Notez les films de Décembre 2010

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22700
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by cinephage »

Demi-Lune wrote:Garde à vue (Claude Miller, 1981)
Magistral. On n'est vraiment pas loin du chef-d'oeuvre.
Pour moi, on y est tout à fait. Les dialogues, cruels et d'une remarquable pertinence, les comédiens impeccables... J'adore vraiment ce film.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Rockatansky »

Colqhoun wrote:
gnome wrote:Vidocq (Pitof) 6/10
Conspué par certains, encensé par d'autres
Vidocq ça a été encensé ?
Ah ? Qu'on les amène au bûcher
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Rockatansky »

AtCloseRange wrote:
AlexRow wrote:Ou le Labyrinthe de Pan... mais en moins fort à mon avis.
ça ne navigue clairement pas à ce niveau-là mais dans ses modestes ambitions, un joli petit film (en poussant, j'irais même jusqu'à dire qu'on y retrouve une sensibilité à la Robert Mulligan pour filmer les enfants).
Ce n'est pas du tout le même genre de film, la fantasy n'est qu'un accessoire de l'imagination des mômes.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by AlexRow »

Rockatansky wrote:
AtCloseRange wrote:ça ne navigue clairement pas à ce niveau-là mais dans ses modestes ambitions, un joli petit film (en poussant, j'irais même jusqu'à dire qu'on y retrouve une sensibilité à la Robert Mulligan pour filmer les enfants).
Ce n'est pas du tout le même genre de film, la fantasy n'est qu'un accessoire de l'imagination des mômes.
Je pense qu'on n'a pas du comprendre le Labyrinthe de la même façon alors.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Rockatansky »

Dans le Labyrinthe c'est quand même bien plus présent que dans Terabithia
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19479
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by gnome »

Colqhoun wrote:
gnome wrote:Vidocq (Pitof) 6/10
Conspué par certains, encensé par d'autres
Vidocq ça a été encensé ?
Oui, oui, j'ai vu des critiques élogieuses... Mais pas à sa sortie... :mrgreen:
Image
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by AlexRow »

Rockatansky wrote:Dans le Labyrinthe c'est quand même bien plus présent que dans Terabithia
Spoiler (cliquez pour afficher)
Parce que le processus imaginatif d'Ofelia est bien plus profond et qu'il correspond à un dispositif de défense face à sa réalité sordide et insupportable, alors que dans Terabithia on n'en est qu'au stade du malaise adolescent.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50007
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Boubakar »

Le dernier pour la route (Philippe Godeau, 2009)

L'alcoolisme est un sujet assez peu traité au cinéma. Mais en pensant à ce thème, un film vient tout de suite à l'esprit : Le jour du vin et des roses qui montrait l'état de déchéance dans lequel peut être un alcoolique. Et c'est bien là le problème dans le film de Godeau qui reste assez distant vis-à-vis du sujet, à l'image de l'interprétation qui reste assez inégale : François Cluzet reste assez étonnant, bien qu'on ne le voit jamais ivre (il a cependant de belles scènes où il se met à vider des bouteilles dans la nuit tout en pleurant), et Mélanie Thierry qui est mauvaise comme une patate .
Pour quelqu'un comme moi qui n'a jamais bu, ça reste un peu léger sur le thème de l'alcoolisme, et c'est surtout une manière de (re)parler du formidable film de Blake Edwards.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23385
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by AtCloseRange »

You will meet a tall Dark Stranger (Allen)
Ouf, un bon Woody. Pas grand chose de neuf sous le soleil mais la mayonnaise fonctionne bien aidé par une jolie troupe de comédiens (Naomi Watts en tête). Le film m'a rappelé la petite musique que j'aimais tant dans le Woody Allen de la fin des années 80 (Une Autre Femme, Crimes et Délits). On en est loin, il y a des clichés scénaristiques dont il aurait pu se passer (le livre "volé", tout ce qui tourne autour de la prostituée), la voix off me semble superflue mais il y a suffisamment de scènes réussies (la plupart avec Naomi Watts d'ailleurs: l'essayage des boucles d'oreille, la scène finale avec Banderas ou la confrontation finale avec sa mère) pour que ce soit mon préféré de Woody depuis Anything Else.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Rockatansky »

Les trois royaumes : Donc c'est ça le grand retour de John Woo, ben dis donc, en fait je regrette d'avoir regardé la version longue, qu'est ce que c'est mou et long. Mais où est passé le virtuose capable de filmer des scènes de fusillades comme des ballets, les scènes de combat sont assez paresseuses, heureusement il y a un excellent casting et visuellement c'est très agréable à regarder, malgré quelques CGI assez pourris. 5/10
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22700
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by cinephage »

Boubakar wrote:Le dernier pour la route (Philippe Godeau, 2009)

L'alcoolisme est un sujet assez peu traité au cinéma. Mais en pensant à ce thème, un film vient tout de suite à l'esprit : Le jour du vin et des roses qui montrait l'état de déchéance dans lequel peut être un alcoolique. Et c'est bien là le problème dans le film de Godeau qui reste assez distant vis-à-vis du sujet, à l'image de l'interprétation qui reste assez inégale : François Cluzet reste assez étonnant, bien qu'on ne le voit jamais ivre (il a cependant de belles scènes où il se met à vider des bouteilles dans la nuit tout en pleurant), et Mélanie Thierry qui est mauvaise comme une patate .
Pour quelqu'un comme moi qui n'a jamais bu, ça reste un peu léger sur le thème de l'alcoolisme, et c'est surtout une manière de (re)parler du formidable film de Blake Edwards.
Le poison, de Billy Wilder, reste un autre film de référence sur le sujet.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Rockatansky »

Leaving Las Vegas est un très grand film sur le sujet aussi, avec un Nicolas Cage époustouflant
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
mannhunter
Laspalès
Posts: 16308
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by mannhunter »

Rockatansky wrote:Leaving Las Vegas est un très grand film sur le sujet aussi, avec un Nicolas Cage époustouflant
oui,sans oublier une remarquable Elisabeth Shue. :wink:
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18189
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Kevin95 »

Ou plus lyrique, Un singe en hiver.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Posts: 7834
Joined: 25 Jul 03, 14:58
Location: J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Eusebio Cafarelli »

Le Prestige

Bien agréable découverte, sur un sujet rarement traité, la magie au XIXe. Excellente interprétation collective (même Christian Bale...), histoire prenante, construction complexe mais nécessaire pour piéger le spectateur, jeu sur les apparences et la réalité auquel je me suis laissé prendre (pourtant on est prévenu, cui-cui...), intéressant discours sur l'illusion et le cinéma. J'ai eu un peu de mal sur le coup avec la part de fantastique, mais, à la réflexion, ça renforce le côté fantastico-scientifique propre à une certaine littérature du XXe (Dr. Jekyll et Mr. Hyde par ex., ou les romans de Jules Verne ou L'Homme invisible) et l'ambiance de l'Angleterre victorienne.
Image