The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Johnny Rosbif
Doublure lumière
Posts: 312
Joined: 19 Sep 12, 10:22
Location: JeNeSuisPlusSurDVDClassik

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Johnny Rosbif »

jacques 2 wrote:A part cela, comme j'avais vu le film au ciné en VO, j'ai tenté la VF du blu histoire de me rendre compte ...

Catastrophe (comme souvent me direz vous ...) mais ici : un "sommet" avec la voix française de Bane : autant, elle impressionne - au diapason du physique du personnage - en VO, autant elle est ici presque chétive, riquiqui bref totalement à côté de la plaque, arrivant presque à "bane-aliser" (oui, je sais ... :oops: ) le personnage ...

Vraiment, un cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire en matière de doublage ... :?

Ceux qui n'ont vu le film qu'en VF devraient le réévaluer amplement rien qu'avc cette VO (et cette voix en particulier ...) :)
un grand merci pour ton descriptif JacquesDeux :) j'ai en effet un gros problème avec Anne Hathaway; je suis faible...
quel est le nom de ce doubleur pour la VF ?
j'avoue que depuis une dizaine d'années, je pars en courant dès que j'entends sur Canal+ la bande-annonce en VF d'un film US...
il est loin le temps chéri de certains doublages qui ont bercé mon enfance (heu Rambo et l'enfance... :? 8) :roll: ) pour lesquels je partirais en croisade s'ils ne figuraient pas sur un blu-ray...
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10672
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by -Kaonashi Yupa- »

monfilm wrote:Alors merci à la surenchère de ceux qui n'ont pas aimé. Catastrophe annoncée qui m'a finalement fait passer un bon moment. Comme quoi les critiques rageuses sont contre-productives. :wink:
:roll:
En gros tu as donc fait exprès de ne lire que les messages négatifs pour te forcer à aimer le film, c'est ça ?
Parce que sur ce forum il y a eu quand même un bon lot d'avis enthousiastes, à côté de pas mal d'avis plus mitigés et seulement quelques "critiques rageuses". Idem dans la presse me semble-t-il...
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by jacques 2 »

tenia wrote:
jacques 2 wrote:Vraiment, un cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire en matière de doublage ... :?
En même temps, en VO, Bane ressemble à une parodie de Stephen Hawkins s'il était majordome. Donc bon... :mrgreen:
Tu me permettras de trouver cette comparaison nulle et non avenue ... :shock: :roll: :wink:

Maintenant, il est toujours possible de comparer à peu près tout à à peu près n'importe quoi ...
Et, comme disait Théodore Sturgeon, 99% de n'importe quoi ne vaut rien ... :|
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24193
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by tenia »

monfilm wrote:Alors merci à la surenchère de ceux qui n'ont pas aimé. Catastrophe annoncée qui m'a finalement fait passer un bon moment. Comme quoi les critiques rageuses sont contre-productives. :wink:
Ah nan mais tant mieux. Il vaut mieux une bonne qu'une mauvaise surprise.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25559
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Ouf Je Respire »

Je viens de découvrir ce film: 4/10.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45602
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Flol »

Espèce de hater.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25559
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Ouf Je Respire »

En fait, je suis déçu: scénario anormalement étiré et qui noie les bonnes idées dans une quasi-torpeur, passages flirtant avec le ridicule (rhâââ le "boulet" que se traîne le bat-avion pour sauver la ville, j'avoue que j'ai ri; les bastons visuellement pas loin du "pif bam bing"), les ramifications narratives pour faire complexe qui tournent en égarements scénaristiques, la fin qui me paraît dénuée d'intensité (la faute, à mon sens, à un montage mal fichu). Et la désagréable impression que ce film ne se suffit pas à lui-même (alors qu'il dure 2h45 quand même!!), si l'on n'a pas vu Batman Begins eh ben on reste partiellement sur le bord de la route.

Bref, le caractère "monumental", je le cherche encore. Et c'est super dommage, car on sent que Nolan en a encore sous le pied. En fait, ce film me fait penser à ce que Coppola avait dit à Lucas pour Star Wars: "Mets de la religion dans SW. Si tu fais ça, tu auras un véritable pouvoir." (pouvoir qui n'intéressait pas Lucas). Nolan a, selon moi, la capacité technique de devenir le futur Coppola, il lui manque "juste" le sens de la tragédie. En gros, avec sa trilogie Batman, Nolan pouvait faire son "Godfather" à lui. Il n'a fait que clore une "franchise" de super-héros.

D'où mon 4/10.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Borislehachoir
Machino
Posts: 1344
Joined: 17 Feb 06, 14:34

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Borislehachoir »

-Kaonashi Yupa- wrote:
monfilm wrote:Alors merci à la surenchère de ceux qui n'ont pas aimé. Catastrophe annoncée qui m'a finalement fait passer un bon moment. Comme quoi les critiques rageuses sont contre-productives. :wink:
:roll:
En gros tu as donc fait exprès de ne lire que les messages négatifs pour te forcer à aimer le film, c'est ça ?
Parce que sur ce forum il y a eu quand même un bon lot d'avis enthousiastes, à côté de pas mal d'avis plus mitigés et seulement quelques "critiques rageuses". Idem dans la presse me semble-t-il...
On a pas du lire le même topic.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24193
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by tenia »

Ouf, camescope oral wrote:En fait, je suis déçu: scénario anormalement étiré et qui noie les bonnes idées dans une quasi-torpeur, passages flirtant avec le ridicule (rhâââ le "boulet" que se traîne le bat-avion pour sauver la ville, j'avoue que j'ai ri; les bastons visuellement pas loin du "pif bam bing"), les ramifications narratives pour faire complexe qui tournent en égarements scénaristiques, la fin qui me paraît dénuée d'intensité (la faute, à mon sens, à un montage mal fichu). Et la désagréable impression que ce film ne se suffit pas à lui-même (alors qu'il dure 2h45 quand même!!), si l'on n'a pas vu Batman Begins eh ben on reste partiellement sur le bord de la route.
Je partage globalement cet avis. Trop de points qui m'ont fait me gratter la tête d'incompréhension. On peut toujours descendre TDK en le relisant sous l'angle pro-Bush à 2 balles, mais TDKR possède juste un script plein de problèmes et prenant ses aises comme jamais en s'étalant sur au moins 40 minutes de trop. Et puis, Marion Cotillard, quoi.
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10672
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by -Kaonashi Yupa- »

Borislehachoir wrote:On a pas du lire le même topic.
Oh si, mais moi je lis sans oeillère.
On parlerait de Prometheus, à la limite je veux bien, même si le topic en question possède son lot d'avis enthousiaste et suffisamment développés pour contre-balancer les avis négatifs (et les taquineries).
De toute façon c'est toujours la même histoire dans les topics sur les gros films hollywoodiens...
monfilm
Machino
Posts: 1242
Joined: 19 Aug 08, 05:09

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by monfilm »

tenia wrote:
monfilm wrote:Alors merci à la surenchère de ceux qui n'ont pas aimé. Catastrophe annoncée qui m'a finalement fait passer un bon moment. Comme quoi les critiques rageuses sont contre-productives. :wink:
Ah nan mais tant mieux. Il vaut mieux une bonne qu'une mauvaise surprise.

Que ma lecture avec oeillères serve au moins à ça :mrgreen:
ImageImage
Tout le reste est dérisoire.
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2703
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Outerlimits »

Voilà, j'ai revu le film en blu ray.
Trés belle qualité d'image de tous les passages IMAX, mais qui provoque un contraste assez important de définition par rapport au reste (j'ai eu d'ailleurs l'impression qu'un léger manque de déf se faisait sentir dans les séquence 2:40, ce qui pourrait provoquer cette aussi grande différence) ; le problème aussi, contrairement à un film comme "Tron legacy", est que les passages IMAX 1:78 sont sans cesse en mélange avec le reste en 2:40 : ...On navigue donc tout le temps en alternance format d'image/qualité de résolution. C'est un peu perturbant.
Dans Tron 2, il n'y avait pas une aussi flagrante différence de définition d'image, et les séquences IMAX constituaient de longs segments ; ce qui ne provoquait pas de désorientation à la vision.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24193
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by tenia »

J'ai zappé hier le film (je voulais le regarder mais mes parents ont décidé que ce serait en VF, ce fut donc sans moi), et visiblement, même sans regarder les passages en IMAX, la définition des scènes en 35mm semblent définitivement en retrait par rapport à d'autres blockbusters contemporains. Je ne sais pas d'où ça vient, mais c'est franchement lisse et peu défini.
En opposition, les passages en IMAX, outre leur format 1.78 qui fait en profiter d'autant plus, ont vraiment une qualité supplémentaire.

Par contre, contrairement à TDK, j'ai trouvé qu'il y avait tout de même moins de changements ultra rapides d'un format à un autre. TDK pouvait alterner 8 changements en quelques secondes. Là, de ce que j'ai pu voir, c'est plus groupé du type "un chapitre IMAX, un chapitre 35mm, etc".
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2703
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Outerlimits »

Oui c'est clair. Me too, dés le début j'ai trouvé que les passages 35 mm étaient un peu inférieurs à ce que l'on avait l'habitude de voir sur du blu, et cela bien sûr s'accroît sur les séquences en basse lumière.
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Colqhoun »

Je vais aller à l'essentiel (pas comme Nolan): c'est pas très bien.

Et je préfère prévenir: je me contrefous de spoiler le film, alors si vous l'avez pas vu, ne lisez rien.

Alors oui, j'avais furieusement détesté le premier, le 2ème m'avait un peu fatigué par ses exagérations de lourdeur, de sur-dramatisation et l'incapacité de Nolan à réaliser correctement une quelconque scène nécessitant un peu d'ampleur. Mais il y avait Heath Ledger et la folie de son personnage dynamisait suffisamment le film pour qu'on ait pas envie de se suicider avant la fin.

Avec 2h40 au compteur, on savait pertinemment que ce 3ème et dernier (?) film aurait tout loisir de nous raconter la chute de Batman en long et en large. Et ça ne manque pas. Mais avant cela il y a quand même plusieurs moments assez prometteurs, notamment cette séquence d'introduction (la définition IMAX permet de très belles choses) et la révélation de Bane.

Et si dans l'ensemble j'ai suivi le film sans ennui et que j'ai pu y apprécier plusieurs de ses moments, il s'en dégage, comme c'était déjà le cas avec le précédent, d'une part une lourdeur récurrente qui finit par agacer, d'autre part (et c'est peut-être quelque chose de relativement difficile à identifier) un manque de liant entre ces différents personnages, l'intrigue qui en découle et les enjeux qui se mettent en place au fur et à mesure de l'avancée du film. Comme si, à vouloir blinder son film de personnages différents, Nolan finissait par perdre de vue son but et s'enlise dans ses différentes intrigues sans réussir à donner à aucune d'entre elle la pertinence et la puissance attendue.

La défaite de Batman ? Insignifiante... l'impression de ne rien ressentir pour lui, que sa disparition et ses souffrances sont inexistantes et qu'il lui suffit de faire 2-3 pompes et de discuter avec un vieux sage pour se remettre en forme. Selina Kyle donne l'impression qu'elle n'apporte strictement rien au film (en plus d'être interprétée par l'horrible Anna Hathaway.. un charisme de chou-fleur cette actrice) si ce n'est d'être un petit personnage qui se la raconte. Bane ? Si on ressent un semblant de menace au départ, il finit bien vite par se transformer en espèce de gros type qui déambule en déblatérant des trucs vaguement révolutionnaires sans impact (on est loin de la folie du Joker, qui réussissait à être réellement inquiétant). Et autour de ces personnages centraux, une ribambelle de seconds couteaux qui peinent à exister ou qui apparaissent sans la moindre justification (le retour de Crane en juge, c'est vraiment la grosse blague du film).

Et là où l'on serait censé être réellement inquiété de la survie du héros et préoccupé par son avenir, on (je) finit vite par s'en moquer.

Mais le pire dans tout cela, c'est probablement les 20 dernières minutes du film. Celles qui seraient censées être climaxiques en diable, plein de drame, de sang, de suspens insoutenable (car c'est ce que l'on veut nous faire croire), tout cela s'écroule comme un petit château de cartes en l'espace de 5 minutes. Bane se fait mettre comme un amateur avant de se prendre un vieux missile et de claquer hors-champ et quand enfin on découvre qui était le réel ennemi du film, ce dernier (ou plutôt cette dernière), se fait avoir comme une amatrice et trépasse de la plus ridicule des manières.

Enfin bon, je ne taperais pas plus que de raison sur ce film, car pendant bien 2 heures, je l'ai trouvé correct, divertissant, sans être pour autant complètement réussi. Mais le final se plante royalement, alors que paradoxalement il y a là une mise en place de moyens assez impressionnantes, et annihile toute la dimension épique qui aurait pu se dégager de cet épisode final.

S'en suivent quelques séquences embarrassantes (Alfred qui chiale, Alfred qui boit un café, Wayne qui lui fait un petit coucou depuis la terrasse, Gordon qui caresse le logo de batman sur sa nouvelle lampe, etc..) et une conclusion un peu neuneu avec l'espèce de révélation clin d'oeil du véritable nom de Blake.

Et voilà. C'est fini.
Et en y réfléchissant, il y a aussi un truc un peu dérangeant dans la mesure où Batman pourrait presque être pris pour le grand défenseur du capitalisme face à des mecs qui veulent juste foutre en l'air le système (et accessoirement se venger pour quelques bricoles). En somme, une sorte d'icone de l'Amérique des Puissants qui va se relever, toujours plus fort, pour foutre sur la gueule de ceux qui ont étés (et continuent d'être) opprimés.

Peut-être que j'en fais trop, mais il y a quelque chose du genre qui s'en dégage (même si oui, Bane est un terroriste, Miranda Tate une psychopathe en puissance, etc...).

Et je m'abstiendrais de parler de la soupe de Zimmer et de ses copains, qui recouvre le film d'un bout à l'autre sans jamais nous laisser tranquille une putain de minute.
"Give me all the bacon and eggs you have."