Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7983
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Dunn »

What else ;)
Moi je n'ai pas honte de dire que j'ai vu Amélie Poulain 4 fois, je l'ai même dit à Jeunet :| :fiou:
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by hellrick »

Dunn wrote:C'est quoi ton record (moi Amélie Poulain 4 fois)!?
Seulement?

Mode je raconte ma vie : on
(en salle)
Lord of the rings: 7 fois
Rocky Horror Picture Show je sais pas, je dirais entre 12 et 15 fois :wink:

Mode je raconte ma vie : off
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Posts: 5151
Joined: 29 May 07, 20:19

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Nomorereasons »

La pub "happy pop de Belin" avec le ducon en chapeau africain: 231 fois.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Major Tom »

Cinq fois Kill Bill vol.1 dont quatre séances ciné en 2 jours successifs.
J'essayais de comprendre comment Tarantino avait pu tomber aussi bas.
O'Malley wrote:C'était en fait de cette série là dont je parlais. :wink:
Ah ok, je n'avais pas compris. ;)
Image
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Posts: 5151
Joined: 29 May 07, 20:19

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Nomorereasons »

Major Tom wrote:Cinq fois Kill Bill vol.1 dont quatre séances ciné en 2 jours successifs.
J'essayais de comprendre comment Tarantino avait pu tomber aussi bas.
tu as du loisir, toi
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Major Tom »

yaplusdsaisons wrote:
Major Tom wrote:Cinq fois Kill Bill vol.1 dont quatre séances ciné en 2 jours successifs.
J'essayais de comprendre comment Tarantino avait pu tomber aussi bas.
tu as du loisir, toi
Hé ho si on commence avec la vie privée, moi j'ai deux ou trois balançoires pour toi si ça t'intéresses... enfin j'voudrais pas faire couler ton rimmel.
Image
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Posts: 5151
Joined: 29 May 07, 20:19

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Nomorereasons »

LOL n'empêche que Julien il se met des bigoudis!

Mais quand même ça te pendait au nez ce que je viens de te dire. (J'ouvrirais bien un topic sur "le masochisme cinéphilique" pour ne pas polluer celui-ci)
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7983
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Dunn »

Major Tom wrote:Cinq fois Kill Bill vol.1 dont quatre séances ciné en 2 jours successifs.
J'essayais de comprendre comment Tarantino avait pu tomber aussi bas.
O'Malley wrote:C'était en fait de cette série là dont je parlais. :wink:
Ah ok, je n'avais pas compris. ;)
Pour la scène des pieds? :mrgreen:
dutch scheafer
Stagiaire
Posts: 69
Joined: 25 Jul 10, 07:13

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by dutch scheafer »

Malheureusement c'est mal barré niveau box office US! Et c'est vraiment dommage car comme beaucoup de gens,je pense que c'est le plus respectueux à la série!
J'espère tout de même que Brad Bird arrivera à concrétiser son film 1906!
Il reste l'un des grands metteurs en scènes à avoir émergé des 10 dernières années aux Etats Unis!
Bref wait and see!
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25646
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Ouf Je Respire »

Major Tom wrote:Cinq fois Kill Bill vol.1 dont quatre séances ciné en 2 jours successifs.
J'essayais de comprendre comment Tarantino avait pu tomber aussi bas.
Dans mes bras. :D
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Colqhoun »

37 fois Le Chihuahua de Beverly Hills en 2 jours.
"Give me all the bacon and eggs you have."
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by DannyBiker »

dutch scheafer wrote:Malheureusement c'est mal barré niveau box office US! Et c'est vraiment dommage car comme beaucoup de gens,je pense que c'est le plus respectueux à la série!
J'espère tout de même que Brad Bird arrivera à concrétiser son film 1906!
Il reste l'un des grands metteurs en scènes à avoir émergé des 10 dernières années aux Etats Unis!
Bref wait and see!
Euh 3ème du week-end certes mais avec seulement 425 salles ! C'est un excellent résultat en fait. Je pense qu'il passe aux 3500 salles la semaine prochaine...
Image
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Jericho »

Un excellent épisode de la franchise, qui m'a un peu surpris sur quelques points.
Déjà Mission Impossible dans mon esprit, c'est devenu une saga qui verse dans la surenchère dans les scènes d'actions avec un Ethan Hunt qui ressemblait de plus en plus à un super héros. Ce n'était pas pour me déplaire comme parti pris (après tout je trouvais ça divertissant), mais cette fois-ci ce n'est pas trop le cas, c'est un blockbuster ultra rythmé et pourtant, il n'y a pas de séquences réellement spectaculaires. A quelques exceptions près, j'avais l'impression de voir des agents qui ne commettaient pas de choses impossibles. C'était les situations et les gadgets qui foirent en cours de route, qui rendaient les choses impossibles.

Et la réalisation de Brad Bird est dans le même esprit. Pour son premier gros long métrage tourné en prises de vues réelles, le cinéaste ne laisse que peu de place à la virtuosité ostentatoire, au plans impressionnants, etc... Il se contente de livrer un boulot très efficace et non dénué d'excellentes idées de mise en scène. Sans compter que, comme il a été mentionné à plusieurs reprises, le montage est astucieux et pertinent.
Il y a une pelletées de séquences géniales, comme l'introduction dans la prison, l'infiltration au Kremlin, Dubaï (l'escalade de la tour et la course poursuite en pleine tempête de sable), ainsi que le final en Inde.
En outre il y a de l'humour, pas toujours réussi, mais qui apporte pas mal de légèreté et du recul à l'ensemble. Puis Tom Cruise en prend plein la tronche, je ne comptais plus les mauvaises réceptions suite à ces cascades. Je ne sais pas si c'était pour accentuer l'aspect "réaliste" de l'entreprise ou alors si c'est pour montrer qu'il commençait à être trop vieux pour ces conneries.

Dans les choses qui fâche, on peut regretter un bad guy convenu (même si effectivement, c'est logique il s'inscrit dans le parti pris du film), et un épilogue malvenu.

Cela dit, vivement le cinquième opus avec un autre cinéaste qui s'approprie l'univers !
Image
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13874
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by hansolo »

DannyBiker wrote:
dutch scheafer wrote:Malheureusement c'est mal barré niveau box office US! Et c'est vraiment dommage car comme beaucoup de gens,je pense que c'est le plus respectueux à la série!
J'espère tout de même que Brad Bird arrivera à concrétiser son film 1906!
Il reste l'un des grands metteurs en scènes à avoir émergé des 10 dernières années aux Etats Unis!
Bref wait and see!
Euh 3ème du week-end certes mais avec seulement 425 salles ! C'est un excellent résultat en fait. Je pense qu'il passe aux 3500 salles la semaine prochaine...
qu'est ce qui explique ces sorties limitées dans un premier temps (comme pour Hugo Cabret ...) :?:

Dans le cas de M:I 4; 90% des recettes viennent des 300 salles IMAX.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14680
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Mission: Impossible - Ghost Protocol (Brad Bird - 2011)

Post by Demi-Lune »

Jericho wrote:Puis Tom Cruise en prend plein la tronche.
C'est clair. A la fin il n'est plus très frais. :mrgreen:
Jericho wrote:je ne comptais plus les mauvaises réceptions suite à ces cascades. Je ne sais pas si c'était pour accentuer l'aspect "réaliste" de l'entreprise ou alors si c'est pour montrer qu'il commençait à être trop vieux pour ces conneries.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Pour ma part, je crois que c'est une des manifestations de la personnalité de Brad Bird. Le voir se gameler en beauté quasiment chaque fois qu'il accomplit ses cascades insensées, c'est une idée assez savoureuse. On s'attend à ce qu'il réussisse ses cabrioles avec éclat, or il s'éclate douloureusement les côtes sur les pavés russes, il se fait percuter de plein fouet par une voiture en trombe, ou il se mange en voltige l'encadrement de la fenêtre d'hôtel dans un grand "Bong!" sonore (j'ai adoré ce contrepied cartoonesque).

Ce que fait Brad Bird de Hunt et de son équipe (mine de rien, les missions du Kremlin et de Dubaï sont de gros bides, celle de Mumbai pas loin non plus) est assez amusant, parce que, parfois, il n'hésite pas à faire de Cruise, toutes proportions gardées, un espèce de Coyote dépassé et ahuri face à la tournure des évènements. Voir à ce titre la tête qu'il tire quand
Spoiler (cliquez pour afficher)
le Russe préfère se suicider pour l'empêcher de récupérer la mallette.

Edit : je me rends compte que j'ai oublié de mentionner ce qui a été un des nombreux points positifs, à mon goût, du film : ses lieux d'action. J'ai lu ici que le film faisait montre d'un exotisme de pacotille à la manière des James Bond. Or, le choix géographique me paraît peu artificiel. Au contraire. J'ai trouvé intéressant que le scénario, tout en convoquant le spectre nucléaire de la Guerre froide, ancre ses enjeux dans trois puissances (ré-)émergentes : la Russie, les Émirats arabes unis, l'Inde. C'est un peu le passé (pas si lointain) qui rejoint le monde de demain. Ça dessine une cartographie stratégique sur certains domaines : la capacité militaire (les codes nucléaires russes), la capacité économique (la richesse et le tourisme des Émirats) et la capacité technologique (l'informatique de l'Inde), semblent se dresser sûrement et fièrement face à ces agents américains livrés à eux-mêmes, essoufflés, souvent devancés, souvent à la traîne, souvent équipés de technologies capricieuses. Bon, c'est de la sur-interprétation mais il y a quelque chose de bien actuel dans cet épisode qui participe à mes yeux de sa qualité.