Tony Scott (1944-2012)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Jericho »

Que Scorsese fasse des films moins passionnants qu'avant je veux bien l'admettre, c'est même tout à fait normal, même si c'est pas forcément mon avis (Mean Streets, par exemple c'est moyen sur le fond et la forme).
Mais techniquement, le mec n'a pas perdu son cinéma, au contraire il se fait plaisir avec des compositions de plans et des mouvements de plans de tarés.
Non là je ne comprends pas, et je ne suis pas fan du mec pourtant.
Image
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25860
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by tenia »

Jericho wrote:Que Scorsese fasse des films moins passionnants qu'avant je veux bien l'admettre, c'est même tout à fait normal, même si c'est pas forcément mon avis (Mean Streets, par exemple c'est moyen sur le fond et la forme).
Mais techniquement, le mec n'a pas perdu son cinéma, au contraire il se fait plaisir avec des compositions de plans et des mouvements de plans de tarés.
Non là je ne comprends pas, et je ne suis pas fan du mec pourtant.
J'avoue que je trouve sincèrement que Scorsese "s'assagit" tant dans la forme que dans le fond, et qu'il est bien moins intéressant aujourd'hui qu'il ne l'était à l'époque.

Après, évidemment, ça n'engage que moi, mais visuellement, je trouve que Tony Scott, avec ses expérimentations visuelles de ces 10 dernières années, fut bien plus intéressant que beaucoup d'autres cinéastes aujourd'hui acclamés.

Que l'on compare d'ailleurs avec son frangin, avec son Prometheus fumeux qui ressemble plus à un CGI géant de 2h qu'autre chose et pas mal d'autres casseroles, faut il le rappeler (probablement plus que de "chefs d'oeuvres d'un cinéaste visionnaire"), est rétrospectivement assez rigolo.
Borislehachoir
Machino
Posts: 1344
Joined: 17 Feb 06, 14:34

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Borislehachoir »

Tu pouvais résumer en " j'aime pas le classicisme " sinon.
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1756
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by cinéfile »

En y regardant de plus près, je m'aperçois que je n'ai vu que 4 ou 5 de ses réalisations tout en connaissant presque tous les titres de sa filmo grâce aux bandes annonces découvertes en salles et autres rediffusions télés. Encore un réalisateur dont la réputation médiocre m'a souvent dissuadée de découvrir les films.

J'en retient surtout Ennemi d'Etat, une des meilleures productions Bruckheimer, dans lequel forme et fond se répondent avec intelligence et efficacité pour illustrer les dérives de l'hyper-surveillance. Will Smith y est plus sobre qu'à l'accoutumé et côtoie un Gene Hackman reprenant son rôle de Conversation Secrète 25 ans après.

Je serai moins élogieux à l'égard de Domino (qui possède bien quelques séquences intéressants et témoigne d'un style très personnel). Souvenirs vagues de Man on Fire et Le Flic de Beverly Hills 2.

A la lecture des avis précédemment exprimés, je risque de me laisser tenté par Les Prédateurs et Déjà-Vu dans les semaines qui arrivent :D
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Anorya »

tenia wrote: Que l'on compare d'ailleurs avec son frangin, avec son Prometheus fumeux qui ressemble plus à un CGI géant de 2h qu'autre chose et pas mal d'autres casseroles, faut il le rappeler (probablement plus que de "chefs d'oeuvres d'un cinéaste visionnaire"), est rétrospectivement assez rigolo.
Fais gaffe, tu te Dirk Digglerise d'un coup. :fiou:
Borislehachoir wrote:Tu pouvais résumer en " j'aime pas le classicisme " sinon.
Voilà. Boris est grand.
Image
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25860
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by tenia »

Borislehachoir wrote:Tu pouvais résumer en " j'aime pas le classicisme " sinon.
Pas forcément. Et ça n'a, d'ailleurs, pas grand chose à voir. On peut être classique sans donner l'impression d'être pantouflard.
Je profitais juste de l'article pour rebondir sur le côté simpliste de ces chroniques qui font franchement racoleuses, semblant mettre Scott au même niveau qu'un Brett Ratner (pour faire dans le trans-topic).

Quoiqu'il en soit, je resterai longtemps impressionné par l'audace visuelle qu'il a développé dans ces derniers films, même si je n'en suis pas fan à outrance. A 60 ans, qu'un "yes man" comme lui se lance dans des expérimentations pareilles, je trouve ça formidable, et bien plus louables que ce que d'autres ont fait entre temps.
Anorya wrote:
tenia wrote: Que l'on compare d'ailleurs avec son frangin, avec son Prometheus fumeux qui ressemble plus à un CGI géant de 2h qu'autre chose et pas mal d'autres casseroles, faut il le rappeler (probablement plus que de "chefs d'oeuvres d'un cinéaste visionnaire"), est rétrospectivement assez rigolo.
Fais gaffe, tu te Dirk Digglerise d'un coup. :fiou:
Les années 2000 n'ont quand même pas été très sympa avec frangin Ridley : Hannibal, A Good Year, Body Of Lies, Robin Hood... American Gangster, Gladiator et consorts, c'est sympa, mais y voir la patte d'un cinéaste visionnaire...
Last edited by tenia on 20 Aug 12, 21:33, edited 1 time in total.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Flol »

Anorya wrote:
tenia wrote: Que l'on compare d'ailleurs avec son frangin, avec son Prometheus fumeux qui ressemble plus à un CGI géant de 2h qu'autre chose et pas mal d'autres casseroles, faut il le rappeler (probablement plus que de "chefs d'oeuvres d'un cinéaste visionnaire"), est rétrospectivement assez rigolo.
Fais gaffe, tu te Dirk Digglerise d'un coup. :fiou:
Qu'est-ce qu'il a, Dirk Diggler ? Moi je l'aime bien.
Bill Baroud
Assistant(e) machine à café
Posts: 194
Joined: 8 Jan 08, 22:53

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Bill Baroud »

Si on m'avait dit que la mort de Tony Scott m'affecterait, je ne l'aurais évidemment pas cru. Pourtant, le fait est que j'ai passé une sale journée...

Certains disent qu'il était un (plus ou moins) bon "yes man". Mais pour moi, Tony Scott était bien un vrai cinéaste avec une identité propre. A mon avis, un "yes man" c'est un réal plus ou moins doué qui passe d'un genre à l'autre, d'une tonalité à l'autre et le tout sans jamais se mettre en avant ou faire de vague. Et clairement Tony Scott ne correspond pas à cette définition. Il a toujours creusé son sillon dans le genre thriller d'action. Pas par dépit mais parce que c'est ça qu'il aimait faire. Il a su tisser des liens de fidélité avec plusieurs acteurs (D.Washington, M.Rourke, C.Walken). Il ne prenait plus en charge des projets qu'un producteur lui apportait sur un plateau mais il était devenu son propre producteur. Il a su développé un style personnel d'abord dans une approche très "glamour sombre" dans les années 80-90, un peu dans la veine de son frère (surement plus par proximité que par mimétisme - les deux se sont certainement influencés mutuellement) puis dans un style plus proche des expérimentations de Oliver Stone à partir des années 2000. Pour toutes ces raisons T.Scott n'était pas un simple "yes man", car si j'ai déjà entendu Fincher, Tarantino ou McTiernan faire l'éloge de Tony Scott (de son vivant), je n'ai jamais entendu personne le faire pour Brett Rattner ou Antoine Fucqua !

Alors, non je n'aimais pas tout chez Tony Scott. Certains films m'ont laissé froid, certains tics visuels pouvaient m'agacer et certains choix artistiques me semblaient outranciers mais il y a 10 jours encore je revoyais "le Dernier Samaritain" pour la énième fois en le trouvant toujours aussi jouissif et en me disant que je devrais aussi revoir "Man on Fire"...

Bref, et pour ceux qui aiment la concision : la mort de Tony Scott, ça fait ch... Et ça c'est un signe, que ce n'était pas qu'un banal "yes man".
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7985
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Dunn »

Enfin quand on regarde sa filmo (même si je respecte le genre) c'est toujours pareil :"action/thriller'" . Il n'a fait aucun drame ni comédie et que sais je encore...bref pour moi un bon faiseur sans plus dans ce genre là (j'adore "le dernier samaritain" mais aidée par des excellents dialogues de Shane Black et Willis).
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42344
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Rockatansky »

Et alors parce qu'il ne fait aucun drame ni comédie ça en fait un faiseur ?
Faut s'essayer à tous les genres pour être cinéaste ?
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Flol »

Rockatansky wrote:Et alors parce qu'il ne fait aucun drame ni comédie ça en fait un faiseur ?
Faut s'essayer à tous les genres pour être cinéaste ?
Voilà. Et c'est pour ça que Brett Ratner est un auteur.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42344
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Rockatansky »

Putain en fait tu veux dire qu'un cinéaste c'est un mec qui accepte n'importe quoi ? :shock:
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
Bill Baroud
Assistant(e) machine à café
Posts: 194
Joined: 8 Jan 08, 22:53

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Bill Baroud »

Hitchcock n'a fait quasiment que du thriller/action... ça en fait un banal "yes man" ?

Pire, Hitchcock a fait "la Mort aux Trousses", l'acte de naissance du thriller d'action moderne. Oui, oui, le genre de film qu'on "regarde le samedi soir en mangeant une pizza" pour reprendre des mots lancés si élégamment aujourd'hui pour "saluer" la mort de Tony Scott (phrase qui ne veut rien dire car applicable à 80% des films - de Spielberg à Woody Allen en passant par Kurosawa ou Leone)
Bill Baroud
Assistant(e) machine à café
Posts: 194
Joined: 8 Jan 08, 22:53

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Bill Baroud »

On peut aussi ajouter que Tony Scott était un vrai amoureux du cinéma, un passionné, qui a toujours su tendre la main aux jeunes talents (on pense à Tarantino bien sûr et Richard Kelly). Il avait aussi produit ces dernières années deux films que j'aime beaucoup : "l'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford" et "le Territoire des Loups".
User avatar
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Posts: 7834
Joined: 25 Jul 03, 14:58
Location: J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: Tony Scott (1944-2012)

Post by Eusebio Cafarelli »

Dunn wrote:Enfin quand on regarde sa filmo (même si je respecte le genre) c'est toujours pareil :"action/thriller'" . Il n'a fait aucun drame ni comédie et que sais je encore...bref pour moi un bon faiseur sans plus dans ce genre là (j'adore "le dernier samaritain" mais aidée par des excellents dialogues de Shane Black et Willis).
Top Gun, c'est pas une comédie et un drame ? :lol:
Image