Votre film du mois de Novembre 2013

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by riqueuniee »

Notes de 0 à ****
Sorties salles 2013

Interior.Leather bar (James Franco et Travis Mathews, 30/10)***
Jasmine (Alain Ughetto, 30/10)****
Le regard de Georges Brassens (Sandrine Dumarais, 30/10)****
Le médecin de famille (Lucia Puenzo, 6/11)****
Inside Llewyn Davis (Joel et Ethan Coen, 6/11)****
La Vénus à la fourrure (Roman Polanski, 13/11)****
Quai d'Orsay (Bertrand Tavernier, 6/11)****
La maison à la tourelle (Eva Neymann, 20/11)***
Dracula (Dario Argento, 27/11)**
L'escale (Kaveh Bakhtiari, 27/11)***

Films découverts ou redécouverts

La couronne noire (Louis Saslavsky, 1950)***
Les Goonies (Richard Donner, 1985)***
Les noces de sable (André Zwobada, 1948)***
Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)***
Le fantôme de l'opéra (Arthur Lubin, 1943)***
The hit (Stephen Frears, 1984)***
La voie sans disque (Léon Poirier, 1933)**
Benny's video (Michael Haneke, 1992)****FILM DU MOIS
Une femme douce (Robert Bresson, 1969)****
Le corrupteur (Michael Winner, 1972)***
Star Trek 3 (Leonard Nimoy, 1984)*
Les Camisards (René Allio, 1970)****
Complot à Dallas (David Miller, 1973)***
In the land of the head hunters (Edward S. Curtis, 1914)***
Le moine noir (Ivan Dikhovitchny, 1988)****
Thérèse Desqueyroux (Claude Miller, 2012)***
Last edited by riqueuniee on 30 Nov 13, 17:27, edited 17 times in total.
manuma
Accessoiriste
Posts: 1743
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by manuma »

Films vus / Films revus

TESS - Roman Polanski (1979) : 8.5/10
THE BROTHERS RICO - Phil Karlson (1957) : 8/10
BUGSY - Barry Levinson (1991) : 8/10
IL POLIZIOTTO E' MARCIO - Fernando Di Leo (1974) : 8/10
GRAVITY - Alfonso Cuaron (2013) : 8/10
SPRING BREAKERS - Harmony Korine (2012) : 8/10
BLANCANIEVES - Pablo Berger (2012) : 8/10
PANIC ROOM - David Fincher (2002) : 8/10
THE RING BLING - Sofia Coppola (2013) : 7.5/10
DIRECTED BY JOHN FORD - Peter Bogdanovich (1971) : 7.5/10
DAISY MILLER - Peter Bogdanovich (1974) : 7.5/10
PAIN AND GAIN - Michael Bay (2013) : 7/10
THE WRECK OF THE MARY DEARE - Michael Anderson (1959) : 7/10
FOLLOW ME QUIETLY - Richard Fleischer (1949) : 7/10
ANCHORMAN: THE LEGEND OF RON BURGUNDY - Adam McKay (2004) : 7/10
CAPTAIN AMERICA: THE FIRST AVENGER - Joe Johnston (2011) : 7/10
DIAMANTI SPORCHI DI SANGUE - Fernando Di Leo (1977) : 6.5/10
ROMA, L'ALTRA FACCIA DELLA VIOLENZA - Marino Girolami (1976) : 6.5/10
THE CANYONS - Paul Schrader (2013) : 6.5/10
OLIVER & COMPANY - George Scribner (1988) : 6/10
YOUNG CATHERINE - Michael Anderson (TV) (1991) : 5.5/10
BROKEN CITY - Allen Hughes (2013) : 5.5/10
HORNETS' NEST - Phil Karlson (1970) : 5.5/10
DESTINATION MURDER - Edward L. Cahn (1950) : 5.5/10
THE LUCKY ONE - Scott Hicks (2012) : 5.5/10
AMERICAN NIGHTMARE - Don McBrearty (1983) : 5/10
TO THE WONDER - Terrence Malick (2012) : 5/10
GO GO TALES - Abel Ferrara (2007) : 5/10
THE WOLVERINE - James Mangold (2013) : 5/10
IL PIOMBO E LA CARNE - Marino Girolami (1965) : 4.5/10
INDIO BLACK, SAI CHE TI DICO SEI UN GRAN FIGLIO DI... - Gianfranco Parolini (1970) : 4.5/10
FREELANCERS - Jessy Terrero (2012) : 4/10
DIAMANTE LOBO - Gianfranco Parolini (1976) : 4/10
WHITE HOUSE DOWN - Roland Emmerich (2013) : 4/10
THE NEW ADVENTURES OF PINOCCHIO - Michael Anderson (1999) : 3.5/10
UN BOUNTY KILLER A TRINITA - Oscar Santaniello, Joe D'Amato (1972) : 2/10
WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN - Lynne Ramsay (2011) : 1/10
Last edited by manuma on 3 Dec 13, 22:05, edited 19 times in total.
User avatar
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Posts: 3348
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Vic Vega »

Novembre 2013


Film du mois
Echec à l'organisation de John Flynn


Films découverts
Echec à l'organisation de John Flynn 7/10
Trois heures, l'heure du crime de Phil Joanou 7/10
La Guerre des gangs de Lucio Fulci 6.5/10
Pacte avec un tueur de John Flynn 6.5/10
Buddha's Palm de Taylor Wong 6/10
1974, une partie de campagne de Raymond Depardon 6/10
White Line Fever de Jonathan Kaplan 5/10
Frances Ha de Noah Baumbach 3/10
Snipers de Dante Lam 1/10


Séries TV


Films revus (Hors compétition)


Mes films du mois
Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
avril 2012=L'Insoumis (Alain Cavalier)
mai 2012=The Nickel Ride (Robert Mulligan)
juin 2012=Nightfall (Jacques Tourneur)
juillet 2012=Chasse au gang (André De Toth)
août 2012=Pitfall (André De Toth)
septembre 2012=Nashville (Robert Altman)
octobre 2012=Mandingo (Richard Fleischer)
novembre 2012=Typhoon Club (Somai Shinji)
décembre 2012=La Jetée (Chris Marker)
janvier 2013=Le Quatrième homme (Phil Karlson)
février 2013=La Brute revient au pays natal (Imamura Shohei)
mars 2013=Madame Bovary (Vincente Minnelli)
avril 2013=Le Père Noël A Les Yeux Bleus (Jean Eustache)
mai 2013=Kill me again (John Dahl)
juin 2013=Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
juillet 2013=Les Mauvaises Fréquentations (Jean Eustache)
août 2013=Ça chauffe au lycée Ridgemont (Amy Heckerling)
septembre 2013=Boire et déboires (Blake Edwards)
octobre 2013=A Petal (Jang Sun-woo)
Last edited by Vic Vega on 1 Dec 13, 22:58, edited 8 times in total.
ImageImageImageImage
HAL 9000
Doublure lumière
Posts: 449
Joined: 4 Oct 06, 18:10

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by HAL 9000 »

NOVEMBRE 2013

Film du mois
Dans la maison (François Ozon)

Films (re)découverts
Dans la maison (François Ozon) 7.5/10
Robin des bois (Wolfgang Reitherman) 7.5/10
Le roi lion (Roger Allers & Rob Minkoff) 7.5/10
Le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson) 7/10
Steamboy (Katsuhiro Otomo) 6.5/10
Saturn 3 (Stanley Donen) 5/10
Doom Generation (Gregg Araki) 4/10
Man of Steel (Zack Snyder) 3/10
The Last Days on Mars (Ruairi Robinson) 0.5/10

Séries TV
Alphas saison 1 (Michael Karnow & Zak Penn) épisode 2/11 5/10
Dragon Ball (Akira Toriyama) épisode 10/153 7/10
Doctor Who saison 7 (Steven Moffat) épisode 3/15 8/10
GTO, Great Teacher Onizuka (Torû Fujisawa) épisode 2/43 7.5/10
La quatrième dimension saison 3 (Rod Serling) épisode 14/37 8.5/10
Star Trek - The Next Generation saison 2 (Gene Roddenberry) 5.5/10
Top of the Lake (Jane Campion) 6.5/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2013 : Gravity (Alfonso Cuaron)
Septembre 2013 : Pirates (Roman Polanski)
Août 2013 :[ b]Niagara[/b] (Henry Hathaway)
Juillet 2013 : Rivière sans retour ( Otto Preminger)
Juin 2013 : Frankenweenie (Tim Burton)
Mai 2013 : Gone Baby Gone (Ben Affleck)
Avril 2013 : Dans l'ombre de San Francisco - Woman on the Run (Robert Foster)
Mars 2013 : Argo (Ben Affleck)
Février 2013 : Le rôdeur (Joseph Losey)
Janvier 2013 : The Dark Knight Returns : Part 2 (Jay Oliva)
Décembre 2012 : Le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson)
Novembre 2012 : Les nuits rouges du bourreau de jade (Julien Carbon & Laurent Courtiaud)
Octobre 2012 : The Dark Knight Returns - Part 1 (Jay Oliva)
Septembre 2012 : La cabane dans les bois (Drew Goddard)
Août 2012 : The Dark Knight Rises (Christopher Nolan)
Juillet 2012 : Thirst (Park Chan-Wook)
Juin 2012 : Good Morning England (Richard Curtis)
Mai 2012 : Star Wars : The Clone Wars saison 2 (Dave Filoni)
Avril 2012 : Game of Thrones saison 1 (David Benioff & D. B. Weiss)
Mars 2012 : Caprica (Ronald D. Moore, Remi Aubuchon, David Eick)
Février 2012 : Drive (Nicolas Winding Refn)
Janvier 2012 : Valérie au pays des merveilles (Jaromil Jireš)
Décembre 2011 : Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
Novembre 2011 : Mad Men saison 3 (Matthew Weiner)
Octobre 2011 : CIA Guerres Secrètes (William Karel)
Septembre 2011 : Mais qu'avez-vous fait à Solange ? (Massimo Dallamano)
Août 2011 : La planète des singes : les origines (Rupert Wyatt)
Juillet 2011 : Quatre mouches de velours gris (Dario Argento)
Juin 2011 : X-Men : le commencement (Matthew Vaughn)
Mai 2011 : L'étoffe des héros (Philip Kaufman)
Avril 2011 : Black Death (Christopher Smith)
Mars 2011 : La grande évasion (John Sturges)
Février 2011 : Angel Heart (Alan Parker)
Janvier 2011 : Brainstorm (Douglas Trumbull)
Août 2010 : Kick-Ass (Matthew Vaughn)
Juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan)
Juin 2010 : Les 3 jours du Condor (Sydney Pollack)
Mai 2010 : Conversation secrète (Francis Ford Coppola)
Mars 2010 : Shutter Island (Martin Scorsese)
Février 2010 : La rue rouge (Fritz Lang)
Janvier 2010 : Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (Robert Aldrich)
Décembre 2009 : La route (John Hillcoat)
Novembre 2009 : Un éléphant ça trompe énormément (Yves Robert)
Octobre 2009 : La baronne de minuit (Mitchell Leisen)
Septembre 2009 : L'âge de glace 3 (Carlos Saldhana)
Août 2009 : Departures (Yojiro Takita)
Juillet 2009 : Terminator Renaissance (McG)
Juin 2009 : Coraline (Henry Selick)
Mai 2009 : Ghost in the Shell : stand alone complex - 2nd Gig (Kenji Kamiyama)
Avril 2009 : Histoires de fantômes chinois (Ching Siu-Tung)
Mars 2009 : L'année du dragon (Michael Cimino)
Février 2009 : Nuages flottants (Mikio Naruse)
Janvier 2009 : Yakuza (Sydney Pollack)
Décembre 2008: Battlestar Galactica - saison 1
Novembre 2008 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau)
Octobre 2008 : Katie Tippel (Paul Verhoeven)
Septembre 2008 : Casablanca (Michael Curtiz)
Août 2008 : The Dark Knight - Le chevalier noir (Christopher Nolan)
Juillet 2008 : Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir)
Juin 2008 : La légende de Beowulf (Robert Zemeckis)
Mai 2008 : Rome saison 1 (John Milius, William J. MacDonald & Bruno Heller)
Avril 2008 : Bug (William Friedkin)
Mars 2008 : J'ai le droit de vivre (Fritz Lang)
Février 2008 : Peur(s) du noir (Charles Burns, Blutch, Marie Caillou, Lorenzo Mattotti, Richar McGuire, Pierre Discuillo)
Janvier 2008 : Into the Wild (Sean Penn)
Décembre 2007 : Les proies (Don Siegel)
Novembre 2007 : Je sais où je vais (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Octobre 2007 : Les forbans de la nuit (Jules Dassin)
Septembre 2007 : L'inspecteur Harry (Don Siegel)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Juillet 2007 : Babel (Alejandro Gonzalez Inarritu)
Juin 2007 : Narc (Joe Carnahan)
Mai 2007 : Zodiac (David Fincher)
Avril 2007 : Les tueurs (Robert Siodmak)
Mars 2007 : Mad Max 2 (George Miller)
Février 2007 : Suspiria (Dario Argento)
Janvier 2007 : The Fountain (Darren Aronofsky)
Décembre 2006 : La bête aveugle (Yasuzo Masamura)
Novembre 2006 : Les hommes du Président (Alan J. Pakula)
Octobre 2006 : Que le spectacle commence (Bob Fosse)
Septembre 2006 : Les enfants du Paradis (Marcel Carné)
Août 2006 : Le tigre du Bengale/Le Tombeau Hindou (Fritz Lang)
Juillet 2006 : Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Juin 2006 : L'homme qui rétrécit (Jack Arnold)
Last edited by HAL 9000 on 1 Dec 13, 09:17, edited 7 times in total.
User avatar
BaronLundi
Electro
Posts: 805
Joined: 24 Jan 13, 12:41
Location: at the shop around the corner

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by BaronLundi »

NOVEMBRE 2013

Image

VU / REVU

Films

MIND GAME - Masaaki Yuasa (2004) : 9/10
A NIGHT TO REMEMBER (Atlantique, latitude 41) - Roy Ward Baker (1958) : 8/10
VALSE AVEC BACHIR - Ari Folman (2008) : 9/10
CONFESSIONS - Tetsuya Nakashima (2010) : 6/10
LE CORBEAU - HG Clouzot (1943) : 8/10
MAGIC MIKE - S. Soderbergh (2012) : 5/10
LE CHATEAU DE CAGLIOSTRO - H. Miyazaki (1979) : 8/10
GOLDFINGER - Guy Hamilton (1964) : 7/10
THE PERKS OF BEING A WALLFLOWER - S.Chbosky (2012) : 7/10
THE IMPOSSIBLE - J.A. Bayona (2012) : 6/10
FERRIS BUELLER'S DAY OFF - J. Hughes (1986) : 4/10
TWO FOR THE ROAD (Voyage à deux) - S. Donen (1967) : 7/10
TRIANGLE - Christopher Smith (2009) : 7/10
OBLIVION - Joseph Kosinski (2013) : 5/10
WARRIOR - Gavin O'Connor (2011) : 5/10
SIDE EFFECTS - Steven Soderbergh (2013) : 6/10
HAROLD AND MAUDE - Hal Ashby (1971) : 10/10
L'HOMME DE RIO - Philippe de Broca (1964) : 8/10
THIS IS ENGLAND - Shane Meadows (2006) - 7/10
ISLAND OF LOST SOULS - Erle C. Kenton (1932) - 7/10
THE MISSION - R. Joffé (1986) - 7/10

Séries

DEAD SET (2008) - 6,5/10
BLACK MIRROR S1E01 (2011) - The National Anthem : 7/10
BLACK MIRROR S1E02 (2011) - 15 million merits : 8/10
CURB YOUR ENTHUSIASM - Saison 3 : 8/10
BLACK MIRROR S1E03 (2011) -The entire history of you : 9/10
BLACK MIRROR S2E01 (2011) - Be right back : 7/10

Courts

HIGH SIGN - Buster Keaton (1921) : 9/10
ONE WEEK - Buster Keaton (1920) : 8/10
CONVICT 13 - Buster Keaton (1920) : 7/10
THE SCARECROW - Buster Keaton (1920) : 9/10
NEIGHBORS - Buster Keaton (1920) : 9/10
THE HAUNTED HOUSE - Buster Keaton (1920) : 9/10
HARD LUCK - Buster Keaton (1920) : 8/10
THE GOAT - Buster Keaton (1921) : 10/10
THE PLAY HOUSE - Buster Keaton (1921) : 8/10
Last edited by BaronLundi on 1 Dec 13, 00:02, edited 33 times in total.
Dites non aux signatures
Léo Pard
Machino
Posts: 1127
Joined: 29 Sep 10, 18:33

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Léo Pard »

Novembre 2013 :

Film du mois :

Image

Films découverts - redécouverts - revus :

The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) : 19/20.

Le Locataire (Roman Polanski, 1976) : 18/20.
L’Échange (Clint Eastwood, 2008) : 18/20.
Une saison blanche et sèche (Euzhan Palcy, 1989) : 18/20.
Bonnie et Clyde (Arthur Penn, 1967) : 18/20.
Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956) : 18/20.

Bronco Billy (Clint Eastwood, 1980) : 17/20.
La Bonne année (Claude Lelouch, 1973) : 17/20.
Dead Zone (David Cronenberg, 1983) : 17/20.
Van Gogh (Maurice Pialat, 1991) : 17/20.
Terreur aveugle (Richard Fleischer, 1971) : 17/20.

Liaison fatale (Adrian Lyne, 1987) : 16/20.
Les Marches du pouvoir (George Clooney, 2011) : 16/20.
Le Téléphone sonne toujours deux fois (Jean-Pierre Vergne, 1985) : 16/20.
La Justice des hommes (George Stevens, 1942) : 16/20.
Edward aux mains d'argent (Tim Burton, 1990) : 16/20.
Jumanji (Joe Johnston, 1995) : 16/20.
Birdy (Alan Parker, 1984) : 16/20.
Confessions d'un homme dangereux (George Clooney, 2002) : 16/20.

Le Corrupteur (Michael Winner, 1972) : 15/20.
Senna (Asif Kapadia, 2011) : 15/20.
Age of Consent : Director's Cut (Michael Powell, 1969) : 15/20.
Histoire de détective (William Wyler, 1951) : 15/20.
La Conquête (Xavier Durringer, 2011) : 15/20.
Working Girl (Mike Nichols, 1988) : 15/20.
La Veuve de Saint-Pierre (Patrice Leconte, 2000) : 15/20.

Le Grand Bleu (Luc Besson, 1988) : 14/20.
16 Blocs (Richard Donner, 2006) : 14/20.
Bronco Apache (Robert Aldrich, 1954) : 14/20.

Le Commando de sa Majesté (Andrew V.McLaglen, 1980) : 13/20.
Double détente (Walter Hill, 1988) : 13/20.
Belle-maman (Gabriel Aghion, 1999) : 13/20.
Je vais craquer !!! (François Leterrier, 1980) : 13/20.
A cœur joie (Serge Bourguignon, 1967) : 13/20.

Red (Robert Schwentke, 2010) : 12/20.
Ligne Rouge 7000 (Howard Hawks, 1965) : 12/20.
Orca (Michael Anderson, 1977) : 12/20.

Les Femmes (Jean Aurel, 1969) : 11/20.

Match en famille (Jesse Dylan, 2005) : 8/20.
88 minutes (Jon Avnet, 2007) : 8/20.

San Antonio (Frédéric Auburtin, 2004) : 5/20.

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2010 : I comme Icare (Henri Verneuil, 1979)
Octobre 2010 : Le Samouraï (Jean-Pierre Melville, 1967)
Novembre 2010 : Le Jour se lève (Marcel Carné, 1939)
Décembre 2010 : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker, 1980)

Janvier 2011 : Les Evadés (Frank Darabont, 1994)
Février 2011 : Police Python 357 (Alain Corneau, 1976)
Mars 2011 : Les Blues Brothers (John Landis, 1980)
Avril 2011 : Et pour quelques dollars de plus (Sergio Leone, 1965)
Mai 2011 : Psychose (Alfred Hitchcock, 1960)
Juin 2011 : Orange Mécanique (Stanley Kubrick, 1971)
Juillet 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969)
Août 2011 : La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock, 1959)
Septembre 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone, 1969)
Octobre 2011 : Tchao Pantin (Claude Berri, 1983)
Novembre 2011 : Rio Bravo (Howard Hawks, 1959)
Décembre 2011 : Manon des Sources (Claude Berri, 1986)

Janvier 2012 : Le Violent (Nicholas Ray, 1950)
Février 2012 : Luke la main froide (Stuart Rosenberg, 1967)
Mars 2012 : Gran Torino (Clint Eastwood, 2009)
Avril 2012 : Un après-midi de chien (Sidney Lumet, 1975)
Mai 2012 : Taxi Driver (Martin Scorsese, 1976)
Juin 2012 : Bienvenue Mister Chance (Hal Ashby, 1979)
Juillet 2012 : Le Vieux fusil (Robert Enrico, 1975)
Août 2012 : Chantons sous la pluie (Gene Kelly et Stanley Donen, 1952)
Septembre 2012 : Citizen Kane (Orson Welles, 1941)
Octobre 2012 : Les Infiltrés (Martin Scorsese, 2006)
Novembre 2012 : Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984)
Décembre 2012 : La Nuit du chasseur (Charles Laughton, 1955)

Janvier 2013 : Témoin à charge (Billy Wilder, 1957)
Février 2013 : Les Diaboliques (Henri-Georges Clouzot, 1955)
Mars 2013 : La Planète des singes (Franklin J.Schaffner, 1968)
Avril 2013 : Toy Story 3 (Lee Unkrich, 2010)
Mai 2013 : L'Inconnu du Nord-Express (Alfred Hitchcock, 1951)
Juin 2013 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot, 1942)
Juillet 2013 : L'impossible Monsieur Bébé (Howard Hawks, 1938)
Août 2013 : Casablanca (Michael Curtiz, 1942)
Septembre 2013 : Règlement de comptes (Fritz Lang, 1953)
Octobre 2013 : Piège mortel (Sidney Lumet, 1982)
Last edited by Léo Pard on 3 Dec 13, 17:07, edited 3 times in total.
Zeldoune
Machino
Posts: 1135
Joined: 29 Dec 10, 12:24

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Zeldoune »

Novembre 2013

Film du mois :

Image

Inside Llewyn Davis - J&E.Coen, 2013 : 9/10

Films découverts :

Prince Avalanche (Prince of Texas) - D.G.Green, 2013 : 7,5/10
Nos héros sont morts ce soir - D.Perrault, 2013 : 6/10
Antoine et Colette - F.Truffaut - 1962 : 7/10
La Vie d'Adèle - A.Kechiche, 2013 : 4/10
Harry Potter and the Chamber of Secrets (Harry Potter et la chambre des secrets) - C.Columbus, 2002 : 6/10
Harry Potter and the prisonner of Azkaban (Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban) - A.Cuaron, 2004 : 7/10
Domicile conjugal - F.Truffaut, 1970 : 8/10
Blades of glory (Les Rois du patin) - J.Gordon & W.Speck, 2007 : 6/10
Snowpiercer - Bong.J-h, 2013 : 7,5/10
L'Amour en fuite - F.Truffaut, 1979 : 6,5/10
9 mois ferme - A.Dupontel, 2013 : 7/10


Films revus :

The Fugitive (Le Fugitif) - A.Davis, 1993 : 7,5/10
The Wrestler - D.Aronofsky, 2008 : 8/10
Baisers volés - F.Truffaut - 1968 : 8,5/10
Harry Potter and the Sorcerer's stone (Harry Potter à l'école des sorciers) - C.Columbus, 2001 : 6/10
Last edited by Zeldoune on 8 Dec 13, 01:05, edited 2 times in total.
Cortez The Killer
Accessoiriste
Posts: 1542
Joined: 11 Mar 10, 11:01
Location: Quelque part dans Bedford Falls

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Cortez The Killer »

Film(s) du Mois

Films découverts:

Ciné

Inside Llewyn Davis (Joel and Ethan Coen) : 8/10

Blu ray

Jeremiah Johnson (Sydney Pollack) : 8,5/10

Série noire (Alain Corneau) : 7,5/10

The Phantom of the Opera (Arthur Lubin) : 7/10

DVD

The Changeling (Peter Medak) : 8,5/10

Peau d'âne (Jacques Demy) : 7/10
All I Desire (Douglas Sirk) : 7/10

The Innkeepers (Ti West) : 6/10

Série

Lost saison 3 (BD) : 8/10

Films revus :

Blu Ray

Miller's Crossing (Joel and Ethan Coen) : 8,5/10

DVD

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2013 : Bride of Frankenstein / The Invisible Man (James Whale)
Septembre 2013 : The Miracle Worker (Arthur Penn)
Août 2013 : Double indemnity (Billy Wilder)
Juillet 2013 : Funny People (Judd Appatow)
Juin 2013 : Before MIdnight (Richard Linklater)
Mai 2013 : Mud (Jeff Nichols)
Avril 2013 : Heaven's Gate(Michael Cimino)
Mars 2013 : Cloud Atlas (Andy and Lana Wachowski)
Février 2013 : Obsession (Brian de Palma)
Janvier 2013 : Django Unchained (Quantin Tarantino) ex-aequo Little Odessa (James Gray)
Décembre 2012 : On Her majesty's Secret Service (Peter Hunt) ex-aequo Bonnie and Clyde (Arthur Penn)
Novembre 2012 : Looper(Rian Johnson)
Octobre 2012 Skyfall (Sam Mendes)
Septembre 2012 : Peeping Tom (Michael Powell)
Août 2012 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juillet 2012 : The Red Shoes (Michael Powell and Emeric Pressburger)
Juin 2012 : De rouille et d'os (Jacques Audiard)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson) ex aequo A l'origine (Xavier Giannoli)
Avril 2012 : Mysterious Skin (Gregg Arraki) ex-æquo The Barber (Coen brother)
Mars 2012 Shadow of a doubt (Alfred Hitchcock)
Février 2012 Punch Drunk Love (Paul Thomas Anderson)
Janvier 2012 : Cool Hand Luke (Stuart Rosenberg)
Décembre 2011: Soylent Green (Richard Fleischer)
Novembre 2011: City Lights (Charles Chaplin)
Octobre 2011: Drive (Nicolas Winding Refn)
Septembre 2011: After Hours (Martin Scorsese)
Août 2011: Paris, Texas (Wim Wenders)
Juillet 2011: The Offense (Sidney Lumet)
Juin 2011: Midnight in Paris (Woody Allen)
Mai 2011: The Tree Of life (Terrence Malick)
Avril 2011: Man on the Moon (Milos Forman)
Mars 2011: Out Of Africa (Sydney Pollack)
Février 2011: Fargo (Joel and Ethan Coen) / The Way Back (Peter Weir)
Janvier 2011: Let The Right One In (Tomas Alfredson)/Running On Empty (Sidney Lumet)
Décembre 2010: The Graduate (Mike Nichols)
Novembre 2010: Rosemary's Baby (Roman Polanski)/Harry Potter and the deathly Hallows (David Yates)
Octobre 2010: Norma Rae (Martin Ritt) / Taking Off (Milos Forman)
Septembre 2010: L'homme qui voulait savoir (George Sluizer)
Août 2010: Gallipoli (Peter Weir)/ Torn Curtain (Alfred Hitchcock)
Juillet 2010: Picnic at Hanging Rock(Peter Weir)
Last edited by Cortez The Killer on 14 Nov 13, 11:54, edited 2 times in total.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11531
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by MJ »

NOVEMBRE 2013

Film du mois (redécouverte émerveillée)

Image

Films des Mois Précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Milos Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Last edited by MJ on 24 Nov 13, 11:44, edited 2 times in total.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by someone1600 »

Film du mois de novembre 2013

Film du mois

Image

Films découverts

Thor: The Dark World (2013) 7.5 / 10

Films redécouverts

Wait until dark (1967) 8 / 10

Films des mois précédents de JUIN 2008 à OCTOBRE 2013

Année 2008
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImage
Année 2009
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Année 2010
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Année 2011
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Année 2012
Spoiler (cliquez pour afficher)
(Pas de film du mois en février, aucune découverte)

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Année 2013

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Last edited by someone1600 on 18 Dec 13, 04:58, edited 3 times in total.
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Posts: 142
Joined: 22 Jan 13, 17:10

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Mr-Orange »

Je m'excuse pour les tailles inégales de ces commentaires un peu superficiels :

Gravity - Alfonso Cuaron - 2013 : Un senscriticien, Icarus, disait à propos du film que ce qui est merveilleux avec le cinéma, c'est la sortie des salles où l'on est encore dans le film, en train de rêver, en considérant le monde d'un autre œil. C'est la sensation que je voulais ressentir en sortant de Gravity, je l'ai attendu, elle n'est pas venue.
Oui, c'est bien joli visuellement, oui c'est un film qui propose l'une des meilleures 3D à ce jour (ou l'une des moins pires...), mais je n'ai pas ressenti l'immersion hallucinante et déroutante que la majorité d'entre vous semble avoir vécu. Pourtant, il y a de très belles scènes, les derniers rapports entre Clooney et Bullock, la position fœtale de cette dernière, les vues de la terre depuis l'Espace, les débris tournoyants des satellites...
Mais au final, le plus beau dans le film, ce n'est pas l'aspect visuel mais le personnage de Clooney, Kowalski. C'est un véritable ange gardien, apportant de la douceur au film, c'est la source de réconfort de Bullock, ses anecdotes allègent l'histoire, c'est l'image qu'a un gamin de l'astronaute, celui qui est émerveillé de contempler la Terre, vue de l'Espace. Celui qui valse lentement dans la galaxie, qui racontera, rêveur, son expérience spatiale une fois revenu sur Terre. SPOILERS Ses derniers moments de vie est ce qu'il y a de plus beau dans le film, Clooney part confiant vers un autre voyage, celui de la mort, en pensant alors que, avec un panorama aussi beau que le sien, la vie est belle - la plus belle fin de vie.
Par contre malheureusement, je ne peux pas en dire autant pour Sandra Bullock, son botox lui a retiré toute expression faciale, on ne s'attache pas à son personnage, et ce n'est pas parce qu'elle a une histoire triste à raconter qu'on doit alors l'apprécier en sortant les violons.
Le silence est aussi appréciable dans le film, l'ajout de musiques n'était pas forcément nécessaire.
Sinon, contrairement à certains, j'ai plutôt apprécié l'esprit de la dernière scène du film, enfin du moins je la trouve cohérente, le changement d'apesanteur doit alors se ressentir, cela crée un effet de renaissance sur le personnage principal, qui contrairement à son compère masculin, ne tenait plus à la vie. Par contre le plan en contre-plongée sur le corps de Bullock sortant de l'eau, c'est pas très beau quoi.. En gros, j'ai quand même été déçu du film, qu'il faut prendre comme une attraction de fête foraine qui décoiffe. Sauf que moi, elle ne m'a pas tellement coupé le souffle. 3/6

Snowpiercer - Bong Joon-Ho - 2013 : A chaque fois que je vois un film de Bong Joon-Ho, une question me vient à l'esprit : le cinéaste est-il humaniste ou misanthrope ? (A partir de maintenant, beaucoup de spoilers vont survenir).
Le jugement de ses personnages est très sévère, sans pitié. Les personnages meurent souvent dans des conditions atroces sans que l'on s'attarde dessus. Ils ont souvent un passé horrible (en l'occurrence ici, pour le personnage principal, meurtre d'une mère et tentative de cannibalisme sur son bébé), ils sont bourrés de défauts récurrents lorsqu'il s'agit de problèmes de la société actuelle. Mais, cependant, il y a un doux parfum d'ironie mélancolique régnant dans l'atmosphère où vivent les personnage, il y a presque un sentiment de tendresse pour eux de la part du réalisateur, surtout dans les moments les plus fatidiques. Joon-Ho serait-il miséricordieux, à l'image de Wilford, le "président" du train ?
Quand les premières images du film sont arrivées, j'ai eu peur d'être déçu. Une violence frontale que l'on retrouve partout dans le cinéma depuis quelques années, une atmosphère oppressante et sombre qui peut se révéler fatigante et surtout déjà-vu dans l'oeuvre du cinéaste, les méchants soldats sous dictature un peu caricaturaux, et John Hurt qui joue maintenant depuis quelques temps le même rôle de vieux renard rusé proche de la mort qui désabuse.
Oui, j'avais vraiment peur d'être déçu, et le début m'a laissé un drôle de goût dans la bouche.
Mais dès que les personnages commencent à s'insurger, cela commence à devenir grandiose, et un vrai travail de mise en scène s'installe. La violence devient alors stylisée (magnifiques combats à la machette et autres armes blanches entre les deux camps, surtout lorsqu'ils sont dans le noir) ; Tilda Swinton a un personnage très intéressant, pathétique mais au final assez humain - du moins, l'humain dans les pires moments - cherchant misérablement à rester en vie malgré les nombreux actes de trahison dont elle en est l'auteur. Le plus intéressant dans le film est peut-être la transition entre les wagons des pauvres et les sublimes quartiers des riches, suivie d'un passage à l'école caricaturant le culte de personnalité et prouvant une fois de plus que le réalisateur fait sûrement parti de ceux qui savent le mieux filmer les scènes d'action brutale, en l'occurrence la scène où les nouveaux personnages paraissant si bienveillants sortent des pistolets mitrailleurs chargés et massacrent une bonne partie de ceux qui tentaient alors de se révolter.
La fin approche de plus en plus, arrive le face-à-face tant attendu entre Chris Evans (il fait son job, il ne brille pas particulièrement dans le film mais il n'y a rien à lui reprocher) et le fameux patron du train Wilson; la révélation sur le personnage de John Hurt est assez prévisible mais cohérente.
Le cinéaste filme son histoire comme une fresque d'une dictature comme celles de la seconde guerre mondiale. Il y a ceux qui se révoltent, ceux qui oppriment, ceux qui souffrent dans la soumission, ceux qui dessinent pour laisser un témoignage, ceux qui changent constamment de camps pour survivre et s'assurer un confort. S'ajoutent à ceci une lutte des classe, un petit fond sur l'écosystème qui a un impact sur les hommes (et bizarrement, non l'inverse), des scènes très réalistes, d'autres absurdes (le lieutenant souhaitant la bonne année à ceux qu'il va massacrer dans les minutes qui suivent, l'institutrice enceinte qui attaque à découvert des gens prêts à aller n'importe où dans la sauvagerie..)... Et comme tout cinéaste confirmé, Bong Joon-Ho a son acteur, Song Kang-Ho, qui n'est peut-être pas ici à son meilleur rôle mais qui montre vers la fin un aspect plus humaniste et moins bougon de son personnage. 5/6 =====> FILM DU MOIS

Nostalghia - Andrei Tarkovski - 1983 : Nous ne devrions même pas noter un film de Tarkovski, son oeuvre se situe à des sphères spirituelles et religieuses qui nous dépassent tous, on peut à peine en parler d'ailleurs. La seule chose que nous pouvons nous dire, c'est que c'est grandiose.
Ici, pour son avant-dernier film, le cinéaste ne nous surprend plus particulièrement, les thèmes ont déjà été traités dans ses précédents métrages (notamment dans Zerkalo) - j'ai d'ailleurs eu peur au début d'être déçu. Mais il faut s'accrocher, résister, car à la fin nous ne pouvons dire autre chose que c'est immense. Le spectateur est tel un novice en boxe qui affronte le champion numéro un de sa catégorie. On tombe vite par terre, assommé, mais si on a la force de se relever et de s'accrocher aux filets du ring, alors on peut observer et admirer la puissance du maître d'en face (voilà, c'était la comparaison très subtile de la critique).
La photographie est, comme toujours, superbe. Il y a également un magnifique travail sur le son, une précision sonore que peu de cinéastes peuvent se vanter d'avoir effectuer (en fait, à part Lynch et Etaix pour Tant qu'on a la Santé je ne vois pas de concurrents).
C'est une oeuvre presque autobiographique d'ailleurs il me semble, le personnage Gortchakov est à l'instar de son créateur à Rome, à qui sa Russie natale manque beaucoup (belle illustration par les scènes en sépia).
Le film est bouleversant, mais très froid. Tout semble désincarné, les personnages sont des figurants de tableau, ce métrage semble être une Éternité, car il pose des questions sur la Foi que l'on ne peut expliquer en une vie. Andrei Tarkovski a atteint un sommet de richesse chrétienne considérable, passionnant. Que l'on soit croyant ou athée, le réalisateur force l'admiration sur ce point, il pourrait réussir à prêcher un laïque et ses propos croyants sont universels car il traite de manière égale le spectateur laïque et le spectateur croyant.. 5/6

Trouble Every Day - Claire Denis - 2001 : Claire Denis n'est évidemment pas un tâcheron, elle a un certain savoir-faire, elle sait installer une atmosphère.... atmosphère intéressante mais vraiment immonde. J'ai peiné à regarder le film entièrement, c'est tellement dégueulasse, malsain et antipathique que mon jugement est autant dans l'ordre du dégoût que du mépris. Je ne poursuivrai pas plus, je n'ai pas envie de m'étendre sur les (évidentes) qualités de la réalisatrice mais autant de crasse je ne supporte pas. Ca ne me donne pas du tout envie de poursuivre la filmographie du cinéaste. 1/6


Vampyr - Carl Theodor Dreyer - 1932 : Vampyr, première incursion dans le cinéma de Dreyer. Malheureusement, le film était certain de souffrir d'une comparaison entre lui et Nosferatu, sortie une décennie avant, qui est bien meilleur, bien plus puissant et un de mes films de chevets. Ici, je suis resté totalement extérieur à l'histoire, cela me parait bien bancal, il y a un jeu d'ombres intéressant par contre, la forme est plutôt travaillée mais le côté tantôt muet tantôt parlé est un peu bizarre, je ne sais pas si ça relève de l'exercice de style mais je n'en vois pas l'intérêt. Problèmes de rythmes majeurs mais nous ne pouvons retirer au film quelques beaux travellings et une photographie travaillée. 3/6


Quai d'Orsay - Bertrand Tavernier - 2013 : C'est une bonne surprise, loin de l'effet que la bande-annonce mettait en bouche, une comédie française comme on en voit tant avec zéro de pensée et peu d'ambition. Non, ici, bien que nous sommes face à un film assez mineur tout de même, le rythme est cohérent, tout va à 100 à l'heure, à l'instar de ses politiques. Le jeu de Thierry Lhermitte parait trop cabotin au début mais on s'y fait... (Trop ?) Gentil dans la critique - mais c'est toujours mieux qu'une minable morale qui dit que tous les hommes politiques sont des pourris, il n'en est pas question une seule fois dans ce film et tant mieux- Tavernier filme plutôt avec neutralité et sympathie le personnage de De Villepin à peine dissimulé. Il y a en effet un petit côté "screwball comedy" dans le film, dans ses répliques, dans son rythme, dans le jeu d'acteurs.. Les personnages sont stressés, s'agitent, ne dorment pas, sont au coeur de l'action, ce sont pour la plupart des hommes de l'ombre, mais à qui le destin de la France appartient. Le film n'est pas exempt de défauts bien sûr, les scènes à l'école de la prof ne sont vraiment pas utiles, le générique sous forme de bêtisier c'est un peu naze, un caméo de Bruno Le Maire plutôt cohérent mais assez maladroit, mais j'ai envie d'être gentil avec ce film, j'ai pris mon pied, ça se suit jusqu'au bout avec plaisir et on a le temps de savourer pendant deux heures, jusqu'à un final assez brut. J'ai bien aimé. 4/6

Cinq cartes à abattre - Henry Hathaway - 1968 : C'est un très beau western méconnu, qui flirte également avec le genre du film noir. Dean Martin chante à gorge déployée pendant le générique pour notre plus grand plaisir, avant de laisser place à l'intrigue : cinq hommes (ou six, Dean Martin étant malencontreusement mêlé à l'histoire, malgré lui) décident, après une partie de poker, de pendre le tricheur de la partie. Cela engendrera une vengeance destinée à ces joueurs de pokers, qui se feront assassinés un par un par un mystérieux inconnu dans la ville, alors qu'arrive un nouveau pasteur, incarné par le grand Robert Mitchum.
Ceux qui veulent une histoire où il est impossible de trouver le coupable seront déçus. Les cinéphiles devineront dès le début qui est le vengeur. Non, ce qui rend ce western charmant, c'est son ambiance naturelle, pas surfaite - sa très belle musique, deux grands acteurs très charismatiques répondant aux noms de Martin et Mitchum (franchement, qui est insensible à leur classe ?). Je peux prétendre que, malgré ma mince culture dans le ce genre, que c'est un vrai western : du poker, un saloon, un vengeur, une Bible, un colt, un derringer, une ruée vers l'or, un gambler cool as de la gâchette. Il répond aux codes classiques du genre, il ne brille pas forcément par sa mise en scène, qui est très simple - mais il est original, il se concentre sur son intrigue, sur la tension qui règne entre les potentielles futures victimes du tueur, sans oublier qu'un bon western, généralement, c'est avant tout un western dans une ville bien vivante .
Dommage que le film ne brille pas davantage par sa mise en scène, sinon cela aurait été presque parfait. 5/6

India Song - Marguerite Duras - 1975 : India Song aurait pu être un magnifique, un grandiose opéra adaptant l'oeuvre littéraire de base. Oeuvre musicale ? Parfaitement. Oeuvre littéraire ? Assurément. Oeuvre cinématographique ? Duras filme le verbe et le son, et c'est tout. Les personnages sont des figures de cire, fantomatiques, qui dansent inlassablement. Leur détresse se ressent au-delà de ce que filme Duras. C'est la magnifique composition de Carlos d'Alessio, l'India Song, qui nous transmet l'atmosphère du film. Et quand la musique cesse, les personnages arrêtent de danser. Michael Lonsdale hurle littéralement son amour à Delphine Seyrig pendant dix minutes. Des gens qu'on ne verra jamais commentent alors la scène, vous ne verrez jamais quelqu'un parler frontalement.
C'est ça, le principal intérêt du film, cet intérêt qui le rend si unique : le film est à la frontière de plusieurs arts. Seul la caméra nous fait penser que c'est du cinéma, mais la mise en scène a un intérêt pour autant. Au cours du film, j'ai pensé à A Rebours, album de Minizza, une adaptation musicale du roman de Huysmans ; la caméra en moins, c'est la même sensation : entendre une musique, des paroles un peu lyriques, qui donne un ensemble assez opératique. Mais cela ne rend pas le film inaccessible au contraire, à part voir des gens qui n'ouvrent pas la bouche durant tout le film, il n'y a rien de vraiment très exigeant pour le spectateur. Au contraire, c'est alors le principal intérêt du film, un exercice de cinéma voulant casser le cinéma.
Parfois magnifique (toute la partie de la réception), parfois frustrant (notamment lors de l'absence de musique), cela reste tout de même une oeuvre assez fascinante, proche d'un Marienbad de Resnais (le thème de la mémoire et de l'amour inexprimable), en moins ensorcelante mais pas soporifique pour autant, qui vaut le coup d'oeil. 4/6

World War Z - Marc Forster - 2013 : Contre toute attente, j'ai beaucoup aimé.
Le film annonce la couleur dès le début, tel un survival très nerveux, à l'instar de sa mise en scène (qui est plus que correcte, j'en suis le premier étonné, mais Forster sait tenir très convenablement une caméra). Pas besoin d'hectolitres de sang, de tripes à découvert, c'est suffisamment sous tension, suffisamment brutal pour que le film nous scotche à notre siège tout au long du film. De plus, je ne comprends pas les gens qui disent que le film a été adapté pour le tout public ?
On peut noter certaines scènes mémorables. Cela se calme lorsqu'on arrive au milieu du film, Brad Pitt cherche une solution pour freiner l'épidémie, il fait un petit tour du monde, pour ensuite arriver dans le centre de l'OMS, où, pendant une vingtaine de minutes, le suspense et la tension sont à leur comble. Et puis le cinéaste, lorsque le calme succède à l'action (pour de brefs instants), fait quelques beaux plans contemplatifs, je trouve vraiment qu'il a un certain talent La fin évite le charabia habituel d'Hollywood, pas de happy-end mielleux, pas de fin ténébreuse où l'Humanité n'existe plus... Non, au contraire, les personnages se battent jusqu'au bout pour cette humanité, chose que l'on a pas vu depuis... 10 ans dans un film de cet acabit ? Il y a une forte portée symbolique non implicite mais pas ultra-explicite.
Bon, les acteurs font leur job, ils ne brillent pas particulièrement, les personnages secondaires ne sont pas très développés, on retrouve quelques clichés de la famille et des valeurs américaines...
Mais je trouve que pour une grosse production hollywoodienne, le film arrive à éviter pas mal de concessions de production, et reste un travail tout à fait honnête et honorable. Un bon 4/6


Simon Werner a disparu... - Fabrice Gobert - 2010 : Film très branché, à la mode bobo en effet, confirmée par l'atmosphère qu'installe le cinéaste avec la très belle bande-originale de Sonic Youth. C'est un premier film plutôt maîtrisé, découpé en une intrigue à quatre tiroirs, pas tous aussi bien fournis les uns que les autres cependant, bien que le tout reste plus que correct. Nous pouvons par contre reprocher au cinéaste un manque d'ambition sur le fond de son film, il manque un point de vue concret du réalisateur sur l'adolescence, ses tourments, le passage à l'âge adulte. Quant à la conclusion, il y a un point positif et un point négatif : une fin totalement mystérieuse et ouverte sur le meurtre, une bonne chose, par contre les révélations sur les "disparitions" des deux autres élèves sont bien trop simplistes, trop explicites et pas assez dignes de ce que l'on attendait.
Mais pour un premier film, cela reste quand même bien fichu et je suis sûr que le cinéaste aura un fort potentiel dans le reste de son oeuvre et dans ses thématiques. A suivre. 4/6
Nouveau sur ce site.
User avatar
origan42
Décorateur
Posts: 3786
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by origan42 »

FILM DU MOIS DE NOVEMBRE 2013
ÉTÉ PRÉCOCE (Yasujirō Ozu, 1951) *****


Ensuite, par ordre de préférence :
Gallipoli (Peter Weir, 1981) *****
Jour de colère (Carl Theodor Dreyer, 1943) *****
Les enfants loups, Ame & Yuki (Mamoru Hosoda, 2012) *****
Chaînes conjugales (Joseph L. Mankiewicz, 1949) *****
Quatre de l’infanterie (G.W. Pabst, 1930) *****
Camille Claudel 1915 (Bruno Dumont, 2013) *****
Une autre femme (Woody Allen, 1988) *****
La terre (Alexandre Dovjenko, 1930) *****

Enfants de salauds (André De Toth, 1969) ****
My name is Joe (Ken Loach, 1998) ****
La chevauchée des bannis (André De Toth, 1959) ****
La terre (Youssef Chahine, 1969) ****
Le désert rouge (Michelangelo Antonioni, 1964) ****
L’argent (Marcel L’Herbier, 1928) ****
Marie légende hongroise (Paul Fejos, 1932) ****
Chasse au gang (André De Toth, 1954) ****
Prisoners (Denis Villeneuve, 2013) ****
À propos de Nice (Jean Vigo, 1930) ****
Les dernières vacances (Roger Leenhardt, 1948) ****

Ris donc, paillasse! (Herbert Branon, 1928) ***
La terre (André Antoine, 1921) ***
Inside Llewyn Davis (Joel Coen / Ethan Coen, 2013) ***
À la merveille (Terrence Malick, 2012) ***
L’argent (Robert Bresson, 1983) ***
La chevauchée du retour (Allen H. Miner, 1957) ***
La terre des pharaons (Howard Hawks, 1955) ***
L’inconnu du lac (Alain Guiraudie, 2013) ***
Du sang dans le désert (Anthony Mann, 1957) ***
Only God forgives (Nicolas Winding Refn, 2013) ***
La rivière de nos amours (André De Toth, 1955) ***
Marius (Daniel Auteuil, 2013) ***
Fanny (Daniel Auteuil, 2013) ***
Before midnight (Richard Linklater, 2013) ***
Des souris et des hommes (Gary Sinise, 1992) ***
Les copains (Yves Robert, 1965) ***

La petite boutique des horreurs (Franz Oz, 1986) **
Les soucoupes volantes attaquent (Fred F. Sears, 1956) **
Le roi Pandore (André Berthomieu, 1950) **
Sale rêveur (Jean-Marie Périer, 1978) **
Sylvie et le fantôme (Claude Autant-Lara, 1946) **
La vouivre (Georges Wilson, 1989) **
Red (Robert Schwentke, 2010) **

Arrêtez les tambours (Georges Lautner, 1961) *
La petite boutique des horreurs (Roger Corman, 1960) *

Ils sont fous ces sorciers (Georges Lautner, 1978) 0


RE-VISIONS :

La vie et rien d’autre (Bertrand Tavernier, 1989) ****
Une saison blanche et sèche (Euzhan Palcy, 1989) ****
À 23 pas du mystère (Henry Hathaway, 1956) ***
Fatherland (Ken Loach, 1986) **
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 15928
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Profondo Rosso »

Film du mois

1 Mrs Miniver de William Wyler

Image

2 Pasqualino de Lina Wertmüller

Image

3 Heureux mortels de David Lean

Image

4 Le Diable par la queue de Philippe de Broca

Image

5 Les Prédateurs de Tony Scott

Image
User avatar
Harkento
Assistant opérateur
Posts: 2716
Joined: 12 Oct 11, 18:05
Liste DVD
Location: Lyon

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Harkento »

FILM DE NOVEMBRE : Ex-Aequo

Image & Image

Films vus au cinéma :

La Vénus à la fourrure (Roman Polanski) : 8,5 / 10 – France, Pologne ; Drame, comédie
[Revu]Gravity (Alfonso Cuaron) : 8,5 / 10 – U.S.A. ; Sience fiction, drame, survival
Le transperceneige (Bong Joon-Ho) : 8 / 10 – Corée du sud, France, U.S.A. ; Action, drame, science-fiction
Cartel (Ridley Scott) : 7 / 10 – U.S.A. ; Crime, thriller, drame
Inside Llewin Davis (Ethan & Joel Coen) : 7 / 10 – U.S.A. ; Drame, comédie
Capitaine Phillips (Paul Greengrass) : 7 / 10 – U.S.A. ; Drame, action, biopic
The immigrant (James Gray) : 5,5 / 10 – U.S.A. ; Drame, histoire, romance
Hunger games, l'embrasement (Francis Lawrence) : 5 / 10 – U.S.A. ; Aventure, science-fiction, drame
Malavita (Luc Besson) : 4 / 10 – U.S.A., France ; Comédie, crime, thriller


Films découverts :

Pandora (Albert Lewin) : 9 / 10 – U.S.A. [1951] ; Drame, mystère, fantasy
Michael Collins (Neil Jordan) : 8,5 / 10 – UK, Irelande, U.S.A. [1996] ; Biographie, drame, crime
Le patient anglais (Anthony Minghella) : 8,5 / 10 – U.S.A., U.K [1996] ; Drame, guerre, romance
Une histoire vraie (David Lynch) : 8 / 10 – U.S.A. [1999] ; Drame, biopic
The mephisto waltz (Paul Wendkos) : 8 / 10 – U.S.A. [1971] ; Horreur, drame, mystère
La poupée (Wojciech J. Has) : 8 / 10 – Pologne [1968] ; Drame, romance, histoire
Mon homme Godfrey (Gregory La Cava) : 8 / 10 – U.S.A. [1936] ; Comédie, romance

Les inconnus dans la ville (Richard Fleischer) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1955] ; Film noir, drame, thriller
Une star est née (George Cukor) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1954] ; Drame, musical, romance
Deux têtes folles (Richard Quine) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1964] ; Romance, comédie
Dr Jekyll & sister Hyde (Roy Ward Baker) : 7,5 / 10 – Britannique [1971] ; Epouvante, thriller
Pollock (Ed Harris) : 7,5 / 10 – U.S.A. [2000] ; Biopic, drame
Inland Empire (David Lynch) : 7 / 10 - U.S.A. [2007] ; Mystère, drame, thriller
Outland (Peter Hyams) : 7 / 10 – U.S.A. [1981] ; Science-fiction, action, crime
Fire dragon – Huo yun chuan qi (Yuen Woo-Ping) : 7 / 10 – Hong-kong [1994] ; Action, drame
Chocolate (Prachya Pinkaew) : 7 / 10 – Thaïlande [2008] ; Action, drame, arts martiaux
Beyond the forest (King Vidor) : 7 / 10 – U.S.A. [1949] ; Film noir, drame, thriller
Frisco Jenny (William A. Wellman) : 7 / 10 – U.S.A. [1932] ; Drame, crime

Livide (Alexandre Bustillo, Julien Maury) : 6,5 / 10 – France [2011] ; Horreur, fantasy
Bunraku (Guy Moshe) : 6,5 / 10 – U.S.A. [2010] ; Action, drame, fantasy
The magnagnificent butcher (Yuen Woo Ping, Sammo Hung) : 6,5 / 10 – Hong-kong [1979] ; Action, comédie
Capitaine Kronos, tueur de vampires (Brian Clemens) : 6,5 / 10 – Britannique [1974] ; Aventure, horreur
New world (Park Honn-Jung) : 6,5 / 10 – Corée du Sud [2013] ; Thriller, crime
Printemps dans une petite ville (Zhuangzhuang Tian) : 6,5 / 10 – Chine, Hong kong, France [2002] ; Drame, romance
The Bay (Barry Levinson) : 6 / 10 – U.S.A. [2012] ; Horreur, drame
Assassination games (Ernie Barbarash) : 5,5 / 10 – U.S.A. [2011] ; Action, thriller
Gigi (Vincente Minnelli) : 5 / 10 – U.S.A. [1958] ; Romance, musical, comédie


Court métrage :

Aningaaq (Jonas Cuaron) : 6,5 / 10 – U.S.A. [2013] ; Drame, mystère

Documentaires :

La revanche des Geeks (Jean-Baptiste Péretié) : 7,5 / 10 – France, Allemagne [2012] ; Sociologie


Série(s) - TV :

Cigarette's burn – Masters of horror (John Carpenter) : 7,5 / 10 – U.S.A. [2006] ; Horreur, thriller
Sick Girl – Masters of horror (Lucky McKee) : 6,5 / 10 – U.S.A. [2006] ; Horror, romance
Supernatural – Saison 3 : 7 / 10 – U.S.A. [2007] ; Aventure, fantasy, horreur, drame
Sherlock – Saison 1 : 7 / 10 – U.S.A. [2010] ; Crime, drame, mystère


Films redécouverts :

Lost Highway (David Lynch) : 10 / 10 – U.S.A. [1997] ; Crime, mystère, drame
Drive (Nicolas Winding Refn) : 9 / 10 – U.S.A. [2011] ; Thriller, crime, drame
No country for old man (J. & E. Coen) : 9 / 10 – U.S.A. [2007] ; Crime, drame, thriller
Looper (Rian Phillips) : 8,5 / 10 – U.S.A. [2012] ; Science-fiction, drame, crime
The Hobbit, un voyage inattendu (Peter Jackson) : 7,5 / 10 – U.S.A., NZ [2012] ; Fantasy, aventure
Terminator 2 (James Cameron) : 7 / 10 – U.S.A. [1991] ; Science-fiction, drame, action
Hunger games (Gary Ross) : 4 / 10 – U.S.A. [2012] ; Aventure, science fiction, drame
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Votre film du mois de Novembre 2013

Post by Anorya »

"Froid de novembre, cache ton membre".
Pierre Desproges



Image
Novembre se place sous la découverte d'un bon pan de la filmographie de Jodorowsky. C'est donc Jodo qui symbolise mon "emblème du mois".




Film du mois



Image
Enfance clandestine ayant bien failli être mon film du mois de peu (un détail m'a gêné à la fin néanmoins), le difficile choix final retombe sur El Topo d'Alejandro Jodorowski.
(illustration de Martin Ansin)





Film vus/découverts




Stuck - Image
Capitaine Philips - Image
Fando et Lys - Image
El topo - Image
La montagne sacrée - Image
Thor - le monde du lol 3D - Image
Lancelot du Lac - Image
Santa Sangre - Image
La stratégie Ender - Image
Quai d'Orsay - Image
Il était temps - Image
Snowpiercer, le transperceneige - Image
Enfance clandestine - Image
Forgotten - Image


A part :
Au delà du réel (60's) (série en cours) - Image
Courts-métrages Chris Marker - Image
Félix Vallotton, la vie à distance (documentaire sur le peintre qui fait l'objet de l'exposition actuellement à Paris).



Film revus/redécouverts




Level 5 - Image
Ghost in the shell - Image
Halloween - Image
Chats perchés - Image
Man of steel - Image
Gravity - Image


A part :
Les enfants de DUNE (mini-série) - Image
Aeon Flux (série) - Image
Image