Full Metal Jacket (Stanley Kubrick - 1987)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

bruno p
Stagiaire
Posts: 68
Joined: 7 Jun 03, 13:07

Post by bruno p »

Dave Garver wrote:Quand je revois le film, je m'arrête maintenant à la première partie, la seconde ne présente que peu d'intérêt, du moins rien qui n'aie déjà été fait auparavant.
Quelle erreur ! Les deux parties sont inséparables, la deuxième ne se comprend pas sans la première.

L'entraînement des soldats américains est basé sur la haine de l'autre (entendu comme opposé au propre du GI : homme blanc compétent) :

- misogynie : ils sont mis en échec par une femme ;

- racisme : c'est une vietnamienne ;

- compétence du soldat américain : la résistante du peuple vietnamien vaut plusieurs tueurs américains.

Cette deuxième partie, rejetée par quasiment tout le monde ici, donne à ce film sa qualité essentielle : c'est LE film sur la guerre du Vietnam.

bruno
Leopold Saroyan
Décorateur
Posts: 3914
Joined: 12 Apr 03, 19:46

Post by Leopold Saroyan »

Je ne suis pas d'accord avec Bruno et est tendance à rejoindre Dave.
Le fait est qu'il n'y pas de lien direct entre les deux parties est une grossière erreur, étrange de la part d'un grand comme Kubrick (qui avouera il me semble plus tard qu'il regrette la séparation des deux ou trois parties).
J'en veux pour preuve que son film suivant, tiré d'une nouvelle, est lui aussi construit sur plusieurs chapitres distincts (la scène entre Ziegler et Harford à la fin n'existe pas, aucun lien non plus entre la partouze au château et la fin du film). Dans son travail d'adaptation, Kubrick a manifestement voulu à juste titre unifier son histoire de sorte à en faire un bloc solide et "compact". En clair, réparer une des erreur commise sur son film sur le Viet-Nam, à mon avis son moins bon post-Lolita.
I don't wanna stay with you, I just wanna play with you
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

J'aime beaucoup le film dans son ensemble que j'avais découvert en VHS il y a cinq ou six ans. La première vision est une claque. La première partie est d'une maîtrise absolue, sur le plan de la narration et de la réalisation. La seconde partie est plus mobile avec ses mouvements de caméras, sa caméra à l'épaule. Cela rend les scènes de combats très crédibles. La partie avec le sniper est aussi très habile dans sa construction avec l'une des meilleurs utilisations du ralenti que j'ai pu voir. Et la BO est géniale. Sans doute pas le Kubrick que je préfère, mais pas non plus un Kubrick mineur.
Jake Scully
Producteur
Posts: 9994
Joined: 29 May 03, 18:01

Post by Jake Scully »

Moi j'aime les "deux" parties.

La deuxième est intéressante d'un point de vue militaire, comme je l'ai déjà dit ailleurs, mes frangins ont fait l'armée (moi j'y ai échappé) et ont trouvé toutes les erreurs qu'on leur a apprises, dans ce film. Des erreurs militaires comme le soldat qui trouve un ours en peluche dans les décombres d'une maison, le ramasse... Boum!... ou bien le type qui regarde par delà un mur... Tatatataa: rafales de mitraillettes des immeubles en face, et le type s'écroule sous les balles (bien qu'il soit derrière un mur, les balles passent au travers... car ici on n'est pas dans LE FLIC DE BEVERLY HILLS 3 où les balles de Uzi s'arrêtent sur de la tôle en fer :lol:)... ou encore l'histoire du sniper bien sûr, ultra-réaliste.

Bref, Kubrick était super bien renseigné pour ce film. Et bien que je trouve la deuxième partie un peu longue, je l'aime autant que la première.
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Ceci dit, malgré tout le bien que je peux penser du film, il a quelque part un goût d'imperfection. Il lui manque un je ne sais quoi pour le rendre définitif.
Jake Scully
Producteur
Posts: 9994
Joined: 29 May 03, 18:01

Post by Jake Scully »

Jordan White wrote:Ceci dit, malgré tout le bien que je peux penser du film, il a quelque part un goût d'imperfection. Il lui manque un je ne sais quoi pour le rendre définitif.
Je sais pas trop... Je le trouve bien tel quel.
Leopold Saroyan
Décorateur
Posts: 3914
Joined: 12 Apr 03, 19:46

Post by Leopold Saroyan »

Ca a beau êre l'un des Kubrick que j'aime le moins, c'est quand même celui que j'ai vu le plus de fois. :lol: Une bonne quinzaine de fois depuis la première vision ciné.
I don't wanna stay with you, I just wanna play with you
Momo la crevette
Et la tendresse... bordel ?
Et la tendresse... bordel ?
Posts: 15006
Joined: 13 Apr 03, 22:03
Location: En train de se faire un grec avec Tuesday... Pauvre Nikos !

Post by Momo la crevette »

Je n'aime pas du tout la partie vietnamienne pour ce qu'elle a d'artificielle. Tout sonne faux, trouve-je : décors, sentiments éprouvés par les personnages, situations...
Il y a un grand écart entre le Vietnam de Kubrick (tourné en studio à londres me semble-t-il) et celui de Stone : l'écart qu'il y a entre un artiste, peut-être génial, qui conçoit tout dans sa tête et un plus laborieux qui raconte (en général) ce qu'il connait...

Momo
styx wrote:Je comprends pas grand chose à vos salades, mais vous avez l'air bien sur de vous, donc zetes plus à même hein de parler, de sacrés rigolos que vous faites en fait, merde ça rime lourd là, je vais éditer. mdr
L'alcool, c'est mal.
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Momo la crevette wrote:Je n'aime pas du tout la partie vietnamienne pour ce qu'elle a d'artificielle. Tout sonne faux, trouve-je : décors, sentiments éprouvés par les personnages, situations...
Je crois avant tout que Kubrick ne cherchait en aucun cas la retranscription réaliste du conflit. C'est avant tout une étude sur la guerre, le système militaire et ce qu'ils engendrent.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25577
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Je suis persuadé que les 2 parties sont indissociables.

Première Partie, on assiste à l'abrutissement et au lavage de cerveau. On ramène l'homme à l'état d'animal, on le décivilise (grand thème chez SK), voire pire on en fait des machines à tuer et à se faire tuer. Alors on tremble d'effroi, on a froid dans le dos. On est dans un registre quasi documentaire.

Deuxième partie, on a l'impression que l'intrigue est plus simpliste. Cette fois, je pense que la caméra prend en partie le point de vue du soldat qui a été décérébré, donc c'est normal que cette partie semble plus fade, moins lyrique. Parce que les soldats n'ont plus de sens moral, ils ont un point de vue neutre sur les horreurs de leur entourage (voire la scène du charnier, terriblement froide et vide d'émotion quelconque), sauf quand ils voient leurs camarades au ralenti (parce qu'ils le perçoivent comme un long supplice dans leur tête, ça n'en finit pas) en train de se faire buter. Les soldats, et donc la caméra, ne pensent plus, ils appliquent, ils sont vides de la moindre humanité, au point à en devenir abstrait (regardez le champ de bataille, ce n'est pas un champ "conventionnel", il est épuré, cubique, il est devenu unschéma mental).
Et c'est ça qui rend cette partie moins accessible: Kubrick ne filme plus en cinéaste qui envoie un message, il filme comme un soldat, ou comme un chirurgien qui découpe au scalpel dans la première partie et qui observe comme un entomologiste.

Voilà mon avis. :wink:
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Momo la crevette
Et la tendresse... bordel ?
Et la tendresse... bordel ?
Posts: 15006
Joined: 13 Apr 03, 22:03
Location: En train de se faire un grec avec Tuesday... Pauvre Nikos !

Post by Momo la crevette »

johndoe_df wrote:Je crois avant tout que Kubrick ne cherchait en aucun cas la retranscription réaliste du conflit. C'est avant tout une étude sur la guerre, le système militaire et ce qu'ils engendrent.
Je comprends ce que tu dis mais comment parler efficacement de la guerre sans en faire ressentir ce qu'elle a de viscérale et unique : la peur, la saleté, la mort, etc...

Momo
styx wrote:Je comprends pas grand chose à vos salades, mais vous avez l'air bien sur de vous, donc zetes plus à même hein de parler, de sacrés rigolos que vous faites en fait, merde ça rime lourd là, je vais éditer. mdr
L'alcool, c'est mal.
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Jeremy Fox wrote:
La partie centrale, que peu de monde apprécie, est selon moi la moins accrocheuse car froide, sans progression dramatique aucune mais c'est celle qui montre le mieux l'absurdité de la guerre et l'ennui et la vie des soldats : c'est après plusieurs vision, la partie la plus 'avant-gardiste' du film..
y'a beaucoup de déchets dans cette partie...Comme le dit momo c'est celle qui parle plus du vietnam alors qu'on n'a pas l'impression de s'y trouver. Visuellement je la trouve assez pauvre.
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 12777
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Post by Zelda Zonk »

Heu, question : C'est quoi un "Kubrick mineur" ?
Ben un grand film...et c'est déjà pas si mal non ?

Je vous trouve un peu difficile sur ce coup là, à chippoter sur la pauvreté visuelle de la seconde partie, et patati et patata... :wink:


Rien que pour sa première demi-heure, ce film mérite d'être dans toute DVDthèque qui se respecte.

Soyez indulgent les gars, on peut pas non plus rééditer un "2001" tous les 4 ans...
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Le film vieillit plutôt bien dans ma tête.

Un grand merci à Harry Callahan, Jeremy Fox, et Ouf je respire pour leurs points de vue, qui me font voir les choses d'un autre angle. :)

Il faut aussi voir que quand je m'apprête à voir un film sur le Vietnam, je m'attends tout de suite à voir une épopée guerrière, ce qui n'est pas le cas du film de Kubrick, beaucoup plus intimiste(c d'ailleurs son film post lolita le plus court je crois).

Comme le fait remarquer Ouf, après le camp d'entrainement, Kubrick n'essaye plus d'étaler sa maitrise, et nous donne le point de vue des soldats eux-même.

N'empêche que la 1ere partie m'a complètement scotché à mon écran, que la scène des toilettes est anthologique, et que rien que pour ça ce n'est pas un Kubrick mineur.

J'ai aussi beaucoup aimé la dernière phrase du film: "Je suis dans un monde de merde, mais je suis vivant."
ATcHoUm
Assistant opérateur
Posts: 2389
Joined: 12 Apr 03, 23:15
Location: Paris

Post by ATcHoUm »

Comme pour beaucoup apres ma premiere vision j'ai separé ce film en 2 partit et ait trouvé la seconde moins bonne. Puis avec le temps et les revisions j'ai regardé ce film différemment en me rendant compte que cette deuxieme partit loin d'etre tres différente de la premiere est la continuité logique de ce qui est devellopé precedemment. Une Guerre a laquelle on nous prepare "au mieu " et qui n'arrive jamais. La premiere moitié du film nous fais desirer le conflit, tout cette entrainement guerrier va bien aboutir par une attaque de nos chez petit bonshomme ( comme dans ces film heroique que holiwood fait si bien). Et la Kubrick nous refuse tout, la guerre n'arrive jamais. L'attaque des vietnamiens dans le camps est "ridicule" on ne voit " que " des mitraillette qui tirent et quelques hommes qui tombe ! Est ce ca la guerre dont on nous a parlé. La scene face au sniper est la meme chose . où sont passé les grandes bataille ou chacun tente de devenir un heros , de montrer ses talent de guerriers. Ici simplement un boucherie anonyme, esthetisé au maximun ce qui accentu notre sentiment de gene face a cette guerre. Apres full metal jacket mon "instint guerrier " en a prit un coup. C'est loin d'etre le film heroique qui me fait rever a ces grandes bataille pour la justice et la liberté, enfin en apparance. Ici rien de tout ca, quelque chose de froid, où la mort est aveugle.
Loin d'etr mon kubrick préfére je considere tout de meme FMJ comme un grand film...
Image