Emmanuel Mouret

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

scottspeed
Doublure lumière
Posts: 345
Joined: 15 Dec 10, 01:31

Re: Emmanuel Mouret

Post by scottspeed »

J'ai découvert Mouret avec Fais-moi plaisir et je n'avais pas accroché ; en fait j'étais passé totalement à côté de son univers et son ton très singuliers. Tout ceci m'avait semblé un peu narcissique mais en fait il faut juste entrer dedans, car dès le second film j'ai été conquis et c'est justement le charme de cette tonalité légère et ces dialogues très écrits, qui m'avaient déplu au départ, que j'ai ensuite adoré. Avec une mention spéciale à Changement d'adresse et surtout L'Art d'aimer (je n'ai vu ni ses deux premiers films, ni Une autre vie).
Et il y a eu Mademoiselle de Joncquières ; j'ai trouvé ce film absolument réjouissant, au top des films français vus des 5 dernières années. Mouret est à la fois parvenu avec ce film à costumes à se réinventer tout en gardant son style et son cadre thématique (badinerie et marivaudages).
J'aimerais maintenant découvrir Vénus et fleur ; Une autre vie aussi par curiosité même si à vous lire les avis semblent plus mitigés.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »



Le ton paraît moins décalé qu’auparavant. Peut-être en raison d’un casting globalement rajeuni.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

damdouss wrote: 24 Sep 20, 11:24
Alexandre Angel wrote: 24 Sep 20, 09:26
Je comptais y aller :?
Après ça se regarde tout de même : la dernière partie du film est pas mal grâce aux scènes avec Emilie Dequenne. Mais on est très loin du très bon film annoncé par les critiques (faute à des jeux d'acteurs falots à qui on ne s'identifie pas et à des dialogues récitatifs agaçants). Étonnant que Positif le mette si en avant (faut dire qu'il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent...)
Est-ce que damdouss a vu plusieurs Mouret ? Parce que, lorsque l’on est pas habitué à la petite musique très particulière du réalisateur, on peut rapidement trouver les acteurs mauvais, alors que c’est le jeu attendu par sa direction d’acteurs.

A noter que Jordana et Niels Schneider ont joué ensemble déjà l’année dernière dans Curiosa.
damdouss
Machino
Posts: 1352
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Emmanuel Mouret

Post by damdouss »

Supfiction wrote: 24 Sep 20, 12:01 Est-ce que damdouss a vu plusieurs Mouret ? Parce que, lorsque l’on est pas habitué à la petite musique très particulière du réalisateur, on peut rapidement trouver les acteurs mauvais, alors que c’est le jeu attendu par sa direction d’acteurs.
Oui j'ai vu au moins 4-5 Mouret que j'ai TOUS aimés à des degrés divers (pas encore vu son Mademoiselle de Joncquières) : j'aimais justement son humour derrière les marivaudages décris. Et son "Une autre vie" sur un ton plus grave m'avait également plu.

Mais là il y a plusieurs paramètres qui m'on déçus : le microcosme parisien (pour la énième et énième et énième fois et c'est pas les décors de campagne qui changent la donne), les acteurs et actrices que j'ai trouvé tous falots (je n'ai accroché à aucun d'eux sauf Emilie Dequenne voire Vincent Macaigne mais un peu en retrait... Mais que dire de Niels Schneider (sa voix :roll: ) et Camélia Jordana ! Et Guillaume Gouix oh là là...), les dialogues récitatifs qui cette fois m'ont bien saoûlés. Je pense que Mouret pousse son style jusqu'à la caricature et trop c'est trop : ces historiettes en boucles ça ne vole plus bien haut : ça frôle même le ridicule. On pourrait s'approcher d'un style à la Garrel ou Rohmer mais on arrive même pas à la cheville de ces réalisateurs. Et j'ai eu l'impression de tourner en rond aussi dans ces thèmes chers au cinéma français. Après c'est bien réalisé, avec des recherches plastiques et les dialogues entre Macaigne et Dequenne qui sauvent selon moi la fin du film avec enfin un peu d'émotion ressentie...

Bref j'aime Mouret mais là va falloir se renouveler ou revenir à la fraîcheur de ses premiers films...
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

damdouss wrote: 24 Sep 20, 14:42
Bref j'aime Mouret mais là va falloir se renouveler ou revenir à la fraîcheur de ses premiers films...
J’aimerai bien revoir frederique bel, elle était parfaite pour ses films (surtout quand on voit dans quoi elle est condamnée à jouer maintenant).
damdouss
Machino
Posts: 1352
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Emmanuel Mouret

Post by damdouss »

Supfiction wrote: 24 Sep 20, 14:54
damdouss wrote: 24 Sep 20, 14:42
Bref j'aime Mouret mais là va falloir se renouveler ou revenir à la fraîcheur de ses premiers films...
J’aimerai bien revoir frederique bel, elle était parfaite pour ses films (surtout quand on voit dans quoi elle est condamnée à jouer maintenant).
Totalement d'accord et aussi Marie Gillain dans "Laissons Lucie faire" était craquante ! Tiens ça me donne envie de revoir certains films des années 2000 de Mouret :wink:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89577
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Emmanuel Mouret

Post by Jeremy Fox »

Supfiction wrote: 31 Aug 20, 16:51

Le ton paraît moins décalé qu’auparavant. Peut-être en raison d’un casting globalement rajeuni.

Une merveille d'écriture et après une première heure qui fait beaucoup penser aux délicieux marivaudages rohmérien, la gravité prend le dessus et les dernières séquences sont bien poignantes avant que le film ne se termine sur le visage rayonnant d'une excellente Camélia Jordana. Vincent Macaigne et Emilie Dequenne sont parfaits eux aussi. J'aimais beaucoup tout le début de carrière de Mouret mais depuis Mademoiselle de Joncquières son cinéma a atteint une sereine maturité qui me touche encore plus.
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 12570
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Emmanuel Mouret

Post by Zelda Zonk »

Jeremy Fox wrote: 17 Oct 20, 21:32 ... une excellente Camélia Jordana.
J'ignore ses talents d'actrice (pas vu le film), mais en tout cas cette nana est faite pour chanter du jazz (incursions trop rares malheureusement, car j'accroche beaucoup moins à son répertoire standard) :