Top 150 DvdClassik 2011 (Résultats page 15)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Posts: 3348
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: TOP 150 DvdClassik 2011

Post by Vic Vega »

Jeremy Fox wrote:
Vic Vega wrote: Liaisons Secrètes (Richard Quine)
Tiens, toi aussi :)
C'était mon film du mois de février 2008.

Sinon, déjà une rectification. La Condition de l'homme quitte ma liste tandis que Meurtre d'un bookmaker chinois arrive parmi mes 120.
ImageImageImageImage
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Tancrède »

moi je crois que je vais me limiter à un top 25...

1. Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
2. La règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
3. Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
4. Elle et lui (Leo McCarey, 1939)
5. Le plaisir (Max Ophuls, 1952)

L'adieu aux armes (Frank Borzage, 1931)
Faisons un rêve (Sacha Guitry, 1936)
Le crime de M. Lange (Jean Renoir, 1936)
Qu'elle était verte ma vallée (John Ford, 1941)
La charge fantastique (Raoul Walsh, 1941)
La septième victime (Mark Robson, 1943)
Je sais où je vais (Powell & Pressburger, 1945)
La captive aux yeux clairs (Howard Hawks, 1952)
Manon des sources (Marcel Pagnol, 1952)
Madame de...(Max Ophuls, 1953)

La nuit du chasseur (Charles Laughton, 1955)
Ariane (Billy Wilder, 1957)
Comme un torrent (Vincente Minnelli, 1959)
Le guépard (Luchino Visconti, 1963)
Le mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964)
Le cavaleur (Philippe de Broca, 1978)
Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984)
Gens de Dublin (John Huston, 1987)
Les affranchis (Martin Scorsese, 1990)
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1968
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Sans beurre, on meurt

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Phnom&Penh »

TOP 20 de 2011

Amsterdam Global Village, Johan van der Keuken, 1996
Cérémonie (La), Claude Chabrol, 1995
Charge fantastique (La), Raoul Walsh, 1941
Charge Héroïque (La), John Ford, 1949
Cinq femmes autour d’Utamaro, Kenji Mizoguchi, 1946
Contrebandiers de Moonfleet (Les), Fritz Lang, 1955
Diable par la Queue (Le), Philippe de Broca, 1968
Femme Fatale, Brian de Palma, 2002
Folle Ingénue (La), Ernst Lubitsch, 1946
Hussard sur le Toit (Le), Jean-Paul Rappeneau, 1995
Je sais où je vais, Michael Powell & Emeric Pressburger, 1945
Lola Montes, Max Ophuls, 1955
Mauvais Sang, Leos Carax, 1986
Messager (Le), Joseph Losey, 1971
Mort aux Trousses (La), Alfred Hitchcock, 1959
Règle du Jeu (La), Jean Renoir, 1939
Sans Soleil, Chris Marker, 1983
Saraband, Ingmar Bergman, 2003
Sueurs froides, Alfred Hitchcock, 1958
Tout sur ma Mère, Pedro Almodovar, 1999


TOP 120 de 2011

Accident, Joseph Losey, 1967
A.I. Intelligence artificielle, Steven Spielberg, 2001
Amants du Pont-Neuf (Les), Leos Carax, 1991
Amerika, rapports de classe, Jean-Marie Straub & Danièle Huillet, 1984
Amsterdam Global Village, Johan van der Keuken, 1996
Au-delà de la gloire, Sam Fuller, 1980
Autopsie d’un meurtre, Otto Preminger, 1959
Aventure Intérieure (L’), Joe Dante, 1987

Barry Lindon, Stanley Kubrick, 1975
Belle de jour, Luis Buñuel, 1967
Belle et la Bête (La), Jean Cocteau, 1946
Bonne année (La), Claude Lelouch, 1973

Capitaine sans peur, Raoul Walsh, 1951
Captive du désert (La), Raymond Depardon, 1990
Cardinal (Le), Otto Preminger, 1963
Cartouche, Philippe de Broca, 1962
Casino, Martin Scorsese, 1995
Cérémonie (La), Claude Chabrol, 1995
Chagrin et la pitié (Le), Marcel Ophuls, 1969
Chambre verte (La), François Truffaut, 1978
Charge fantastique (La), Raoul Walsh, 1941
Charge Héroïque (La), John Ford, 1949
Cinq femmes autour d’Utamaro, Kenji Mizoguchi, 1946
Colonel Blimp, Michael Powell & Emeric Pressburger, 1943
Contrebandiers de Moonfleet (Les), Fritz Lang, 1955
Corniaud (Le), Gérard Oury, 1965
Crime de Monsieur Lange (Le), Jean Renoir, 1936
Cyrano de Bergerac, Jean-Paul Rappeneau, 1990

Dahlia noir (Le), Brian de Palma, 2006
Déjeuner sur l’herbe (Le), Jean Renoir, 1959
De la Nuée à la Résistance, Jean-Marie Straub & Danièle Huillet, 1979
Demain, on déménage, Chantal Akerman, 2004
Demoiselles de Rochefort (Les), Jacques Demy, 1967
Diable par la Queue (Le), Philippe de Broca, 1968
Double vie de Véronique (La), Krzysztof Kieslowski, 1991

Empire du Soleil (L’), Steven Spielberg, 1987
En chair et en os, Pedro Almodovar, 1997
Entretien avec un Vampire, Neil Jordan, 1994
Espions sur la Tamise, Fritz Lang, 1944
Etreintes brisées, Pedro Almodovar, 2009
Eyes Wide Shut, Stanley Kubrick, 1999

Falstaff, Orson Welles, 1965
Femme Fatale, Brian de Palma, 2002
Fanny et Alexandre (TV-312mn), Ingmar Bergman, 1982
Fille de Ryan (La), David Lean, 1970
Flibustière des Antilles (La), Jacques Tourneur, 1951
Folle Ingénue (La), Ernst Lubitsch, 1946
Fond de l’air est rouge (Le), Chris Marker, 1977-1993
French Cancan, Jean Renoir, 1954

Guépard (Le), Luchino Visconti, 1963
Grande illusion (La), Jean Renoir, 1937

Hara-kiri, Masaki Kobayashi, 1962
Hatari, Howard Hawks, 1962
Henry V, Kenneth Branagh, 1989
Heure d’été (L’), Olivier Assayas, 2008
Hiroshima mon amour, Alain Resnais, 1959
Homme qui n’a pas d’Etoile (L’), King Vidor, 1955
Homme qui tua Liberty Valance (L’), John Ford, 1962
Horloger de Saint Paul (L’), Bertrand Tavernier, 1974
Hôtel des Amériques, André Téchiné, 1981
Hussard sur le Toit (Le), Jean-Paul Rappeneau, 1995

Il était une fois dans l’Ouest, Sergio Leone, 1968
Impasse (L’), Brian de Palma, 1993
Itinéraire d’un enfant gâté, Claude Lelouch, 1988

Jeanne la Pucelle, Jacques Rivette, 1994
Je sais où je vais, Michael Powell & Emeric Pressburger, 1945
Jour de Colère, Carl Dreyer, 1943
Julie en Juillet, Fatih Akin, 2000

Lady Chatterley, Pascale Ferran, 2006
Lola Montes, Max Ophuls, 1955
Ludwig, Luchino Visconti, 1972
Lumières de la ville (Les), Charles Chaplin, 1931
Lune était bleue (La), Otto Preminger, 1953

Madame de…, Max Ophuls, 1953
Manhattan, Woody Allen, 1979
Mauvais Sang, Leos Carax, 1986
Merci pour le chocolat, Claude Chabrol, 2000
Messager (Le), Joseph Losey, 1971
Meutre d’un bookmaker chinois, John Cassavetes, 1976
Milou en Mai, Louis Malle, 1990
Mirage de la vie, Douglas Sirk, 1959
Miss Oyu, Kenji Mizoguchi, 1951
Mon Père avait raison, Sacha Guitry, 1936
Monsieur Klein, Joseph Losey, 1976
Mort aux Trousses (La), Alfred Hitchcock, 1959
Nostalghia, Andreï Tarkovski, 1983
Notre Musique, Jean-Luc Godard, 2004

Ordet, Carl Dreyer, 1954

Partie de Campagne, Jean Renoir, 1936
Pickpocket, Robert Bresson, 1959
Prisonnière du désert (La), John Ford, 1956

Quarante tueurs, Sam Fuller, 1957
Qu’elle était verte ma vallée, John Ford, 1941

Règle du Jeu (La), Jean Renoir, 1939
Règlements de compte, Fritz Lang, 1953
Rendez-vous de Juillet, Jacques Becker, 1949
Retour à Howards End, James Ivory, 1991
Roman d’un Tricheur (Le), Sacha Guitry, 1936

Sans Soleil, Chris Marker, 1983
Saraband, Ingmar Bergman, 2003
Secret Défense, Jacques Rivette, 1998
Sept ans de réflexion, Billy Wilder, 1955
Stalker, Andreï Tarkovski, 1979
Steamboat round the bend, John Ford, 1935
Stromboli, Roberto Rossellini, 1950
Sueurs froides, Alfred Hitchcock, 1958

Tempête à Washington, Otto Preminger, 1962
Tourments (El), Luis Buñuel, 1953
Tout sur ma Mère, Pedro Almodovar, 1999
Trois couleurs : Bleu, Krzysztof Kieslowski, 1993

Un Condamné à Mort s’est échappé, Robert Bresson, 1956
Un cœur en hiver, Claude Sautet, 1991
Un dimanche à la campagne, Bertrand Tavernier, 1985

Vallée de la Peur (La), Raoul Walsh, 1947
Van Gogh, Maurice Pialat, 1991
Vaudou, Jacques Tourneur, 1943
Vincent, François, Paul…et les Autres, Claude Sautet, 1974
Vivre pour vivre, Claude Lelouch, 1967
Vivre sa Vie, Jean-Luc Godard, 1962
Voyage à Tokyo, Yasujiro Ozu, 1953
Voyage en Italie, Roberto Rossellini, 1954

TOP 121 à 150:

Autour de Minuit, Bertrand Tavernier, 1986

Bossu (Le), Philippe de Broca, 1997

Capitan (Le), André Hunebelle, 1960
Carapate (La), Gérard Oury, 1978
Clérambard, Yves Robert, 1967
Cuivres débridés, à la rencontre du swing, Johan van der Keuken, 1993

Drôle d’Endroit pour une Rencontre, François Dupeyron, 1988

En présence d’un clown, Ingmar Bergman, 1997
Exodus, Otto Preminger, 1961

Fleur de mon secret (La), Pedro Almodovar, 1995

Grand chantage (Le), Alexander Mackendrick, 1957

Harrison’s Flowers, Elie Chouraqui, 2000

Incendies, Denis Villeneuve, 2010

Minnie et Moskowitz, John Cassavetes, 1971
Molière, Ariane Mnouchkine, 1978

Non, ou la vaine gloire de commander, Manoel de Oliveira, 1990

Ombre d’un doute (L’), Alfred Hitchcock, 1943

Passante du Sans-souci (La), Jacques Rouffio, 1982

Renarde (La), Michael Powell & Emeric Pressburger, 1950
Retour à Cold Mountain, Anthony Minghella, 1997
Rusty James, Francis Ford Coppola, 1983

Scaramouche, George Sidney, 1952
Shining, Stanley Kubrick, 1980

Tendre poulet, Philippe de Broca, 1978
Tetro, Francis Ford Coppola, 2009
The Crying Game, Neil Jordan, 1992

Une histoire simple, Claude Sautet, 1978
Un homme qui me plaît, Claude Lelouch, 1969

Viva Maria!, Louis Malle, 1965

151 à 200 :

Allez coucher ailleurs, Howard Hawks, 1949
A nos amours, Maurice Pialat, 1983
Antoine et Antoinette, Jacques Becker, 1947
Atlantic City, Louis Malle, 1980
Aventures de Rabbi Jacob (Les), Gérard Oury, 1973

Belle toujours, Manoel de Oliveira, 2006
Blow Out, Brian de Palma, 1981
Bon Voyage, Jean-Paul Rappeneau, 2003
Bungalow pour femmes, Raoul Walsh, 1956

Captive aux yeux clairs (La), Howard Hawks, 1952
Ciel est à vous (Le), Jean Grémillon, 1947

Ecrit sur du vent, Douglas Sirk, 1956
Edouard et Caroline, Jacques Becker, 1951
Esclave libre (L’), Raoul Walsh, 1957

Fauteuils d’orchestre, Danièle Thompson, 2006
Flèche et le Flambeau (La), Jacques Tourneur, 1950

Guerre des mondes (La), Steven Spielberg, 2005
Grande Vadrouille (La), Gérard Oury, 1966

Hôtel Terminus – Klaus Barbie, sa vie et son temps, Marcel Ophuls, 1989

Il y a des jours…et des lunes, Claude Lelouch, 1991
Incorrigible (L’), Philippe de Broca, 1975

Mado, Claude Sautet, 1976
Matador, Pedro Almodovar, 1985
Minority Report, Steven Spielberg, 2002
Mona Lisa, Neil Jordan, 1986
My dinner with André, Louis Malle, 1981

Ne touchez pas la hache, Jacques Rivette, 2007
Nibelungen – Siegfried (Les), Fritz Lang, 1924
Nibelungen – La vengeance de Kriemhild (Les), Fritz Lang, 1924
Nous irons tous au paradis, Yves Robert, 1977

Obsession, Brian de Palma, 1976
Outrages, Brian de Palma, 1989

Patient anglais (Le), Anthony Minghella, 1996
Pola X, Leos Carax, 1999
Port de la drogue (Le), Sam Fuller, 1953

Roselyne et les lions, Jean-Jacques Beineix, 1989

Scandaleuse de Berlin (La), Billy Wilder, 1948
Soul Kitchen, Fatih Akin, 2009
Sous le soleil de Satan, Maurice Pialat, 1987
Sport favori de l’homme (Le), Howard Hawks, 1964

Tout ce que le ciel permet, Douglas Sirk, 1955
Trou (Le), Jacques Becker, 1960

Un éléphant ça trompe énormément, Yves Robert, 1976
Une semaine de vacances, Bertrand Tavernier, 1980
Un homme sans l’occident, Raymond Depardon, 2000

Vacances prolongées, Johan van der Keuken, 2000
Vanya, 42e rue, Louis Malle, 1994
Veillées d’armes : Histoire du journalisme en temps de guerre, Marcel Ophuls, 1994
Vers le sud, Johan van der Keuken, 1984

Yeux noirs (Les), Nikita Mikhalkov, 1987
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
Happy Charly
Assistant opérateur
Posts: 2582
Joined: 16 Nov 03, 12:10
Location: Loin de la civilisation... dans l'trou-du-cul du monde, quoi !

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Happy Charly »

Phnom&Penh wrote:TOP 20 de 2011(...)
Sur un fond bleu comme celui du forum naphtaliné de nos p'tites vieilles, faudrait p'têt changer de couleur :fiou:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Jeremy Fox »

Happy Charly wrote:
Phnom&Penh wrote:TOP 20 de 2011(...)
Sur un fond bleu comme celui du forum naphtaliné de nos p'tites vieilles, faudrait p'têt changer de couleur :fiou:
Ca me plait assez (la liste aussi d'ailleurs même si je vois apparaître Hunebelle de temps en temps :mrgreen: )
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1968
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Sans beurre, on meurt

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Phnom&Penh »

Happy Charly wrote:Sur un fond bleu comme celui du forum naphtaliné de nos p'tites vieilles
P'tite vieille toi-même. Moi aussi, Pump up the volume, ça me rappelle ma jeunesse, mais justement, ça date pas d'hier, même si c'est pas encore naphtaliné :)
Jeremy Fox wrote:Ca me plait assez (la liste aussi d'ailleurs même si je vois apparaître Hunebelle de temps en temps )
Il n'en reste qu'un. Je reste fidèle à mes amours d'enfance, moi, je ne retourne pas ma veste à renfort de grandes gesticulations :mrgreen:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
origan42
Décorateur
Posts: 3789
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by origan42 »

Phnom&Penh, tu peux mettre un film de plus si tu veux: en effet, je considère, les deux parties des Nibelungen comme un seul et même film. Comme je l'ai fait moi-même pour Les Misérables ou Les Enfants du Paradis.
C'est tout de même différent des Parrain, Star Wars et Cie...
Par contre, je crois qu'il y a 121 titres puis 29, il faudrait donc verser un film dans la liste 121-150. :wink:
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1968
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Sans beurre, on meurt

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Phnom&Penh »

origan42 wrote:tu peux mettre un film de plus si tu veux
Merci, je serai ravi d'en ajouter!
origan42 wrote:Par contre, je crois qu'il y a 121 titres puis 29, il faudrait donc verser un film dans la liste 121-150.
C'est bien possible. J'avais préparé une liste de 150, et c'est seulement en vérifiant au dernier moment, que j'ai vu qu'il fallait séparer les 120 premiers des suivants jusqu'à 150. J'ai donc pioché vite fait et j'ai pu me tromper dans les comptes.
De toute façon, ça reste un peu work in progress tant que tu n'annonces pas que tu commences à comptabiliser :wink:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Tancrède »

une fois n'est pas coutume, Happy Charly a raison: bleu fluo sur bleu ciel, ça fait mal aux yeux
User avatar
origan42
Décorateur
Posts: 3789
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by origan42 »

Tancrède wrote:une fois n'est pas coutume, Happy Charly a raison: bleu fluo sur bleu ciel, ça fait mal aux yeux
Je préfère 200 titres bleus à 25 titres noirs...
Encore que...ça me fait moins de travail! :wink:
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Tancrède »

origan42 wrote:
Tancrède wrote:une fois n'est pas coutume, Happy Charly a raison: bleu fluo sur bleu ciel, ça fait mal aux yeux
Je préfère 200 titres bleus à 25 titres noirs...
Encore que...ça me fait moins de travail! :wink:
je trouve ça débile de faire une liste de 200 titres (200!!) parce que personne de censé ne va la lire intégralement.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15737
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Père Jules »

Tancrède wrote:
origan42 wrote: Je préfère 200 titres bleus à 25 titres noirs...
Encore que...ça me fait moins de travail! :wink:
je trouve ça débile de faire une liste de 150 titres parce que personne de censé ne va la lire intégralement.
Et puis que ça ferait vulgaire de faire comme tout le monde...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Jeremy Fox »

Je dois être sacrément insensé ; j'ai lu toutes les listes intégralement. A raison d'environ une liste par jour, ça ne prend quand même pas plus de 2 minutes (2!!!) de mon temps.
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Tancrède »

Père Jules wrote:
Tancrède wrote: je trouve ça débile de faire une liste de 150 titres parce que personne de censé ne va la lire intégralement.
Et puis que ça ferait vulgaire de faire comme tout le monde...
C'est faux. J'ai participé au top 100 de l'année dernière. Mais 100 est un maximum selon moi. Après, c'est de l'auto-complaisance.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Top 150 DvdClassik 2011

Post by Jeremy Fox »

Ca pullule à la fois d'insensés et d'autocomplaisants sur ce topic. Va falloir aérer un peu !