Notez les films Janvier 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Notez les films Janvier 2012

Post by riqueuniee »

Les Acacias (Pablo Giorgelli)
Très belle surprise que ce film argentin (Caméra d'Or à Cannes en 2011). Un road movie minimaliste (un homme, une femme et un bébé dans un camion entre la frontière paraguayenne et Buenos Aires), mais où on ne s'ennuie jamais. Le film progresse par petites touches et, comme le routier s'attache peu à peu à ses deux passagères (il accepte quelque peu à contre coeur de les transporter), on s'attache aux personnages de ce film. Jusqu'à une scène finale très touchante.
Une première oeuvre très prometteuse.
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7405
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Dunn »

Ah merci riqueuniee, je cherchais justement le topic :)
Donc:

-Sherlock Holmes: Jeux d'ombres: 5/10
Vu à Bruxelles (déjà sortit là bas) en VO sous titré Français et Néerlandais en même temps ,dans la magnifique salle de 720 places de l'UGC de Broudecker , un écran d'au moins 30 m et un son d'enfer..superbe ciné!
Pour le film, comme le premier, ça reste divertissant de bout en bout mais j'ai vite oublié le film le lendemain,Ritchie continue ses tics de mise en scène qui m'agace, Robert en fait des tonnes, et l'esprit de SH est franchement peu présent, et nous avons droit à un des meilleurs méchants de la littérature un peu raté (Moriarty pour ceux qui l'oublie)...ma note tient compte de la séance qui la relève un peu.

-Take Shelter: 7/10
Prenant malgré sa longueur et sa lenteur, il suffit de se laisser prendre par le personnage (excellent Michael Shannon) pour admirer cette histoire d'un homme angoissé par ses cauchemars et ses prédictions.Le film flotte comme un parfum des meilleurs Shyamalan et la fin nous offre une réflexion intelligente sur les malades et leurs phobies.

-Soyez Sympas, Rembobinez: 4/10
Pas franchement fan déjà du réalisateur (même si j'aime Green Hornet) à la base, son film a un charme rétro-bricolé sympathique, des acteurs marrants et un idée plutôt amusante, mais à part quelques gags souvent drôles, je n'ai pas accroché plus que ça à l'univers et encore moins touché par le final.

-l'Enfance du Mal: 6,5/10
Une belle surprise de ce drame psychologique bien plus malin et maitrisé qu'il n'y parait.L'histoire et ses personnages montent en tension raisonnablement pour rester captivé et le jeu d'AnaÏs Démoustier est particulièrement intéressant et jubilatoire.
Last edited by Dunn on 8 Jan 12, 19:32, edited 1 time in total.
frédéric
1st Degree
Posts: 13003
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by frédéric »

Anonymous

Enfin vu et en VO, le film est une réussite totale. L'intrigue se concentre plus sur la relation entre la Reine Elizaberth et DeVere et des intrigues politiques que sur Shakespeare lui même, mais le scénario qui navigue entre plusieurs époques et réellement captivant et émouvant. La reconstitution est bluffante et à aucun moment on ne sent le numérique. Rhys Ifans et Vanessa Redgrave sont très bien et elle campe une des plus émouvantes Reine Elizabeth vue à l'écran. Le véritable Shakespeare est représenté comme un être vil, stupide et sans scrupules ce qui ne va pas plaire certainement aux anglais. Bref, Emmerich réussit donc là où on ne l'attend pas (même si pour moi, il n'a jamais vraiment fait de mauvais films). Reste la distribution des copies, c'est assez régulier quand un réalisateur fait un film assez atypique à son style que les distributeurs sont frileux (je pense à Munich de Spielberg) par exemple et c'est vraiment dommage.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by riqueuniee »

Munich était mieux distribué du moins à Paris- (et ce n'était pas le premier film "sérieux" de Spielberg).
Le film d'Emmerich est très mal distribué, y compris sur Paris IDF. Il n'est guère mieux distribué (si je ne compte que les VO -il y a peu de copies en VF) que Les Acacias, "petit" film argentin sorti le même jour. Pire, il est présenté (entre autres) à l'UGC Orient Express et au Publicis, "refuge" des films dont on ne sait quoi faire... (mais aussi au MK2 Hautefeuille, salle "art et essai" spécialisée dans les films assez confidentiels...)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45594
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Flol »

Et peut-être que le fait que le précédent film de Emmerich ait été un bide retentissant, a refroidi les distributeurs...
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48919
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Boubakar »

Ratatouille wrote:Et peut-être que le fait que le précédent film de Emmerich ait été un bide retentissant, a refroidi les distributeurs...
Tu parles de 2012 ? Un bide à 4 631 838 entrées ? (ouais, je suis précis).
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4668
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by nobody smith »

Ratatouille wrote:Et peut-être que le fait que le précédent film de Emmerich ait été un bide retentissant, a refroidi les distributeurs...
2012 a rapporté plus de quatre fois sa mise à l'international. Pas vraiment la définition d'un bide. Je pense que t'avais plus en tête 10 000 qui n'a effectivement pas bien marché puisqu'il récupérera juste son budget au niveau mondial. D'ailleurs, Anonymous m'a d'ailleurs pas mal rappelé ce dernier par sa bouillabaise historique. Sauf que bon l'orientation académique rend nettement moins nanar la chose.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45594
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Flol »

Boubakar wrote:
Ratatouille wrote:Et peut-être que le fait que le précédent film de Emmerich ait été un bide retentissant, a refroidi les distributeurs...
Tu parles de 2012 ? Un bide à 4 631 838 entrées ? (ouais, je suis précis).
J'avais oublié 2012. En fait, je pensais à 10 000 BC...
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2570
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by magobei »

The Ward (John Carpenter, 2010)

Une variation amusante sur le thème du "multiple personality disorder" qui permet à Carpenter de recycler son motif récurrent: l'enfermement, dans un commissariat, dans une base polaire, dans une colonie martienne ou, comme dans The Ward, dans un asile pyschiatrique. Si ce n'est si, d'habitude, il s'agit d'empêcher l'autre d'entrer, cette fois il s'agit bien d'en sortir...

Bon, le hic, c'est que le scénario est quand même méchamment boîteux... Mais le grand John insuffle suffisamment de rythme pour rentre l'expérience assez fun, à défaut d'être mémorable.

5/10
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7405
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Dunn »

Une Nuit: 4/10
Peu intéressant pour moi ce milieu de la nuit parisienne, même si le film évite les clichés, le fil rouge n'est pas assez dense pour me prendre au jeu, l'amitié entre les deux personnages m'a laissé froid, et le twist final m'a aucunement surpris.Reste de bons acteurs et une ambiance particulièrement rare pour un polar dans le cinéma Français.
User avatar
Spongebob
Producteur
Posts: 9259
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Spongebob »

Take Shelter : 6/10
S'il n'y avait eu la sublime Jessica Chastain je pense que je me serais endormi.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Strum »

Le Havre - Kaurismaki

Quelle déception ! On retrouve bien l'univers de Kaurismaki, avec ses décors marrons et théâtraux, ses situations figées que vient décongeler l'humanisme des héros, mais je n'ai pas cru une seconde à l'histoire de ce cireur de chaussure qui met en péril sa propre sécurité pour sauver un enfant migrant alors que sa femme est à l'hôpital atteinte d'une grave maladie. J'ai même trouvé cela maladroit, simpliste et démonstratif. C'est que, à rebours de ce qu'il fait dans ses derniers films où il créait un monde bien à lui, obéissant à ses règles propres, et si nettement distinct de la réalité que la crédibilité de l'intrigue n'était pas remise en question et prenait même valeur universelle, Kaurismaki fait ici se confronter son univers codé à une situation du réel (la situation des migrants au Havre et à Calais). Et sa méthode se fracasse sur la réalité. Transposé dans le réel, l'univers de Kaurismaki perd sa crédibilité, il apparait paradoxalement moins réel que de coutume. Et le côté très écrit de son cinéma se voit soudain beaucoup. Restent quelques jolies scènes et un Darroussin excellent comme d'habitude.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22355
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by cinephage »

Strum wrote:Le Havre - Kaurismaki

Quelle déception ! On retrouve bien l'univers de Kaurismaki, avec ses décors marrons et théâtraux, ses situations figées que vient décongeler l'humanisme des héros, mais je n'ai pas cru une seconde à l'histoire de ce cireur de chaussure qui met en péril sa propre sécurité pour sauver un enfant migrant alors que sa femme est à l'hôpital atteinte d'une grave maladie. J'ai même trouvé cela maladroit, simpliste et démonstratif. C'est que, à rebours de ce qu'il fait dans ses derniers films où il créait un monde bien à lui, obéissant à ses règles propres, et si nettement distinct de la réalité que la crédibilité de l'intrigue n'était pas remise en question et prenait même valeur universelle, Kaurismaki fait ici se confronter son univers codé à une situation du réel (la situation des migrants au Havre et à Calais). Et sa méthode se fracasse sur la réalité. Transposé dans le réel, l'univers de Kaurismaki perd sa crédibilité, il apparait moins réel que de coutume. Et le côté très écrit de son cinéma se voit soudain beaucoup. Restent quelques jolies scènes et un Darroussin excellent comme d'habitude.
J'ai pour ma part été vraiment très gêné par une séquence
Spoiler (cliquez pour afficher)
dans laquelle un gendarme veut tirer dans le dos de l'enfant qui s'échappe du container
De deux choses l'une, soit on est dans un film vraisemblable, qui dénonce, et alors il faudrait rester réaliste, parce que la caricature, lorsqu'elle est aussi grossière, pour ne pas dire insultante, dessert gravement la crédibilité du propos. Je n'approuve pas spécialement notre politique vis-à-vis de l'immigration, mais il y a un monde entre cette dernière et
Spoiler (cliquez pour afficher)
autoriser que l'on abatte des enfants en leur tirant dessus.
Ou bien on est dans une fable, une espèce de conte, mais alors dans ce cas je ne comprends pas bien le coté "actuel" d'un discours politique, et finalement ancré dans le réel (on est dans Le Havre, une vraie ville, Little Bob est un vrai musicien, et la police est présentée comme bien réelle. On fait même allusion à "la loi" (lors de l'ouverture du container).

Cette dichotomie, très malhonnête intellectuellement, m'a vraiment gaché le film, auquel je n'ai trouvé par ailleurs que peu d'attrait (on peut s'agacer du coté vieux marins burinés qui chopinent sur un air de biniou dans les bars où tout le monde a une sale gueule, tout comme de l'image d'épinal du clochard philosophe, pauvre mais digne. La caricature n'est jamais loin).
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by riqueuniee »

Tu as entendu du biniou dans ce film ? :shock: (on est au Havre, pas à Brest...)
Pour ma part, j'ai aimé le film, son mélange de réalité et de fable.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Notez les films Janvier 2012

Post by Strum »

cinephage wrote:J'ai pour ma part été vraiment très gêné par une séquence.
Moi aussi, et il y en a d'autres du même acabit. Et pourtant, aimant beaucoup Kaurismaki, je partais avec un a priori très favorable.