David Lynch

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

acidparadouze
Machino
Posts: 1210
Joined: 11 Jun 03, 22:24

David Lynch

Post by acidparadouze »

EDIT DE LA MODERATION:

N'hésitez pas à consulter les différents topics consacrés à David Lynch

Eraserhead (1976) et sa Chronique Classik
Dune (1984)
Twin Peaks, fire walk with me (1992)
Une histoire vraie (1999)
Mulholland drive (2001) et Mulholland drive: le film-somme
Inland Empire (2007) et les avis sur le film

l'exposition Lynch photographie Lodz
L'exposition à la fondation Cartier (2007)

Le livre Twin Peaks, les laboratoires de David Lynch (Guy Astic, 2005)

Mais que fait David Lynch?

Les Top Lynch ici, ici



==============================================================================



Blue Velvet 4,5/10


Blue Velvet genial? Franchement j´etais décu, si le film a une histoire relativement proche de Lost Highway et Mulholland drive il est beaucoup moins interessant. Le sujet est peu passionnant et meme assez penible. Les acteurs sont plutot bons mais le film donne franchement l´impression d´un sous-Lynch. Deja le scenario n´est jamais très intriguant, tout est très explicite et révèle plutot de l´absurde. Et c´est la ou ca m´agaçe, comme Aronovsky on dirait que c´est toujours pareil et ca je toruve ca un peu gonflant: l´hisoire bizarre(absurde?), des personnages bizarres. Mais ca marche beaucoup moins que les geniaux MD et LH parceque le film n´est pas passionnant, le film m´a d´ailleurs laissé froid, les acteurs sont plutot bons mais pas palpitants. La realisation est plutot bonne mais pas innovante non plus.
Franchement j´ai pas du tout accroché: très peu suspens et donc je ne suis jamais rentré dans l´histoire. Et vu que je ne suis pas rentré dans le film je me suis meme pas interessé au sens des symboles et de tous les delires que l´on doit constemment résoudre(le bleu, les rideaux, la S-M, l´unite du debut et de la fin, les caracteristiques irreelles). J´ai été très décu par ce film que j´attendais enormement, un film qui me laisse amer...
J´espere que ses films que je verrais bientot(Eraserhead, elephant man) se reveleront plus interessants et moins " répétitifs" ou sinon je me verrais contraint d´arreter mon culte Lynch.
Mais je reconnais que Blue velvet a vraiment descendu Lynch dans mon estime, moi qui pensais que sa vision etait la plus passionnante que l´on puisse trouver au cinema je me suis rendu compte qu´elle cachait un certain " creux" où la beauté et la complexité de la realisation peuvent etre de simples artifices.
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

acidparadouze wrote:Blue Velvet 4,5/10

Blue Velvet genial? Franchement j´etais décu, si le film a une histoire relativement proche de Lost Highway et Mulholland drive il est beaucoup moins interessant. Le sujet est peu passionnant et meme assez penible. Les acteurs sont plutot bons mais le film donne franchement l´impression d´un sous-Lynch. Deja le scenario n´est jamais très intriguant, tout est très explicite et révèle plutot de l´absurde. Et c´est la ou ca m´agaçe, comme Aronovsky on dirait que c´est toujours pareil et ca je toruve ca un peu gonflant: l´hisoire bizarre(absurde?), des personnages bizarres. Mais ca marche beaucoup moins que les geniaux MD et LH parceque le film n´est pas passionnant, le film m´a d´ailleurs laissé froid, les acteurs sont plutot bons mais pas palpitants. La realisation est plutot bonne mais pas innovante non plus.
Franchement j´ai pas du tout accroché: très peu suspens et donc je ne suis jamais rentré dans l´histoire. Et vu que je ne suis pas rentré dans le film je me suis meme pas interessé au sens des symboles et de tous les delires que l´on doit constemment résoudre(le bleu, les rideaux, la S-M, l´unite du debut et de la fin, les caracteristiques irreelles). J´ai été très décu par ce film que j´attendais enormement, un film qui me laisse amer...
J´espere que ses films que je verrais bientot(Eraserhead, elephant man) se reveleront plus interessants et moins " répétitifs" ou sinon je me verrais contraint d´arreter mon culte Lynch.
Mais je reconnais que Blue velvet a vraiment descendu Lynch dans mon estime, moi qui pensais que sa vision etait la plus passionnante que l´on puisse trouver au cinema je me suis rendu compte qu´elle cachait un certain " creux" où la beauté et la complexité de la realisation peuvent etre de simples artifices.
Je ne suis pas du tout d'accord. C'est l'un des Lynch les plus passionnants je trouve. Tout ce qui fait l'univers de lynch est présent dans ce film. L'histoire est complexe, sinueuse mais elle surtout intense. L'univers soi-disant lisse et aseptisé de la petite ville cache en fait des relations ambigües, des histoires innomables et tabous. Les interprètes sont géniaux à commencer par Denis Hopper qui dévore l'écran, de même que Kyle Machlachlan et Isabella Rosselini. Je trouve génial le gimmick de l'oreille trouvée dans l'herbe qui débute l'intrigue. C'est dans ce genre de chsoes que Lynch est très fort, et Blue Velvet se suit comme un voyage dans la psyché, un long voyage peuplé de fantômes et de ténèbres, mais aussi teinté d'un charme vénéneux.
Pour ce qui est de Eraserhead je crains que tu décroches très vite, tant le film est hermétique en comparaison, bien que plus impressionnant encore dans le mixage sonore et le visuel. Quant à Elephant Man, c'est un film immense.
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Jordan White wrote:
acidparadouze wrote:Blue Velvet 4,5/10

Blue Velvet genial? Franchement j´etais décu, si le film a une histoire relativement proche de Lost Highway et Mulholland drive il est beaucoup moins interessant. Le sujet est peu passionnant et meme assez penible. Les acteurs sont plutot bons mais le film donne franchement l´impression d´un sous-Lynch. Deja le scenario n´est jamais très intriguant, tout est très explicite et révèle plutot de l´absurde. Et c´est la ou ca m´agaçe, comme Aronovsky on dirait que c´est toujours pareil et ca je toruve ca un peu gonflant: l´hisoire bizarre(absurde?), des personnages bizarres. Mais ca marche beaucoup moins que les geniaux MD et LH parceque le film n´est pas passionnant, le film m´a d´ailleurs laissé froid, les acteurs sont plutot bons mais pas palpitants. La realisation est plutot bonne mais pas innovante non plus.
Franchement j´ai pas du tout accroché: très peu suspens et donc je ne suis jamais rentré dans l´histoire. Et vu que je ne suis pas rentré dans le film je me suis meme pas interessé au sens des symboles et de tous les delires que l´on doit constemment résoudre(le bleu, les rideaux, la S-M, l´unite du debut et de la fin, les caracteristiques irreelles). J´ai été très décu par ce film que j´attendais enormement, un film qui me laisse amer...
J´espere que ses films que je verrais bientot(Eraserhead, elephant man) se reveleront plus interessants et moins " répétitifs" ou sinon je me verrais contraint d´arreter mon culte Lynch.
Mais je reconnais que Blue velvet a vraiment descendu Lynch dans mon estime, moi qui pensais que sa vision etait la plus passionnante que l´on puisse trouver au cinema je me suis rendu compte qu´elle cachait un certain " creux" où la beauté et la complexité de la realisation peuvent etre de simples artifices.
Je ne suis pas du tout d'accord. C'est l'un des Lynch les plus passionnants je trouve. Tout ce qui fait l'univers de lynch est présent dans ce film. L'histoire est complexe, sinueuse mais elle surtout intense. L'univers soi-disant lisse et aseptisé de la petite ville cache en fait des relations ambigües, des histoires innomables et tabous. Les interprètes sont géniaux à commencer par Denis Hopper qui dévore l'écran, de même que Kyle Machlachlan et Isabella Rosselini. Je trouve génial le gimmick de l'oreille trouvée dans l'herbe qui débute l'intrigue. C'est dans ce genre de chsoes que Lynch est très fort, et Blue Velvet se suit comme un voyage dans la psyché, un long voyage peuplé de fantômes et de ténèbres, mais aussi teinté d'un charme vénéneux.
Pour ce qui est de Eraserhead je crains que tu décroches très vite, tant le film est hermétique en comparaison, bien que plus impressionnant encore dans le mixage sonore et le visuel. Quant à Elephant Man, c'est un film immense.
De Blue Velvet je retiens pas mal de très bonne chose. Le début et sa mise en scène vicérale et dérangeante, "She wears Blue Velvet" que je ne peut plus m'ôter de la tête, Dennis Hopper habité et terrifiant, Dean Stockwell chantant, pas mal de scène extrêment tendus (celle du voyeurisme, celle ou Hopper embrasse MacLachlan) et surtout la façon dont Lynch traîte des perversion sexuelle et du sado masochiste : sans jamais tombé dans le vulgaire ou le trop représentatif.
Un film assez troublant qui m'a énotmément plu.

Sinon acidparadouze Elephant Man n'a rien à voir (presque) avec du Lynch "classique", dirons-nous, mais c'est un fable humaine déchirante. Un choc pour moi (le meilleur Lynch à mes yeux)
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

acidparadouze wrote:Blue Velvet 4,5/10
Blue Velvet genial? Franchement j´etais décu, si le film a une histoire relativement proche de Lost Highway et Mulholland drive il est beaucoup moins interessant. Le sujet est peu passionnant et meme assez penible. Les acteurs sont plutot bons mais le film donne franchement l´impression d´un sous-Lynch. Deja le scenario n´est jamais très intriguant, tout est très explicite et révèle plutot de l´absurde. Et c´est la ou ca m´agaçe, comme Aronovsky on dirait que c´est toujours pareil et ca je toruve ca un peu gonflant: l´hisoire bizarre(absurde?), des personnages bizarres. Mais ca marche beaucoup moins que les geniaux MD et LH parceque le film n´est pas passionnant, le film m´a d´ailleurs laissé froid, les acteurs sont plutot bons mais pas palpitants. La realisation est plutot bonne mais pas innovante non plus.
Franchement j´ai pas du tout accroché: très peu suspens et donc je ne suis jamais rentré dans l´histoire. Et vu que je ne suis pas rentré dans le film je me suis meme pas interessé au sens des symboles et de tous les delires que l´on doit constemment résoudre(le bleu, les rideaux, la S-M, l´unite du debut et de la fin, les caracteristiques irreelles). J´ai été très décu par ce film que j´attendais enormement, un film qui me laisse amer...
J´espere que ses films que je verrais bientot(Eraserhead, elephant man) se reveleront plus interessants et moins " répétitifs" ou sinon je me verrais contraint d´arreter mon culte Lynch.
Mais je reconnais que Blue velvet a vraiment descendu Lynch dans mon estime, moi qui pensais que sa vision etait la plus passionnante que l´on puisse trouver au cinema je me suis rendu compte qu´elle cachait un certain " creux" où la beauté et la complexité de la realisation peuvent etre de simples artifices.
Je comprends que Blue Velvet puisse décevoir quand on en attend trop et quand on a LH ou MD en tête.
En fait, je ne l'ai vraiment apprécié que la 2eme fois.

Mais ce que j'aime bien dans Blue Velvet, c'est que les fantasmes se confondent complètement avec la réalité, et que les visions surréalistes sont complètement intégrées(du style Isabella Rossellini qui devient bleue, son corps filmée au sol en insistant sur sa démarche saccadée, la balle dans la tête qui transforme
Spoiler (cliquez pour afficher)
en mannequin, le tuyau d'arrosage qui devient un serpent mortel...).

Mais BV n'est pas un puzzle à décrypter, et il ne faut pas chercher de symbolique tout le temps(je déteste quand on cherche des symboles partout).

A mes yeux, si ce n'est pas mon préféré(je ne le considère pas comme inférieur, car son centre d'intérêt n'est pas le même que LH ou MD), c'est le plus poétique(avec Eraserhead).
NUTELLA

Post by NUTELLA »

acidparadouze wrote:Blue Velvet 4,5/10

Blue Velvet genial? Franchement j´etais décu, si le film a une histoire relativement proche de Lost Highway et Mulholland drive il est beaucoup moins interessant. Le sujet est peu passionnant et meme assez penible. Les acteurs sont plutot bons mais le film donne franchement l´impression d´un sous-Lynch. Deja le scenario n´est jamais très intriguant, tout est très explicite et révèle plutot de l´absurde. Et c´est la ou ca m´agaçe, comme Aronovsky on dirait que c´est toujours pareil et ca je toruve ca un peu gonflant: l´hisoire bizarre(absurde?), des personnages bizarres. Mais ca marche beaucoup moins que les geniaux MD et LH parceque le film n´est pas passionnant, le film m´a d´ailleurs laissé froid, les acteurs sont plutot bons mais pas palpitants. La realisation est plutot bonne mais pas innovante non plus.
Franchement j´ai pas du tout accroché: très peu suspens et donc je ne suis jamais rentré dans l´histoire. Et vu que je ne suis pas rentré dans le film je me suis meme pas interessé au sens des symboles et de tous les delires que l´on doit constemment résoudre(le bleu, les rideaux, la S-M, l´unite du debut et de la fin, les caracteristiques irreelles). J´ai été très décu par ce film que j´attendais enormement, un film qui me laisse amer...
J´espere que ses films que je verrais bientot(Eraserhead, elephant man) se reveleront plus interessants et moins " répétitifs" ou sinon je me verrais contraint d´arreter mon culte Lynch.
Mais je reconnais que Blue velvet a vraiment descendu Lynch dans mon estime, moi qui pensais que sa vision etait la plus passionnante que l´on puisse trouver au cinema je me suis rendu compte qu´elle cachait un certain " creux" où la beauté et la complexité de la realisation peuvent etre de simples artifices.
pareil pour moi;ce film m'a fortement ennuyé,le seul d'ailleurs chez Lynch qui me procure cette sensation.
harry callahan
Mogul
Posts: 11413
Joined: 13 Apr 03, 17:28
Location: Dans un snack de San Francisco, d'où il vaut mieux que je ne sorte pas

Post by harry callahan »

Pour faire bref, Blue Velvet, au même titre que les autres films "lynchiens", est un voyage que propose le réalisateur - scénariste. En d'autres termes, peu importe d'où l'on part, peu importe où on arrive, ce qui compte c'est le fait même de se déplacer. Pour Lynch, on se déplace dans un univers bizarre, rempli d'inconnu, de rêveries, d'inconscient. ***SPOILER*** Dans ce film ci, il est question de kidnapping, de meurtres, de mutilations, de pulsions sado masos, d'amour, de pulsions peu avouables qui se font jour, voyeurisme entre autres. *** FIN SPOILER ***

Est ce le plus important, aux yeux de Lynch, toutes ces intrigues et ces thèmes forts réunis, qui auraient pu ( dû ? ) fournir la trame d'un excelmlent thriller chez quelqu'un d'autre ? Non. L'important, ce sont tous ces superbes personnages dépeints, brillamment interprétés ( Bon Dieu Dennis Hopper !!!!! ), ces scènes absolument uniques RE-***SPOILER*** ( "Baby wants to fuck !", les morts qui tiennent debout, la ballade en voiture, Ben qui chante devant un Frank quasiment ému aux larmes, alors que celui ci commet un enlèvement de plus ..... ). *** FIN SPOILER *** .

Ce qui aurait "dû" être l'intrigue principale n'est ici que la toile de fond du voyage, comme si, lors d'un vol aux dessus des EU, on découvrait le Mont Rushmore, le Grand Canyon, les Everglades ...., tout ça pour un simple vol de New York à Chicago. On s'en fout qu'on soit parti de New York et qu'on soit arrivés à Chicago en faisant le tour des EU, l'important c'est d'avoir découvert toutes ces beautés. On privilégie nettement l'agréable à l'utile. Le voyage doit être agréable avant d'être utile, voilà toute la démarche de Lynch, en particulier dans ce Blue Velvet.

Ce qui n'empêche pas que ces thèmes forts ont été abordés, certes en les faisant passer au second plan. Mais on a découvert un univers bizarroïde, des personnages pas si lisses, pas si blancs / noirs. Donc, ce film, comme tous les autres films de Lynch, n'est absolument pas vide de sens et d'enjeux pour autant, même si ce n'est pas là son souci principal.

En fait, j'ai pas été si bref que ça .....
[...]But being this a .44 magnum, the most powerful handgun in the world, and would blow your head clean off, you have to ask yourself one question : "Do I feel lucky ?". Well, do you, punk ?
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Acidparadouse(voir Nutella), donne une autre chance à BV plus tard, sans t'attendre à un puzzle à décrypter. BV est plus la description chaleureuse d'une petite communauté d'Amérique profonde, un conte initiatique.

Et puis au passage, je ne trouve pas les films de Lynch tellement répétitifs. Certes, on retrouve plus que chez un autre des motifs récurrents, mais au final je les aime tous pour des raisons différentes.
Eonwe
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 23 Aug 04, 00:17
Location: Lyon

Post by Eonwe »

Blue Velvet - David Lynch - 4/6

Tout d'abord, je dois dire que je vénère Mulholland Dr., que j'adore Lost Highway et Twin Peaks la série (pas encore vu Fire Walk With Me, vivement l'édition mk2) mais que j'accroche moins à The Straight Story même si je lui trouve de très grandes qualités...
Quant à Eraserhead, Wild at Heart et Elephant Man, je ne les ai toujours pas vu.

Concernant Blue Velvet, je ne savais absolument pas à quoi m'attendre.
Et à chaud, je suis un peu déçu. Le parcours initiatique de Jeffrey dans un univers à deux visages, déjanté, violent et fantasmagorique est symphatique mais me laisse vraiment sur ma faim. Je trouve que Lynch fait monter la sauce tout au long du film pour finir sur une note très, trop légère et relativement convenue bien que teinté d'ironie :shock:
Denis Hooper est monstrueux (dans tous les sens du terme :D), Kyle Maclahan tient bien son rôle d'ado (trop) curieux (bien qu'étant personnellement habitué à le voir en agent fédéral ultra-sûr de lui)... parcontre, je suis vraiment pas fan de Laura Dern.
Concrètement, j'y retiendrais surtout une ambiance surréaliste très réussie, principalement au ShowClub ou dans l'appart d'Isabella Rossellini, mais aussi un film noir un peu brouillon qui a clairement servit à poser les bases de Twin Peaks et, tout du moins esthétiquement, de la mythologie lynchienne en général (pour ce que j'en ai vu :D).
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26769
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Serait il possible de bannir ce nouvel utilisateur ? Merci
Everybody's clever nowadays
Eonwe
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 23 Aug 04, 00:17
Location: Lyon

Post by Eonwe »

:shock: :lol:

C'est parceque je préfère MD à LH et Blue Velvet :?: :oops: :o
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48568
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Surtout parce que tu as dit du mal d'un Lynch...
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Oui, mais Lynch aussi a fait des trucs nuls (Dune est là pour le prouver). 8)
"Give me all the bacon and eggs you have."
M_RiK
Joe la Burne vectorisée
Posts: 5226
Joined: 1 Jul 03, 09:25
Location: Nowhere to be found...

Post by M_RiK »

Enzo wrote:Oui, mais Lynch aussi a fait des trucs nuls (Dune est là pour le prouver). 8)
Target locked... (je parle de moi bien sûr... j'aime beaucoup Dune)
M_RiK, "Far away from the land of our birth, we fly a flag in some foreign earth."
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Post by Colqhoun »

Je m'abstiendrais donc de dire ce que je pense de Eraserhead.
"Give me all the bacon and eggs you have."
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48568
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Eraserhead, c'est génial !! :shock:
L'un des plus hallucinants cauchemars vivants jamais filmés !

Quant à Dune.......effectivement, c'est nul.