Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Blue
subMarine
Posts: 5406
Joined: 13 Sep 06, 13:32

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Blue »

Bon, là ça mérite un débat. Pour moi aujourd'hui il y a en gros 4 "écoles" du cinéma d'action :
- l'école Tarantino, qui est complexe à définir car Tarantino est un recycleur du cinéma de Peckinpah tout autant que de celui de la Shaw Bros. Il a un sens brillant du rythme et du découpage ; il peut insuffler une vitesse extrême à une séquence tout en conservant sa lisibilité
- l'école Mann, ou l'esthète créatif qui travaille l'image, le cadre et les angles comme personne : un vrai cinéaste du 21e siècle
- l'école des Cameron et Spielberg (entre autres), qui ont su conserver leur maîtrise du classicisme
- l'école des tacherons sur laquelle je ne m'attarderai pas

Alors oui, bruce, on peut évidemment faire le même constat à HK et en d'autres périodes, mais mon idée à la base était de mettre en perspective le travail de Brad Bird par rapport à l'un de ses contemporains évoluant dans le ciné US.
Mon top éditeurs : 1/Carlotta 2/Gaumont 3/Studiocanal 4/Le Chat 5/Potemkine 6/Pathé 7/L'Atelier 8/Esc 9/Elephant 10/Rimini 11/Coin De Mire 12/Spectrum 13/Wildside 14/La Rabbia-Jokers 15/Sidonis 16/Artus 17/BQHL 18/Bach
User avatar
Harkento
Assistant opérateur
Posts: 2727
Joined: 12 Oct 11, 18:05
Liste DVD
Location: Lyon

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Harkento »

Blue wrote:Bon, là ça mérite un débat. Pour moi aujourd'hui il y a en gros 4 "écoles" du cinéma d'action :
- l'école Tarantino, qui est complexe à définir car Tarantino est un recycleur du cinéma de Peckinpah tout autant que de celui de la Shaw Bros. Il a un sens brillant du rythme et du découpage ; il peut insuffler une vitesse extrême à une séquence tout en conservant sa lisibilité
- l'école Mann, ou l'esthète créatif qui travaille l'image, le cadre et les angles comme personne : un vrai cinéaste du 21e siècle
- l'école des Cameron et Spielberg (entre autres), qui ont su conserver leur maîtrise du classicisme
- l'école des tacherons sur laquelle je ne m'attarderai pas

Alors oui, bruce, on peut évidemment faire le même constat à HK et en d'autres périodes, mais mon idée à la base était de mettre en perspective le travail de Brad Bird par rapport à l'un de ses contemporains évoluant dans le ciné US.
En résumant encore plus, je pense pour ma part qu'il n'y a que 3 manières de montrer l'action - donc trois écoles : celle du montage (découpage/plan séquence, la lisibilité de l'action quoi !), celle de l'esthétisme (cadrage, composition de plan, ralenti, etc) et celle de la représentation (réalisme/surréalisme) !
Pour ma part, Tarantino fait du recyclage donc sa manière de travailler n'est pas à mes yeux une école mais un mariage de représentation provenant de cultures différentes ! Un travail de synthèse quoi !
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22148
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Major Tom »

Assez décevant. Je n'en attendais pas grand-chose, n'étant pas particulièrement fan de la série au cinéma (je n'ai même pas vu le précédent opus), donc la déception est plutôt due au manque d'intérêt et de détente que ce divertissement aurait pu/dû me procurer (je ne l'ai pas trouvé trouvé particulièrement si malin ou intelligent non plus), et non pas à une attente particulière -cela dit, il était vendu comme un épisode très réussi mais je me méfie toujours de ce racontent Demi-Lune et la presse. :mrgreen:
Brad Bird est un fan de James Bond (peut-être même plus que de Mission Impossible?), ça fera dire à un des rares critiques que j'ai lu (qui encensait le film bien sûr) qu'il ne manquait plus que Tom Cruise se présente avec le fameux: "Bond, James Bond" pour que la copie soit totale. Loin d'être faux. Brad Bird fan de 007, ça se sentait déjà dans Les Indestructibles. L'ennui c'est qu'il y a beaucoup plus de rebondissements dans un James Bond (même si parfois c'est complètement tiré par les cheveux, ça reste jubilatoire malgré tout) que dans Ghost Protocol, très facile à suivre. L'ajout principal c'est cette technologie futuriste qu'on ne retrouve pas dans James Bond, même dans les récents. Il y a également certains clichés stupides non liés à la série M:I ni à James Bond, mais plutôt aux blockbusters américains en général: les discours. Un personnage raconte parfois une histoire explicative, sur le ton de l'aveu ou de l'émotion (qui nous est totalement étrangère) et ce n'est guère utile ni passionnant. Il y a même un hic dans la cohérence de la mise en scène: la première à le faire (Jane) lançait un flash-back vers un prolongement des images du prologue. Ce qui ne sert vraiment à rien du tout -on avait déjà vu le principal dans le prologue (le De Palma était 100x plus intelligent et manipulateur en montrant un flash-back qui ne collait pas avec le discours). Puis quand deux autres personnages se lancent à leur tour dans un discours sur leur passé (Brandt et Hunt à la fin), plus rien, pas d'images, on les voit juste parler à l'écran et ce qu'ils disent n'est pas franchement intéressant. On aurait pu s'en passer.
Tout le début ressemble cependant assez au premier film de De Palma, avec l'opération qui échoue, ce qui n'était pas pour me déplaire. Mais dans la deuxième partie, ça s'étire, les longueurs ne manquent pas et ce qu'il y a de mieux dans ce film -il faut quand même que j'en parle à un moment donné-, Tom Cruise escaladant la tour ou la poursuite dans la tempête de sable, se trouvait en partie dans la bande-annonce. J'aurais pu m'en contenter... En plus de ne pas savoir jouer subtilement, Tom Cruise m'agace.
4/10 et je suis gentil (je mettrais moins à Rien que pour vos yeux mais je préfèrerais revoir ce dernier que le Brad Bird)...
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14659
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Demi-Lune »

Major Tom wrote:il était vendu comme un épisode très réussi mais je me méfie toujours de ce racontent Demi-Lune et la presse. :mrgreen:
Bah, y en a bien qui considèrent que Skyfall est "génial" ou est un un grand film... tout est possible ma bonne dame.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23290
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by AtCloseRange »

Demi-Lune wrote:
Major Tom wrote:il était vendu comme un épisode très réussi mais je me méfie toujours de ce racontent Demi-Lune et la presse. :mrgreen:
Bah, y en a bien qui considèrent que Skyfall est "génial" ou est un un grand film... tout est possible ma bonne dame.
Ou même que la saga James Bond est une grande oeuvre cinématographique...
Effectivement, tout est possible.
User avatar
Brody
Indices : bateau - requin
Posts: 4881
Joined: 21 Feb 06, 18:42
Location: à la flotte !

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Brody »

Demi-Lune wrote:
Major Tom wrote:il était vendu comme un épisode très réussi mais je me méfie toujours de ce racontent Demi-Lune et la presse. :mrgreen:
Bah, y en a bien qui considèrent que Skyfall est "génial" ou est un un grand film... tout est possible ma bonne dame.
:uhuh:


Plus sérieusement j'ai un peu de mal à comprendre que l'on puisse autant apprécier Skyfall et si peu MI-4, tant les deux épisodes de ces deux sagas me semblent aussi ressemblants dans leurs arguments comme dans leur réussite. J'ai pris largement autant de plaisir devant le film de Brad Bird que devant celui de Mendes. Et les scories du second (faiblesses scénaristiques comme le coup de la lampe de poche, pour citer la plus embarrassante) me gênent plus que les invraisemblances du premier, dont la suspension d'incrédulité globale me semble mieux gérée.
Descendre l'un à l'aune de la comparaison avec l'autre ne me convainc donc pas : ce sont deux grands moments de détente et de plaisir, et deux produits haut de gamme me concernant.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 16684
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Père Jules »

AtCloseRange wrote:
Demi-Lune wrote: Bah, y en a bien qui considèrent que Skyfall est "génial" ou est un un grand film... tout est possible ma bonne dame.
Ou même que la saga James Bond est une grande oeuvre cinématographique...
Je signe des deux mains. :D
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23290
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by AtCloseRange »

Brody wrote:
Demi-Lune wrote: Bah, y en a bien qui considèrent que Skyfall est "génial" ou est un un grand film... tout est possible ma bonne dame.
:uhuh:


Plus sérieusement j'ai un peu de mal à comprendre que l'on puisse autant apprécier Skyfall et si peu MI-4, tant les deux épisodes de ces deux sagas me semblent aussi ressemblants dans leurs arguments comme dans leur réussite. J'ai pris largement autant de plaisir devant le film de Brad Bird que devant celui de Mendes. Et les scories du second (faiblesses scénaristiques comme le coup de la lampe de poche, pour citer la plus embarrassante) me gênent plus que les invraisemblances du premier, dont la suspension d'incrédulité globale me semble mieux gérée.
Descendre l'un à l'aune de la comparaison avec l'autre ne me convainc donc pas : ce sont deux grands moments de détente et de plaisir, et deux produits haut de gamme me concernant.
Tu es sérieux en reprochant des faiblesses scénaristiques au James Bond?
C'est un peu comme reprocher à un jockey d'être petit, tu sais...
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25599
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by tenia »

Ah oui. :shock:

Je ne vois pas grand chose de commun à Skyfall et MI4.

D'un côté, on a un film assez long de 2h30 qui possède une poignée de scènes d'action de grande ampleur, mais se focalise sur le côté psychologique des personnages. De l'autre, on a un film de 2h au rythme effréné et enchaînant sans se poser de questions les scènes d'action les plus délirantes en échelle du moment, le tout avec une superficialité complète.

Ils jouent dans la même catégorie globale, oui, mais c'est un peu comme si on comparait Transformers avec Last Action Hero sous prétexte que les 2 films sont des divertissements plein d'action.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13710
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by hellrick »

Brody wrote: Plus sérieusement j'ai un peu de mal à comprendre que l'on puisse autant apprécier Skyfall et si peu MI-4,
Moi aussi :D
Même en grand fan de Bond je n'ai pas beaucoup aimé Skyfall par contre je me suis bien éclaté avec MI-4 (néanmoins inférieur pour moi au 3 qui est de loin le meilleur de la série avec son action survoltée)
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22148
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Major Tom »

AtCloseRange. :lol: Une grande oeuvre cinématographique?... Oui, je saaaiiiis, AtClosie, qu'un James Bond n'est pas à mettre sur un pied d'égalité avec un film de Kubrick par exemple. Je t'avais même déjà dit ça en MP. Mais que tu partages la passion pour l'agent 007 -ou non, c'est quand même, que tu le veuilles -ou non, une saga importante dans le cinéma, que ça te plaise -ou non (j'essaie d'écrire sérieusement mais face à un gamin têtu, c'est dur de ne pas ressembler à du jacques 2 dans la réponse :o)... Il faut faire avec, mon vieux. Les commentaires concis et bêtes dans tes topics qui, soi-disant, ne t'intéressent pas :|, ça va un moment. Est-ce que je peste à tout va contre Transformers ou ceux qui ont aimé, moi? Certes, si je m'y mettais, je m'en prendrais plus volontiers aux fans de giallo... mais je m'égare. Admets, à moins d'être le prétentieux le plus hypocrite qui soit, que depuis 1962, James Bond se porte plutôt bien. Vachement bien même. 8) De quoi dire que James Bond est "une œuvre (tu confonds pas ce mot avec "chef-d'œuvre", hein?) importante dans le cinéma". Oui, et mille fois oui. Sans parler de l'immense influence que ça a pu avoir sur des centaines d'autres films, dont certains que tu aimes peut-être.
Après, que les films ne te plaisent pas, je m'en fous mais d'une force... :lol: Lève le pied de temps en temps. Tu fais tellement partie de ces forumeurs dont je ne me souviens pas d'avoir lu la moindre critique intéressante concernant un film dans cette partie du forum (un peu comme avec Super Seb), que je me demande, simplement: pourquoi? Quel est ton intérêt à perdre ton temps dans tes topics où ça ne te plaît pas? Tu en perds plus que ceux qui, comme Demi-Lune, Anorya, ou moi à une époque, écrivent des textes-fleuves et à qui il t'est arrivé de demander à quoi ça servait et que sûrement personne ne lisait. C'est vrai ça, à quoi ça sert de pondre de longues critiques de films qu'on a aimé ou pas sur un forum de cinéma, hein? :mrgreen: C'est tellement mieux de casser en deux phrases.

Skyfall, je l'ai trouvé très réussi, en effet, mais s'il m'arrivait de parler d'œuvre majeure (ce que j'ai d'ailleurs plus ou moins fait), je le ferais par rapport à la saga 007 à laquelle il appartient, saga qui a bercé mon enfance et qui continue de me divertir, j'ai tout à fait le droit de me dire toujours fan. Ce serait idiot de comparer avec un film des frères Dardenne par exemple, n'importe quel gus comprendrait ça quand même, non? ;)
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23290
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by AtCloseRange »

C'est toi-même qui vient à en faire la comparaison donc c'est marrant de te voir jouer les innocents après coup.
Comment on peut d'un côté faire des pages et des pages sur le topic James Bond (depuis des années) pour dire du bien des opus les plus nuls de cette saga pas très glorieuse et en arriver à mettre un pauvre 4 (comme tu le dis, quasiment aucun James Bond n'aurait eu cette note) à ce Mission Impossible (c'est pas un chef d'oeuvre non plus, loin de là - juste pour remettre les choses en perspective).
Tu es d'une incohérence totale (comme si c'était une nouveauté...) alors tes leçons de morale (ou de chose) à 2 balles, tu peux te les garder.
Et tu devrais le savoir, 100 lignes ne sont jamais automatiquement plus pertinentes que 2 lignes... qu'elles soient assassines ou pas.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22148
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Major Tom »

Brody wrote:
Demi-Lune wrote: Bah, y en a bien qui considèrent que Skyfall est "génial" ou est un un grand film... tout est possible ma bonne dame.
:uhuh:


Plus sérieusement j'ai un peu de mal à comprendre que l'on puisse autant apprécier Skyfall et si peu MI-4, tant les deux épisodes de ces deux sagas me semblent aussi ressemblants dans leurs arguments comme dans leur réussite.
Bof, il y a trois "grands" moments dans M:I 4: l'ouverture, l'escalade et le final, tandis que dans SKyfall comme dans un James Bond ordinaire, l'action ou le suspens sont assez omniprésents. Je me souviens encore des jaquettes vidéos de 007, avec derrière des commentaires pour te faire saliver, du style: "James Bond arrivera-t-il à se sortir d'un sous-marin nucléaire bloqué sous le London bridge, échappera-t-il à une équipe volleyeuses déchaînées qui veulent l'utiliser comme ballon, à une bande de requins-tueurs téléguidés, se sortira-t-il indemne de l'explosion du distributeur automatique de l'agence de voyages aux Bahamas", etc. Il y avait plusieurs scènes décrites comme ça... et le film tenait ses promesses! Tu avais tout ça, tu avais acheté le film et tu en avais pour ton argent. James Bond poursuit untel en bagnole, continue la poursuite en jet-ski, puis accroché à un hydravion, puis se jette en parachute avant le crash, etc. Le début de Skyfall c'est exactement ça, avec cette fois la petite remarque das le dialogue, au second degré: "Alors, qu'est-ce qui se passe?... - Ce serait trop compliqué à vous décrire..." :D

J'ai été déçu aussi parce que j'ai quand même le sentiment au bout du 4ème épisode de Mission Impossible qu'ils n'ont déjà plus rien à dire, et donc ils pillent déjà dans le riche univers bondien. La comparaison est tout à fait logique entre les deux univers, l'influence de l'un se fait clairement ressentir. Mais la vraie déception c'est que ça ne m'a pas vraiment "divertit", à part les grandes séquences, bref ça ne m'a pas plu, tout bêtement. :)
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14659
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Demi-Lune »

Major Tom wrote:Bof, il y a trois "grands" moments dans M:I 4: l'ouverture, l'escalade et le final, tandis que dans SKyfall comme dans un James Bond ordinaire, l'action ou le suspens sont assez omniprésents.
Il y a tout de même de grands passages à vide (et même bavards) dans Skyfall, qui est pour moi beaucoup trop long (mais quand on n'accroche pas, ça paraît toujours plus long). Après l'ouverture, il faut attendre le combat en ombres chinoises à Shanghai pour qu'il y ait de l'action. Et là, attendre à nouveau l'évasion de Silva. Puis ça retombe en Écosse. Quand on regarde dans l'ensemble, le rythme est loin d'être soutenu. Ce qui n'est pas nécessairement un reproche, car on a besoin de souffler dans un film d'action. Mais puisque tu compares avec MI4, ce dernier me paraît nettement plus équilibré et palpitant de ce point de vue. M'enfin...
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22148
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Major Tom »

AtCloseRange wrote:C'est toi-même qui vient à en faire la comparaison donc c'est marrant de te voir jouer les innocents après coup.
Comment on peut d'un côté faire des pages et des pages sur le topic James Bond (depuis des années) pour dire du bien des opus les plus nuls de cette saga pas très glorieuse et en arriver à mettre un pauvre 4 (comme tu le dis, quasiment aucun James Bond n'aurait eu cette note) à ce Mission Impossible (c'est pas un chef d'oeuvre non plus, loin de là - juste pour remettre les choses en perspective).
C'est toi qui provoque, arrête un peu. :) Pourquoi faire des pages sur James Bond?... ben parce qu'on aime bien. Qu'est-ce que tu veux que je te dise? :lol: Ce n'est pas un crime, tu n'es pas forcé de les lire, pas plus que le topic du western de Jeremy Fox ou peu importe, tu peux choisir. Pourquoi avoir moins aimé M:I 4 que le dernier Bond? Je viens encore de l'exprimer au-dessus mais je l'ai déjà fait en premier lieu: c'est peut-être curieux mais simplement parce que ça ne m'a pas autant plu niveau histoire, rebondissements, action, et puis Tom Cruise m'agace.
AtCloseRange wrote:Tu es d'une incohérence totale (comme si c'était une nouveauté...)
C'est ça qui me paraît aberrant. Parce qu'on aime Bob Dylan alors on aime toute la country? Parce qu'on aime Star Wars alors on aime Star Trek? On peut tout aimer aussi, hein, mais on ne peut jamais être sûr qu'un film plaira parce qu'il y a des ingrédients similaires à un autre. Il faut prendre en compte plein d'éléments, de la façon de faire à l'interprétation, et puis il y a, je reconnais, peut-être aussi le bon moment pour le regarder, je ne sais pas. Là comme ça, je dirais que j'étais bien pour le voir. Mais non, malheureusement, je ne l'ai pas aimé, ça n'a pas fonctionné. Et ça n'a rien d'incohérent... Tu penses trop à des idées de recettes, comme si, préparé ainsi, tel plat allait forcément cartonner auprès d'untel...
AtCloseRange wrote:alors tes leçons de morale (ou de chose) à 2 balles, tu peux te les garder.
Et tu devrais le savoir, 100 lignes ne sont jamais automatiquement plus pertinentes que 2 lignes... qu'elles soient assassines ou pas.
Ça dépend ce qu'on met dans les 100 lignes.
Leçon de morale? Je te disais simplement ce que je voyais hein, encore une petite remarque condescendante (je suis bien placé pour les repérer, je sais) mais j'ai l'impression que tu ne fais que ça, et me suis souvenu d'une remarque que tu as écrit après une de mes longues critiques, il y a un bail peut-être (un vieux dossier, d'accord), mais je trouve que tu perds plus de temps à écrire tes petites remarques qui, assemblées les unes après les autres formeraient un long pavé, que d'autres à écrire de très longues critiques, qui elles, sont toujours lues. Quoi que tu penses de cet exercice. ;)