Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15568
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by Watkinssien »

Dunn wrote:
ET je ne releverais meme pas les critiques sur Carey Mulligan :fiou:
Je trouve son jeu plus subtil dans ce film qu'il n'y paraît : notamment, je me souviens de son visage lorsqu'elle voit la violence dont est capable le Driver, j'ai trouvé cela très beau, très touchant, très triste...
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12503
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by Karras »

Dunn wrote:Non mais c'est quoi ces chochotes :mrgreen:
vous vous plaignez de l'ultra violence dans certains moments du film alors que l'on est face à un film Hollywoodien fait par un européen :wink:
Ce que je veux dire, c'est que l'on aurait pu tomber dans du action movie baston comme on en voit trop souvent :
Certaine le regrette d'ailleurs ;)
Une spectatrice américaine dénommée Sarah Deming a décidé de porter plainte contre le distributeur du film Drive pour publicité mensongère. En effet, après le visionnage de la bande-annonce du dernier film de Nicolas Winding Refn (Bronson, Pusher), cette dame du Michigan s'est rendue dans une salle de cinéma pensant voir un film de poursuites en voiture dans la lignée du récent Fast and Furious 5. S'estimant trompée sur la marchandise via une bande-annonce trompeuse, Sarah Deming réclame que sa place de cinéma lui soit remboursée.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48231
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by Flol »

Absolument n'importe quoi.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by jacques 2 »

Dunn wrote:Non mais c'est quoi ces chochotes :mrgreen:
vous vous plaignez de l'ultra violence dans certains moments du film alors que l'on est face à un film Hollywoodien fait par un européen :wink:
Ce que je veux dire, c'est que l'on aurait pu tomber dans du action movie baston comme on en voit trop souvent (D'ailleurs cela était cousu d'avance avec Marshall au commande et Jackman au volant).
Ce que je comprends pas, c'est que beaucoup de cinéphiles (ici comme dans mon entourage) ont laissé tomber le cinéma Hollywoodien comme celui ci et se sont dirigés vers le cinéma Coréen entre autre, pour plusieurs raisons : du cinéma sans concession, parfois très violent, underground, comme l'etait le cinéma américain des années 70 ("les chiens de paille" '"taxi driver" etc)...
Et quand il y a une perle d'une telle rareté comme Drive, vous faites la fine bouche (c'est violent, c'est classique, ca va pas plus loin ...) ppfff
ET je ne releverais meme pas les critiques sur Carey Mulligan :fiou:
D'accord avec cela : ce débat assez moralisateur - quoi qu'on en dise - sur la violence : cela commence à être lassant ...

Autant la violence barbare d'un "Cannibal holocaust" ou d'un "Serbian film" peut m'indisposer, autant ici je sens que l'on va refaire le débat Tarantino au cours duquel tout a été dit ou presque sur le sujet ...


Et si on commence à mettre en avant les goûts - et dégoûts - de nos compagnes respectives sur le sujet, on n'a pas fini ... :mrgreen:
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25599
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by tenia »

Watkinssien wrote:
Dunn wrote:
ET je ne releverais meme pas les critiques sur Carey Mulligan :fiou:
Je trouve son jeu plus subtil dans ce film qu'il n'y paraît : notamment, je me souviens de son visage lorsqu'elle voit la violence dont est capable le Driver, j'ai trouvé cela très beau, très touchant, très triste...
Je l'ai trouvée bien meilleur que Gosling, qui est très bien filmé de dos, ou en mode Delon dans Le samourai, et qui devient franchement risible avec sa tête d'ahuri à chaque explosion de violence esthétisée en rupture de ton irréversible et minimaliste.

Euh non. :mrgreen:
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8455
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by Strum »

jacques 2 wrote:D'accord avec cela : ce débat assez moralisateur - quoi qu'on en dise - sur la violence : cela commence à être lassant ...

Autant la violence barbare d'un "Cannibal holocaust" ou d'un "Serbian film" peut m'indisposer, autant ici je sens que l'on va refaire le débat Tarantino au cours duquel tout a été dit ou presque sur le sujet ...

Et si on commence à mettre en avant les goûts - et dégoûts - de nos compagnes respectives sur le sujet, on n'a pas fini ... :mrgreen:
Hmm. Personne ne t'a forcé à intervenir. Si tu trouves ce débat laissant, ce qui est ton droit, eh bien, n'y participe pas. En l'occurence, je ne vois pas comment on peut parler de Drive sans évoquer la violence du film, qui en est un élément clé, notamment aux yeux du réalisateur. Une violence angoissante, qui n'a rien à voir avec celle plus ludique que l'on trouve chez Tarantino (que tu es le premier à évoquer). Ce débat ne porte pas sur la morale. S'interdire de parler d'un élément clé d'un film pour une raison extérieure au film (morale ou dénonciation de la morale), que cet élément concerne la violence ou autre chose, c'est s'interdire de penser. Drive n'est certes pas un grand film, mais il n'y a pas de raison de le traiter plus mal qu'un autre en termes de débat critique.
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by jacques 2 »

Je n'ai pas encore vu le film mais, si la violence (angoissante, comme tu dis) est une de ses composantes essentielles : c'est un choix comme un autre.

Par conséquent, si on est réfractaire - viscéralement ou par principe - à une représentation très graphique de la violence, autant passer son chemin puisque "ipso facto" on ne peut pas aimer ...

En ce qui me concerne, je n'interviendrai même plus à propos, par exemple, des comédies françaises étant allergique à 95% d'entre elles : je ne pourrai donc qu'être négatif par rapport au goût des autres ce qui n'est jamais d'un grand intérêt, doux euphémisme ...

Mais ce "Drive" m'intéresse et, bien que ne l'ayant pas encore vu, j'imagine qu'il doit être possible d'en parler et de dire des choses plus intéressantes que celle qui consiste à s'effaroucher - comme de jeunes pucelles - devant sa "violence" alors présentée comme nécessairement négative voire péjorative ...

C'est tout ce que je voulais dire ...
:wink:
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23290
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by AtCloseRange »

J'imagine que la gente féminine va apprécier à sa juste valeur tes 2 sorties successives, mon jacquot.
User avatar
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Posts: 7834
Joined: 25 Jul 03, 14:58
Location: J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by Eusebio Cafarelli »

Père Jules wrote:
Strum wrote: Si l'homme sans nom se tait et frappe, s'il semble presque asexué (l'absence de scène de sexe entre lui et sa voisine frappe), c'est bien qu'il est un fantasme.
C'est à mettre au crédit du réalisateur. J'ai prié pendant une bonne partie du film pour qu'on ne nous impose pas ça.
surtout dans l'ascenseur... :lol:

et le film n'est pas plus violent que Les Affranchis...
Image
jacques 2
Régisseur
Posts: 3172
Joined: 17 May 10, 17:25
Location: Liège (en Wallonie)

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by jacques 2 »

AtCloseRange wrote:J'imagine que la gente féminine va apprécier à sa juste valeur tes 2 sorties successives, mon jacquot.
En tout cas, je suis content de voir qu'elle peut compter sur toi pour être leur porte parole auto proclamé ... :mrgreen:

Sinon, je ne crois vraiment pas que tu sois qualifié pour juger les interventions des autres - et les miennes en particulier - à leur "juste valeur" puisque tu n'en retiens que ce qui t'arrange ...
Après l'étiquette de réac. tu me collerais bien désormais celle de misogyne, non ?

Faut surtout pas te gêner, mon bobo ... :fiou:
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25599
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by tenia »

jacques 2 wrote:Je n'ai pas encore vu le film mais, si la violence (angoissante, comme tu dis) est une de ses composantes essentielles : c'est un choix comme un autre.
Pour moi, la violence n'est pas "angoissante" comme, par exemple, dans Irréversible. D'ailleurs, une bonne partie relève plus de la violence de film de gangsters. A part quelques passages graphiques, la violence (narrativement) est proche de celle de Kiss Me Deadly, et comme le dit Eusebio, après tout, c'est pas pire que Les affranchis. Mais son apparition fait partie de l'évolution du personnage, et donc mérite qu'on s'y attarde.
jacques 2 wrote:Mais ce "Drive" m'intéresse et, bien que ne l'ayant pas encore vu, j'imagine qu'il doit être possible d'en parler et de dire des choses plus intéressantes que celle qui consiste à s'effaroucher - comme de jeunes pucelles - devant sa "violence" alors présentée comme nécessairement négative voire péjorative...
Le problème est toujours le même : la violence arrive sans prévenir, et reste assez brutale, même si peu mise en avant graphiquement.
Quand, au bout de 45 minutes de contes de fées, il commence à avoir du shotgun qui traîne, forcément, les 2 du fond qui était venu(es) pour Gosling en ange gardien, et qui avaient été rassuré(es) pendant ce temps, tirent un peu la gueule.

L'autre problème, c'est que sur 5 forums différents, sans compter les articles sur le film et l'autre qui fout un procès aux producteurs, je n'ai pour l'instant vu nulle part où ça n’apparaissait pas. On peut trouver ça lassant.
Maintenant, comme je le dis plus haut, cela fait partie de l'évolution du personnage. Si on peut ne pas s'attarder dessus trop longuement, elle a sa place dans la discussion.
Strum wrote: Si l'homme sans nom se tait et frappe, s'il semble presque asexué (l'absence de scène de sexe entre lui et sa voisine frappe), c'est bien qu'il est un fantasme.
Plus qu'un fantasme, c'est clairement le mythe du chevalier, ange protecteur tout de blanc vêtu, qui fait cela en pur altruisme sans jamais attendre de reconnaissance en échange, si ce n'est la sensation d'être utile, de faire le bien, de se racheter de ses mauvaises actions. En plus, il s'occupe du gamin. Un vrai papa poule. :mrgreen:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Même si, au final, il aura la fille l'espace d'un instant, c'est pour mieux l'éliminer de l'équation quelques secondes plus tard, histoire de la laisser définitivement à l'écart de ses magouilles.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8455
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by Strum »

jacques 2 wrote:Mais ce "Drive" m'intéresse et, bien que ne l'ayant pas encore vu, j'imagine qu'il doit être possible d'en parler et de dire des choses plus intéressantes que celle qui consiste à s'effaroucher - comme de jeunes pucelles - devant sa "violence" alors présentée comme nécessairement négative voire péjorative ...
Souffre que d'autres aient une opinion différente de la tienne, sans porter ce genre de jugement grossier et caricatural sur d'autres forumeurs. Merci.
tenia wrote:Plus qu'un fantasme, c'est clairement le mythe du chevalier, ange protecteur tout de blanc vêtu, qui fait cela en pur altruisme sans jamais attendre de reconnaissance en échange, si ce n'est la sensation d'être utile, de faire le bien, de se racheter de ses mauvaises actions. En plus, il s'occupe du gamin. Un vrai papa poule.

Il s'agit des deux. S'imaginer en chevalier urbain invicible et altruiste, c'est être dans le fantasme. Un chevalier pas si "blanc" d'ailleurs une fois qu'il se confronte à la réalité (laquelle prend sur lui comme des droits de péage à chaque accès de violence, dont il sort à chaque fois tremblant), comme j'ai essayé de le dire dans ma critique du film plus haut.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48231
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by Flol »

jacques 2 wrote:Faut surtout pas te gêner, mon bobo ... :fiou:
AtCloseRange...un bobo....:lol:
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23290
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by AtCloseRange »

Ratatouille wrote:
jacques 2 wrote:Faut surtout pas te gêner, mon bobo ... :fiou:
AtCloseRange...un bobo....:lol:
En fait, il pense que je m'appelle Boris...
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Post by riqueuniee »

J'interviens juste pour remarquer qu'un parallèle a été fait plusieurs fois avec L'homme des vallées perdues. Un remake inavoué ?