Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95427
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Jeremy Fox »

Un ton unique, une richesse thématique assez impressionnante, une grande intelligence du propos et une sensibilité à fleur de peau pour ce portrait bouleversant d'une adolescente qui se cherche, ses relations conflictuelles avec sa mère... Le casting est parfait (Anna Paquin est fabuleuse), New York a rarement été aussi amoureusement filmé et la mise en scène ne cédant jamais à la facilité est d'une grande originalité, appréciant beaucoup lorsque le cinéaste se laisse aller à flâner dans les rues de sa ville, à englober les passants et spectateurs dans son film d'une portée assez universelle. Film pas forcément aimable de prime abord (les personnages sont tous agaçants par certains côtés... comme dans la vie) mais d'une profonde humanité. Les notations sur les relations parents/ados sont d'une grande justesse.
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4618
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by G.T.O »

Jeremy Fox wrote:Un ton unique, une richesse thématique assez impressionnante, une grande intelligence du propos et une sensibilité à fleur de peau pour ce portrait bouleversant d'une adolescente qui se cherche, ses relations conflictuelles avec sa mère... Le casting est parfait (Anna Paquin est fabuleuse), New York a rarement été aussi amoureusement filmé et la mise en scène ne cédant jamais à la facilité est d'une grande originalité, appréciant beaucoup lorsque le cinéaste se laisse aller à flâner dans les rues de sa ville, à englober les passants et spectateurs dans son film d'une portée assez universelle. Film pas forcément aimable de prime abord (les personnages sont tous agaçants par certains côtés... comme dans la vie) mais d'une profonde humanité. Les notations sur les relations parents/ados sont d'une grande justesse.

8)

C'est vrai, tu as raison, il faut un temps d'adaptation pour pleinement apprécier le film. Ce qui est très clair, c'est qu'il refuse le lissage courant. Les personnages sont rugueux, l'identification n'est pas aisée. Ils ne sont ni poli ni courtois d'ailleurs. A commencer par le personnage d'Anna Paquin, véritable aimant à contradiction, tour à tour agaçante, vibrante, fascinante ou lointaine. Mais ce que je trouve particulièrement impressionnant dans ce film mais peut-être est-ce dû au fait que Lonergan soit scénariste, c'est que sa création ne fait pas film de scénariste. La construction ne sent pas l'artifice du film choral et ne joue pas la lisibilité des intentions. Le film possède quelque chose de mystérieux, de non conclusif dans sa construction - il vacille en permanence entre précision et incertitude, avec des intervalles dédiés à NY. Comme une sorte de film choral où le choeur serait la ville de New-York elle-même. C'est vraiment étonnant et original sous des dehors de comédie dramatique new-yorkaise.
Last edited by G.T.O on 9 Oct 16, 12:01, edited 3 times in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95427
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Jeremy Fox »

G.T.O wrote:
Jeremy Fox wrote:Un ton unique, une richesse thématique assez impressionnante, une grande intelligence du propos et une sensibilité à fleur de peau pour ce portrait bouleversant d'une adolescente qui se cherche, ses relations conflictuelles avec sa mère... Le casting est parfait (Anna Paquin est fabuleuse), New York a rarement été aussi amoureusement filmé et la mise en scène ne cédant jamais à la facilité est d'une grande originalité, appréciant beaucoup lorsque le cinéaste se laisse aller à flâner dans les rues de sa ville, à englober les passants et spectateurs dans son film d'une portée assez universelle. Film pas forcément aimable de prime abord (les personnages sont tous agaçants par certains côtés... comme dans la vie) mais d'une profonde humanité. Les notations sur les relations parents/ados sont d'une grande justesse.

8)

C'est vrai, tu as raison, il faut un temps d'adaptation pour apprécier le film, pour qu'il exprime sa richesse, son charme. Ce qui est très clair, c'est que le film refuse le lissage. Les personnages sont rugueux, pas forcément poli ni courtois d'ailleurs. A commencer par le personnage d'Anna Paquin, véritable aimant à contradiction. Mais ce que je trouve particulièrement impressionnant dans ce film mais peut-être est-ce dû au fait que Lonergan est scénariste, c'est que son film ne fait pas film de scénariste. La construction du film ne sent pas l'artifice du film choral ou de l'hyper clarté des intentions. Le film possède quelque chose de mystérieux, de non conclusive dans sa construction - vacille en permanence entre précision et incertitude avec des intervalles dédiés à NY. Comme une sorte de film choral où le choeur serait la ville de New-York elle-même. C'est vraiment étonnant et original sous des dehors de comédie dramatique new-yorkaise.

Entièrement d'accord. D'ailleurs les motivations des personnages ne sont pas toujours très claires et ça fait une partie de la richesse du film. Tout est vacillant, rien n'est lisse.
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12378
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Jack Griffin »

Quelqu'un a-t-il vu les deux versions ? Faut il en privilégier une pour commencer ?
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4618
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by G.T.O »

Jack Griffin wrote:Quelqu'un a-t-il vu les deux versions ? Faut il en privilégier une pour commencer ?

Fais-toi la version étendue !
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 26920
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Jack Carter »

Deja une critique enthousiaste du prochain Lonergan : http://www.chaosreigns.fr/critique-manc ... -lonergan/
Image
User avatar
Supfiction
Charles Foster Kane
Posts: 20584
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Supfiction »

Jack Carter wrote:Deja une critique enthousiaste du prochain Lonergan : http://www.chaosreigns.fr/critique-manc ... -lonergan/
Excellent casting en tous cas, avec Michelle Williams et Kyle Chandler autour de Casey Affleck.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Colqhoun »

Premiers pas dans le cinéma de Lonergan (pas encore vu Manchester by the sea ni son premier film), avec ce film étouffant et peu sympathique qui s'attarde sur les conséquences d'un évènement traumatique vécu par la jeune Lisa. Tourné en 2005, sous forme d'expiation du traumatisme du 11 septembre, mais sorti seulement en 2011 dans une version raccourcie de 35 minutes suite à une longue bataille judiciaire, Margaret mérite d'être vu dans cette version de plus de 3 heures, qui explore à la fois le traumatisme de l'adolescente et celui d'une ville qui ne s'est pas encore remise de l'attaque terroriste. Lonergan prend le pari difficile de raconter un personnage peu attachant, une jeune fille de famille aisée qui se comporte comme si le monde lui était dû et qui va découvrir, suite à la mort d'une femme provoquée en partie à cause d'elle, des sentiments et des situations qu'elle ne sera pas forcément en mesure de maîtriser. En résulte un film plutôt âpre, où il est difficile de s'attacher à ce personnage interprété par une Anna Paquin possédée, qui va aller de frustrations en frustrations, pour découvrir peu à peu que sa seule volonté ne suffit plus à vivre comme elle l'entend. Un enfer émotionnel où chaque blessure en entraîne une autre, où chaque question ne trouvera jamais de réponse parfaitement satisfaisante. Les parallèles avec le trauma du 11 septembre sont limpides et Lisa devient le visage d'une ville traumatisée, incapable de répondre aux milles questions qui l'accaparent et à la confusion d'émotions contradictoires qui l'envahissent.

Bon je dois avouer qu'après deux heures de film, je commençais à avoir un peu envie de briser le cou de cette petite conne et de son comportement de jeune première qui estime que tout lui est dû. Mais c'est aussi la force du film de Lonergan. De ne pas se contenter de la bête histoire d'une gamine privilégiée qui va faire son méa culpa, mais de pousser plus loin l'observation et de laisser son personnage vivre son chemin de croix jusqu'à l'expiation finale, où seule avec sa mère au milieu d'une foule d'inconnue, elle va pouvoir laisser couler ses larmes sans retenue.

Un gros morceau à digérer, pas particulièrement agréable à regarder, mais qui se démarque par l'élégance de la réalisation (ce superbe générique de début au ralenti) et la vive intelligence de l'écriture. Il y aurait 10'000 autres choses à raconter sur ce film, sa manière de mettre en scène New York, de s'attarder sur les discussions qui se déroulent autour des personnages, sur son utilisation de la musique, sur tous ces rôles secondaires prestigieux (Matt Damon, Matthew Broderick, Mark Ruffalo, Jean Reno (!!), Jeannie Berlin, etc..), mais comme je ne suis pas très inspiré, je préfère en rester là. C'est un film dense, qui développe sa richesse et sa pertinence encore de longues heures après qu'il soit terminé et qui amène à un réel travail de réflexion. Ce qui fait que j'ai pour le coup hyper hâte de découvrir Manchester by the Sea.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Colqhoun »

AtCloseRange wrote:Maybe.
Je ne vois en tout cas pas dans cette version de 2h30 une version amoindrie et je doute que la version de 3 heures corrige les "défauts" du film.
Et de toute façon, je ne crois pas que le réalisateur ait généralement raison dans ce type d'histoire. On voit autant (si ce n'est plus) de director's cut inférieurs aux versions initiales que l'inverse. Ce que j'ai pu lire jusqu'ici, c'est que ce sont des versions différentes sans que l'une ou l'autre soit considérée comme meilleure.
Je rebondis sur cela, parce que d'après ce que j'ai glaner comme informations, la version de 2h30 semble clairement plus faible et plus confuse que la version du réalisateur. A ce propos, durant la grosse bataille juridique autour du film, Martin Scorsese et Thelma Schoonmaker ont proposés un montage, sensiblement plus court que la director's cut, mais qui allait dans ce sens plutôt que dans celui de la version diffusée en salles. Et de nombreuses critiques mettent en avant le fait que la version de 3h corrige justement de nombreuses faiblesses de la version salles. Le gros dilemme qu'il y a eu, c'est que Lonergan avait signé un contrat avec Fox Searchlight pour livrer un montage de 150 minutes et qu'il a réalisé, en court de montage, qu'une version de cette durée ne suffirait pas à raconter ce qu'il avait en tête. Je n'ai pas vu la version salles, je ne peux donc pas juger, mais la version de 3h et quelques est clairement un morceau de cinéma très ambitieux et impressionnant.
Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2998
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Grimmy »

On peut le voir comment ce film ? En France il semblerait qu'on ne trouve pas la version longue...
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Margaret (Kenneth Lonergan - 2011)

Post by Colqhoun »

Grimmy wrote:On peut le voir comment ce film ? En France il semblerait qu'on ne trouve pas la version longue...
Dvd z1 et VOD disponibles sur Amazon.com.