Top cinéma des années 2000

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4367
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by G.T.O »

Je n'avais pas eu l'occasion de lire cet article de Sergius, dans son rôle préféré, parce que haï, de l'arbitre, condamnant Ciment de délit de grande gueule. La sentence est limpide comme une vendetta : la grande gueule est condamné à endurer sa propre médecine. Par contre, le résultat est décevant : Kaganski est reconduit au sinistre dualisme Cahiers du cinéma/Positif : modernité d'un côté et classicisme et vieilles dentelles de l'autre.
Mais étrangement, ce que ne dit pas ou ne peut pas dire ( ?) Serge Kaganski, c'est que son propre diagnostic des tendances de la "grande critique" française est conditionné par ses propres préjugés favorables à l'encontre des Cahiers. Car, pour lui, idéal de cinéma rime avec André Bazin. Bel exemple de neutralité bienveillante !
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by pol gornek »

G.T.O wrote:Bel exemple de neutralité bienveillante !
A partir du moment (même si c'est en fin d'article) où il range Les Inrocks au côté des Cahiers dans ce "Triangle des Bermudes" de la critique, toute notion de neutralité est caduque.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10740
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by -Kaonashi Yupa- »

boulgakov wrote:Les Cahiers sont le barycentre du triangle. C'est eux qui ont fait des petits.
Et vice-versa, vu que Jean-Michel Frodon a été au Monde avant d'être rédac chef des Cahiers.

Pour ma part, ce qui me fatigue vraiment, c'est un élément que plusieurs m'ont rappelé dans les derniers échanges de messages. Il s'agit de la sempiternelle référence à André Bazin, un nounouille qui a écrit des trucs vagues sur le cinéma il y a plus de 50 ans, et que beaucoup trop de personnes considèrent encore comme un visionnaire sur cet art... Alors que visionnaire, il doit l'être autant qu'un astrologue. Et je vois vraiment son héritage comme un gros handicap pour une partie de la critiques française de ciné, et pour beaucoup de cinéastes à genoux devant le moindre film estampillé "Nouvelle Vague".
J'ai lu ses textes (j'étais en fac de ciné, bien obligé donc... :|), je sais ce qu'il y a dedans, et non seulement je n'aime pas (et je trouve ça assez illisible), mais en plus je ne comprends pas pourquoi des tels écrits, aussi subjectifs, sont vus comme des textes saints, intouchables, par le "Triangle des Bermudes de la critique française". Selon moi, la critique et le cinéma français gagnerait beaucoup à se décrotter une bonne fois pour toute de cet héritage bidon, et à le remettre profondément en question, ils y gagneraient énormément.
Sérieux, quand j'en parle avec des gens passés par ce type de cursus de l'audiovisuel (théoriques et pratiques confondus), je retrouve presque toujours le même sentiment d'exaspération devant "l'intouchable Bazin" dont nous bassine plein d'universitaires.

*c'était la minute" je m'énerve", j'en avais besoin... :mrgreen:*
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Strum »

-Kaonashi Yupa- wrote:Il s'agit de la sempiternelle référence à André Bazin, un nounouille qui a écrit des trucs vagues sur le cinéma il y a plus de 50 ans, et que beaucoup trop de personnes considèrent encore comme un visionnaire sur cet art... Alors que visionnaire, il doit l'être autant qu'un astrologue. Et je vois vraiment son héritage comme un gros handicap pour une partie de la critiques française de ciné, et pour beaucoup de cinéastes à genoux devant le moindre film estampillé "Nouvelle Vague". J'ai lu ses textes (j'étais en fac de ciné, bien obligé donc... :|), je sais ce qu'il y a dedans, et non seulement je n'aime pas (et je trouve ça assez illisible), mais en plus je ne comprends pas pourquoi des tels écrits, aussi subjectifs, sont vus comme des textes saints, intouchables, par le "Triangle des Bermudes de la critique française". Selon moi, la critique et le cinéma français gagnerait beaucoup à se décrotter une bonne fois pour toute de cet héritage bidon, et à le remettre profondément en question, ils y gagneraient énormément.
Pour ma part, je n'ai fait aucune étude de cinéma, et je ne lis presque jamais de livres sur le cinéma. Mais j'ai lu quelques textes de Bazin : je les ai trouvés très beaux. Exigeants certes, mais très bien écrits, précis et rigoureux, avec de belles intuitions et des analyses très bien argumentées. Ce sont les textes d'un littéraire traitant le cinéma comme un art. C'est l'un des premiers à avoir traité le cinéma ainsi, à l'avoir mis sur le même plan que les autres arts par des comparaisons. Je pense que c'était une étape obligée à l'époque pour que l'on prenne le cinéma au sérieux. Il est donc logique que Bazin soit aujourd'hui considéré comme une figure tutélaire.

Si l'on n'est pas soi-même un littéraire de formation, aimant le beau style, je peux comprendre que Bazin puisse rebuter. Je peux comprendre qu'on lui préfère une approche plus technique du cinéma, plus pragmatique et factuelle, et plus centrée sur le cinéma lui-même. Et il est logique maintenant que l'on ne conteste plus que le cinéma soit un art, et que les bonus explicatifs des dvd se multiplient, que les références d'un critique portent surtout sur les autres films et la technique au cinéma et moins sur les autres arts. Sur internet, en tout cas, la plupart des critiques sont faites ainsi, et pas du tout sur le modèle Bazin. Après, s'agissant du style lettré de Bazin, c'est affaire de goût. Personnellement, j'aime bien qu'un critique fasse aussi un effort de style du moment qu'il reste clair et intéressant. Mais, je préfère un critique au style fonctionnel qui dit des choses intéressantes à un critique au beau style qui dit des choses creuses (ce qui n'était pas le cas de Bazin).

En revanche, je ne vois pas ce que l'on gagnerait à "gommer" l'apport historique de Bazin ou à le minimiser. Un critique à mon sens doit se servir à toutes les sources, manger à tous les rateliers : bref, connaitre l'industrie et les techniques du cinéma, être factuel et pragmatique, mais aussi être capable d'analyses comme Bazin. Là où je te rejoins, c'est que je n'aime pas beaucoup les critiques qui font des références aux sciences humaines (sémiologie, philosophie, sociologie, psychanalyse, etc...) pour se faire mousser, pour le simple plaisir de faire ces références, sans les expliciter, ou sans que l'on comprenne ce que cela apporte à la critique. Mais Bazin ne faisait pas cela. Ses références, c'étaient les autres arts, pas celles (pour moi souvent incompréhensibles) à Lacan ou Deleuze comme l'ont fait et le font encore certains critiques des Cahiers. Personnellement, j'ai toujours réussi à comprendre (enfin je crois) les références des textes de Bazin parce qu'elles étaient pertinentes et qu'il essayait de les rendre claires.
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 2961
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Coxwell »

Ça ne choque décidément personne de faire des synthèses de la décennie 2000 alors qu'elle n'est pas terminée.
Je ne comprends même pas comment la presse, dont des gens cultivés, puisse tomber dans ce piège mathématique et historique.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15242
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Watkinssien »

Coxwell wrote:Ça ne choque décidément personne de faire des synthèses de la décennie 2000 alors qu'elle n'est pas terminée.
Je ne comprends même pas comment la presse, dont des gens cultivés, puisse tomber dans ce piège mathématique et historique.

Je ne suis pas choqué, mais c'est la raison pour laquelle je n'ai pas participé à ce classement. :wink:
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1972
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Phnom&Penh »

Coxwell wrote:Ça ne choque décidément personne de faire des synthèses de la décennie 2000 alors qu'elle n'est pas terminée.
Si, elle est terminée puisqu'une décennie c'est une durée de dix ans et de 2000 inclue à 2009 inclue, ça fait dix années. 2010, c'est la première année de la décennie 2010.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 2961
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Coxwell »

Phnom&Penh wrote:
Coxwell wrote:Ça ne choque décidément personne de faire des synthèses de la décennie 2000 alors qu'elle n'est pas terminée.
Si, elle est terminée puisqu'une décennie c'est une durée de dix ans et de 2000 inclue à 2009 inclue, ça fait dix années. 2010, c'est la première année de la décennie 2010.
Je ne vais pas déjà réécrire ce que j'ai déjà expliqué mais rapidement :

http://laphilosophiedusanglier.lalibreb ... jours.html

Il n'y a pas d'année 0, puisque le 0 n'existe pas en mathématique. Dès lors, la première décennie du premier siècle commence en 1.
La première décennie du XXIe siècle n'est donc pas terminée.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22447
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by cinephage »

Phnom&Penh wrote:
Coxwell wrote:Ça ne choque décidément personne de faire des synthèses de la décennie 2000 alors qu'elle n'est pas terminée.
Si, elle est terminée puisqu'une décennie c'est une durée de dix ans et de 2000 inclue à 2009 inclue, ça fait dix années. 2010, c'est la première année de la décennie 2010.
Il y a un décalage entre la définition mathématique d'une dizaine appliquée à une décennie (qui commence à l'unité, de 1 à 10, et non de 0 à 9, 1990 n'étant pas encore dans les années 90) et l'usage courant, qui rattache une décennie au chiffre qui la caractérise (dans ce cas, les années 90 dont la dizaine commence en 9, débutent en 90 et s'arrêtent en 99, les 2000 en 2000 et finissent en 2009). Les deux acceptions se tiennent, tout dépend de ce dont on convient au départ.
Derniers visionnages...
ImageImageImageImageImage
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 2961
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Coxwell »

Il n'y a qu'une seule acception, celle qui fonde notre chronologie sur la datation antique, elle même fondée sur de multiples erreurs.
De toute façon, il n'y a pas d'année 0. D'ailleurs en histoire, le XXe siècle commence en 1901, et même chose pour le XXIe, 2001.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15242
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Watkinssien »

Phnom&Penh wrote:
Coxwell wrote:Ça ne choque décidément personne de faire des synthèses de la décennie 2000 alors qu'elle n'est pas terminée.
Si, elle est terminée puisqu'une décennie c'est une durée de dix ans et de 2000 inclue à 2009 inclue, ça fait dix années. 2010, c'est la première année de la décennie 2010.
Eh non,c'est une de ces erreurs constantes qui se transforment de plus en plus en justesse : la décennie 2000 a commencé le 1er janvier 2001 et se terminera le 01 janvier 2011. En mathématiques, durant le calcul du temps le zéro "n'existe pas" (oui comme la cuiller dans Matrix :arrow: ), on commence toujours le décompte par 1 dans le temps.

Le 21e siècle a bien commencé le 1er janvier 2001, on est dans le même cas.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15242
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Watkinssien »

Et je vois qu'on a rectifié bien avant moi, j'ai l'air répétitif ! :uhuh:
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22447
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by cinephage »

Coxwell wrote:Il n'y a qu'une seule acception, celle qui fonde notre chronologie sur la datation antique, elle même fondée sur de multiples erreurs.
De toute façon, il n'y a pas d'année 0. D'ailleurs en histoire, le XXe siècle commence en 1901, et même chose pour le XXIe, 2001.
Quand tout le monde fait la même erreur (i.e. dire que les années 90 commencent en 90, ou les années 2000 en 2000), on peut commencer à parler d'un usage courant, qui n'est certes pas juste sur un plan rigoureux et exact, mais reste pratique à employer dans des circonstances où l'exactitude n'apporte pas grand chose. On peut donc en déduire que peu d'historiens participent à ce forum.
Plus légèrement, on pourra toujours refaire un top l'année prochaine. :idea:
Derniers visionnages...
ImageImageImageImageImage
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 2961
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Coxwell »

cinephage wrote:
Coxwell wrote:Il n'y a qu'une seule acception, celle qui fonde notre chronologie sur la datation antique, elle même fondée sur de multiples erreurs.
De toute façon, il n'y a pas d'année 0. D'ailleurs en histoire, le XXe siècle commence en 1901, et même chose pour le XXIe, 2001.
Quand tout le monde fait la même erreur (i.e. dire que les années 90 commencent en 90, ou les années 2000 en 2000), on peut commencer à parler d'un usage courant, qui n'est certes pas juste sur un plan rigoureux et exact, mais reste pratique à employer dans des circonstances où l'exactitude n'apporte pas grand chose. On peut donc en déduire que peu d'historiens participent à ce forum.
Plus légèrement, on pourra toujours refaire un top l'année prochaine. :idea:
Je ne voudrais pas faire d'analogie douteuse, mais ce n'est pas parce qu'il est d'usage courant de croire en quelque chose qui est faux ou incongru que l'on doit le suivre de manière docile.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51069
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Classement DvdClassik des années 2000 (Résultats p.13)

Post by Roy Neary »

Coxwell wrote:D'ailleurs en histoire, le XXe siècle commence en 1901, et même chose pour le XXIe, 2001.
Houlà, si on fait intervenir l'Histoire, alors de nombreux historiens datent le début du XXème siècle au déclenchement de la Première Guerre mondiale, soit en 1914. C'est très compliqué tout ça (de même que le XXIème siècle commencerait le 11 septembre 2001). :lol:
Image