Hirokazu Kore-Eda

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Abdul Alhazred
Assistant(e) machine à café
Posts: 190
Joined: 29 Jun 11, 17:03

Hirokazu Kore-Eda

Post by Abdul Alhazred »

Je m'aventure aujourd'hui dans une partie du forum dont je suis peu coutumier pour créer un sujet sur le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda.

Son huitième film, I Wish, sortant le 11 avril prochain en France et des avant-première ayant été organisées récemment (au cinéma La Pagode à Paris et au Festival des Cinémas d'Asie de Vesoul), la création de ce sujet me semble pertinent pour regrouper les informations éparses sur ses différents films.

Après recherche, trois films de Kore-eda avaient fait l'objet d'un sujet dédié sur le forum : Bizarrement, je n'ai pas trouvé de sujet sur Still Walking.

Je n'ai pour l'instant vu que trois films de ce réalisateur : Nobody Knows, Still Walking et I Wish. J'ai apprécié les trois et je suis en train de récupérer ses autres œuvres en DVD.

I Wish se démarque de Nobody Knows et Still Walking par une atmosphère beaucoup plus légère, qui respire la joie de vivre. J'ai eu la chance d'être à la projection du film le 13 février dernier à La Pagode, projection suivie d'une discussion avec le réalisateur.
J'ai tenté de résumer ses propos sur mon blog : http://hicsuntninjas.blogspot.com/2012/ ... -dans.html

Kore-eda y évoque la genèse du projet, les conditions de tournage et les évolutions du scénario. En sources d'inspiration, il se réfère brièvement à Truffaut et à Hou Hsiao-hsien.
Même si le film connaît une légère baisse de rythme durant le deuxième quart, j'ai vraiment accroché et, comme demandé par Kore-eda à l'issue de la discussion avec les spectateurs, je fais un peu de pub pour son film :mrgreen:
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Hirokazu Kore-eda (1962- )

Post by cinephage »

Merci pour l'initiative de ce topic, c'est effectivement un cinéaste formidable. Je ne me suis toujours pas remis de la découverte de Nobody knows...

Still walking, de mémoire, était très bien classé dans le topic des films vus en salle. C'est effectivement excellent.
Je n'en ai vu qu'un autre, Maborosi, qui m'est apparu comme absolument charmant et subtil. Je crois que la subtilité est un critère qui pourrait s'appliquer à chacun des films de Kore-Eda que j'ai pu voir.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6314
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by El Dadal »

Du monsieur, je ne connais malheureusement que Still Walking pour l'instant. Je me refuse à acheter de simples dévédés (pas top en plus) pour découvrir le reste de son œuvre, mais I Wish est prévu dans mon planning. Avec un peu de chance, on aura une quelconque occasion de revoir les précédents en salle...
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3701
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by monk »

Grand fan depuis longtemps, il ne me manque que ces documentaires.
Mon préféré reste Distance. Film somme de ses obsessions et de son mode de travail, Distance a cette petite perfection sincère qui en fait un film entier et intemporel. Ces films se voient et se revoient sans faillir, à part peut être Nobody Knows que je n'ai jamais revu aparès le traumatisme en salle (Tout comme Le tombeau des lucioles par exemple, que je n'ai pu voir qu'une seule fois).
Still Life, Air Doll, et Still Walking (l'autre film somme) sont en tête eux aussi.

Mon petit avis sur I wish

Un auteur majeur du cinéma japonais contemporain !
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10889
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by -Kaonashi Yupa- »

J'aime beaucoup ce cinéaste, que j'ai découvert lors de la sortie française de Distance. Film très très fort, bouillonnant de réflexions sur la famille et la vie, très beaux portraits de l'incompréhension chez des proches de suicidés. Quelques semaines après j'avais eu la chance de voir After Life et Maborosi sur une chaîne du satellite. After Life m'a beaucoup beaucoup marqué ; Maborosi, moins.
Nobody knows est un très beau film, vraiment très touchant.
En 2010, le beau Still Walking marquait le retour du réalisateur sur les écrans français. Entre temps Koreeda a fait un autre long métrage, Hana yori mo nayo qu'un distributeur français (Diaphana ou Pyramide, je ne sais plus) n'a jamais su comment sortir, comment le distribuer. Pas encore pu voir ce film, je suppose que c'est particulier et que Koreeda y changeait un peu de style.
Air Doll est à mes yeux une gentille réflexion sur le jeune adulte japonais aujourd'hui, ses désirs et son mode de vie. Cependant, je me rends compte que ce film ne m'a pas marqué outre mesure, j'en ai aujourd'hui peu de souvenirs.
Je regrette que les distributeurs français ne prennent jamais la peine de traduire ou adapter les titres de ces films, plutôt que de laisser le titre anglophone international. Certes il s'agit d'une habitude pour l'ensemble du cinéma asiatique (voire d'autres horizons), mais c'est dommage. Et après tout, c'est un détail. Que ça n'empêche pas l'amateur de Still Walking de préférer le titre original, Aruitemo aruitemo et la chanson de Ishida Ayumi qui a l'a inspiré :



Enfin, je ne connais pas les documentaires du réalisateur.
El Dadal wrote:Du monsieur, je ne connais malheureusement que Still Walking pour l'instant. Je me refuse à acheter de simples dévédés (pas top en plus) pour découvrir le reste de son œuvre,
Qu'est-ce que ça veut dire, "de simples dévédés" ? Ce n'est pas suffisant pour découvrir ces quatre films ?
monk wrote:Still Life, Air Doll, et Still Walking (l'autre film somme) sont en tête eux aussi.
Pour le premier, il y a confusion avec Jia Zhangke.
Ou avec After Life. :mrgreen:
Last edited by -Kaonashi Yupa- on 3 Jan 14, 12:04, edited 1 time in total.
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3701
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by monk »

-Kaonashi Yupa- wrote:
monk wrote:Still Life, Air Doll, et Still Walking (l'autre film somme) sont en tête eux aussi.
Pour le premier, il y a confusion avec Jia Zhangke.
Ou avec After Life. :mrgreen:
:shock: :oops: toutafé
Pour ma défense on a qu'à dire que j'aime les deux et que je n'ai que des DVDs japonais de Kore-Eda :fiou:
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14681
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Hirokazu Kore-eda (1962- )

Post by Demi-Lune »

cinephage wrote:Je ne me suis toujours pas remis de la découverte de Nobody knows...
+ 1.
Je voulais écrire sur le film mais je me rends compte que je galère un max. Il me semble très difficile de commenter une œuvre qui se vit, comme si on partageait l'ennui et le vide du quotidien de ces adorables enfants abandonnés par leur mère à leur sort. Je dirai simplement que Nobody knows est un film absolument magnifique, certes lent et long, mais parfaitement bouleversant dans son absence de misérabilisme, sa délicatesse jusque dans les moments les plus durs, et la beauté de ses petits riens qui forment une vie. Incontestablement un des plus beaux films que j'ai vus sur l'enfance. Le quatuor d'enfants est digne de louanges. Et je confirme qu'il est impossible de ne pas être ébranlé par la fin. Le film dans son ensemble me paraît assez inoubliable.
Akrocine
Régisseur
Posts: 3456
Joined: 1 Apr 09, 20:38
Location: Arcadia 234

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by Akrocine »

"Mad Max II c'est presque du Bela Tarr à l'aune des blockbusters actuels" Atclosetherange
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10889
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by -Kaonashi Yupa- »

Hasard, pas tellement, le rédacteur (le seul bon de ce mauvais site) a interviewé Kore-Eda le lendemain de la projection de I Wish à la Pagode.
Akrocine
Régisseur
Posts: 3456
Joined: 1 Apr 09, 20:38
Location: Arcadia 234

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by Akrocine »

Hasard dans le sens ou le même jour un sujet est crée pour le réal :wink:
"Mad Max II c'est presque du Bela Tarr à l'aune des blockbusters actuels" Atclosetherange
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18709
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by Supfiction »

A force d'entendre parler régulièrement de ce cinéaste, il va falloir que je me jette à l'eau .. peut-être avec Nobody knows..
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by julien »

Baarf, on s'endort un peu devant ce film. Revois Our Mother's House, ou encore mieux, lit le livre de Julian Gloag.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18709
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by Supfiction »

julien wrote:Baarf, on s'endort un peu devant ce film. Revois Our Mother's House, ou encore mieux, lit le livre de Julian Gloag.
ah ok, c'est un remake d'un film anglais..savais pas.
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by julien »

C'est pas un remake mais le sujet est assez similaire. Enfin moi ça m'y avait fait pas mal pensé. Il y a plus de dialogues dans le film anglais et le jeu des comédiens est bien plus expressif alors que celui-ci est plutôt contemplatif et nonchalant.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
Blue
subMarine
Posts: 5406
Joined: 13 Sep 06, 13:32

Re: Hirokazu Kore-eda

Post by Blue »

C'est peut être aussi le contexte culturel qui veut ça, julien (pour l'aspect contemplatif).
Et Supfiction y sera peut-être plus réceptif que toi.
J'dis ça j'dis rien.
Mon top éditeurs : 1/Carlotta 2/Gaumont 3/Studiocanal 4/Le Chat 5/Potemkine 6/Pathé 7/L'Atelier 8/Esc 9/Elephant 10/Rimini 11/Coin De Mire 12/Spectrum 13/Wildside 14/La Rabbia-Jokers 15/Sidonis 16/Artus 17/BQHL 18/Bach