Top John Badham

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4682
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Top John Badham

Post by nobody smith »

mannhunter wrote:Nom de code Nina: remake très moyen de Nikita,même si Bridget Fonda et Gabriel Byrne s'en sortent pas trop mal,il lui manque le côté viscéral et la tension de l'original (si,si)2/6
Je ne l’ai vu qu’une seule fois il y a bien des années mais j’ai bien du mal à considérer Nikita comme viscéral et tendu tant ça m’a paru si plan-plan au delà de son argument de base. En découvrant ce Nom De Code : Nina, je me dis que la transposition outre-Atlantique ne change pas grand chose. J’avais écouté il y a quelques mois le commentaire audio d’Un Tueur Pour Cible où Antoine Fuqua adressait une véritable ode à Luc Besson qu’il qualifiait comme un de ses réalisateurs favoris (faut pas être étonné de la qualité de ses films avec de telles références). Il s’enflammait sur Léon et Nikita, des films audacieux à ses yeux comme Hollywood n’a pas le courage d’en faire. Quand Hollywood s’y frotte, ça donne ce remake sur lequel il crache un coup. Pour autant, je ne vois pas trop ce que l’on peut reprocher à l’un qu’on ne reprocherait pas à l’autre. Au-delà de l’aspect redite (l’intrigue est décalquée à quelques points près), il y a finalement le même genre de vision naïve et datée sur le sujet. En rentrant dans le détail, le jeu des substitutions est à lui seul assez marrant : l’art de mise en scène remplacé par celui de John Badham, Anne Parillaud par Bridget Fonda, Tchéky Karyo par Gabriel Byrne, Jean Reno par Harvey Keitel, Eric Serra par Hans Zimmer… Est-ce qu’on perd au change ? Enfin je ne dis pas qu’on gagne non plus mais est-ce qu’on perd vraiment quelque chose ?
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4682
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Top John Badham

Post by nobody smith »

O'Malley wrote:il a signé aussi un très intéressant western en 1999 pour HBO: The Jack Bull (La traque sauvage) avec John Cusack, John Goodman et L.Q Jones...
Vu hier soir ce Jack Bull et effectivement ça mérite franchement le coup d’œil. C’est une très agréable surprise au sein de la filmographie globalement inodore de Badham. J’avais croisé régulièrement le dvd dans des bacs discount mais je n’y avais guère prêté attention. Un cinéaste sur la pente descendante (il débute là un retour à des travaux télévisuels dont il ne ressortira pas) qui s’essaie au western à une époque où le genre n’a pas la cote, tout ça n’augure rien de bon. Je me suis finalement laissé tenté suite à l’interview accordé par Arnaud des Pallières sur courte-focale qui m’a fait découvrir qu’il s’agissait là d’une libre adaptation de Michael Kohlhaas. Que le film prenne ses racines dans une source aussi inattendue a réussit à m’intriguer. Et je ne regrette pas d’avoir sauté le pas. La transposition de cette histoire de justice et de moralité dans le western se montre une idée payante et plutôt habilement traitée (notamment dans le changement de contexte historique). John Cusack est excellent et la galerie de seconds rôles envoie du lourd (outre Goodman et L.Q. Jones, il y a Miranda Otto, John C. McGinley, John Savage, Kurt Fuller ou encore Rex Linn). Même Badham se montre inspiré. Sans être original, sa réalisation a un aspect rugueux très attractif et n’hésite pas à donner le souffle nécessaire à son récit. Ça se hisse facilement parmi ce qu’il a pu faire de mieux.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Top John Badham

Post by Jericho »

J’avais écouté il y a quelques mois le commentaire audio d’Un Tueur Pour Cible où Antoine Fuqua adressait une véritable ode à Luc Besson qu’il qualifiait comme un de ses réalisateurs favoris (faut pas être étonné de la qualité de ses films avec de telles références).
Et pour ce qui est de son amour pour John Woo, ça expliquerait aussi la piètre qualité de son cinéma ?
Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 15971
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Top John Badham

Post by mannhunter »

7swans wrote:De ce que j'ai vu, j'aime beaucoup son diptyque Stakeout/Another Stakeout, même si le deuxième est presque une relecture séquence par séquence du premier, avec un envahissante Rosie O'Donnell.
Le film fonctionne toujours grace au duo Dreyfuss/Estevez qui développent une vraie dynamique de jeux dans leur opposition (inversion des rôles : Dreyfuss est un vieux flic instable clownesque et Estevez, le jeune suiveur engoncé dans une vie de famille salutaire. On est pas dans le cliché jeune chien fou/vieux flic en préretraite). Les deux films jouissent d'un vrai rythme et savent mélanger les genres (buddy movie, comico policier).
Pas vu la suite mais l'original se revoit avec plaisir je trouve, 30 ans après, le scénario est un peu léger mais les acteurs et le rythme compensent.

User avatar
la_vie_en_blueray
Décorateur
Posts: 3582
Joined: 30 Jan 17, 19:26

Re: Top John Badham

Post by la_vie_en_blueray »

Nikita de Badham correspond à une période crepusculaire ou le mec devait accepter les contrats pour bouffer.

J'avais bien aimé le premier Stakeout qui fonctionnait très bien. Le deuxième m'avait semblé assez quelconque.
Ben Castellano
Décorateur
Posts: 3689
Joined: 23 Jan 05, 12:07

Re: Top John Badham

Post by Ben Castellano »

Plus que de la télé depuis 15 ans, le cinéma n'aura été qu'une parenthèse.
Je suis curieux de voir American Flyers depuis des années. J'ai un bon souvenir de Meurtre en Suspens. Wargames et Tonnerre de Feu c'est très loin dans la mémoire... La fièvre du samedi soir est un beau classique. Dracula j'avais trouvé ça très bof.
User avatar
Karras
Mogul
Posts: 11848
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Top John Badham

Post by Karras »

Le petit film culte de mes 13 ans passé à la moulinette #metoo : :uhuh:
http://www.tracking-board.com/saturday- ... m-history/
Saturday Night Fever is also one of the most sexist films I have ever seen and rewatching it after the fallout of the #metoo movement blew my mind.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23016
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Top John Badham

Post by Commissaire Juve »

Karras wrote:Le petit film culte de mes 13 ans passé à la moulinette #metoo : :uhuh:
http://www.tracking-board.com/saturday- ... m-history/
Saturday Night Fever is also one of the most sexist films I have ever seen and rewatching it after the fallout of the #metoo movement blew my mind.
Quand j'y repense, il me semble bien que le film était sorti chez nous avec une restriction d'âge. Interdit aux moins de 13 ans au moins. En Suisse, en avril 1978, c'était une interdiction aux moins de 16 ans.

Je viens de jeter un coup d'oeil à quelques programmes ciné de Marseille en 1978, mais le journal ne mettait pas les interdictions aux mineurs (même sur les pornos !).
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9010
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Top John Badham

Post by Alexandre Angel »

Commissaire Juve wrote:Quand j'y repense, il me semble bien que le film était sorti chez nous avec une restriction d'âge. Interdit aux -13 ans
Je confirme.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Top John Badham

Post by AtCloseRange »

Ouf, à partir de 13 ans, t'as le droit de regarder des trucs sexistes :mrgreen:
Image
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23016
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Top John Badham

Post by Commissaire Juve »

Sinon, je viens de voir qu'il n'avait pas fait tant de films que ça. Pour ma part, j'ai vu :

La fièvre du samedi soir (1977)
Tonnerre de feu (1983)
Short Circuit (1986) ... en salle
Étroite surveillance (1987) ... en salle
Nom de code: Nina (1993) ... en salle
Indiscrétion assurée (1993)

Etroite surveillance est de loin mon préféré. Je n'avais pas aimé la suite (et puis, Richard Dreyfuss sans sa moustache, quelle trahison ! ... quoique... Roy Neary n'avait pas de moustache... je corrige : Chris Lecce sans sa moustache, c'était plus tout à fait la même chose... La vraie trahison, c'était la quasi disparition de Madeleine Stowe).

J'ai peut-être vu "WarGames" (1983) lors d'un passage télé, mais je n'en garde pas de souvenir précis.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9010
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Top John Badham

Post by Alexandre Angel »

Tonnerre de Feu, au ciné, ça avait de la gueule.(j'étais allé le voir deux fois :mrgreen: )
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90437
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Top John Badham

Post by Jeremy Fox »

Alexandre Angel wrote:Tonnerre de Feu, au ciné, ça avait de la gueule.(j'étais allé le voir deux fois :mrgreen: )
:shock: Pareillement ! La revision un peu plus tard fut un peu douloureuse. Et.je ne parle pas de la version pan et scan de feu la 5 où deux bouts de nez se parlaient face à face. :twisted:

Wargames, j'avais trouvé ça sympa.
User avatar
la_vie_en_blueray
Décorateur
Posts: 3582
Joined: 30 Jan 17, 19:26

Re: Top John Badham

Post by la_vie_en_blueray »

War Games, c'est ma jeunesse, on ne critique pas :twisted:

Le film a vieilli evidemment, mais la mise en scene est toujours aussi percutante.
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10357
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Top John Badham

Post by odelay »

Oui, on ne touche pas à War games.