon dont la caméra du réalisateur met en valeur son regard et ses mouvements est en soi la preuve d'une maîtrise, qui m'a régulièrement réjoui.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90441
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Xavier Dolan

Post by Jeremy Fox »

Le fait pour moi que Les Amours imaginaires soit effectivement son film le moins convaincant prouve que le jeune cinéaste fait désormais partie de mes chouchous. En effet, j'ai quand même été bien bluffé par celui-ci aussi, faisant énormément référence à la Nouvelle Vague entre autres...
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9435
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Xavier Dolan

Post by Joshua Baskin »

Vu mon premier Dolan hier avec J'ai tué ma mère.
Bonne première approche. J'ai mis un peu de temps à me faire à l'accent québécois et il m'a fallu 15 bonnes minutes avant de rentrer dans le film. La mise en scène n'est pas exemplte de reproches mais les acteurs emportent tout sur leur passage.
Je vais y aller chronologiquement (j'avais pris le coffret durant le Black Friday) mais je suis bien séduit par cette première incursion.
Les Amours imaginaires

J'ai moins accroché que sur le premier film. La faute à une mise en scène parfois trop visible, notamment des ralentis un peu trop nombreux et voyants. La trame minime du film a joué aussi. Il me semble que certains ont comparé le film à du Godard, très honnêtement, à part le look Karinesque de la fille, je ne vois pas trop.
En revanche, quelques courts moments touchent à l'état de grâce, notamment vers la fin du film lorsque la fille court après le blond pour tenter de renouer le contact et que lui part indifférent.

J'ai malgré ce bémol très hâte de voir les autres films.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90441
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Xavier Dolan

Post by Jeremy Fox »

Joshua Baskin wrote: J'ai malgré ce bémol très hâte de voir les autres films.
Le suivant est celui qui fait le plus l'unanimité d'après tout ce que j'ai lu.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9435
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Xavier Dolan

Post by Joshua Baskin »

Jeremy Fox wrote:Les Amours imaginaires - 2010
Un essai cinématographique parfois bancal mais fortement stimulant et qui fait énormément penser à Godard : plein de citations, de références, festival de faux raccords fait exprès, de montage cut, la coupe 'karinienne' de Monia Chokri, les séquences dialoguées filmées de dos sur les nuques de deux protagonistes...
Je lis à l'instant ta notule et je vois que je ne suis pas le seul à avoir utilisé ce barbarisme.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90441
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Xavier Dolan

Post by Jeremy Fox »

karinesque, karinienne : quels néologismes barbares en les relisant :mrgreen:
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9435
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Xavier Dolan

Post by Joshua Baskin »

Bon...ça y est, j'ai vu tous les Dolan. Mon bilan est au final très mitigé.
Au moins sur ses 4 premiers films, une mise en scène trop voyante, voire horripilante au bout d'un moment.
Evidemment, tout n'est pas à jeter, loin de là même et le garçon a un talent indéniable.
Malgré tout il y a un trop plein, une quasi hystérie parfois qui m'a semblée bien trop artificielle.

J'ai aimé J'ai tué ma mère, mais avec le recul j'ai baissé sa note car il ne m'en reste plus grand chose.
Les amours imaginaires est inégal mais regorge de scènes magnifiques.
Laurence anyways m'a un peu gonflé, trop long, trop nerveux parfois et visuellement assez laid.
Rejet total pour Tom à la ferme que j'ai littéralement détesté, je me suis ennuyé du début à la fin, les changements de format m'ont semblé totalement artificiels.

D'ailleurs, d'une façon générale, je crois que j'ai un peu de mal avec Xavier Dolan acteur et j'ai eu envie de lui foutre des baffes pendant tout Tom à la ferme.

J'ai fini hier par Mommy qui est selon moi son travail le plus abouti. La mise en scène n'en fait pas trop malgré le format bizarre et malgré le sujet casse-gueule, le film s'en sort bien grâce au talent indéniable de ses acteurs. J'avais un peu peur de la musique cheesy à souhait dont j'avais entendu parler mais je trouve qu'elle passe bien. Sans être le chef d'oeuvre revendiqué par la critique, le film est vraiment solide.


Sinon je dois confesser avoir vraiment beaucoup de mal avec l'accent québécois, accusez moi de ce que vous voulez mais je le trouve vraiment dégueulasse et ça m'a parfois un peu sorti des films.

Mon bilan final est mitigé mais je continuerai de guetter les prochains films de Dolan.
Last edited by Joshua Baskin on 31 Dec 15, 20:44, edited 1 time in total.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45968
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Xavier Dolan

Post by Flol »

Joshua Baskin wrote:Sinon je dois confesser avoir vraiment beaucoup de mal avec l'accent québécois, accusez moi de ce que vous voulez mais je le trouve vraiment dégueulasse et ça m'a parfois un peu sorti des films.
Image
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9435
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Xavier Dolan

Post by Joshua Baskin »

Pourquoi ne suis-je pas surpris ?
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45968
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Xavier Dolan

Post by Flol »

Parce que je suis ton âme soeur.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9435
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Xavier Dolan

Post by Joshua Baskin »

Ratatouille wrote:Parce que je suis ton âme soeur.
Ca doit être ça.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Xavier Dolan

Post by AtCloseRange »

L'année 2016 se fera en gifs animés ou ne se fera pas

Image
Image