Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by someone1600 »

le film ne decolle pas au box office nord-americain... 72 millions seulement :(... mais est un véritable succes au quebec ou il a rapporte plus de 9 millions pour l instant... soit un huitième des rentrees....
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13039
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by hansolo »

- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Tuck pendleton »

TRISTESSE
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7258
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Cathy »

Il y a des films où dès le générique, vous ne sauriez vraiment dire pourquoi, vous savez qu'ils vont vous plaire inexorablement, vous savez qu'il y aura peut-être des réserves, mais que vous sortirez conquis de ce film. Et les aventures de Tintin appartiennent à ce genre. Dès les premières notes et les premiers découpages du générique, vous entrez dans un monde de Bande dessinée avec les phylactères, les onomatopées si spécifiques du genre. Il y a aussi cette musique de John Williams qui rythme tout cela. Puis vous vous retrouvez sur une petite place qui bien que belge vous évoque on ne sait pourquoi la place du tertre. Sans doute est-ce parce que nous avons affaire à un dessinateur qui croque un passant. Il apparaît et vous voyez Hergé et Tintin tel qu'il est dans la BD. Le jeune homme se tourne et nous sommes plongés dans l'univers du Motion Capture. Je ne sais pas pourquoi j'ai toujours été réfractaire à ce procédé, bien qu'adorant les films d'animation, j'étais aussi réfractaire aux premiers Pixar avant d'adorer "comme tout le monde". Bref il aura fallu le génie de Spielberg pour me conquérir avec ce film. Au départ, l'univers de Tintin revu par le réalisateur américain semble très fidèle à la BD. On retrouve la licorne, Zakharine, Loiseau, le vendeur... Et Milou enfin Snowy avec son côté coquin, il est particulièrement fidèle à la BD d'ailleurs et on retrouve toutes ses qualités mais aussi ses défauts qui n'apparaissent pas forcément dans cet épisode-là de la BD

Le film plonge bien vite dans le film d'aventures, mais la BD n'est-elle pas elle-même une aventure sans temps mort. La BD ne peut pas se permettre de réel temps mort. Chaque case fait avancer l'intrigue, l'histoire et on imagine les mouvements qui vont avec, les contre-champs, les espaces. D'un coup d'un seul on se retrouve dans l'appartement de Tintin avec le fameux siamois ennemi de Milou. Tout cela semble bien fidèle au secret de la Licorne, sauf qu'il y manque l'ingrédient principal Haddock et son fameux ancêtre Francois de Haddoque. Alors Spielberg mêle adroitement "Le Crabe aux pinces d'or" à cet épisode. On y rencontre Haddock l'alcoolique diminué, on retrouve les scènes cultes de la BD, le feu sur le radeau, la traversée du désert. Par contre là Spielberg se permet de trahir la ligne des épisodes pour faire apparaître la Castafiore, son fameux contre ut (qui a le pouvoir de briser la vitre), mais Tintin ne la connaît pas alors qu'il fait sa connaissance en Syldavie et que cette aventure est évoquée dans les coupures de presse épinglées dans son appartement, il change aussi radicalement le personnage de Zakharine qui devient aussi noir que Rastapopoulos l'ennemi juré de Tintin alors qu'il n'est qu'un personnage totalement secondaire dans l'univers de la BD. Et il fait apparaître un faucon dressé, une bataille de grues, bref il transforme la BD en une aventure virtuose impossible à retranscrire en dessin.

Le film est totalement virtuose dans l'enchainement des scènes, dans les plans, dans le côté naturel du à la motion capture, les personnages animés ont de véritables modèles et cela permet cette fluidité sur l'écran. Il y a aussi ces effets extraordinaires comme l'apparition de l'histoire de la Licorne sur ce sable se transformant en mer déchainée, il y a ce reflet de Zakharine qui apparaît dans une bouteille, effet qu'on n'a pas l'habitude de voir dans les simples films d'animation. Car ici on a une aventure d'un Tintin devenu quelque part Indiana Jones, la musique de la grande scène de Bagghar évoque irresistiblement les Aventuriers, de même que le Side car... Côté dessin, sans doute en a-t'il voulu ainsi.Tintin qui est le plus fade dans la BD devient ici au contraire le plus humain possible alors que Haddock ou les Dupondt sont plus caricaturaux, reprenant les traits de la BD de même que Nestor ou Filossel, le fameux pickpocket. Seul Zakharine évite aussi ce côté caricatural. Le film devient donc virtuose dans tout son final et cette grande course poursuite. Finalement malgré ses petites entorses aux aventures pures, Spielberg réussit son pari en créant un Tintin du 21ème siècle tout en restant ancré dans cette esthétique du passé. Seul petit bemol, pourquoi au lieu du célèbre "Air des bijoux" de Faust, la Castafiore entonne-t'elle "Je veux vivre" du Roméo et Juliette du même Gounod, les suraigüs existant dans les deux arias, on se demande pourquoi ce choix. On devine à travers le dessin l'apport de Jamie Bell au héros belge, de même que celui de Daniel Craig à Zakharine, par contre cela est moins frappant dans les autres personnages.

En tout cas le secret de la Licorne est une réussite totale, un film d'animation mais aussi un film d'aventures et surtout une oeuvre intégrale de Spielberg ! Un très bon film !
Last edited by Cathy on 14 Aug 12, 09:46, edited 1 time in total.
jacques 3
Stagiaire
Posts: 6
Joined: 10 Aug 12, 11:48
Location: Liège (le bouchon)

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by jacques 3 »

Non, c'est mauvais. AMHA.
Jeremy, en toute objectivité, tu as tort et j'ai raison. A mon humble avis bien sûr... mais j'ai raison quand même
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89627
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Jeremy Fox »

Vu le mois dernier : gros ennui pour ma part malgré la performance technique ; aucun attachement ni aux personnages ni à l'intrigue. Mais la BD me procure le même sentiment alors je ne reporte pas la faute uniquement sur Spielberg.
jacques 3
Stagiaire
Posts: 6
Joined: 10 Aug 12, 11:48
Location: Liège (le bouchon)

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by jacques 3 »

Jeremy Fox wrote:Vu le mois dernier : gros ennui pour ma part malgré la performance technique ; aucun attachement ni aux personnages ni à l'intrigue. Mais la BD me procure le même sentiment alors je ne reporte pas la faute uniquement sur Spielberg.
:D Copain !
Jeremy, en toute objectivité, tu as tort et j'ai raison. A mon humble avis bien sûr... mais j'ai raison quand même
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7258
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Cathy »

Jeremy Fox wrote:Vu le mois dernier : gros ennui pour ma part malgré la performance technique ; aucun attachement ni aux personnages ni à l'intrigue. Mais la BD me procure le même sentiment alors je ne reporte pas la faute uniquement sur Spielberg.
J'ai pourtant trouvé Tintin bien plus intéressant ou attachant que dans la BD où il a un côté horriblement sérieux compensé par l'humour de ses acolytes. Je me demande ce que donneront les prochains opus s'ils sont réalisés un jour. En tout cas pour ma part j'ai adoré !
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20666
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Major Tom »

Cathy wrote:J'ai pourtant trouvé Tintin bien plus intéressant ou attachant que dans la BD où il a un côté horriblement sérieux compensé par l'humour de ses acolytes.
Horriblement. :lol:
C'est justement parce que c'est un personnage sérieux qu'il permet aux autres d'exister par l'humour, un peu comme un clown blanc dans un duo comique où c'est toujours celui qui a l'ascendant sur l'autre. Si Tintin était un héros drôle, on perdrait beaucoup. Et puis d'ailleurs, où il est dit que ce sont des histoires comiques? Non, ce sont des histoires d'aventures.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7258
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Cathy »

Major Tom wrote:
Cathy wrote:J'ai pourtant trouvé Tintin bien plus intéressant ou attachant que dans la BD où il a un côté horriblement sérieux compensé par l'humour de ses acolytes.
Horriblement. :lol:
C'est justement parce que c'est un personnage sérieux qu'il permet aux autres d'exister par l'humour, un peu comme un clown blanc dans un duo comique où c'est toujours celui qui a l'ascendant sur l'autre. Si Tintin était un héros drôle, on perdrait beaucoup. Et puis d'ailleurs, où il est dit que ce sont des histoires comiques? Non, ce sont des histoires d'aventures.

J'ai trouvé justement que le portrait qu'en faisait Spielberg le rendait quelque part plus "humain", je ne sais pas pourquoi ! On parlait du côté attachant des personnages, Milou, Haddock sont les personnages attachants de la BD alors que dans le film il est aussi attachant que les autres. Pour moi Tintin fonce droit dans le mur et n'a peur de rien, c'est un véritable aventurier et on comprend aisément que Spielberg l'ait tant apprécié !
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20666
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Major Tom »

Cathy wrote:
Major Tom wrote: Horriblement. :lol:
C'est justement parce que c'est un personnage sérieux qu'il permet aux autres d'exister par l'humour, un peu comme un clown blanc dans un duo comique où c'est toujours celui qui a l'ascendant sur l'autre. Si Tintin était un héros drôle, on perdrait beaucoup. Et puis d'ailleurs, où il est dit que ce sont des histoires comiques? Non, ce sont des histoires d'aventures.

J'ai trouvé justement que le portrait qu'en faisait Spielberg le rendait quelque part plus "humain", je ne sais pas pourquoi ! On parlait du côté attachant des personnages, Milou, Haddock sont les personnages attachants de la BD alors que dans le film il est aussi attachant que les autres. Pour moi Tintin fonce droit dans le mur et n'a peur de rien, c'est un véritable aventurier et on comprend aisément que Spielberg l'ait tant apprécié !
D'accord. ;) J'aime justement l'aspect presque totalement dénué de personnalité de Tintin qui, selon moi, facilite l'immersion du lecteur ou l'identification avec le personnage dans l'intrigue. Et puis ça surprend encore plus lorsque tout à coup surgit une part d'humain en lui, en se moquant de la Castafiore par exemple ("Heureusement que c'est du verre securit"). Je n'ai pas vu le film malgré l'insistance de jacques2 qui me l'a conseillé chaudement, mais j'ai un peu peur en tant qu'ancien grand lecteur fan de Tintin. On verra, je pense qu'il vaut quand même le coup d'œil. ;)
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13039
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by hansolo »

Major Tom wrote:Je n'ai pas vu le film malgré l'insistance de jacques2 qui me l'a conseillé chaudement, mais j'ai un peu peur en tant qu'ancien grand lecteur fan de Tintin. On verra, je pense qu'il vaut quand même le coup d'œil. ;)
laisse toi tenter, un bonheur total en ce qui me concerne (pas encore revu en vidéo)
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40835
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Rockatansky »

hansolo wrote:
Major Tom wrote:Je n'ai pas vu le film malgré l'insistance de jacques2 qui me l'a conseillé chaudement, mais j'ai un peu peur en tant qu'ancien grand lecteur fan de Tintin. On verra, je pense qu'il vaut quand même le coup d'œil. ;)
laisse toi tenter, un bonheur total en ce qui me concerne (pas encore revu en vidéo)
Pour ma part j'ai trouvé ça plaisant, mais j'ai été déçu par la façon d'utiliser le numérique de Spielberg, au lieu d'en profiter pour donner de l'ampleur à ses images ça reste très classique.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Jericho »

Oh quand même, Spielberg se fait bien plaisir niveau mise en scène sur celui là.
Image
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Post by Père Jules »

hansolo wrote:
Major Tom wrote:Je n'ai pas vu le film malgré l'insistance de jacques2 qui me l'a conseillé chaudement, mais j'ai un peu peur en tant qu'ancien grand lecteur fan de Tintin. On verra, je pense qu'il vaut quand même le coup d'œil. ;)
laisse toi tenter, un bonheur total en ce qui me concerne (pas encore revu en vidéo)
Un bonheur total je ne sais pas, mais j'ai trouvé ça franchement réussi et divertissant. Reste que n'étant pas du tout tintinophile, je ne suis pas capable de dire si "oui ou non", le film est fidèle à la BD et à l'univers d'Hergé.