District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: District 9 (Neil Blomkamp, 2009)

Post by Flol »

AtCloseRange wrote:Je lis que certains parlent de "très bons effets spéciaux". J'ai dû voir une copie de travail, ça doit être ça (les aliens quand même...).
La subjectivité, tout ça...
Personnellement, je les ai trouvé vraiment excellent, s'intégrant parfaitement au contexte. A aucun moment je n'ai eu l'impression de voir des acteurs live interagir avec des persos en CGI.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23625
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: District 9 (Neil Blomkamp, 2009)

Post by AtCloseRange »

Ratatouille wrote:
AtCloseRange wrote:Je lis que certains parlent de "très bons effets spéciaux". J'ai dû voir une copie de travail, ça doit être ça (les aliens quand même...).
La subjectivité, tout ça...
Personnellement, je les ai trouvé vraiment excellent, s'intégrant parfaitement au contexte. A aucun moment je n'ai eu l'impression de voir des acteurs live interagir avec des persos en CGI.
C'est bien ce que je dis. J'ai dû voir une copie de travail parce que je le sens bien le faible budget dans les aliens et leur incrustation dans l'image.
Beck
Mytho Boy sans spoiler
Posts: 5016
Joined: 23 Feb 07, 11:54
Location: alif-lam-mim

Re: District 9 (Neil Blomkamp, 2009)

Post by Beck »

Ratatouille wrote:
AtCloseRange wrote:Je lis que certains parlent de "très bons effets spéciaux". J'ai dû voir une copie de travail, ça doit être ça (les aliens quand même...).
La subjectivité, tout ça...
Personnellement, je les ai trouvé vraiment excellent, s'intégrant parfaitement au contexte. A aucun moment je n'ai eu l'impression de voir des acteurs live interagir avec des persos en CGI.
Moi je suis de l'avis du Rata... j'ai pas trouvé ça moche, au contraire, je les trouve très bien foutu et à aucun moment pendant la projection je me suis dis qu'ils s'intégraient mal à l'image... Et je les ai trouvé très humains moi, ces extraterrestres.
Image
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: District 9 (Neil Blomkamp, 2009)

Post by Jericho »

Globalement j'ai apprécié le spectacle proposé par le nouveau protégé de Peter Jackson. Néanmoins, j'attendais bien plus qu'un divertissement honnête (à défaut d'être transcendant), doté d'un propos social et politique pas très bien exploité.
De prime abord, j'ai eu du mal à rentrer vraiment dans l'univers du long métrage. A l'instar, des quelques autres films récents où le caméraman témoigne directement les évènements au spectateur. C'est étrange, inconsciemment je maintiens une distance sur ce que je vois, mais après quelques minutes égrenées je finis par m'y habituer.
Il faut souligner aussi, que le doublage français n'aide absolument pas à se plonger dedans. La voix du personnage principal (entre autres) est juste atroce. Sur, à peu près, chacune de ses répliques, l'intonation était exagérée voire foirée, bref j'y croyais pas.
Par ailleurs, en parlant du protagoniste central du film, c'est une idée osée et brillante d'en avoir fait un abruti individualiste. Son évolution psychologique n'en est que plus grande par la suite, et au final on s'attache à lui. Ce qui était loin d'être gagné au départ. Cependant j'ai trouvé sa caractérisation bien trop appuyée. Par exemple, dans un reportage consacré à lui, un membre de sa famille nous indique qu'il n'est pas très intelligent. Ca va, on allait l'observer par nous même et effectivement comme il en fait des caisses on ne voit que cela.
Puis, le traitement des personnages secondaires demeure peu nuancé voire basique (son beau père, sa femme, les militaires, le gang des Nigérians,...). J'ai eu le sentiment que les relations entre ces individus manquaient de crédibilité. La faute aussi à quelques dialogues pas très élaborés...
C'est ça le noeud du problème: ce sont ces nombreux petits détails qui m'ont dérangés.
En outre, comme l'a indiqué plusieurs internautes, j'ai eu l'impression de voir un pot-pourri de ce qu'à pu faire Cronenberg, Verhoeven et Carpenter par le passé. Forcément, en moins réussi...
Ceci dit, je critique à tour de bras depuis le début... L'oeuvre de Neill Blomkamp a son lot de qualités tout de même.
Le concept du scénario est original et bien vu, puis à y regarder de plus près, il n'est pas aussi simple qu'il en a l'air. L'utilisation d'ellipses abondent dans ce sens. Sans avoir recours à des explications abusives, au final on comprend et on répond par nous même à ces interrogations laissées, volontairement, en suspens. Bref, le spectateur n'est pas considéré comme un consommateur débile. Et ça, mine de rien c'est plutôt agréable.
La mise en scène, sans être exceptionnelle, est correcte. Les séquences d'actions m'ont légèrement déçu. Ce n'est pas le fait que ce soit tourné caméra à l'épaule, mais le gestion de l'espace est limite: on ne sait pas qui tire sur qui. C'est un peu un joyeux bordel. Mais je ne vais pas pinailler, puisque c'est dans la dernière demi-heure où je me suis le plus amusé. C'est furibard comme c'est pas permis, bourrin, gore, et niveau émotionnel ça te prend à la gorge,... Très brillant sur ce point là.
District 9 est une bonne série B efficace mais pour moi ça va pas plus loin, à revoir avec les voix originales (ça pourrait mieux passer). Et surtout je veux une suite, ils ne peuvent pas rester sur un final pareil. Que va-t-il se passer ? La crevette tiendra-t-elle sa promesse ?
Image
L'étranger...
Introduit au Festival de Cannes
Posts: 8458
Joined: 13 Apr 03, 08:31
Location: Dans le dos de Margo et Roy !

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by L'étranger... »

District 9;
Dire que je n'attendais rien du tout de ce film est un euphémisme, au maximum un petit film de SF avec quelques effets spéciaux baclés et une histoire assez bien troussée, alors je ne vous raconte pas la bonne surprise, une histoire vraiment interessante et des scènes d'actions (avec des effets spéciaux VRAIMENT réussis) qui montent crescendo et qui sont dignes d'un blockbuster (pour moi il écrase sans problème un Transformers pour l'exemple), je pense effectivement qu'il est le digne successeur de Les fils de l'homme qui était la dernière réussite du genre.
ImageImage
Borislehachoir
Machino
Posts: 1344
Joined: 17 Feb 06, 14:34

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Borislehachoir »

Le rejoins le camp des détracteurs, représentés ici par AtCloseRange et aussi beaucoup d'autres personnes comme AtCloseRange.

Introduction très bonne, avec un ton plaisamment ironique et une présentation de la situation permettant de très vite comprendre les enjeux.

C'est après que ça se gâte. A partir de l'instant ou le héros est contaminé, on se retrouve avec un blockbuster impersonnel, au filmage représentant le pire du cinéma actuel ( pas du tout d'accord avec boulgakov trouvant le film lisible ). Toutes les séquences semblent fabriquées selon le même modèle : soldats courant caméra à l'épaule, musique aux grosses percussions assourdissantes, tirs, montage ultra-cut, membres qui volent, puis après le carnage, musique pompière + ralenti parfois. Le problème étant que ni les personnages ( mentions aux militaires tous droits sortis de John Rambo ) humains ni les aliens n'ont une psychologie un tant soit peu intéressante. D'accord par contre avec AtCloseRange sur les références mal digérées, le ridicule étant vraiment atteint avec le " robot Alien " en forme de Transformers mal intégré.
Le prisonnier
Assistant opérateur
Posts: 2609
Joined: 3 Sep 03, 13:45
Location: Le village

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Le prisonnier »

Borislehachoir wrote:le " robot Alien "
C'est un exo-squelette ! Une armure qui t'enveloppe et qui reproduit et amplifie tes mouvements, associée à un armement sophistiqué.

Personnellement, même si l'idée n'est pas neuve, c'est la première fois que je la vois si bien utilisée ! Et avec un gag excellent au départ :lol:
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Nimrod »

Borislehachoir wrote:le ridicule étant vraiment atteint avec le " robot Alien " en forme de Transformers mal intégré.
C'est curieux cette référence que tous les détracteurs font continuellement à Transformers, alors que l'exo-squelette renvoie plutôt aux mangas et anime japonais.
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Jericho »

Tout à fait, en plus un mecha et un robot c'est pas la même chose !
Image
Borislehachoir
Machino
Posts: 1344
Joined: 17 Feb 06, 14:34

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Borislehachoir »

Dans tous les cas son intégration dans le récit m'a semblé pour le moins fumeuse, pas aidé par les dialogues dignes d'une série Z enquillés par l'acteur durant les scènes ou il est dedans.
boulgakov
Machino
Posts: 1038
Joined: 8 Feb 08, 08:17
Location: Paris

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by boulgakov »

Borislehachoir wrote:( pas du tout d'accord avec boulgakov trouvant le film lisible ).
C'est vrai que c'est quand même pas du Carpenter... pourtant ça ne m'a jamais trop gêné, mis à part quelques scènes où les effets spéciaux ne fonctionnent pas, ce côté un peu typique des effets numériques actuels qui délavent l'image, qui la floute. Je ne trouve pas que ce soit surdécoupé (au moins en comparaison aux films de la série Bourne, James bond, transformers...), ça gigote un peu, c'est vrai, mais j'ai toujours pu me repérer dans l'espace...
Je trouve que la dernière image est de trop (enfin, pas choquante, ni trop mièvre... juste sans intérêt), sinon, les personnages me semblent être bien cernés, bien campés, je pense bien sûr au héros (niais, touchant, réactif, irritant...) mais aussi aux caricatures (militaires...) il me semble que dans le feu de l'action, quand on est sujet à une telle pression (je parle du point de vue du héros) il est plausible de percevoir l'autre comme un cliché, et je pense que c'est un peu ça l'idée ici... Wikus est le (drôle) de héros de cette histoire et on conçoit les choses comme lui.
Mathématiques : dessèchent le coeur
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Jericho »

Borislehachoir wrote:pas aidé par les dialogues dignes d'une série Z enquillés par l'acteur durant les scènes ou il est dedans.
C'est pas faux (même dehors c'est pas fameux comme répliques), quoique "dignes d'une série Z", c'est un poil exagéré ! :mrgreen:
Image
Fahrenheit
Doublure lumière
Posts: 702
Joined: 31 Aug 07, 00:10

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Fahrenheit »

La grosse claque de l'année voir de ces derniers années en matière de SF.
Une véritable tuerie de réalisme visuel et de tension. Un équilibre malin et incroyable de plusieurs thèmes rarement aussi bien mixé. Un ton original et indépendant mêlant émotion, humour, cynisme, cruauté, gore, hystérie de l'action, humanisme et poésie. Un mise en scène époustouflante et maitrisé de bout en bout. Le réal va au bout de son propos, de son constat sur l'humain et ses gros travers.

Je ne comprend pas les détracteurs ... mais je m'en fou. Les sfx mal réalisé ... les dialogues de films de séries z ... une histoire mal amené ou maitrisé ... une mise en scène mal maitrisé ... on n'a pas vu le même film.
Pour moi on est pas loin du sans faute là. Le mot chef d'œuvre pointe son nez à chaque fois que je repense à la projection.
Les frissons ont commencé dés le début du cauchemar de cet étonnant anti-héros et ils ont monté en crescendo jusqu'au bouquet final, et quel final, je n'en aurai pas rêvé d'aussi poignant et réussi.

Cette expérience est tout à fait proche de celle que j'ai vécu lors de la vision d'un autre 1er de sf indépendant d'un cinéaste inconnu il y 25 ans de ça.
Oui ce film me fait grandement penser à Terminator premier du nom.
Et je ne vous dis pas l'effet que ça me fait et me fait encore en y repensant.

Je suis grandement étonné qu'un tel film ne produise que 2 pages de commentaires jusqu'ici (ok il est sorti depuis peu) alors que le fadasse et totalement inintéressant à tout point de vue (sauf technique) Poséidon en a produit 9 pages. Allez je reviendrais consulter le topic dans 3 ans pour comparer de nouveau. :lol:

Allez pour les hésitants, ce film est pour moi le film de l'année pour amateur de SF ou de cinéma remuant et non consensuel tout simplement.
Courez le voir, que ça fait du bien de voir un film de SF non hollywoodien.
Fahrenheit: ex tueur de cyborg ...
Let's put a smile on that face !
User avatar
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Posts: 7846
Joined: 25 Jul 03, 14:58
Location: J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by Eusebio Cafarelli »

Pareil, je signe des deux mains !
L'ayant vu en VF, la VO est en quelle langue ?
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23625
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: District 9 (Neil Blomkamp - 2009)

Post by AtCloseRange »

Fahrenheit wrote:Je suis grandement étonné qu'un tel film ne produise que 2 pages de commentaires jusqu'ici (ok il est sorti depuis peu) alors que le fadasse et totalement inintéressant à tout point de vue (sauf technique) Poséidon en a produit 9 pages. Allez je reviendrais consulter le topic dans 3 ans pour comparer de nouveau. :lol:
Je ne suis pas sûr que tu serais ravi que le topic soit rempli puisque ce sont surtout ceux qui n'ont pas trop aimé qui ne sont pas intervenu, soit quasiment la moitié des forumeurs qui l'ont vu.