Notez les films mars 2011

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3701
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Notez les films mars 2011

Post by monk »

magobei wrote:
monk wrote:Kohuhaku (confessions) de Tetsuya Nakashima
Nakashima, c'est le type qui a fait Kamikaze Girls et Memories of Matsuko? Il lève un peu le pied sur les effets et son imagerie nippo-kitsch?
C'est bien lui, et ça m'a vraiment surpris ! Point de kitch ici, du réel et du sec.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films mars 2011

Post by riqueuniee »

La ligne droite Contrairement à la boxe, l'athlétisme est rarement au centre d'un film. C'est l'une des qualités de ce film (de plus, les scènes "sportives "sont bien rendues), ce qui compense ses défauts : notamment des faiblesses (ou des lourdeurs) dans le scenario , et les dialogues (on a parfois un peu trop l'impression d'un scenario-pretexte, histoire de nous faire mieux connaître un sport), et une musique parfois envahissante. On retiendra quand même une belle interprétation (notamment Rachida Brakni et Clémentine Célarié) et le fait de ne pas faire une happy end trop facile en ce qui concerne le destin de la jeune femme.
Last edited by riqueuniee on 9 Mar 11, 20:44, edited 2 times in total.
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2587
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films mars 2011

Post by magobei »

monk wrote:
magobei wrote:
Nakashima, c'est le type qui a fait Kamikaze Girls et Memories of Matsuko? Il lève un peu le pied sur les effets et son imagerie nippo-kitsch?
C'est bien lui, et ça m'a vraiment surpris ! Point de kitch ici, du réel et du sec.
Cool. Je le mets en wish-list 8)
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Notez les films mars 2011

Post by Jericho »

AlexRow wrote:Event Horizon (Paul W.S. Anderson, 1997) Image

Croisement sympathique entre la SF et le fantastique, très valable pour l'ambiance et le design du vaisseau (qui a pensé aux vaisseaux klingons dans Star Trek 1 de Wise ?), le film de Paul W.S. Anderson ne réussit pas à "construire" l'histoire qui tourne un peu au banal slasher. Les personnages ne semblent jamais vraiment surpris de ce qui leur arrive
Spoiler (cliquez pour afficher)
une créature invisible qui court après l'un des membres et laisse des traces de griffes dans la porte en acier... sympathique hommage à Planète Interdite certes, mais dans la seconde qui suit personne ne se demande plus ce qui a causé ce "petit incident" :shock:
Bon, cela dit, c'est le genre de film qui colle une ambiance de jeu vidéo qui fait bien plaisir... je vais (peut-être) m'essayer à Dead Space du coup :)
Essayes de voir Pandorum si ce n'est pas déjà fait, un film qui a quelques imperfections certes, mais il a aussi une ambiance à la Dead Space.
Image
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2587
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films mars 2011

Post by magobei »

Jericho wrote: Essayes de voir Pandorum si ce n'est pas déjà fait, un film qui a quelques imperfections certes, mais il a aussi une ambiance à la Dead Space.
Le début c'est la grande classe, de la SF tendue et réaliste, mais après ça vire assez vite au nawak (même si le plot est pas idiot).
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Re: Notez les films mars 2011

Post by AlexRow »

Merci pour le conseil. Je vais probablement me laisser tenter.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
styx
Doublure lumière
Posts: 646
Joined: 29 Jan 11, 16:28

Re: Notez les films mars 2011

Post by styx »

Pandorum est bien, mais beaucoup moins bon que Event Horizon, mais bon chacun ses goûts :)

J'édit, effectivement le début de Pandorum est assez excellent, mais ça s'arrette très rapidement niveau excellence, même si le film se laisse voir avec un certain entrain, par contre Event Horizon, n'a quasiment que des qualités à sa mesure.

Code: Select all

Check out how I made the Ultimate Burger in the entire world! The "Hurricane" Burger! 
[/i]
styx
Doublure lumière
Posts: 646
Joined: 29 Jan 11, 16:28

Re: Notez les films mars 2011

Post by styx »

Gentlemen Broncos 9/10

Code: Select all

Check out how I made the Ultimate Burger in the entire world! The "Hurricane" Burger! 
[/i]
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Notez les films mars 2011

Post by Federico »

riqueuniee wrote:La ligne droite Contrairement à la boxe, l'athlétisme est rarement au centre d'un film.
Oui. Il se trouve que je suis depuis quelque temps en train de me pencher sur le thème du sport vu par le cinéma et je n'ai trouvé qu'une petite poignée de films ayant pour sujet central l'athlétisme :

Un enfant de Calabre de Luigi Comencini
La solitude du coureur de fond de Tony Richardson
Les fous du stade de Claude Zidi :)
Tonka de... Jean-Hugues Anglade
et évidemment le pompeux et clipesque Les chariots de feu de Hugh Hudson (dire que je l'avais beaucoup aimé à sa sortie, la hooonte !) :oops:

On peut aussi ajouter le superbe documentaire Visions of eight co-réalisé à huit (Arthur Penn, Kon Ichikawa, Claude Lelouch, Mai Zetterling, John Schlesinger...) sur les tragiques JO d'été de Münich.

Il en existe certainement quelques autres mais ça ne doit pas se bousculer au sprint d'arrivée.

Par contre, sur la boxe, de loin la discipline apparemment la plus cinégénique (ou qui, du moins, a le plus inspiré les scénaristes et les réalisateurs), on doit facilement dépasser la cinquantaine.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films mars 2011

Post by riqueuniee »

J'ai fait comme toi, et j'ai en effet trouvé peu de films (je n'ai pas pensé au Comencini) . J'ai exclu les documentaires, et aussi les films où l'athlétisme apparaît sans être vraiment le sujet (comme dans Marathon Man où le héros s'entraîne à la course).
Côté comédies, on pourrait rajouter Cours toujours Dennis, une comédie avec Simon Pegg, où le héros décide de participer au marathon de Londres pour reconquérir son ex.
Pour la boxe, on doit bien atteindre la centaine...
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23419
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Notez les films mars 2011

Post by AtCloseRange »

Federico wrote:
riqueuniee wrote:La ligne droite Contrairement à la boxe, l'athlétisme est rarement au centre d'un film.
Oui. Il se trouve que je suis depuis quelque temps en train de me pencher sur le thème du sport vu par le cinéma et je n'ai trouvé qu'une petite poignée de films ayant pour sujet central l'athlétisme :

Un enfant de Calabre de Luigi Comencini
La solitude du coureur de fond de Tony Richardson
Les fous du stade de Claude Zidi :)
Tonka de... Jean-Hugues Anglade
et évidemment le pompeux et clipesque Les chariots de feu de Hugh Hudson (dire que je l'avais beaucoup aimé à sa sortie, la hooonte !) :oops:

On peut aussi ajouter le superbe documentaire Visions of eight co-réalisé à huit (Arthur Penn, Kon Ichikawa, Claude Lelouch, Mai Zetterling, John Schlesinger...) sur les tragiques JO d'été de Münich.

Il en existe certainement quelques autres mais ça ne doit pas se bousculer au sprint d'arrivée.

Par contre, sur la boxe, de loin la discipline apparemment la plus cinégénique (ou qui, du moins, a le plus inspiré les scénaristes et les réalisateurs), on doit facilement dépasser la cinquantaine.
On en parle plus haut mais l'athéltisme joue un rôle important dans Gallipolli.

Sinon, je comprends ton opinion (pompeux et clipesque) sur les Chariots de Feu mais ça reste pour moi un des meilleurs films jamais réalisés sur le sport.
Si tu penses ça de ce film, je crois que tu peux jeter tout le cinéma des années 80 dans la foulée.
Tu ne dois guère aimer Alan Parker par exemple.
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Notez les films mars 2011

Post by julien »

Tu as aussi celui là :

Image

L'histoire d'un coureur de Marathon (Michael Douglas), qui se casse la gueule durant la course mais qui malgré sa chute et ses blessures, décide quand même de continuer jusqu'au bout. Dans mon souvenir, c'était un peu mélo mais bon.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42344
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films mars 2011

Post by Rockatansky »

Image
Comme un Homme libre de M.Mann était pas mal aussi dans le genre
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3701
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Notez les films mars 2011

Post by monk »

Vegetarian de Woo-Seong Lim

Image

Quel magnifique film que voilà !
Une femme en proie à des cauchemards devient dégoutée par la viande, s'attirant ainsi les foudres de son mari et de ses parents, mais attirant l'attention de son beau-frère, artiste en perte d'inspiration.
Le film ne porte pas le bon titre. Yeong-Hye ne devient pas végétarienne par conviction, mais est dégoutée par la viande par dépression et refuse par là l'autorité de ses mangeurs de viande que sont son mari (qui la lachera immédiatement) et ses parents (extrèmement violents). Elle plonge alors dans l'anorexie, dégoutée par toute nourriture, y compris les végétaux, se sentant devenir l'un d'eux.
Son beau-frère, touchée par sa révolte, retrouve l'inspiration et commence à se rapprocher d'elle, contant en faire son Oeuvre.
Un très beau film donc, très juste, très fort, qui décrit bien la chute de Yeong Hye (formidable Chae Min Seo qui a du perdre beaucoup, beaucoup de poids pour le rôle) et le renouveau de l'inspiration chez son beau-frère. La mise en scène est très naturelle, spontanée, très élégante avec de grands moments (magnifique traveling qui décrit la nouvelle routine de Yeong Hye lorsqu'elle vit chez sa soeur). La photo, très naturelle, complète un tableau où il n'y a rien à redire.
Excellente découverte ! Je garde, bien sur, et attend avec impatience le prochain film de Lim !
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2587
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films mars 2011

Post by magobei »

monk wrote:Vegetarian de Woo-Seong Lim
Quel magnifique film que voilà !
Dis donc, tu as gagné au loto, toi? :shock:
Pis il est dispo dans quelle édition ce bijou?
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.