Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 51356
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Flol »

Citer Johnny Halliday dans la VF de ce film, c'est pour moi aussi grotesque et ridicule que lorsque les personnages de Friends se mettent à parler de Jacques Martin dans la version française (et c'est véridique).
riqueuniee
Producteur
Posts: 9706
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by riqueuniee »

Tout à fait. C'est presque aussi ridicule que si la VF se mettait à parler de francs ou d'euros au lieu de dollars.
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4969
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by nobody smith »

Brothers 7.5/10
Bright star 8/10
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11846
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Anorya »

Robin des Bois (Version Director's cut) - 6/10.
Au vu de tout ce qu'on en avait dit sur le forum, je m'attendais au pire pour finalement trouver un agréable divertissement qui nécessite parfois quelques efforts (je m'attendais à un film avec plus d'action, pas d'un contexte politique des alliances dans sa première partie, d'autant plus que si on lâche un instant les sous-titres on se perd d'un coup, bien surpris). Certes Scott est plus qu'en terrain connu et l'ensemble n'est pas exempt de défauts (qui sautent à l'oeil dans la seconde partie) mais le film remplit son contrat et l'on ne s'ennuie pas tellement. D'autant que la director's cut permet d'apprécier toutes les scènes avec les enfants qui semblent absentes de la version salles. La relation Marianne-Robin est également assez belle. Après, on passera sur les fautes de goûts de Scott (le débarquement mouais, bah, ça nous arrive tous un jour de vouloir faire notre spielberg rien-qu-a-nous, Crowe en marcel, plus grave ça. :mrgreen: ) mais dans l'ensemble ça reste satisfaisant avec parfois de magnifiques plans de la nature (facile on me dira, mais ça marche, je reste client de ces petites joliesses). Et le générique de fin est fabuleux.


Dragons - 9/10.
Mais... Mais c'est vachement bien. :shock:
Je ne m'attendais pas à aimer autant ce nouveau Dreamworks mais je suis plus que comblé. Scénario de réconciliation familiale déjà vu plusieurs fois mais bien traité mêlé à une initiation et un apprentissage de l'autre (ici un dragon) avec de réels moments de grâce (tous les passages en vol), une musique entraînante de l'ami Powell, des dragons auxquels on s'attache et un sous-texte plus sombre qu'il n'y paraît (la difficulté de surmonter sa différence, la fin), j'ai vraiment adoré ce film. Je le mettrais presqu'en film du mois au dernier moment mais je préfère conserver Vivre sa vie qui fut un de mes plus gros choc de cette année pas encore finie (eh oui). On sort du film et on se dit presque "moi aussi je veux mon dragon". :D
Image
riqueuniee
Producteur
Posts: 9706
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by riqueuniee »

Dragons a été la belle surprise (côté films d'animation) de l'an dernier. Tout fonctionne dans le film. A noter, côté visuel, que le film a été supervisé (peut-on parler de direction de la photo dans un film d'animation en numérique ?) par Roger Deakins, le chef op' (entre autres) des Coen.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14779
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Demi-Lune »

The Expendables, unité spéciale (Sylvester Stallone) : 1,5/10

Elles sont bien loin, les 80's...
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15433
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Jordan White »

Une éducation : Pas tout à fait la description du swinging london (à partir de 1965 environ quand le film lui parle du tout début des années 60), mais néanmoins la pop et une certaine idée de la mode restent présentes dans ce film pétillant qui raconte les premiers émois d'une jeune fille. Une fille brillante, cultivée, fan de cinéma, de chansons françaises qui découvre une vie d'adulte avant l'heure. Le film offre une galerie de personnages attachants, Peter Sarsgaard prend même l'accent britannique, la facture visuelle est soignée, la reconstitution d'époque aussi, y compris sur les Quais de Seine, avec les bouquinistes et les disques vinyls de Greco. S'il est relativement sage dans son déroulé, il pose tout de même des questions sinon provoquantes, du moins intéressantes sur le poids des traditions, l'amour avec un homme de vingt ans son aîné et reste une belle réflexion existentialiste. La découverte du film, un mois après celle de Gemma Arterton, c'est bien Curey Mulligan (dont Anorya arborait il n'y a pas si longtemps un joli avatar), so cute, qui porte le film quasiment intégralement sur ses épaules. Les jeunes actrices anglaises ont décidemment ce peps, ce mordant et cette spontanéité qui laissent augurer de très belles carrières.
7/10
Image

Je vote pour Victoria Romanova
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15433
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Jordan White »

Petits meurtres à l'anglaise : Pas forcément convaincu par le titre d'exploitation française, le Wild Target a quelque chose de plus mordant, en soulignant le côté sauvage, très libre, et tout à la fois immature et juvénile de son actrice pincipale et de la fameuse cible à atteindre. Néanmoins, en dépit du titre, un sommet d'humour anglais, très sophistiqué, classe, au rythme échevelé. Pas une seconde d'ennui devant cette comédie débridée soutenue par un trio d'acteurs brillants. Emily Blunt confirme tout le bien que l'on pouvait penser d'elle depuis Le diable s'habille en Prada dans lequel elle pouvait selon les fans éclipser la prestation de Anne Hattaway. Celui qui emporte totalement mon adhésion est le génial Bill Nighy, très éloigné de ses rôles dans Underworld, qui incarne ici le flegme britannique, le fameux humour tongue in cheek avec une délicieuse touche de folie spontanée (le final et la scène extraordinairement libérée de l'anniversaire). Reste aussi un clin d'oeil beaucoup plus drôle à l'actualité, avec le massage de pieds qui ici prend une tournure beaucoup moins pathétique que celle qui a couvert l'actualité française. Les seconds rôles sont tout aussi croustillants, dont un Rupert Everett qui s'amuse manifestement beaucoup dans l'autodérision avec son personnage de gangster. Un film tonique, jubilatoire.

9/10
Image

Je vote pour Victoria Romanova
riqueuniee
Producteur
Posts: 9706
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by riqueuniee »

A noter tout de même que ce film (réussi) est un remake (assez fidèle en plus) de Cible émouvante de Salvadori (avec Marie Trintignant , Jean Rochefort et Guillaume Depardieu). Le personnage interprété par Nighy (et par Rochefort dans le Salvadori a d'ailleurs le même nom dans les deux films : Victor Meynard...
L'humour du film de Salvadori a étonnament bien traversé la Manche, au point qu'on croirait ce sujet 100 % british. Impression que j'ai eue, alors que je connaissais l'original...
Last edited by riqueuniee on 10 Jul 11, 01:18, edited 2 times in total.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 51058
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Boubakar »

Une éducation : 7/10
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15433
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Jordan White »

L'arnacoeur : Comédie plastiquement alléchante mais dont le charme potentiel est rompu après la bonne séquence d'ouverture par une propension à la pose et à la mise en scène m'as-tu vu ? Une comédie bling-bling dans laquelle le scénario s'évente au bout d'un quart d'heure, alors qu'il avait de quoi proposer une lecture intéressante du gentleman cambrioleur qui ici vole les coeurs et les sentiments (Romain Duris en costume Paul Smith), mais il vogue justement sur le cynisme et les faux sentiments. Vanessa Paradis m'a semblée totalement à l'ouest pendant tout le film, tandis que les seconds rôles principalement François Damiens proprement insupportables, ce dernier, en roue libre, gesticulant plus que de raison durant tout le film, alors qu'il est très bon dans le film d'Axelle Ropert. Un humour qui passe mal surtout après celui
de Bill Nighy dans Wild Target. Le film m'a semblé au final poussif, long et beaucoup trop bavard.
3/10
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 51356
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Flol »

Alors là...je suis d'accord en tous points avec toi ! :o
christophe
Stagiaire
Posts: 7
Joined: 23 Jun 11, 22:31

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by christophe »

et moi... pas du tout!!!!! :D

j'ai justement adoré ce côté "tape à l'oeil" ou "bling-bling" comme tu dis péjorativement. Cela m'a rappelé les Belmondo période Le magnifique... Lorsque Romain Duris court au moment de l'attaque de la motarde, j'adore totalement ce plan!! c'est justement ce côté too-much qui est génial et apporte toute la saveur. Cela colle tout à fait au sujet de plus.
J'ai bien aimé aussi ces ruptures de ton perpétuelles entre la fausse réalité mise en scène par le personnage de Duris et ses complices, et le retour à la réalité brutale par le personnage de Paradis (la scène où il pleurniche sur la corniche et qu'elle lui parle du roquefort, par exemple). D'autant plus après les scènes d'introduction (fort réussies aussi).
Les personnages sont pour moi très attachants malgré les clichés(ou grâce aux ?). Le côté humour est nettement plus réussi que dans la plupart des comédies romantiques, ce qui rend le personnage d'Alex plus attachant et donc plus intéressant l'enjeux (classique de toute comédie romantique) (d'autant que pour une fois le concurrent n'a rien de désagréable lui non plus et 'mérite' plus qu'Alex de rester avec le personnage de Paradis).
J'ai trouvé Romain Duris grandiose, les seconds rôles appropriés, seule Vanessa Paradis ne m'a que à demi-convaincu, j'aurais aimé tomber sous le charme (mais peut-être est-ce juste pas mon type de femme).
En conclusion, un très bon moment dont on ressort le sourire aux lèvres.
8/10
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15433
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Jordan White »

Prince of Persia : Reconstitution rutilante d'un empire dont les héros ont de l'humour voire de la décontraction (Jake Gylenhaal à fond dans le second degré) et où les princesses sont magnifiques. Malgré les fonds verts omniprésents et des choix de montage parfois incrongrus (notamment le ralenti haché à la Gladiator), le film possède un esprit 80's assez réjouissant même si pas assez marqué sur la longueur. Le film souffre dans sa deuxième partie de baisses de rythme alors qu'il se laisse regarder avec un certain plaisir durant sa première heure quasiment sans temps mort. Pour un peu le film atteindrait le plaisir ludique généré par les productions et les réalisations Sommers, ce qui n'est pas le moindre des compliments -mais pas un sentiment partagé par tous, loin s'en faut-. Il y a un peu de La Momie 2, avec des effets étonnamment cheap pour une production de ce calibre -Disney/Bruckheimer-, des décors en carton pâte qui se voient comme le nez au milieu de la figure, durant l'affrontement final en particulier avec cette colonne de feu. Reste un sens de la dérision amusant, une idée géniale, celle de la dague et du sable qui permet de revenir en arrière, des comédiens qui s'amusent bien, même si Gemma Arterton ici plus que convenable en princesse Tamina trouvera bien mieux comme rôle avec Tamara Drewe où elle crève littéralement l'écran et Alice Creed où elle n'est pas en reste non plus. Ben Kingsley qui en fait des tonnes en traitre m'a apporté un léger sourire de même qu'Alfred Molina, très loin ici de son rôle de Une Education. Bref du divertissement sympathique, sans prise de tête.
6/10
Image

Je vote pour Victoria Romanova
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11846
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Classement des sorties cinéma 2010 [CLOS]

Post by Anorya »

Jordan White wrote:...une idée géniale, celle de la dague et du sable qui permet de revenir en arrière...
Je n'ai pas vu le film mais j'ai joué au jeu vidéo et c'est une idée qui était déjà dans le jeu, d'où son titre Prince of persia, sands of time sur PS2 et Gamecube. En ce sens, l'adaptation en film est assez honnête et respectueuse de son modèle j'en ai l'impression. ;)


sinon, Kaboom - 6/10.

Content de retrouver Gregg Araki une fois de plus même si ici la sauce n'a pas toujours pris, curieusement. Je pense qu'Araki a changé tant dans sa manière de penser que son cinéma et ses idées car Kaboom m'a constament fait l'effet de vouloir chercher à revenir à la fraîcheur et au charme de The Doom Generation et Nowhere sans toujours y parvenir. Thomas Dekker n'a pas l'innocence naïve et romantique d'un James Duval dans les films même si, en élu paumé dans un monde qui va trop vite et inquiétant tout à coup, il s'en sort convenablement. Les vraies révélations sont plutôt à chercher du côtés des sublimes Haley Bennett (mon avatar actuel) et Juno Temple qui composent à la fois un personnage de meilleure amie lesbienne très glamour pour la première, de délurée rigolote, énergique et charmante pour la seconde (au passage, coucou James Duval). La musique et les répliques comme souvent chez Araki ne sont pas en reste et restent très bon. Par contre, constante d'Araki, ses fins brutales et absconses qui pourtant réussissaient mieux dans les deux films cités plus haut. Ici, le cinéaste nous lâche dans un mystère plus frustrant que d'habitude après une accélération fabuleuse dans le complot paranoïaque (je marchais en plein dedans me demandant ravi ce qu'il allait bien nous trouver à chaque fois). Evidemment ça justifie le titre mais laisse le spectateur avec une impression de trop peu qui ne marche plus trop bien pour moi. Pas vu Smiley face encore mais le plus faible film d'Araki dans ce que j'ai vu.
Image