La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Strum »

Gounou wrote:l'unanimité dans les domaines artistiques m'en dit moins que les réactions nuancés et nourries de sensibilités diférentes.
Cette fois, je me retrouve dans cette affirmation, sous réserve d'un argumentaire d'une égale qualité des deux côtés.
atclose wrote:Sauf qu'un enthousiasme sans aucune réserve accepte difficilement les reproches venant de l'extérieur. C'est bien là le problème. En utilisant trop souvent un "génial" définitif, on fait tout sauf ouvrir le débat.
Oui, mais vois les choses sous un angle positif : d'abord, chacun est à même de relativiser une réception critique unanime avant de se faire sa propre opinion en voyant le film. Personne n'est forcé de croire sur parole les enthousiastes, qui ne gênent personne et lancent au contraire le débat. Ensuite, l'unanimité critique force le critique réticent à mieux travailler son argumentaire pour arriver à convaincre les plus enthousiastes qu'aucun film n'est parfait. Le critère ultime reste la qualité de l'argumentaire, peu importe qu'il soit favorable au film ou négatif. Mon tempérament me porte à la nuance (enfin, j'espère), mais je prends aussi beaucoup de plaisir à me laisser aller à mes enthousiasmes. Enfin, les meilleurs débats ou topics sur ce forum ont souvent eu lieu entre des enthousiastes et des plus réticents. Heureusement que les deux types de critiques existent.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by AtCloseRange »

Thaddeus wrote:Donc pour toi être totalement enthousiaste vis-à-vis d'un film revient quasiment à être intolérant ?
Je ne partage pas cette vision des choses. Heureusement que l'on peut encore être merveilleusement emporté par un film, en être amoureux au point de rien pouvoir lui reprocher, tant en acceptant qu'un autre ne soit pas du même avis.
On a tous été témoins sur ce forum ou un autre de passes d'armes entre le défenseur acharné d'un film et son contempteur tout aussi obstiné, et il me semble que ces débats peuvent parvenir à être intéressants sans s'enfermer dans les dialogue de sourds. Un exemple pas plus loin qu'ici : les défenseurs les plus assidus du film comprennent parfaitement les reproches qu'on peut lui faire, sans forcément y goûter. Père Jules (qui, me semble-t-il, est totalement enthousiaste) a répondu il y peu à A serious man : "Je ne m'y retrouve pas mais c'est passionnant." Ou alors ce forum serait l'un des derniers bastions de l'ouverture d'esprit ? :mrgreen:
Je parlais plutôt de l'accueil critique (puisque c'est de cette question qu'on est parti). Il suffit de voir l'édito de Positif sur 12 Years a Slave.
Au moins ici, il y a suffisamment de monde pour qu'on puisse avoir un accueil plus "normal" et équilibré que l'accueil presse. Ce qui est casse-pied, c'est l'effet moutonnier de la presse française qui les fait défendre de façon inconditionnelle certains films et cinéastes, un peu comme on défendrait le dernier dodo. On remarquera d'ailleurs que ces 2 dernières années, il y a eu 3 fois le cas pour des films français (Holy Motors, L'Inconnu du Lac et La Vie d'Adèle) et qu'ici, on est très loin du même engouement.
Je dis du bien du forum, c'est à souligner, hein? :mrgreen:
Image
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48893
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Boubakar »

Boubakar wrote:
Roy Neary wrote:Bon, je sens que je m'éloigne un peu du sujet là... :mrgreen:
Justement : que penses-tu du film ? (que je n'ai pas encore vu)
Ça va, huit heures d'attente, on tient le bon bout :mrgreen: !
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24136
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by tenia »

AtCloseRange wrote:Il suffit de voir l'édito de Positif sur 12 Years a Slave.
Un édito comme je les déteste : qui n'a rien à dire, sauf "nous, on est bons, hein, hein, dis, pas vrai ? parce que les autres, qu'est-ce qu'ils sont nuls, quand même."
:roll:
Thaddeus wrote:Un exemple pas plus loin qu'ici : les défenseurs les plus assidus du film comprennent parfaitement les reproches qu'on peut lui faire, sans forcément y goûter.
Dans le cas présent, je crois que tout le monde est tombé d'accord sur la scènes de la copine "qui se laissera pas toucher la chatte", franchement risible.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15734
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Père Jules »

tenia wrote:
Thaddeus wrote:Un exemple pas plus loin qu'ici : les défenseurs les plus assidus du film comprennent parfaitement les reproches qu'on peut lui faire, sans forcément y goûter.
Dans le cas présent, je crois que tout le monde est tombé d'accord sur la scènes de la copine "qui se laissera pas toucher la chatte", franchement risible.
A Jarny je ne sais pas mais dans mon coin, des conversations de ce niveau j'en entends régulièrement dans le bus... C'est excessivement navrant j'en conviens, mais ça existe.
xave44
Machino
Posts: 1087
Joined: 20 Nov 11, 22:07

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by xave44 »

C'est terrible à dire mais je pense qu'une partie de la presse s'est crue obligée de louer le film car Il ne faut pas oublier que le film est sorti dans un contexte particulier de vote de la loi sur le Mariage pour tous et de la Manif' pour tous subséquente.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by AtCloseRange »

Père Jules wrote:
tenia wrote: Dans le cas présent, je crois que tout le monde est tombé d'accord sur la scènes de la copine "qui se laissera pas toucher la chatte", franchement risible.
A Jarny je ne sais pas mais dans mon coin, des conversations de ce niveau j'en entends régulièrement dans le bus... C'est excessivement navrant j'en conviens, mais ça existe.
Je pense aussi que ça n'a rien de caricatural (et que la réalité l'est souvent bien davantage que ça).
Image
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15734
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Père Jules »

xave44 wrote:C'est terrible à dire mais je pense qu'une partie de la presse s'est crue obligée de louer le film car Il ne faut pas oublier que le film est sorti dans un contexte particulier de vote de la loi sur le Mariage pour tous et de la Manif' pour tous subséquente.
A titre perso c'est un débat dont je me fiche éperdument. J'ose espérer qu'on peut être pro-Mariage pour tous et détester le film, et inversement. Sinon, c'est à douter de tout à commencer par l'honnêteté des spectateurs et de la critique.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25558
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Ouf Je Respire »

AtCloseRange wrote:
Père Jules wrote: A Jarny je ne sais pas mais dans mon coin, des conversations de ce niveau j'en entends régulièrement dans le bus... C'est excessivement navrant j'en conviens, mais ça existe.
Je pense aussi que ça n'a rien de caricatural (et que la réalité l'est souvent bien davantage que ça).
Cette scène est l'une des seules qui m'a fait vraiment vibrer.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
A serious man
Assistant(e) machine à café
Posts: 299
Joined: 15 Feb 13, 21:24
Location: Bates motel

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by A serious man »

Ce qui est caricaturale dans cette scéne ce n'est pas la réaction des "amie" d'Adéle mais la maniére dont elle est montré, et qui pour moi toute forme de crédibilité a cette scéne, c'est hystérique et excessif, ça correspond a une réalité bien sur, mais pour moi cette représentation ne passe pas bien a l'écran c'est tout ce que je veux dire quand je dit que je trouve cette scéne caricaturale
et je suis tout a fait l'exemple de quelqu'un qui est pour le mariage pour tous et qui n'aime pas le film, celà dit ça ne m'étonnerais pas que le climat politique du moment ait pu influencer quelque peu la presse
"Il ne faut pas être timide avec la caméra. Il faut lui faire violence, la pousser jusque dans ses derniers retranchements, parce qu'elle est une vile mécanique. Ce qui compte, c'est la poésie."

Orson Welles
Mangus
Assistant(e) machine à café
Posts: 156
Joined: 9 Sep 13, 14:14

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Mangus »

J'ai hâte d'être dans un monde où les identités sexuelles et leurs représentations ne font plus débat. Mais des fois je me dis que ça va prendre encore plusieurs générations...
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Thaddeus »

La scène en question ne m'a pas non plus gêné le moins du monde (au sens du défaut de réalisme) : je l'ai trouvé très forte, comme tout le reste.
Je peux me tromper, mais il me semble de plus que l'histoire ne se déroule pas exactement à notre époque ; je l'imagine plutôt se passer dans le milieu des années 90. Je crois par exemple qu'on ne voit pas un seul téléphone portable, et je doute fort qu'un cinéaste aussi méticuleux que Kechiche sur le plan du réalisme ait pu laisser passer un détail pareil, surtout dans le milieu qu'il décrit (les jeunes). Or, en près de vingt ans, les mentalités ont énormément évolué sur la question de l'homosexualité, et je trouve donc a fortiori parfaitement crédible les réactions violentes de certaines camarades de classe d'Adèle.

Note sans importance : l'amie qui "défend" Adèle durant cette scène est la même avec qui cette dernière danse pendant sa fête d'anniversaire. On peut supposer que ces relations parallèles ont dû être beaucoup développées dans les scènes tournées mais non intégrées au long-métrage final.
Mangus
Assistant(e) machine à café
Posts: 156
Joined: 9 Sep 13, 14:14

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Mangus »

Voila par exemple le genre de papier qui m'agace prodigieusement:

http://cheekmagazine.fr/contributions/k ... lesbienne/

Connaissant le travail de la demoiselle et sa violence personnelle quand elle n'a pas ce qu'elle veut (sur les réseaux sociaux par exemple), c'est une suite logique et une posture absurde pour maintenir sa vision de l'homosexualité dans un ghetto. Seules les lesbiennes pourraient comprendre les lesbiennes. Si le sujet vous intéresse, tentez son dernier film Much more pussy.
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Thaddeus »

Emilie Jouvet wrote:le public mâle hétérosexuel
aka le Diable.

Rien de nouveau sous le soleil : ce texte s'inscrit pleinement dans les attaques dont le film a fait l'objet sur la représentation de la sexualité lesbienne, qui est un territoire apparemment exclusivement réservé aux concernées. Même pas/plus envie de réagir là-dessus, personnellement.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50809
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche - 2013)

Post by Roy Neary »

Boubakar wrote:
Boubakar wrote: Justement : que penses-tu du film ? (que je n'ai pas encore vu)
Ça va, huit heures d'attente, on tient le bon bout :mrgreen: !
:lol: Je suis trop pris en ce moment.

Alors vite fait, je suis aussi d'avis que c'est un film important et souvent d'une force peu commune, dont une grande partie de la puissance dramatique vient de la collaboration entre Adèle Exarchopoulos et Abdelatif Kechiche. Il y a en effet quelque chose d'intense et de poignant à voir naître au cinéma à la fois une actrice et un personnage de leur trempe. Et j'espère pour elle qu'elle trouvera à l'avenir des rôles radicalement différents de celui-là pour éviter de se retrouver à jamais enfermée dans ce personnage.

Mais je reste dans une vraie incompréhension. Comme d'autres l'ont souligné, je reste stupéfait devant le ridicule des scènes mettant en parallèle les familles respectives d'Adèle et d'Emma. Je ne comprends pas comment Kechiche, qui est d'une telle justesse dans l'expression des sentiments, peut être aussi lourdaud et caricatural dans sa sociologie de pacotille qui caractérise ces profils sociaux. Je ne dis pas que cela gâche entièrement le film, mais je suis étonné de la mansuétude générale à l'égard de ses séquences. S'il s'était agi d'un autre cinéaste, qu'est-ce que ce dernier se serait pris sur la gueule. :lol:

Ensuite, et c'est plus personnel, je suis moins sensible à ce style de mise en scène, d'autant que j'avais souvent l'impression d'être étoufé par ces gros plans constants. J'avais envie de respirer (comme pour la belle séquence de danse qui illustre ce topic sur les dernières pages). En revanche je trouve la photographie splendide (quand je pense aux premiers films de Kechiche, quel chemin parcouru à ce niveau-là...). Enfin, je suis de ceux qui qui préfèrent l'érotisme (même chaud bouillant) à l'étalage de sexe "en-veux-tu-en-voilà" (même si je sais qu'il y a des effets spéciaux) qui me finit par me faire complètement sortir de la scène ; ce n'est pas du tout du puritanisme de ma part, je trouve simplement ça trop facile, j'associe ce choix à un refus d'un travail élaboré de mise en scène.
Image