Notez les films de Décembre 2010

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92989
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Jeremy Fox »

Il sera dit qu'aujourd'hui je prendrais la défense de Kevin. D'après ce que j'ai cru comprendre de son avis sur Terminator, il semble plus être gêné et ne plus être en phase avec cette esthétique des 80's que de la critiquer ; il ne reproche pas au film d'être de son époque, il semble avoir de plus en plus de mal avec cette dernière cinématographiquement parlant. C'est comme moi avec les 70's ; je ne critique pas ni ne reproche rien au cinéma de cette décennie mais je dis que je n'adhère que modérément à son esthétique, ce qui n'a absolument rien à voir.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18189
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Kevin95 »

Jeremy Fox wrote:Il sera dit qu'aujourd'hui je prendrais la défense de Kevin. D'après ce que j'ai cru comprendre de son avis sur Terminator, il semble plus être gêné et ne plus être en phase avec cette esthétique des 80's que de la critiquer ; il ne reproche pas au film d'être de son époque, il semble avoir de plus en plus de mal avec cette dernière cinématographiquement parlant. C'est comme moi avec les 70's ; je ne critique pas ni ne reproche rien au cinéma de cette décennie mais je dis que je n'adhère que modérément à son esthétique, ce qui n'a absolument rien à voir.
Journée à marquer d'une pierre blanche ! :wink:

Mais grosso modo c'est bien cela ma pensée. Peut être mal exprimé, mais je ne reproche nullement au film d'être marqué de son époque, voir j'y trouve par moment un plaisir, mais que ma concentration (élément on ne peut plus personnel) s'estompe quand surgit à l'écran un détail à l'esthétique disons heuuuu particulier. Aussi, je ne me permettrai pas de critiquer le film sur l'autel de la décennie dans lequel il s'inscrit, mais tente modestement de comprendre pourquoi je n'adhère pas totalement au film de Cameron. Ce n'est je vous rassure qu'une réflexion personnel et non objectif autours de The Terminator.

Et vous gueulez, alors que j'aime le film ! Y'a plus de respect ma bonne dame... :mrgreen:
Ratatouille wrote:Certes, c'était un peu moche et c'est devenu facilement risible aujourd'hui. Mais pourquoi reprocher à un film des années d'être représentatif de son époque, et ne pas porter le même jugement sur les films des décennies précédentes ? On pourrait d'ailleurs faire le même genre de remarques concernant les films des années 90, parce que celles-ci contenaient encore des restes des années 80.
Enfin bref, je ne vais pas répéter ce qu'a déjà très bien dit Demi-Lune, mais c'est effectivement un argument que l'on émerger régulièrement, et je n'arrive pas (et n'arriverai jamais, je pense) à le comprendre.
Mais j'aime les 80's, je te rassure Rata, c'est juste que par moment j'ai du mal face au brushing de l'héroïne. :oops:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19479
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by gnome »

- Le Secret de Terabithia (Gabor Csupo) 9/10
Formidable petit film très attachant sur le pouvoir de l'imagination. Je ne m'étais jamais penché sur ce film à cause de la mention sur l'affiche "par les créateurs de Narnia" qui m'avait ôté le goût de m'y intéressé. Je n'ai vu aucun Narnia, mais les extraits que j'en avait vu ne m'avaient pas du tout emballé. C'est donc par un double hasard (le film au frcd, ce qui a attiré mon attention et son passage à la télé) que je me suis lancé dans la découverte de ce petit bijou. Bijou qui, s'il n'est pas exempt de défaut porte un très joli regard plein de tendresse et de justesse sur le début de l'adolescence et ses malaises. Sur ce sujet, le film m'a fait penser à Ma vie de chien de Lasse Hallström. Puis comme je l'ai dit, c'est aussi une superbe illustration sur les pouvoirs de l'imagination et sur ce point, le film délivre quelques scènes d'une belle poésie (comme celle de la rédaction sur la plongée... ah ces petits poissons dans l'oeil de Jess et ces petites bulles) et un bestiaire plutôt attachant (ahhh l'armée des Terabithiens ou les espèces de gros écureuils dont j'ai oublié le nom...). Un belle réussite avec mention pour Annasophia Robb.
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48530
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Flol »

Pour ma part, j'avais beaucoup pensé à My Girl.
Ce fut en tout cas mon film du mois il y a quelques temps, j'avais été comme toi très surpris par ce film, effectivement très mal vendu (on pouvait d'attendre à de la fantasy pour gamins, ce que la bande annonce laissait augurer...sauf que non, pas du tout).
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by hellrick »

gnome wrote:- Le Secret de Terabithia (Gabor Csupo) 9/10
Formidable petit film très attachant sur le pouvoir de l'imagination.
J'étais déjà tenté de le voir cette fois je programme l'enregistrement puisqu'il passe demain après midi sur France 2 :D
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Rockatansky »

gnome wrote:- Le Secret de Terabithia (Gabor Csupo) 9/10
Formidable petit film très attachant sur le pouvoir de l'imagination. Je ne m'étais jamais penché sur ce film à cause de la mention sur l'affiche "par les créateurs de Narnia" qui m'avait ôté le goût de m'y intéressé. Je n'ai vu aucun Narnia, mais les extraits que j'en avait vu ne m'avaient pas du tout emballé. C'est donc par un double hasard (le film au frcd, ce qui a attiré mon attention et son passage à la télé) que je me suis lancé dans la découverte de ce petit bijou. Bijou qui, s'il n'est pas exempt de défaut porte un très joli regard plein de tendresse et de justesse sur le début de l'adolescence et ses malaises. Sur ce sujet, le film m'a fait penser à Ma vie de chien de Lasse Hallström. Puis comme je l'ai dit, c'est aussi une superbe illustration sur les pouvoirs de l'imagination et sur ce point, le film délivre quelques scènes d'une belle poésie (comme celle de la rédaction sur la plongée... ah ces petits poissons dans l'oeil de Jess et ces petites bulles) et un bestiaire plutôt attachant (ahhh l'armée des Terabithiens ou les espèces de gros écureuils dont j'ai oublié le nom...). Un belle réussite avec mention pour Annasophia Robb.
8)
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16795
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Profondo Rosso »

Skyline de Greg et Colin Strause
Le concept "Independance Day dans ma cage d'escalier" fonctionne moyennement la faute à des personnages crispant et mal écrits (on est loin de l'exceptionnel "Monsters" récent dans ce registre) et des réalisateurs qui ont bien du mal à se démarquer de leur références. Reste que pour un budget qu'on devine pas énorme le film en met réellement plein la vue, entre l'arrivée massive de vaisseau alien en ouverture, les titanesque créature qui se dévoile peu à peu et les batailles homérique avec l'armée. Donc c'est malgré les nombreux défauts (la photo très laide qui donne l'impression d'être devant un dtv) c'est plutôt divertissant et mouvementé même si le film se conclu pile au moment où iil aurait pu devenir le plus intéressant. 3/6

Les 3 derniers jours de Paul Haggis
Remake du très réussi "Pour Elle" de Fred Cavayé plutôt bien mené même si un peu longuet et qui surtout hormis le final bien plus tendu et spectaculaire n'apporte pas spécialement de plus value par rapport à l'original. L'interprétation fait la différence notamment une bien fragile Elizabeth Banks, Russell Crowe paye son passif d'action star il est très bon mais ne dégage pas la même aura que Vincent Lindon qui avait vraiment l'air hors de son bocal lorsqu'il passait à l'action, à la manière de son personnage. Seul loupé l'explication finale lourdement amené sur la culpabilité d'Elizabeth Banks quand l'affaire était reglé en un rapide flashback dans l'original, dans les deux cas les réalisateurs n'ont pas osés se reposer uniquement sur la foi absolu du mari alors que l'intensité de l'interprétation (autant Lindon que Crowe) permettait d'y croire. 4/6
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19479
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by gnome »

C'est marrant, je viens d'aller lire ce qu'en a dit Rocka sur le site du frcd. Je ne suis visiblement pas le seul a avoir été arrêté par cette accroche : "Par les créateurs du Monde de Narnia"... :mrgreen:

Sinon, je n'ai pas vu My girl... :|
Image
johell
1/10 à chaque oeil
Posts: 5404
Joined: 3 Jan 07, 10:20
Location: Suisse

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by johell »

Rockatansky wrote:
gnome wrote:- Le Secret de Terabithia (Gabor Csupo) 9/10
Formidable petit film très attachant sur le pouvoir de l'imagination. Je ne m'étais jamais penché sur ce film à cause de la mention sur l'affiche "par les créateurs de Narnia" qui m'avait ôté le goût de m'y intéressé. Je n'ai vu aucun Narnia, mais les extraits que j'en avait vu ne m'avaient pas du tout emballé. C'est donc par un double hasard (le film au frcd, ce qui a attiré mon attention et son passage à la télé) que je me suis lancé dans la découverte de ce petit bijou. Bijou qui, s'il n'est pas exempt de défaut porte un très joli regard plein de tendresse et de justesse sur le début de l'adolescence et ses malaises. Sur ce sujet, le film m'a fait penser à Ma vie de chien de Lasse Hallström. Puis comme je l'ai dit, c'est aussi une superbe illustration sur les pouvoirs de l'imagination et sur ce point, le film délivre quelques scènes d'une belle poésie (comme celle de la rédaction sur la plongée... ah ces petits poissons dans l'oeil de Jess et ces petites bulles) et un bestiaire plutôt attachant (ahhh l'armée des Terabithiens ou les espèces de gros écureuils dont j'ai oublié le nom...). Un belle réussite avec mention pour Annasophia Robb.
8)
Petit chef-d'oeuvre! :D
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Rockatansky »

gnome wrote:C'est marrant, je viens d'aller lire ce qu'en a dit Rocka sur le site du frcd. Je ne suis visiblement pas le seul a avoir été arrêté par cette accroche : "Par les créateurs du Monde de Narnia"... :mrgreen:
Disons que je trouve clairement que c'est un des films les plus mal vendu de ces 20 dernières années, total mistake. Encore une fois une preuve de l'incompétence de certains distributeurs et service marketing, qui sans doute ne regarde pas les films dont ils parlent. Si je n'avais pas été par hasard devant Canal + quand il est passé, je ne l'aurais sans doute jamais regardé.
gnome wrote:Sinon, je n'ai pas vu My girl... :|
C'est sympa, mais pas du même niveau selon, après c'est peut être du au fait que tu es moins surpris car le film est mieux vendu sur ce qu'il est vraiment :mrgreen:
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4828
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by nobody smith »

LES DISCIPLES DE LA 36EME CHAMBRE de Chia-Liang Lu
Des quelques films de la Shaw que j’ai vu, la 36ème chambre de shaolin se distingue tout particulièrement. Je prend un plaisir fou d’assister à l’entraînement de Gordon Liu aux arts martiaux à travers des épreuves masochistes plus réjouissantes les unes que les autres. Je craignais toutefois un aspect redite sur les sequels. Même si les films arriveraient à trouver de nouvelles épreuves inventives, je doutais d’y trouver le même intérêt que sur l’opus originel. Surprise, les disciples de la 36ème chambre arrive à renouveller sa formule pour se démarquer du premier film. Gordon liu est mis en retrait et on suit à la place un personnage prétentieux dont la maîtrise des arts martiaux n’a pas besoin de se développer au fil du long-métrage. Peu de scènes d’entrainement donc (une poignée qui forcément trouveront leur utilité au final) mais le film fait quand même la part belle aux démonstrations athlétiques stupéfiantes. Bien partagé entre un humour pas trop lourd et des scènes d’action homériques (mention à la jubilatoire et gigantesque mêlée finale où le style percutant et lisible de Chia-Lang Lu fait des merveilles), les disciples de la 36ème chambre se fait au bout un divertissement extrèmement sympathique. La seule ombre au tableau est un acteur principal qui est loin d’avoir le charisme de Gordon Liu mais bon, on ne peut pas tout avoir.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by hellrick »

nobody smith wrote:LES DISCIPLES DE LA 36EME CHAMBRE de Chia-Liang Lu
Des quelques films de la Shaw que j’ai vu, la 36ème chambre de shaolin se distingue tout particulièrement.
Le premier est clairement un des 10 plus grands films d'arts martiaux selon moi et les suites sont excellentes aussi...
Dans ce qui existe en zone 2 je peux te conseiller
- Shaolin contre ninja ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... e-east.htm
- Le combat des maîtres ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... asters.htm (cette semaine sur action je pense)
- Intimate Confessions of a chinese courtesane ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... tesane.htm
- Mad Monkey Kung Fu ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... kungfu.htm
- Shaolin Mantis ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... mantis.htm
- La vengeance de l'aigle ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... -eagle.htm

et dans ce qui n'existe malheureusement pas en zone 2 il y a encore
- Soul of the Sword ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... -sword.htm
- Les exécuteurs de Shaolin ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... haolin.htm
- Five Superfighters ==> http://asia.cinemaland.net/html/movies/ ... ghters.htm

:wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25813
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by tenia »

Personnellement, j'ai été assez surpris de préférer le 3e film de la 36e chambre, que j'ai trouvé très bien équilibré entre humour et combats.
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16795
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by Profondo Rosso »

tenia wrote:Personnellement, j'ai été assez surpris de préférer le 3e film de la 36e chambre, que j'ai trouvé très bien équilibré entre humour et combats.
Un peu de mal avec le 3e moi justement pour la perte du côté apprentissage qui est quand même fondamental dans la série. Par contre le 2e avec le kung fu de l'échafaudage et les moments énormes de kung fu comedy au début quand Gordon Liu simule être un grand maître est assez génial et jubilatoire. Je l'aime autant que le 1er.
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3700
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Notez les films de Décembre 2010

Post by monk »

Harry Potter et le prisonier d'Azkaban (Alfonso Cuarón)

Je n'ai jamais été vraiment convaincu par les deux premiers films de la saga. Certes ostensiblement orientés "grands enfants", je les ai toujours (parce que malgré une certaine avertion je les ai vus 2 ou 3 fois, pour faire plaisir) trouvés très peu interessants, formellement impersonnels, avec une charactérisation assez faible, surtout au niveau des seconds rôles extrèmement caricaturaux. Potter s'en sort bien, il est petit, c'est le début de l'Aventure (l'initiation, c'est souvent interessant), mais quand même, je m'y ennuie poliment.
C'est donc un peu à reculons que j'ai entamé Le Prisionier D'Azkaban, un peu par peur d'une non évolution de la franchise et d'être déçu par un Alfonso Cuarón pieds et mains liés par une major qui ne doit sans doute pas vouloir qu'on touche à sa poule aux oeufs d'or. Quel choc donc, car le film est une vraie surprise, aux antipodes des deux précendents ! Terriblement noir et adulte, tendu, avec une atmosphère de plomb et une scénario vraiment solide. Les personnages sont beaucoup plus fouillés, et cette fois-ci les seconds rôles prennent du galon (surtout Hermione). Rétrospectivement, on trouve déjà quelques plan-séquences audacieux annonçant l'incroyable travail de Cuarón sur Les Fils De L'Homme. Le climax du film ne se trouve pas dans une confrontation avec "le monstre de l'épisode", mais bien dasn une boucle temporelle extèmement bien maitrisée sur le plan formelle, et quasiment silencieuse. Et rien que pour cette audace, j'applaudie !
Super enthousiaste, je me prends à être super impatient de voir la suite, avec une légère crainte quand même, que les suites ne soient pas à la hauteur, tant cet épisode est fort.

Harry Potter et La Coupe De Feux (Mike Newell)

Le film confirme le tournant adulte et sombre emprunté par Le Prisonier D'Azkaban mais est loin d'égaler son prédécésseur. Souvent confu, aux transitions abruptes (j'ai souvent eu l'impression que les plans avaient été coupés trop tôt au montage), Newell nous refait le coup de l'amitié remise en cause et la menace est inéxistante jusqu'à ce qu'enfin, après deux heures de métrage sans réelle tension, Voldemort apparaisse enfin ! La confrontation est interessante, surtout grace à Ralph Fiennes qui semble habité par son personnage. Mais c'est très court.
Un film en demi teinte donc, souvent confu, avec - même si c'est très accessoire - un Harry à la coupe de cheveux très DC 80's du plus mauvais effet.
J'ai, d'un coup, beaucoup moins d'espoir pour la suite....