Notez les films : Août 2010

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14681
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Demi-Lune »

Anorya wrote:
Demi-Lune wrote:Ah tiens c'est marrant, j'avais justement envie, ces derniers jours, de découvrir un peu la filmographie d'Alex de La Iglesia.
Bon, vu ce que tu dis à propos du Crime farpait, ça a l'air pas mal. Est-ce que tu as vu (et si oui, apprécié) Le Jour de la bête et Mes chers voisins, films qui m'intéressaient le plus dans l'immédiat ?
Le jour de la bête j'avais adoré même si ça fait très très loin maintenant.
Pas vu Mes chers voisins mais il semble que ce soit du tout bon aussi. ;)
OK merci. :wink: A noter dans la wish-list, donc. :mrgreen:
Si ma mémoire ne m'abuse, je me souviens que Mes chers voisins était passé sur Arte il y a plusieurs années.
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Notez les films : Août 2010

Post by ed »

En tout cas, il passe sur Orange Cine Max ces jours-ci http://www.tvclassik.com/notule2.php?id_film=167 :D
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14681
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Demi-Lune »

ed wrote:En tout cas, il passe sur Orange Cine Max ces jours-ci http://www.tvclassik.com/notule2.php?id_film=167 :D
J'ai pas le câble ni l'Orange Box. 'Chier. :|
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Colqhoun »

Mein Name ist Eugen || Michael Steiner
Une abération totale. Si le cinéma Suisse de demain doit ressembler à ça, je change de nationalité.
On se croirait dans du sous Jean-Pierre Jeunet sous acides, avec un script qui semble avoir été écrit au jour le jour sur le tournage.
J'ai tenu jusqu'au bout, mais c'est bien parce que j'avais rien d'autre à foutre à ce moment là.

Die Welle || Dennis Gansel
Derrière son pitch prometteur (dans le cadre d'une semaine thématique, un prof se met en tête de démontrer à ses élèves que la montée du fascisme en Allemagne serait encore possible... et forcément ça dérape), ce film ressemble finalement à une grosse caricature. Une sorte de "le fascisme pour les nuls", les effets clipesques en plus. Et c'est avec un ennui consternant que l'on suit cette histoire inintéressante se conclure sur une scène vaguement choc (parce que sinon le spectateur il se remet pas en question) pour bien nous faire comprendre que oui, les nazis, ça peut revenir d'un moment à l'autre (ce qui en soit n'est de loin pas faux, mais là c'est amené tellement n'importe comment et avec ce didactisme agaçant que l'on finit par se détacher totalement de ce qui se déroule).
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16815
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Profondo Rosso »

L'Adieu au Roi de John Milius (1988)

Image

1945. Deux officiers anglais, le capitaine Nigel Fairbourne et le sergent Tenga, sont parachutés dans la jungle de Bornéo. Ils ont pour mission d'obtenir l'aide des tribus indigènes pour rejeter l'occupant japonais. Ils sont bientôt encerclés par des chasseurs de têtes, capturés et conduits au village de leur chef. A leur grande stupeur, il s'agit d'un homme blanc. Il est américain, il s'appelle Learoyd, il est devenu le roi.

John Milius n'avait jamais caché son mécontentement quant au traitement administré par Coppola sur son scénario d'Apocalypse Now. En adaptant ici le livre de Pierre Schoendoerffer au point de départ proche d'Au coeur des ténèbres de Conrad dont s'inspirait Coppola (un blanc s'enfonce au fond de la jungle en taemps de guerre pour y devenir roi d'une peuplade sauvage) c'est l'occasion pour lui de donner sa vraie vision d'Apocalypse Now. Et effectivement la personnalité de Milius, amateur d'armes, de figure militaire légendaire et pour le retour à un instinct guerrier transcende l'homme, ce retour à la nature est radicalement différent que l'odyssée au confins de la folie de Coppola.
Learoyd soldat abandonné e en plein doute au début du film est un être transfiguré 3 ans plus tard. Là où un Colonel Kurtz avait créé au fond de la jungle un enfer équivalent à son esprit torturé, Learoyd loin de la civilisation se crée un havre de paix où il règne avec sagesse et où il s'est parfaitement assimilé. Ayant déjà montré qu'il pouvait tirer la quintessence d'un récit épique avec Conan le barbare où d'y élever une intrigue plus intimiste avec Big Wednesday, Milius confère à tout son récit l'aura de haut faits légendaires. Le flashback où Learoyd racontent aux officiers anglais la manière dont il s'est intégré puis élevé roi auprès des indigènes avec la voix off habitée de Nick Nolte et la mise en scène de Milius donnent des allure de gestes épique au récit de Nolte. Il en va de même pour les ennemis japonais que doivent affronter les héros, entouré d'une dimension mystérieuse et quasi fantastique tel sa pratique du cannibalisme sur l'ennemi ou encore son Colonel traversant la jungle sur un cheval blanc (et un premier duel déroutant avec Nick Nolte où il se volatilise étrangement). L'amitié et la confiance indéfectible se scelle donc au contact cette nature accueillante et au combat, à travers la belle relation entre Nick Nolte (incroyablement habité et noble une prestation fascinante) et l'officier anglais joué par Nigel Havers.
C'est lorsque la civilisation,son hypocrisie et ses traitrise les rattrape que tout se gâte dans la dernière partie où le paradis semble perdu à jamais mais Milius dans une dernière image sublime dessine définitivement les contours de la figure majestueuse du dernier roi de l'île de Borneo en le montrant s'éloignant pour de bon de la civilisation libre. Impressionnant de bout en bout dans ses thématiques et sa mise en scène (on a rarement vu la jungle de cette façon) et porté par un score puissant de basil Poledouris, un des meilleurs films de John Milius.5/6
User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Re: Notez les films : Août 2010

Post by »

Demi-Lune wrote:Ah tiens c'est marrant, j'avais justement envie, ces derniers jours, de découvrir un peu la filmographie d'Alex de La Iglesia.
Bon, vu ce que tu dis à propos du Crime farpait, ça a l'air pas mal. Est-ce que tu as vu (et si oui, apprécié) Le Jour de la bête et Mes chers voisins, films qui m'intéressaient le plus dans l'immédiat ?
J'adore Le Jour de la Bête (les 20 premières minutes sont fabuleuses) et j'aime beaucoup Le Crime Farpait (je ne me lasse pas de la scène du dîner, à pleurer de rire). Pour autant, les deux souffrent de cette baisse de rythme dont parlait Anorya. J'ai l'impression qu'il s'agit d'un problème récurrent chez De la Iglesia, même si je ne l'ai pas ressenti dans La Habitacion del Niño , un épisode très intéressant et assez flippant de la série Las Películas para no dormir , l'équivalent hispanique des J-Horror ou encore des Masters Of Horror.
Le dvd de Mes chers voisins m'attend bien sagement sur son étagère.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Colqhoun »

Mµ wrote:Le dvd de Mes chers voisins m'attend bien sagement sur son étagère.
C'est très chiant.
Mais comme Le Jour de la Bête en fait.
Ce sont les deux seuls de la Iglesia que j'ai vu et je n'ai pas spécialement envie d'en découvrir d'autres après ces deux-là.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Evènementiel mon Chablis !
Posts: 11482
Joined: 23 Jan 04, 22:36
Location: Dans un fût de chêne

Re: Notez les films : Août 2010

Post by »

Colqhoun wrote:
Mµ wrote:Le dvd de Mes chers voisins m'attend bien sagement sur son étagère.
C'est très chiant.
Mais comme Le Jour de la Bête en fait.
:evil:
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Colqhoun »

Bon d'accord c'est un peu péremptoire.
Mais les deux seuls films que j'ai vu du (gros) monsieur m'ont vraiment ennuyés.
Pourtant on y trouve de bonnes choses, mais sa gestion du rythme est, à mon sens, catastrophique.
J'aimerais quand même voir, un jour, peut-être, 800 balles.
"Give me all the bacon and eggs you have."
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Jericho »

Même 800 balles c'est très moyen, tu rates pas grand chose...
J'ai dû voir 4 films d'Alex de La Iglesia, j'accroche pas: seul Le Crime farpait est pas trop mal à mon sens. Le reste se situe dans le domaine de l'anecdotique.
Image
User avatar
Mama Grande!
Machino
Posts: 1490
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Mama Grande! »

Jaffa, de Keren Yedaya

Le film a reçu un accueil mitigé sur le forum à sa sortie et franchement je ne comprends pas pourquoi. Pour ma part, c'est une excellente surprise. En clair, une tragédie familiale que l'on peut voir comme une fable sur la cohabitation entre Juifs et Arabes et l'avenir de celle-ci. Le rythme est lent, la mise en scène est sobre. En résulte une mélancolie et une tension constantes tout au long du film. L'histoire est racontée simplement comme si c'était une histoire vieille comme le monde, ce qui lui donne un poids tout particulier. Si j'avais un reproche à faire, ce serait du côté de Ronit Elkabetz. J'aime énormément cette actrice d'habitude, mais ici son jeu outré dénote avec la tonalité de l'oeuvre. Heureusement, les autres comédiens sont au diapason. Bref, en ce qui me concerne, une oeuvre juste, émouvante, qui tout en réutilisant par moment des clichés du film d'auteur israélien, évite la caricature et le manichéisme. Et qui plus est s'achève sur une note d'optimisme, au cours d'une scène finale superbe qui donne tout son sens au titre original ("La fiancée de la mer").
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19482
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Notez les films : Août 2010

Post by gnome »

Ladykillers (Coen bros) 7.5 à 8/10 (vu en VF :| )

Je ne comprends pas pourquoi ce film est conspué partout. J'ai passé un très bon moment. J'ai même été particulièrement emballé part les deux premiers tiers avec quelques très francs fou-rires à la clé (le coup du masque à gaz pour le clebs, l'attaque du magasin de donuts... :lol: :lol: :lol: ). Le film est vraiment très amusant. Je précise que je n'ai pas vu l'original donc, pas de point de comparaison qui pourrait m'amener à une déception. Les acteurs sont tous excellents. Rien à dire. Le dernier tiers est un peu plus poussif (ce qui a fait baisser ma cote), mais mis à part ça... Il y a quelques scènes d'anthologie (la scène du bar à gaufre très "tarantinienne" et j'en passe...). Bref, pas le meilleur film des frères Coen, mais il ne mérite pas tous les mauvais papiers qu'on lui a fait.
Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Colqhoun »

L'original, à défaut d'être un chef d'oeuvre, reste tout de même fantastique et possède, de surcroît, une photographie remarquable.
Ce remake des Coens m'avait profondément ennuyé, malgré quelques éléments comiques bien amenés.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50021
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Notez les films : Août 2010

Post by Boubakar »

gnome wrote:Ladykillers (Coen bros) 7.5 à 8/10 (vu en VF :| )

Je ne comprends pas pourquoi ce film est conspué partout.
A côte du film original, celui-ci fait pâle figure.
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13885
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Notez les films : Août 2010

Post by hansolo »

gnome wrote:Ladykillers (Coen bros) 7.5 à 8/10 (vu en VF :| )

Je ne comprends pas pourquoi ce film est conspué partout. J'ai passé un très bon moment. J'ai même été particulièrement emballé part les deux premiers tiers avec quelques très francs fou-rires à la clé (le coup du masque à gaz pour le clebs, l'attaque du magasin de donuts... :lol: :lol: :lol: ). Le film est vraiment très amusant. Je précise que je n'ai pas vu l'original donc, pas de point de comparaison qui pourrait m'amener à une déception. Les acteurs sont tous excellents. Rien à dire. Le dernier tiers est un peu plus poussif (ce qui a fait baisser ma cote), mais mis à part ça... Il y a quelques scènes d'anthologie (la scène du bar à gaufre très "tarantinienne" et j'en passe...). Bref, pas le meilleur film des frères Coen, mais il ne mérite pas tous les mauvais papiers qu'on lui a fait.
Je n'ai jamais eu l'impression que ce film ait été "conspué partout"!
Alors certes ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle, il n'est pas aussi bon que l'original (mais ce "remake" a le mérite de ne pas "décalquer" paresseusement l'intrigue du film de Mackendrick) mais Tom Hanks (entre eutres) nous sort un des numéros dont il a le secret :!: et on passe un très bon moment!
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)