Kenneth Branagh

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 94383
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Kenneth Branagh

Post by Jeremy Fox »

Roilo Pintu wrote:Vu à l'époque, et j'avais totalement adoré, j'aimerai beaucoup le revoir, Jeremy, tu l'as revu en DVD je suppose, car sauf erreur pas de blu ray sorti.
Le casting de fou, les textes évidemment, la mise en scène, la Toscane, le score de Doyle, Kenneth Branagh faisait preuve d'une grande maîtrise. On ne peut malheureusement pas en dire autant sur les 20 dernières années.
Pas vu son Henri V ni son Hamlet
Ses 3 adaptations de Shakeaspeare sont du même niveau. Indépendamment de sa qualité, un peu moins accroché à son Hamlet mais il faut dire que sa longueur m'a un peu rebuté.

Vu à partir du DVD trouvé récemment en vide grenier. Copie pas à tomber, loin de là, mais néanmoins satisfaisante pour mon exigence.
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1393
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Kenneth Branagh

Post by Roilo Pintu »

Merci.
Pareil pour la durée d'Hamlet, je n'ai pas encore osé me lancer dedans, bien que la bande annonce m'avait à l'époque impressionné.
Je vais mettre ça sur des wishlist, et tant pis si ce n'est pas encore en blu ray.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 19571
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Kenneth Branagh

Post by Supfiction »

Très déçu en revoyant Dead Again pour la première fois depuis près de 30 ans. Un film qui m’avait beaucoup impressionné à l’époque et qui avait été très apprécié à l’époque il me semble, peut-être parce que Branagh avait alors une cote énorme. Là je l’ai trouvé extrêmement bruyant tant par sa direction d’acteurs (ça crie vraiment beaucoup) que pour sa musique omniprésente et extrêmement appuyée dans les scènes de révélation ou de suspense. Même le scénario autrefois considéré comme malin et original fait plutôt sourire (ça me rappelle presque par moments Color of Night avec Bruce Willis). Sans parler des mauvais maquillages (en particulier Andy Garcia). A noter que l’on voit un extrait de Sorry wrong number à la télé lorsque Branagh rend visite à Hannah Schygulla. Certains passages sont tellement mauvais qu’on pourrait croire à une parodie du genre (d’ailleurs j’ai un doute avec l’omniprésence des ciseaux). Seules les scènes romantiques avec Emma Thomson sont réussies. Du coup, j’ai peur de revoir Frankenstein..
User avatar
Torrente
David O. Selznick
Posts: 14809
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Kenneth Branagh

Post by Torrente »

Ah ! Et bien je suis content. Je l'ai découvert il y a peu et j'ai eu mal à mon Top 100 de Mad Movies... ça m'avait durablement marqué de le retrouver dans leur classement et donc le film m'avait toujours intrigué pour cette raison (même si je n'ai jamais trouvé que Brannagh était un bon réalisateur). Le visionnage fut douloureux. Il y a de bonnes choses (comme tu le dis, justement d'ailleurs) mais d'autres qui font beaucoup de peine. Et j'ai exactement ressenti ce côté parodique au sens risible/ridicule de quelques passages (notamment le final qui est atroce).
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1917
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Kenneth Branagh

Post by cinéfile »

Supfiction wrote: 24 Mar 21, 18:45 l’omniprésence des ciseaux
Spoiler (cliquez pour afficher)
ah la mort du méchant :lol:, c'est le premier truc qui me revient à chaque fois !
Comme vous, je n'avais pas été transporté par ce film assez grandiloquent et appuyé dans mon souvenir (un seul et unique visionnage grâce à une diffusion sur Arte fin 2012). C'était la notule dans L'Héritage du Film Noir de P. Brion qui m'avait attiré au départ.

En revanche, j'avais plutôt bien aimé la scène avec le "vieux" Andy Garcia qui m'était apparu alors comme un petit hommage à Citizen Kane (et à la scène du vieux Joseph Cotten).
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 94383
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Kenneth Branagh

Post by Jeremy Fox »

User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14347
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Kenneth Branagh

Post by hansolo »

Jeremy Fox wrote: 23 Apr 21, 08:02 Henry V par Justin Kwedi
Excellente chronique.
Dommage qu'il ne soit fait nulle mention de l'excellente VF!
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 94383
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Kenneth Branagh

Post by Jeremy Fox »

hansolo wrote: 23 Apr 21, 08:44
Jeremy Fox wrote: 23 Apr 21, 08:02 Henry V par Justin Kwedi
Excellente chronique.
Dommage qu'il ne soit fait nulle mention de l'excellente VF!
Pourquoi en parler au sein de la chronique du film ? C'aurait été le test d'un disque ok mais en l'occurrence... ?
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 19571
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Kenneth Branagh

Post by Supfiction »

Belfast, demain en salles. Des avis ?

Image
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 13155
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Kenneth Branagh

Post by Karras »

Supfiction wrote: 1 Mar 22, 19:08 Belfast, demain en salles. Des avis ?
C'est relativement plaisant avec quelques passages assez drôles. Pour ceux qui sont nés, comme moi, dans les années 60 trouveront quelques moments de nostalgie avec le gamin qui découvre des films à la télé ou au ciné ( Le train sifflera 3 fois, l'homme qui tua Liberty Valance, Un Million d'années avant J.-C., ...). Le casting est bien mais la trame de fond sur la guerre civile est trop théâtralisée pour rendre le film bouleversant.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 19571
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Kenneth Branagh

Post by Supfiction »

Merci. La critique fait plutôt la fine bouche.
J’aime bien Caitriona balfe.
User avatar
tchi-tcha
Machino
Posts: 1137
Joined: 19 Oct 21, 01:46

Re: Kenneth Branagh

Post by tchi-tcha »

Cet hiver on s'étonnait de voir débarquer sur nos écrans deux films de Ridley Scott à un mois d'intervalle (The Last Duel et House of Gucci, pour mémoire). Quand c'est au tour de Kenneth Branagh, ça semble moins créer l'évènement. Pourtant Belfast sort en France ce 2 mars alors que son Mort sur le Nil (sortie France le 9 février) est toujours à l'affiche. Branagh n'est pas un bourreau de travail, c'est surtout dû à un effet covid qui a tellement décalé la sortie de son assassinat d'Agatha Christie qu'il a eu le temps d'enchaîner sur un autre projet.

Vu la rapide dégringolade artistique du bonhomme après un Henry V inaugural dont les promesses n'auront jamais été tenues par la suite (Dead Again, Frankenstein, Thor, mais pas que), vu que je me méfie d'un film en noir et blanc qui semble aussi calibré qu'autobiographique, j'avoue ne pas trop y croire... Avec un peu de chance ce sera plaisant en mode mineur (façon Peter's Friends, on va dire), au pire il y aura toujours la musique de Van Morrison...

Verdict sous peu, en attendant je copie/colle mon avis bête et méchant sur Death on the Nile :
tchi-tcha wrote: 17 Feb 22, 05:47 Mort sur le Nil (Kenneth Branagh) 3,5/10
(Kenneth Branagh continue de dépoussiérer Agatha Christie avec le style qui le caractérise. Et ce qui le caractérise, c'est la surcharge à tous les étages. Difficile de savoir si des plans ont effectivement été tournés en Egypte tant les filtres dorés et la truelle numérique font briller tout ça. La mise en scène déploie des mouvements de caméra amples et complexes qui n'ont rien à dire et ne posent aucune atmosphère (et pour les moments de tension on ressort une grammaire télévisuelle de base), les décors sont envahis de bibelots et de sucreries jusqu'à la nausée, les modifications ou modernisations apportées à l'histoire sont au mieux inutiles ou complètement à côté de la plaque, prends ça dans tes yeux malheureux spectateur. Surtout, Branagh corrige le tir et ne reproduit pas l'erreur de son précédent Crime de l'Orient-Express : cette fois-ci le casting zéro étoiles ne lui fait aucune ombre. Il peut donc cabotiner pleine charge avec son accent belge digne des Monty Python (si les Monty Python n'avaient ni sens de l'humour ni sens du ridicule), qui ferait passer son méchant russe de Tenet pour un modèle de sobriété. Inutile de préciser que Gal Gadot ne sait toujours pas jouer, inutile de rappeler le nom du coupable que tout le monde connait déjà (c'est Kenneth Branagh l'assassin). Nombriliste et assez moche.)
Last edited by tchi-tcha on 2 Mar 22, 07:11, edited 1 time in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 94383
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Kenneth Branagh

Post by Jeremy Fox »

tchi-tcha wrote: 2 Mar 22, 05:02

Vu la rapide dégringolade artistique du bonhomme après un Henry V inaugural dont les promesses n'auront jamais été tenues par la suite

Si ; Beaucoup de bruit pour rien était au moins aussi réjouissant.
User avatar
tchi-tcha
Machino
Posts: 1137
Joined: 19 Oct 21, 01:46

Re: Kenneth Branagh

Post by tchi-tcha »

Souvenir bien trop lointain de Beaucoup de Bruit pour Rien pour te contredire (même si j'ai peur que la lourdeur de ce qu'il a pu faire ensuite vienne a posteriori en gâcher la révision - oui c'est injuste mais c'est comme ça).

Mais une partie du problème est bien là : tout ça est lointain. Henry V date de 1989, Beaucoup de Bruit... date de 1993.
Quant à son Hamlet, le film est étouffé jusqu'à l'indigestion sur la durée par les ambitions et ce qui fait office de style à son réalisateur. Si on s'en tient à cette approche bêtement chronologique, ça fait quand même un bon quart de siècle que Kenneth Branagh est dans une impasse et peine à faire illusion.

(ceci dit, je peux très bien ressortir emballé de Belfast dans deux jours, on n'est jamais complètement à l'abri d'une bonne surprise :uhuh: )
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 94383
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Kenneth Branagh

Post by Jeremy Fox »

tchi-tcha wrote: 2 Mar 22, 07:34 Souvenir bien trop lointain de Beaucoup de Bruit pour Rien pour te contredire (même si j'ai peur que la lourdeur de ce qu'il a pu faire ensuite vienne a posteriori en gâcher la révision - oui c'est injuste mais c'est comme ça).

J'étais dans la même position que toi avant de le découvrir assez récemment. Surtout après avoir vu son horrible remake du Limier. Et immense enthousiasme au final.