Emmanuel Mouret

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89576
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Emmanuel Mouret

Post by Jeremy Fox »

liens vers les topics consacrés à
Changement d'adresse (2006)
Un baiser s'il vous plait (2007)
Fais-moi plaisir (2009)

Trois topics sur trois de ses films mais pas un lui étant exclusivement consacré ; il fallait réparer cet oubli d'autant que ce cinéaste discret (comme ses films) est de plus en plus considéré, à juste titre, comme un des tous meilleurs réalisateurs actuels de comédies. J'ai jusqu'à présent aimé tous ses films sans exception : un ton unique, patchwork improbable mais réussi entre Tati, Rohmer, Keaton et Blake Edwards.

Dans L'art d'aimer, il se fait un peu plus grave ; juste un peu, le temps de profondément nous émouvoir avec par exemple sa séquence-nouvelle mettant en scène Ariane Ascaride. Car le film est une succession de petites miniatures sur l'amour et le désir. Une écriture ludique, légère, doucement libertine et somme toute brillante, une photographie lumineuse et une utilisation de la musique classique (beaucoup de piano dont Schubert, Chopin...) qui fait penser au cinéma de Michel Deville. Un casting 4 étoiles pour un résultat souvent drôle (Frédérique Bel toujours délicieusement agaçante), frais et malgré tout souvent touchant (les chutes sont rarement d'une folle gaieté). Mon seul regret : que les très courts sketchs du début laissent place au très long sketch final ; ça casse juste un peu le rythme. Mais l'ensemble est vraiment bigrement plaisant.
dvdlib
Doublure lumière
Posts: 420
Joined: 25 Dec 09, 12:40

Re: Emmanuel Mouret

Post by dvdlib »

collection complétée ...
Une autre vie est annoncé en DVD pour le 28/05/2014 chez France TV ( amazon.fr )

2000 : Laissons Lucie faire !
2004 : Vénus et Fleur
2006 : Changement d'adresse
2007 : Un baiser s'il vous plaît
2008 : Les Bureaux de Dieu de Claire Simon
2009 : Fais-moi plaisir !
2011 : L'Art d'aimer
2013 : Une autre vie

quelque court-métrage dans des bonus ?
1994 : Montre-moi ( L'Art d'aimer )
1997 : Il n'y a pas de mal
1998 : Caresse ( Fais-moi plaisir ! ... sur l'édition Pyramide Vidéo ? )
1999 : Promène-toi donc tout nu ! ( Changement d'adresse )

Image Image
Image Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 15857
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Emmanuel Mouret

Post by mannhunter »

Jeremy Fox wrote:J'ai jusqu'à présent aimé tous ses films sans exception : un ton unique, patchwork improbable mais réussi entre Tati, Rohmer, Keaton et Blake Edwards.
idem, même si son dernier long métrage au ton plus grave m'a moyennement convaincu.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

Image
Avec Virginie Efira, Emmanuel Mouret, Anaïs Demoustier
Réalisé par Emmanuel Mouret
Pour Clément, timide instituteur, le fantasme devient réalité : peu de temps après avoir fait la rencontre d’Alicia, une actrice célèbre qu’il admire depuis toujours, celle-ci tombe amoureuse de lui ! Alors qu’il pense vivre un bonheur parfait, Caprice débarque dans sa vie : une jeune femme exubérante, persuadée qu’ils sont faits l’un pour l’autre … Tour à tour réjouissante et plus mélancolique, cette comédie sentimentale frappe par sa finesse psychologique, et rappelle le talent de dialoguiste d’Emmanuel Mouret, capable d’imaginer des situations amoureuses dont la drôlerie cache une vérité profonde. Le réalisateur incarne à la perfection son personnage de « bel éclopé », quintessence de l’homme totalement inconscient de son pouvoir de séduction. « Quand j’étais adolescent », raconte-t-il, « j’adorais les films avec de grands maladroits comme Buster Keaton, Pierre Richard et Jerry Lewis. Il se trouvait toujours une femme sensible à leur gaucherie et à leur gentillesse, et qui tombait amoureuse ». Dans Caprice, elles sont deux à succomber à ses charmes : Virginie Efira, dont la spontanéité et la subtilité séduisent totalement, et Anaïs Demoustier, désarmante dans la peau d’une amoureuse culottée et insistante. Deux femmes, deux possibles, et deux merveilleuses comédiennes.
Interview court mais passionnant dans lequel Mouret évoque les grands maîtres de la comédie, de Lubitsch à Guitry :

Emmanuel Mouret élit ses rois de la comédie romantique

Image


Anais Demoustier & Emmanuel Mouret | Entretien

Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

J'ai vu le film hier et contrairement à ce que j'ai lu ici, j'ai trouvé que le cinéma d'Emmanuel Mouret avait sensiblement évolué. Le côté décalé et burlesque est moins présent que dans certains opus précédents. Même si cela reste toujours des histoires d'amour autour d'un Mouret empoté, lunaire et empruntant à Jacques Tati, j'ai remarqué une certaine noirceur et un pessimisme qu'il n'y avait pas avant dans son cinéma.
Le rythme est également un peu plus lent, du coup on est beaucoup plus dans la comédie dramatique il me semble.
A propos des deux actrices, Mouret n'exploite pas le potentiel comique de Virginie Efira comme il est usage de l'utiliser dans le cinéma français. Ce petit changement de registre est surement une bonne chose pour l'actrice qu'on aimerait voir désormais dans des films plus dramatiques.
Et c'est peut-être bien la meilleure prestation d'Anaïs Demoustier, en délicieuse emmerdeuse.
aurelien86
Electro
Posts: 771
Joined: 2 May 08, 16:26

Re: Emmanuel Mouret

Post by aurelien86 »

HS, mais qui est l'actrice sur ton avatar Supfiction ? :) Et le film... ?
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Emmanuel Mouret

Post by AtCloseRange »

aurelien86 wrote:HS, mais qui est l'actrice sur ton avatar Supfiction ? :) Et le film... ?
C'est Barbara Stanwyck. Par contre, pour le film, je ne sais pas.
Image
aurelien86
Electro
Posts: 771
Joined: 2 May 08, 16:26

Re: Emmanuel Mouret

Post by aurelien86 »

AtCloseRange wrote:
aurelien86 wrote:HS, mais qui est l'actrice sur ton avatar Supfiction ? :) Et le film... ?
C'est Barbara Stanwyck. Par contre, pour le film, je ne sais pas.
Merci pour ta réponse !
Supfiction m'a donné le nom du film en MP, c'est noté. :lol:
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

Une autre vie était le seul film d'Emmanuel Mouret que je n'avais pas encore vu, peu emballé lors de sa sortie par l'affiche. Le film constitue une tentative unique du réalisateur jusqu'à présent dans le registre dramatique. C'est bien un ratage complet, un film d'amour à l’encéphalogramme totalement plat. Et pourtant ce n'est pas forcement JoeyStarr le responsable, ici totalement à contre-emploi (pour la première fois il n'est pas utilisé comme une caricature de lui-même). Peu emballé en revanche par la prestation de Jasmine Trinca qui ne semble pas tellement à son aise en français (je l'avais pourtant beaucoup apprécié dans ses comédies italiennes de jeunesse tel que Manuale d'amore). On reconnait par moments la petite musique et le phrasé typique des films de Mouret mais le scénario est morne et dépourvu de toute originalité (même la musique semble hors de propos, emprunté à Vertigo alors qu'il n'y a pas l'ombre d'un trouble).
Heureusement Mouret reviendra dans son film suivant à ce qu'il sait faire de mieux.
O'Malley
Cadreur
Posts: 4226
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Emmanuel Mouret

Post by O'Malley »

Supfiction wrote:Une autre vie était le seul film d'Emmanuel Mouret que je n'avais pas encore vu, peu emballé lors de sa sortie par l'affiche. Le film constitue une tentative unique du réalisateur jusqu'à présent dans le registre dramatique. C'est bien un ratage complet, un film d'amour à l’encéphalogramme totalement plat. Et pourtant ce n'est pas forcement JoeyStarr le responsable, ici totalement à contre-emploi (pour la première fois il n'est pas utilisé comme une caricature de lui-même). Peu emballé en revanche par la prestation de Jasmine Trinca qui ne semble pas tellement à son aise en français (je l'avais pourtant beaucoup apprécié dans ses comédies italiennes de jeunesse tel que Manuale d'amore). On reconnait par moments la petite musique et le phrasé typique des films de Mouret mais le scénario est morne et dépourvu de toute originalité (même la musique semble hors de propos, emprunté à Vertigo alors qu'il n'y a pas l'ombre d'un trouble).
Heureusement Mouret reviendra dans son film suivant à ce qu'il sait faire de mieux.
Totalement d'accord...C'est plat mais en plus c'est difficilement crédible et la très faible qualité des dialogues (mis à part l'assertion finale de Virginie Ledoyen) n'aide pas. Et puis je suis très mitigé sur JoeyStarr qui tout en jouant assez juste (surtout dans l'expressivité), a du mal à endosser le costume de son personnage: il est finalement trop en retrait de peur justement de casser l'aspect fragile, romantique de son personnage...Du coup, au final, son personnage a très peu de consistance, de vie. Il reste donc un miscast.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

O'Malley wrote:
Supfiction wrote:Une autre vie était le seul film d'Emmanuel Mouret que je n'avais pas encore vu, peu emballé lors de sa sortie par l'affiche. Le film constitue une tentative unique du réalisateur jusqu'à présent dans le registre dramatique. C'est bien un ratage complet, un film d'amour à l’encéphalogramme totalement plat. Et pourtant ce n'est pas forcement JoeyStarr le responsable, ici totalement à contre-emploi (pour la première fois il n'est pas utilisé comme une caricature de lui-même). Peu emballé en revanche par la prestation de Jasmine Trinca qui ne semble pas tellement à son aise en français (je l'avais pourtant beaucoup apprécié dans ses comédies italiennes de jeunesse tel que Manuale d'amore). On reconnait par moments la petite musique et le phrasé typique des films de Mouret mais le scénario est morne et dépourvu de toute originalité (même la musique semble hors de propos, emprunté à Vertigo alors qu'il n'y a pas l'ombre d'un trouble).
Heureusement Mouret reviendra dans son film suivant à ce qu'il sait faire de mieux.
Totalement d'accord...C'est plat mais en plus c'est difficilement crédible et la très faible qualité des dialogues (mis à part l'assertion finale de Virginie Ledoyen) n'aide pas. Et puis je suis très mitigé sur JoeyStarr qui tout en jouant assez juste (surtout dans l'expressivité), a du mal à endosser le costume de son personnage: il est finalement trop en retrait de peur justement de casser l'aspect fragile, romantique de son personnage...Du coup, au final, son personnage a très peu de consistance, de vie. Il reste donc un miscast.
Oui. On ne croit à aucun moment à cette histoire d'amour avec la frêle et distinguée Jasmine Trinca. Ce genre de couple existe dans la vie mais là on ne voit pas trop ce qu'elle lui trouve car comme tu l'as dit, à défaut d'être un rustre comme d'habitude, son personnage n'a aucune consistance. Avec Virginie Ledoyen ça fonctionne beaucoup mieux, c'est d'ailleurs elle que j'ai trouvé le mieux dans un rôle différent de ce à quoi elle était abonnée.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48755
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Re: Emmanuel Mouret

Post by Boubakar »

Un réalisateur que j'adore dans le genre burlesque, qui réussit presque l'exploit de mêler Blake Edwards et Eric Rohmer, et dont j'attends chacun de ses films, malgré la grosse déception qu'a été, pour moi, Mademoiselle de Joncquières.

1 - Fais-moi plaisir
2 - Changement d'adresse
3 - Un baiser s'il vous plait
4 - Laissons Lucie faire
5 - L'art d'aimer
6 - Vénus et Fleur
7 - Caprice
8 - Mademoiselle de Joncquières
9 - Une autre vie
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

Tiens, je croyais avoir tout vu (et tout posséder en dvd) et je découvre un trou : Vénus et Fleur. Jamais vu ni même entendu parlé!
Va falloir y remédier rapidement..

J’ai commencé à faire mon top mais je ne me rappelle plus assez bien de L’art d’aimer..
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89576
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Emmanuel Mouret

Post by Jeremy Fox »

Boubakar wrote:malgré la grosse déception qu'a été, pour moi, Mademoiselle de Joncquières.
Dommage : il s'agit au contraire pour moi d'une formidable réussite dans un genre que je n'affectionne qu'assez peu, "le film à costumes"
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16045
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Emmanuel Mouret

Post by Supfiction »

Jeremy Fox wrote:
Boubakar wrote:malgré la grosse déception qu'a été, pour moi, Mademoiselle de Joncquières.
Dommage : il s'agit au contraire pour moi d'une formidable réussite dans un genre que je n'affectionne qu'assez peu, "le film à costumes"
Oui. Je le mets pour ma part dans les premières places d’un Top Mouret avec Un baiser s’il vous plait et Caprice peut-être. J’aime tout, de toutes façons, à part bien sûr le ratage Une autre vie.