The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

mannhunter
Laspalès
Posts: 15918
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by mannhunter »

lowtek wrote:Mention spéciale à Michael Caine, à la truffe toujours humide, qui finit par se disqualifier lui-même à force d'agacer tout le monde, y compris les scénaristes.
Matthew Modine, inutile
c'est un peu triste de voir ces deux acteurs employés de cette façon...quant à Tom Hardy il est sympathique mais malheureusement limité par son rôle.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40898
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

Je ne vois pas pourquoi Nolan se priverait de prendre des comédiens connus si il a les moyens pour de tels rôles, au contraire. Et puis Caine c'est pas comme si il avait un petit rôle
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4667
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by nobody smith »

A chaud, je me demande si c’est pas mon préféré de la trilogie de Nolan. Il y a ce côté fresque urbaine à la Lumet de The Dark Knight mais je trouve que le bonhomme s’est lâché encore plus sur l’ambiance jamesbondienne. C’est peut-être dû à une menace classique comme il faut (ah le bon vieux coup de la bombe atomique) ou à des scènes d’action voit un peu plus grand (l’utilisation de la bat). En tout cas, ça m’a fait plaisir de retrouver des choses que je n’espère même plus voir dans les aventures de 007 (la séquence d’ouverture est à mon sens l’exemple même de ce qui manquait dans Casino Royale et Quantum Of Solace). Il y a également l’influence de Lang que revendiquait Nolan et qui m’a agréablement surpris. J’ai été assez sidéré par son Bane façon Dr Mabuse dans son génie du crime et son influence quasi-spirituelle sur ses ouailles (le simple moment où il demande à un de ses sbires de se sacrifier dans l’avion suffit à montrer à quel point le bonhomme peut-être immensément dangereux). Un symbole, ce qui est cohérent dans tout ce qu’a développé et qu’il développe.

Après, je ne peux m’empêcher qu’au delà des immenses qualités de la chose, il y a des trucs complètement à la ramasse. Comme d’hab avec Nolan, il y a des dialogues surexplicatifs dont le capacité à en rajouter constamment une couche donne l’impression que Nolan prend son spectateur pour un con. Pour celui qui a la réputation d’être un faiseur de divertissements intelligents, ça fait un peu mal. Mais le pire, ça reste certains errements de montage qui semblent juste là pour annihiler tout caractère ambigu (c’est assez dommageable quand on traite un personnage comme Batman).
Spoiler (cliquez pour afficher)
Parmis les trucs qui m’ont le plus choqué, il y aura le moment où Gordon comprend enfin qui est Batman. Une réplique parfaitement compréhensible pour tous, ça ne suffisait pas apparemment. Non faut déterrer les images de Batman Begins et rajouter un plan où Gordon s’exclame « Hein quoi ? Bruce Wayne ??? ». Y a également l’apparition de Liam Neeson qui m’a fait gagner un beau facepalm. Au début, j’ai trouvé l’apparition intéressante notamment dans sa manière d’introduire l’idée de l’immortalité. On introduit l’idée de l’hallucination mais le concept du comic reste dans l’air. Et puis, vas-y que je te fais un fondu enchaîné pour bien te dire que oui oui c’était bien une hallucination. Je ne vais pas m’étendre sur le contrechamp d’Alfred dans le final qui te fait demander si au bout du compte Nolan a vraiment compris l’essence de son héros.
Des trucs complétements déplorables (auquel je pourrais rajouter le non-jeu de Marion Cotillard) et qui pourtant ne défigure pas le plaisir du visionnage.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
lowtek
Idiot du vintage
Posts: 1096
Joined: 9 Jun 03, 19:13

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by lowtek »

mannhunter wrote:
lowtek wrote:Mention spéciale à Michael Caine, à la truffe toujours humide, qui finit par se disqualifier lui-même à force d'agacer tout le monde, y compris les scénaristes.
Matthew Modine, inutile
c'est un peu triste de voir ces deux acteurs employés de cette façon...quant à Tom Hardy il est sympathique mais malheureusement limité par son rôle.
Il y a aussi Aidan Gillen et Ben Mendelsohn, deux acteurs géniaux sous-exploités.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15918
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by mannhunter »

Rockatansky wrote:Je ne vois pas pourquoi Nolan se priverait de prendre des comédiens connus si il a les moyens pour de tels rôles, au contraire. Et puis Caine c'est pas comme si il avait un petit rôle
il a le droit de les embaucher pour son film bien sûr mais le rôle et le prestation de Modine ne sont pas bien passionnants quant à Michael Caine
Spoiler (cliquez pour afficher)
il disaparait bien vite et ses larmes à la fin devant la tombe m'ont fait limite sourire car on se doute bien qu'un -super- héros meurt très rarement à l'issue de ce genre de méga productions
En ce qui concerne le casting, Joseph Gordon Lewitt est pas trop mal.


Harkento wrote:pour les combats, faisant un peu des arts martiaux, je peux affirmer que les combats, celui de la fin entre Bane et Batman en tout cas, ne sont franchement pas réussit. Même si c'est deux grosses brutes qui se mettent sur la gueule, Batman ne sait absolument pas mettre des droites habilement à son adversaire ; il ne bouge quasiment jamais les hanches .... alors, je sais, c'est pas grand chose hein, mais en tant que praticien, c'est le genre de truc qui saute aux yeux et qui me fait sourire, surtout dans un film de cette ampleur.
ces bastons je les ai trouvées un peu pataudes et molles du genou, peut-être qu'elles ne sont pas assez découpées?...ça se veut violent mais bon assez moyennement convaincu par l'efficacité de ces scènes.
Colqhoun wrote:Batman il meurt à la fin ?
(c'est tout ce qui m'importe)
Spoiler (cliquez pour afficher)
sachant qu'il se remet somme toute sans trop d'égratignures d'uns dos cassé en deux tu te doutes par déduction qu'il est increvable car Hollywood le veut bien!
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40898
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

mannhunter wrote:
Rockatansky wrote:Je ne vois pas pourquoi Nolan se priverait de prendre des comédiens connus si il a les moyens pour de tels rôles, au contraire. Et puis Caine c'est pas comme si il avait un petit rôle
il a le droit de les embaucher pour son film bien sûr mais le rôle et le prestation de Modine ne sont pas bien passionnants quant à Michael Caine
Spoiler (cliquez pour afficher)
il disaparait bien vite et ses larmes à la fin devant la tombe m'ont fait limite sourire car on se doute bien qu'un -super- héros meurt très rarement à l'issue de ce genre de méga productions
Tu veux dire que comme Caine se savait dans une super production hollywoodienne, en fait il n'aurait pas du pleurer parce que ça ne servait à rien ?
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
mannhunter
Laspalès
Posts: 15918
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by mannhunter »

J'ai trouvé que ça en rajoutait une couche dans le mélo (déjà qu'Hans préparait bien le terrain) et globalement je suis du même avis que Lowtek concernant l'emploi de Michael Caine. :wink:
Rockatansky wrote:C'est violent, tragique

violent éventuellement mais "tragique"?
Spoiler (cliquez pour afficher)
la fin est plutôt optimiste non?...les méchants meurent, le gentil gagne et finit avec la nana, la ville est sauvée, etc
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40898
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

J'ai pas dit que la fin l'était.
Après faut pas aller voir des films de super héros si vous voulez pas qu'il gagne à la fin.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4299
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by G.T.O »

Rockatansky wrote:J'ai pas dit que la fin l'était.
Après faut pas aller voir des films de super héros si vous voulez pas qu'il gagne à la fin.
Film de super-héros et fin pessimiste sont contradictoires ?
L'absence de surprise et d'originalité de ce genre de spectacle est quand même liée à la nature hautement prévisible du dénouement.
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7405
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Dunn »

La fin n'est pas totalement optimiste
Spoiler (cliquez pour afficher)
Bruce et Selina vont devoir vivre dans l'ombre de leurs proches et dans l'anonymat total, quand à Blake qui risque d'endosser le costume de la "légende",ça prouve bien que ce n'est jamais totalement finit...que Gotham aura toujours besoin de son héros pour se protéger.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40898
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Rockatansky »

G.T.O wrote:
Rockatansky wrote:J'ai pas dit que la fin l'était.
Après faut pas aller voir des films de super héros si vous voulez pas qu'il gagne à la fin.
Film de super-héros et fin pessimiste sont contradictoires ?
L'absence de surprise et d'originalité de ce genre de spectacle est quand même liée à la nature hautement prévisible du dénouement.
L'originalité ne se fait pas seulement parce que le méchant gagne à la fin. En plus je suis désolé mais ce film possède son lot de surprises. De même comme le dit Dunn la fin n'est pas idyllique. A croire que seuls les films de Batman se finissent bien dans le paysage des films d'actions.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by jacques 2 »

Rockatansky wrote:. De même comme le dit Dunn la fin n'est pas idyllique. finissent bien dans le paysage des films
C'est mieux ainsi, non ? Private joke ... :wink:
Last edited by jacques 2 on 28 Jul 12, 11:44, edited 1 time in total.
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4299
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by G.T.O »

Rockatansky wrote:
G.T.O wrote:
Film de super-héros et fin pessimiste sont contradictoires ?
L'absence de surprise et d'originalité de ce genre de spectacle est quand même liée à la nature hautement prévisible du dénouement.
L'originalité ne se fait pas seulement parce que le méchant gagne à la fin. En plus je suis désolé mais ce film possède son lot de surprises. De même comme le dit Dunn la fin n'est pas hydilique. A croire que seuls les films de Batman se finissent bien dans le paysage des films d'actions.
Oui, tu as raison, l'originalité ne consiste pas uniquement à inverser le schéma traditionnel du triomphe du gentil sur le méchant. Mais, le problème se pose néanmoins, car l'immense majorité de ces adaptations de comics se concluent toujours par la victoire du héros. Qu'on se le dise : je pense que ce type de conclusion conduit progressivement le spectateur à être las face au spectacle offert par les blockbusters actuels. Le plaisir, pris à la variation des codes du genre, s'atténue. Le héros doit mourir, sans héritage. :twisted: Il faut des blockbusters qui osent renouveler les codes.

Prenons TDK : Nolan tente de nous faire croire à un truc hyper complexe, moralement ambigu. Bref, exempt de manichéisme. Et, pourtant, à y regarder de plus près, le film se termine, comme l'immense majorité des films adaptés de comics, par la lutte moralement identifiable du bien contre le mal. Pas de surprise, donc. On nous fera pas passer la trilogie de Batman pour ce qu'elle n'est pas : à savoir comme un truc révolutionnaire qui brise toutes les normes du blockbuster.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by jacques 2 »

C'est bien pourquoi je parlais de "spectacle ultra balisé" : je vais aller le voir mais comme un James Bond, si vous me permettez - ou pas - la comparaison ...

En sachant que le "bon" gagnera à la fin et qu'il n'y aura pas de vraie surprise : surtout de la gueule, finalement ...
Burton arrivait à rester plus ambigü dans "Batman, le Défi" ...

Mais je posterai mon avis - forcément mitigé - après vision du film ...

Et pourtant, les fins vraiment inattendues, cela existe - même dans le cinéma de genre - et pourrait faire l'objet d'un topic : je pense par exemple à "Arlington Road" ou au "Grand silence" de Corbucci ... :|
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4299
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by G.T.O »

jacques 2 wrote: Et pourtant, les fins vraiment inattendues, cela existe - même dans le cinéma de genre - et pourrait faire l'objet d'un topic : je pense par exemple à "Arlington Road" ou au "Grand silence" de Corbucci ... :|
Oui, ça existe, fort heureusement. Le genre ne dicte aucune règle en soi. :wink: